Guide Ademe Compostage Domestique

download Guide Ademe Compostage Domestique

of 13

  • date post

    15-Sep-2015
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Guide Ademe Compostage Domestique

Transcript of Guide Ademe Compostage Domestique

  • Faire son compost

    AGIR !

    dition : janvier 2012

    Rduire ses dchets tout en nourrissant le sol

    Les dchets

  • Faire son compost 23

    introduction

    Chacun dentre nous dsire, son niveau, faire un geste pour lenvironnement. Pourquoi ne pas composter ses dchets ? Rduire le volume dordures mnagres traiter par la collectivit, enrichir la terre de ses plantations sans frais les avantages sont nombreux. Produire un amendement naturel et lutiliser directement dans son jardin, sur son balcon ou sa terrasse nest pas rserv aux seuls jardiniers avertis et procure une vraie satisfaction personnelle. Cest mieux prendre conscience du cycle de vie de la matire organique et de la transformation utile des dchets.Quels dchets peuvent tre valoriss par compostage ? Pratiquement tous les dchets organiques : pluchures de lgumes, restes de repas, dchets de jardin, etc. Jour aprs jour, vous adopterez le rflexe compostage. Ce sont vos plantations qui vont tre ravies et elles vous en seront reconnaissantes !

    Faire son comPost,cest facile

    Arobie en prsence dair.

    Anarobie en absence dair.

    Amendement substance organique ou minrale incorpore au sol en quantit notable pour le rendre plus fertile.

    Compostage transformation, dans des conditions contrles, de matires biodgradables en prsence deau et doxygne par le biais de micro- organismes. Le produit obtenu est un amendement organique comparable lhumus, trs utile en agriculture et en jardinage.

    Compost produit obtenu par compostage.

    Humus matire terreuse de couleur sombre prsente dans la couche superficielle du sol, lhumus provient de la dcomposition et de la recomposition partielle des dchets animaux et vgtaux.

    Hyginisation traitement par des procds physiques ou chimiques qui rduit un niveau acceptable la prsence de tous les micro-organismes pathognes dans un milieu.

    Paillage (ou mulch) opration consistant recouvrir le sol, au pied des plantes cultives, avec des matires vgtales opaques mais laissant passer lair et leau. Cette pratique protge la structure de la terre et limite les pertes deau et la croissance des mauvaises herbes.

    Support de culture matriau permettant lancrage des racines de la plante et la circulation des substances fertilisantes, jouant ainsi le rle de support.

    sommaire glossaire

    Faire son compost, cest facile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3

    Le compostage, un processus naturel . . . . . . . . . . . . . . .4Le droulement du compostage domicile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4Composter, est-ce vraiment utile ? . . . . 5

    Lart de bien composter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6Que peut-on composter ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6Mlanger les dchets entre eux . . . . . . . . . 7Surveiller lhumidit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9Intgrer les dchets difficiles composter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9Rendre visite son compost ! . . . . . . . . . . . . 9

    Faites votre choix, tas ou bac ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10Le compostage en tas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10Le compostage en bac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

    Et pourquoi pas du compostage semi-collectif ? . .14Un projet laborer ensemble . . . . . . . 15Des spcificits prendre en compte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16Le rsultat du lien social et du compost pour tous . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

    Quand et comment utiliser le compost . . . . . . . . . . . . . . . . . .18Reconnatre le bon moment . . . . . . . . . . . . 18Utiliser le compost bon escient . . . . 18Tamiser comme il faut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20Bien doser le compost . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

    Pour aller plus loin . . . . . 23

    LADEME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

  • Faire son compost 45

    linstar de ce qui se passe dans la nature, dans les litires forestires ou de prairies, le compostage domicile se fait le plus souvent sans lvation notable de temprature. En effet, si les ractions de dgradation des matires en prsence doxygne produisent bien de la chaleur, celle-ci schappe facilement, contrairement ce qui se passe dans le compostage industriel *.Cela nempche pas le compostage de bien se drouler et le compost dtre de bonne qualit. En effet, la plupart des germes pathognes ne rsistent pas la concurrence des micro-organismes du compostage. Toutefois, la monte en temprature reste insuffisante pour garantir une hyginisation totale et la destruction des graines. On peut limiter les risques en vitant dy mettre des vgtaux malades ou des mauvaises herbes en graine car le compost pourrait alors permettre leur propagation.

