Groupe GTM - Rapport annuel 1999

of 136 /136
Concessions Routes Industriel BTP Rapport annuel 1999

Embed Size (px)

Transcript of Groupe GTM - Rapport annuel 1999

  • Concessions

    Routes

    Industriel

    BTP

    Rapport annuel1999

  • SommaireGroupe GTM

    Profil 1Message du Prsident 2 Carnet de lactionnaire 4 Chiffres cls 6 Organisation du Groupe 8Stratgie et dveloppements 10 International 12

    Croissance soutenue et rentabilit durable

    Linnovation tourne vers le march 16Prservation de lenvironnement 18Croissance partage 20Communication en ligne 21

    Les mtiers du Groupe

    Concessions 24 Routes 28Industriel 32BTP 38Ingnierie 42 Immobilier 44

    Rapport financierComptes en euros 45

    Dossier Groupe GTM accentue ses actions stratgiques

    visant garantir un dveloppement durable en restant constamment lcoute de ceux qui

    sont partie prenante la croissance de lentreprise.

    14

    Mtiers Les 4 mtiers principaux de Groupe GTM

    sont orients vers les activits de concessions et de maintenance, Groupe GTM saffirme

    ainsi comme un groupe de services et constructions associes.

    22

    En Couverture Groupe GTM gre en groupement dentreprises

    la concession de 9 aroports au Mexique :11 millions de passagers par an dont plus de7 millions pour le seul aroport de Cancun.

    >ContactsRelations avec les actionnaires :Tl. : 01 46 95 71 86

    Fax : 01 46 95 73 79

    Demande de rapport annuel :Direction de la Communication

    Tl. : 01 46 95 76 93

    Fax : 01 46 95 77 95

    G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

  • onseil dAdministration

    Andr JARROSSONPrsident dHonneurde Groupe GTM

    Jean-Louis BRAULTPrsident-Directeur Gnralde Groupe GTM

    Philippe BRONGNIART Membre du Directoire de Suez Lyonnaise des Eaux

    Francis GUTMANNPrsident dHonneur de Gaz de France

    Franois JACLOTMembre du Directoire de Suez Lyonnaise des Eaux

    Christian MAURIN*Prsident-Directeur Gnral de Degrmont

    Jrme MONODPrsident du Conseil de Surveillance de Suez Lyonnaise des Eaux

    Guy de PANAFIEUPrsident-Directeur Gnral de la socit Bull

    Mobil Oil Franaisereprsent par Christian SCHNEEBELI

    Jrme TOLOTDirecteur Gnral de Groupe GTM, Secrtaire du Conseil

    CenseurPierre DELAPORTEPrsident dHonneur dElectricit de France

    * Renouvellement propos en 2000

    irection Gnrale

    Jean-Louis BRAULTPrsident-Directeur Gnral

    Jrme TOLOTDirecteur Gnral

    Franois CHENEVIERDirecteur Gnral Adjoint

    Olivier KREISSVice-Prsident Dveloppement International

    Pierre LEON-DUFOURDirecteur Gnral Adjoint

    D

    Groupe GTM a poursuivi en 1999 sa stratgie

    de recentrage en rduisant

    la part relative de ses activits

    cycliques (cession de loffshore)

    et en rorientant son portefeuille

    dactivits vers des mtiers

    forte visibilit qui gnrent

    des rsultats rcurrents :

    concessions, industrie routire,

    maintenance lectrique et

    industrielle.

    ProfilduGroupe

    C

    Chiffre daffaires Groupe51 milliards de francs

    7,8 Milliards deuros

    Collaborateurs64 000

    1

  • GROUPE GTM

    2G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    exercice 1999 sest clos sur un

    rsultat net consolid de 143 mil-

    lions deuros (939 MF) pour un chiffre

    daffaires de 7,8 milliards deuros

    (51 MdF). La sensible progression du

    Groupe sobserve galement dans son

    rsultat courant : 156 millions deuros

    (1MdF) et dans son carnet de com-

    mandes slevant au 31 dcembre 1999

    4,7 milliards deuros (30,7 MdF),

    en croissance de 13 % sur lanne.

    En consquence de quoi le dividende

    propos aux actionnaires a pu tre fix

    2,35 euros, contre 1,50 euro en 1998.

    Ces rsultats ont t acquis grce

    une politique soutenue depuis plusieurs

    annes tendant au rquilibrage et au

    recentrage de nos activits. Ces

    inflexions font dsormais de Groupe

    GTM une entit de services et de

    constructions associes, au service de

    clients qui peuvent tre usagers, indus-

    triels ou collectivits territoriales.

    Le dveloppement de notre

    portefeuille concessionnaire

    caractrise lexercice 1999 :

    - Les activits de parkings ont

    enregistr de nouvelles implantations

    significatives Hong-Kong et en

    Grande-Bretagne, des perces au Canada

    et au Chili, ainsi quun renforcement de

    leurs positions sur le territoire national.

    - Dans le domaine autoroutier, cest

    galement au Chili que le Groupe a

    acquis la concession et les travaux

    dagrandissement de laxe Chillan-

    Collipulli, tandis quen France Cofiroute

    se voyait confirmer la concession des

    tunnels de lA86 louest de Paris.

    - Dans le secteur aroportuaire,

    le Groupe a poursuivi une active politique

    de dveloppement concrtise par un

    partenariat avec Aroports de Paris au

    sein dune socit commune ADP Mana-

    gement. Celle-ci vient dentrer dans le

    capital de laroport de Pkin, nous

    ouvrant les portes du march asiatique.

    La constitution dun ple lec-

    trique puissant, recherche depuis

    plusieurs annes, a t rendue effective

    grce lacquisition de lEntreprise

    Industrielle. Groupe GTM dispose

    dsormais avec GTMH et lEI de com-

    ptences renforces dans le domaine de

    la maintenance et des travaux lec-

    triques, y compris les quipements

    daccs aux nouvelles technologies pour

    ce qui concerne les tlcommunications.

    GROUPE GTM

    prsente dsormais

    les caractristiques

    dune entreprise

    dveloppement

    durable

    MMessagedu PrsidentL

  • 3

    Dans le domaine industriel,

    le dsengagement programm de nos

    activits doffshore ptrolier a trouv

    une issue favorable, ETPM ayant t

    cde Stolt Comex Seaway dans de

    bonnes conditions.

    Nos activits de maintenance et

    travaux industriels ont engag leur

    rorganisation et leur recalibrage

    visant une position de leader comme

    oprateur global de maintenance

    multitechniques et multiservices.

    Notre secteur routier a poursuivi sa

    croissance externe : achat de carrires

    en France, prises de participation

    majoritaire au Chili, acquisition en

    Espagne. Entreprise Jean Lefebvre

    conforte ainsi son rang en production

    de matriaux et se positionne dsor-

    mais sur les marchs nord et sud

    amricains.

    La rorganisation et le redimen-

    sionnement du BTP sont achevs.

    Celui-ci reprsente, fin 1999, 29 %

    du chiffre daffaires du Groupe et se

    ralise dsormais travers deux soci-

    ts : DUMEZ-GTM pour les grands

    travaux et linternational,

    GTM Construction pour les activits

    France sous les noms de GTM et de ses

    filiales, Dumez et Chantiers Modernes.

    En ingnierie, lacquisition de

    Litwin France positionne Ingerop

    parmi les principaux acteurs de

    lingnierie diversifie.

    Limmobilier, enfin, confirme sa

    reprise dans le cadre dune stratgie

    prudente.

    Class parmi les dix entreprises

    franaises cotes en Bourse qui

    rpondent aux critres de rentabilit,

    de cohrence sociale et de respect

    de lenvironnement, Groupe GTM

    est devenu un groupe quilibr et

    profitable. Arms dun solide

    provisionnement, dun carnet de

    commandes de bonne qualit, dun

    potentiel accru grce nos rcentes

    acquisitions, nous pouvons envisager

    une croissance significative de nos

    performances pour lanne en cours

    et au-del.

    Jean-Louis BRAULTPrsident-Directeur Gnral

    de Groupe GTM

  • MCarnetdelactionnaire

    4G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    GROUPE GTM

    roupe GTM souhaite faciliter laccs linformation des actionnaires sur sa stratgie

    et ses activits et maintenir un lien permanent. Les chiffres daffaires et les rsultats

    annuels et semestriels font lobjet davis financiers dans la presse et une lettre aux action-

    naires nominatifs, cre en 1999, leur est adresse par courrier. Le rapport annuel est

    largement diffus.