    * Dans les andains du compostage industriel, la chaleur saccumule, provoquant dans la masse des dchets une monte de temprature qui peut dpasser 60 C.

    composter, est-ce vraiment utile ?sans hsitation, la rponse est oui : parce que le compostage permet de limiter la quantit

    dordures mnagres que vous devrez faire enlever par la collectivit. Le recours lincinration, la mise en dcharge et au transport des dchets est ainsi rduit ;

    parce que le compostage permet de produire un amendement de qualit pour votre terre. Il renforce le stock dhumus dans le sol et amliore sa fertilit. Rsultat : il favorise la vie du sol.

    Le compostage, un processus naturel

    Le compostage,un ProCESSuS nAturEL Le compost provient de la transformation arobie de dchets organiques par le biais de micro- organismes. Le produit obtenu se transformera dans le sol en humus, trs utile en agriculture et en jardinage. lchelle collective, le compostage se pratique sur des plates-formes spcifiques, dans des conditions rglementes.

    Le droulement du compostage domicileLes matires en compostage sont transformes, en prsence doxygne et deau, par des micro-organismes (bactries, champignons, actinomyctes) et des organismes de plus grande taille (lombrics, acariens, cloportes, myriapodes, coloptres et autres insectes). Les dchets perdent leur aspect dorigine et deviennent compost. Ce produit va contribuer, dans le sol, renforcer le stock dhumus.Au bout du processus de compostage, on obtient ce que lon appelle un compost mr qui a une agrable odeur de terre de fort, une couleur fonce et une structure grumeleuse.

  • Faire son compost 67

    Lart de bien composter

    Les dchets ne pas composter

    Plastique et tissus synthtiques, verre et mtaux ne se dgradent pas. il faut absolument les carter pour obtenir un compost de qualit. on vitera aussi le contenu des sacs daspirateur, les poussires tant principalement dorigine synthtique ; les bois de menuiseries et de charpente, car presque toujours traits chimiquement, vernis ou

    peints ; la litire pour chat et les couches-culottes qui ne sont pas entirement biodgradables.Dune faon gnrale, aucun produit chimique, huile de vidange, etc., ne doit tre mlang au compost.nombre de ces dchets peuvent tre recycls. Dposez-les dans les conteneurs adquats de la dchterie la plus proche.

    Les dchets plutt carbons tailles, branches, paille, corces, feuilles mortes, sciure, copeaux, herbes sches, papiers, cartons, etc.Seuls, ils se compostent trs lentement.

    et les dchets plutt azotsDchets de cuisine, tontes de gazon, pousses vertes, etc.Ils se dgradent trs facilement et ont tendance pourrir (cest notam-ment le cas des tontes de gazon).

    Les dchets humides Dchets de cuisine, tontes de gazon, pousses vertes, etc.Leau quils contiennent est trs utile au processus, mais seuls, ils se tassent et sasphyxient, gnrant des coulements de jus et des odeurs dsagrables.

    et les dchets secsBranches, paille, papiers, sciure, etc.Seuls, ils ne se compostent pas.

    mlanger les dchets entre euxLart du mlange

    On ne peut donc pas faire un vrai compostage avec une seule de ces catgories. Pour faire un bon compostage il faut mlanger des catgories opposes :

    Lart debiEn CoMPoStErLa transformation des matires organiques se fait naturellement. Mais pour produire un bon compost, il est ncessaire de respecter trois rgles simples : mlanger les diffrentes catgories de dchets ; arer les matires ; surveiller lhumidit.

    Que peut-on composter ?tous les dchets organiques, diffrents degrs, sont compostables :

    les dchets de cuisine : pluchures, coquilles dufs, marc de caf, filtres en papier, pain, laitages, crotes de fromages, fanes de lgumes, fruits et lgumes abms, etc. ;

    les dchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanes, mauvaises herbes, etc. ;

    les dchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons salis (mais non souills par des produits polluants), plantes dintrieur, etc.

    Quelques dchets se dgradent plus difficilement et demandent quelques prcautions :

    les dchets trs ligneux ou durs (tailles, branches, os, noyaux, coquilles, trognons de chou, etc.) quil vaut mieux broyer avant ;

    les gra