    Le site internet a t amlior pour permettre un accs ais linformation sur le groupe

    en temps rel : les news les plus rcentes (rsultats, nouveaux contrats, acquisitions,

    vnements importants,) sont affiches ds la page daccueil du site. Un portail permet

    daccder directement de la page daccueil aux sites web des filiales pour obtenir une

    information plus oprationnelle.

    Groupe GTM runit les analystes financiers et les investisseurs franais et trangers

    loccasion de la publication des comptes annuels et semestriels. Des road shows sont

    organiss sur les principales places financires.

    Gouvernement dentreprisePoursuite de leffort dinformation lgard des actionnaires

    G

    >Vous tes actionnaireLe site internet de Groupe GTM propose des informations spcifiqueslies vos centres dintrt. Vous tes client, collaborateur, tudiant,actionnaire ou analyste financier ? Choisissez votre entre dans la pagedaccueil, vous y trouverez linformation rpondant vos besoins.

    www.groupegtm.com

    Le dividende net par action propos par le ConseildAdministration lAssemble Gnrale du 24 mai 2000est de 2,35 euros comparer 1,50 euro en 1998, soitune progression de 57%. En 1999, Groupe GTM a ralis un rsultat net consolid de 143 millions deuros (939 MF)multipli par 2,2 par rapport lanne prcdente.

    Commissairesaux comptesTitulairesBARBIER, FRINAULT & AUTRESGrard DAUGE

    SupplantsMichel LEGERPhilippe TISSIER-CHAUVEAU

    Comits

    Comit de dontologiePhilippe BRONGNIARTChristian SCHNEEBELI

    Pierre DELAPORTEAndr JARROSSONChristian MAURIN

    Comit daudit

    Jrme MONODFranois JACLOT

    Comit des rmunrations

    Informations complmentaires

    Rmunration des organes de direction p.101

    Options de souscription dactions p.120

    Gouvernement dentreprise p.123

  • 5

    > Donnes boursires

    Groupe GTM Indice CAC 40 Nombre de titres traits dans le mois

    J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F

    2000199919981997

    Principaux actionnaires au 31/12/99

    Rsultat consolid part du groupe

    par action

    Marge brutedautofinancement

    consolidepar action

    Dividende distribuy compris avoir fiscal

    Cours de laction 1995 1996 1997 1998 1999Plus haut 70,9 54,5 70,7 108,8 113,6Plus bas 45,2 34,5 35,6 57,2 75,0Au 31 dcembre 52,4 36,6 61,7 88,4 96,5

    Volume moyen des transactions quotidiennes 14 353 24 674 23 324 22 876 20 422

    Principales donnes consolides par actionRsultat consolid part du groupe 2,69 - 0,47 2,57 4,28 9,35Dividende 1,22 1,22 1,30 1,50 2,35Dividende net + avoir fiscal 1,83 1,83 1,94 2,25 3,52Rendement brut 3,5 % 5,0 % 3,1 % 2,5 % 3,6 %

    Nombre de titres au 31 dcembre 14 654 624 14 985 257 15 073 625 15 284 213 15 431 216

    > Tableau de bord de lactionnaire

    [en euros]

    1997 1998 1999

    1,94

    2,25

    3,52

    1997 1998 1999

    20,7221,70

    24,39

    1997 1998 1999

    4,28

    2,57

    9,35

    Groupe SuezLyonnaise des Eaux

    Public

    Mobil Oil Franaise

    FCP Salaris

    Groupe SuezLyonnaise des Eaux

    Public

    Mobil Oil Franaise

    FCP Salaris

    En pourcentagedu capital2,52 % 49,45 %

    45,38 %

    2,65 %

    30,19 %

    3,33 %1,75 %

    64,73 %

    En pourcentagede droits de vote

    Chiffres en euros

  • MChiffrescls1999

    6G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    GROUPE GTM

    1997 1998 1999

    736 736

    890

    > Capitaux propres du Groupe

    En millions deuros

    19974 686

    19984 964

    19994 688

    2 818

    1 868

    1 813

    3 151

    2 437

    2 251

    France

    Etranger

    > Evolution du carnet de commandes

    Part du groupe au 31 dcembre 1999 en millions deuros

    19976 883

    19987 376

    19997 823

    3 978

    2 905

    4 162

    3 214

    4 752

    3 071

    France

    Etranger

    > Evolution du chiffre daffaires

    Part du groupe en millions deuros

    1997 1998 1999

    33

    65

    143

    Part du Groupe

    Ensemble consolid

    48

    64

    165

    > Rsultat de lexercice

    En millions deuros

    1997 1998 1999

    Investissements nets

    MBA311

    329

    373

    340352

    432

    > Evolution de la marge brute dauto-financement et des investissements nets

    En millions deuros

  • 7

    >Total : 7 823

    4,3%

    29%

    30,2%

    30,2%

    6,3%

    >Total : 4 688

    51,3%

    19,8%

    26,4%2,5%

    >France : 4 752soit 61 %

    >Etranger : 3 071 soit 39 %

    >France : 2 437 soit 52 %

    3,7%

    31,5%

    29,2%

    27%

    8,6%

    1,8%

    30,5%

    31,5%

    34,1%

    2,1% 1,7%

    56,2%

    10,2%

    31,9%

    3,2%

    46,8%

    28,6%

    21,4%

    >Etranger : 2 251 soit 48 %

    > Rpartition du chiffre daffaires 1999

    Part du groupe en millions deuros

    > Rpartition du carnet de commandes

    Part du groupe au 31 dcembre 1999 en millions deuros

    Concessions

    Routes

    BTP

    Industriel

    IngnierieImmobilier et Divers

  • Jean-Luc BASSOLDirecteur de lAudit

    Vincent COUSINDirecteur de la R&Det de lInnovation

    Thierry DUVALDirecteur Financier

    Patrick EISNERSecrtaire Gnral duDpartement des Concessions

    Antonio GONZALEZDirecteur des RessourcesHumaines

    Jean-Louis GUERIATDirecteur de la Communication

    Jean-Luc LE FOUILLERDirecteur de la Comptabilit

    Antoine MATHIEUDirecteur du Contrle de Gestion et des Systmes dinformation

    Peter MEREDITHDirecteur Fiscal

    Jean-Luc POMMIERDirecteur du Dveloppement

    Patrick RICHARDDirecteur Juridique

    Jean-Marc WEBERDirecteur des Financements Structurs

    Yves THUILLIER Prsident - Directeur Gnral de GTMHPrsident du Directoirede lEntreprise Industrielle

    Jean-Claude ROUDEPrsident - Directeur Gnral dEntreprise Jean Lefebvre

    Jean-Louis DURANDGrant - Directeur GnraldElige

    Jacques ALLEMANDPrsident - Directeur Gnral de GTM Construction

    Pierre LEON-DUFOURDirecteur Gnral Adjoint

    Olivier KREISS Vice - Prsident Dveloppement International

    Jean-Louis BRAULT Prsident - Directeur Gnral

    MOrganisationduGroupe

    8G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    GROUPE GTM

    Franois CHENEVIER Directeur Gnral Adjoint

    Jrme TOLOTDirecteur Gnral

    Comit excutif *

    Herv TRICOT Directeur Gnralde DUMEZ-GTM

    Directions de Groupe GTM au 1er avril 2000* Autres fonctions des membes du Comit Excutif page 125

  • 9

    Organigramme du Groupe

    COFIROUTE

    Parkings : LES PARCS GTM

    AEROPORTS

    INFRASTRUCTURES

    AUTRES

    ENTREPRISEJEAN LEFEBVRE

    Electricit GTMH

    LENTREPRISE INDUSTRIELLE

    Industriel ENTREPOSE

    DELATTRE-LEVIVIER

    DUMEZ-GTM

    GTM CONSTRUCTION

    CFE (Belgique)

    Autres filiales

    INGEROP

    ELIGE

    Ingnierie

    Immobilier

    BTP

    Industriel

    Routes

    Concessions

  • GROUPE GTM STRATGIE ET DVELOPPEMENTS

    inscrivant dans le droit fil

    dun recentrage sur les acti-

    vits non cycliques, la cession

    dETPM, filiale spcialise

    dans les travaux offshore

    para-ptroliers, permettra

    dimportants dveloppements

    dans les mtiers des conces-

    sions et de la maintenance. La

    Route a ralis de nouvelles

    acquisitions en France et

    ltranger o sa progression est

    continue. Dans le domaine

    lectrique, lacquisition majeu-

    re de LEntreprise Industrielle

    place Groupe GTM parmi les

    entreprises de premier rang du

    secteur en France. Le BTP

    continue de voir sa part relati-

    ve rquilibre dans le chiffre

    daffaires du Groupe (30 %)

    et consolide sa rorga-

    nisation autour de deux

    marques : DUMEZ-GTM et

    GTM Construction.

    S

    Transformationacclre des mtiersdu Groupe

    En 1999, le redploiement stratgique en cours a t

    confort. Le dveloppement cibl des concessions,

    particulirement linternational, a t vigoureusement

    soutenu tant dans les domaines matriss de longue

    date par le Groupe (autoroutes, ouvrages dart,

    stationnement, ) que dans les secteurs mergents

    et plus rcents comme la gestion des aroports.

    Aprs les importants dvelop-pements russis en particulieren Grande-Bretagne (120 000places) et Hong Kong (30 000places) les Parcs GTM exploitentdsormais 340 000 places enouvrages et sur voirie.

    10G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

  • 11

    Lactivit BTP estsimplifie avec 2 marques :

    DUMEZ-GTM pour lesgrands projets en France et

    linternational, et GTMConstruction en France

    pour le rseau rgional.Chantiers Modernes a

    t ainsi adoss GTM Construction.

    LEntreprise Industriellecde sa filiale BTP, EIGCC,

    une socit associant lescadres dirigeants desinvestisseurs trangers.

    Au terme dune OPR surEntreprise Jean Lefebvre,

    Groupe GTM dtientdsormais en totalit sa

    filiale routire. Entreprise Jean Lefebvre

    prend une participationmajoritaire dans la socit

    chilienne Bitumix, quidtient une part de march

    de 25% au Chili, travers 16 centrales denrobage

    et la production dagrgatset de bitume.

    Groupe GTM atteint une taille critique dans les travaux lectriques

    par lacquisition delEntreprise Industrielle.

    ETPM est cde, avec uneplus-value substantielle

    pour le Groupe, la socitnorvgienne Stolt Comex

    Seaway, spcialise dans lestravaux sous-marins.

    Groupe GTM remporte lecontrat de la concessionautoroutire de Chillan-

    Collipulli (160 km). Cest lapremire entreprise

    franaise pntrer lemarch des concessions

    dinfrastructures au Chili. Groupe GTM obtient en

    consortium, pour une durede 50 ans, la concession de 9 aroports internationaux

    au Mexique. Lactivit des Parcs GTM

    connat en 1999 un taux decroissance lev (+ 30 %),

    avec une prsence renforceen Grande Bretagne,

    Hong Kong, au Chili, auCanada et en France.

    Cofiroute est dsigneconcessionnaire du

    bouclage de lA 86 Ouest, la suite dune nouvelleprocdure dattribution.

    La station Superdvoluy SA,qui exploite notamment desremontes mcaniques dansle cadre dune concession etdun affermage, a t cde

    un oprateur spcialis.

    FAITS MARQUANTS

    >ConcessionsDveloppements internationaux

    et portefeuille renforc

    >IndustrielRepositionnement

    sur les activits non cycliques

    >BTPReconfiguration autour

    de 2 marques,DUMEZ-GTM et

    GTM Construction

    >RoutesCroissance continue

    linternational

    LEntreprise Industrielle a rejoint

    Groupe GTM en 1999. Ce grand spcialiste

    de llectricit intervient dans 4 mtiers

    principaux : les quipements lectriques,

    les rseaux et systmes dinformation,

    les postes et lignes haute tension,

    les rseaux dnergie et dclairage public.

  • 12G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    GROUPE GTM DANS LE MONDE

    Nouveauxterritoiresnouvellesconqutes

    En 1999, la part du chiffre daffaires ralis linternational reste stable en volume,

    malgr la cession dETPM. Lanne a t marque par une perce trs significative

    de lactivit en Asie et en Amrique Latine avec une importante concession aro-

    portuaire au Mexique et une premire implantation au Chili, o le Groupe a ralis

    des acquisitions et obtenu plusieurs marchs stratgiques.

    DUMEZ-GTM ralise, engroupement, les travaux de

    lautoroute Chillan-Collipulli(160 km) dont la concession at attribue Groupe GTM

    pour une dure de 21 ans. Les Parcs GTM obtiennent la

    concession de 4 parcs destationnement souterrains

    dont 3 Santiago, soit 1250 places au total.

    Groupe GTM obtient enconsortium, pour une dure

    de 50 ans, la concession de 9 aroports au Mexique

    reprsentant un trafic de 11 millions de passagers,

    dont plus de 7 millions pourle seul aroport de Cancun,

    hub de premier plan dans les changes entre

    lAmrique du Nord et lAmrique latine.

    es travaux du pont de Rion-

    Antirion en Grce raliss

    par DUMEZ-GTM avancent

    conformment aux prvisions.

    En 1999, le design final a t

    achev. Situ sur le golfe de

    Corinthe, les installations de

    chantier ont t ralises, la

    barge Lisa pieds tendus

    dplaable a t mise en servi-

    ce et la construction des

    embases des deux premires

    piles a commenc. Dbut

    2000, les dragages de la pre-

    mire pile ont t lancs

    moins 65 m sous le niveau de

    la mer.

    L

    > Dbut des travaux du Pont de Rion-Antirion

    conforme aux prvisions

    >Mexique>Mexique

    >Chili

  • DANS

    LE

    MOND

    E

    13

    1 9 9 53 6 , 2 %3 6 , 2 %

    1 9 9 64 0 , 7 %4 0 , 7 %

    1 9 9 74 2 , 2 %4 2 , 2 %

    1 9 9 843,6%43,6%

    1 9 9 939,2%39,2%

    Part du chiffre daffaires ralis linternational

    DUMEZ-GTM, en association avec

    lentreprise britanniqueMiller, obtient le contrat de

    construction du Viaduc de laMedway et du tunnel des

    North Downs, dans le cadrede la construction de la ligne

    ferroviaire grande vitesseentre le Tunnel sous la

    Manche et Londres.

    DUMEZ-GTM inaugure enmars 1999 dans le dtroit de lOresund, le tunnel le

    plus long (3750 m) et le pluslarge des tunnels immergs

    au monde .

    DUMEZ-GTM, engroupement, signe un

    contrat dune dure de 6 ans pour la ralisation

    des 25 km de tunnelsferroviaires de Mitholz.

    Les Parcs GTM, djexploitant du parc Admiralty(520 places), acquiert Adams

    Parking, second oprateur deparcs de stationnement

    Hong Kong (30 000 places).

    SMP, filiale tchque deDUMEZ-GTM, obtient la

    ralisation de 4 importantsouvrages dart dans le cadre

    de la construction dupriphrique de Prague.

    La filiale canadiennedEntreprise Jean Lefebvre,

    remporte un importantcontrat de rfection

    autoroutire auprs duministre des Transports du

    Qubec.

    Entrepose obtient, engroupement, un contrat deralisation des installations

    de rcupration de gaz pour Shell.

    Avec un quatrime contratsign en 1999 par son

    dpartement Lignes detransport dnergie, GTMH a

    fourni et mont dans cettenouvelle Rpublique 314 km

    de lignes haute tension.

    Hydroplus obtient untroisime contrat dans le

    cadre de la modernisation dehuit barrages dirrigation

    dans lEtat du Gujurat.

    Association Groupe GTM et Aroports de ParisLes moyens dun dveloppement international

    En 1999, Groupe GTM estentr hauteur de 34 % dansle capital de la socit ADPManagement dont la vocationest internationale. Enmariant leurs complmentari-ts, Groupe GTM et ADP ontlambition, sur le march enexpansion mais trs concur-rentiel de la concessionaroportuaire, de faire deloffre franaise une rfrence lchelle mondiale.

    EuropeAllemagneAutricheBelgiqueDanemarkEspagneEstonieGrceHongrieIrlandeItalieLituanieLuxembourgMonaco

    NorvgePays-BasPologneRpubliqueslovaqueRpubliquetchqueTurquieRoumanieRoyaume-UniSudeSuisse

    AmriqueArgentineBrsilCanadaCarabesChiliColombiequateurtats-Unis

    GuadeloupeGuyaneMartiniqueMexiquePanamaProuVenezuela

    AfriqueAfrique du SudAlgrieAngolaBurkina FasoBurundiCamerounCap VertCongoCte divoiregypteGabonGuineGuinequatorialeKenya

    LibyeMadagascarMarocMozambiqueNamibieNigerNigriaRunion(Ile de la)SngalTchadTogoTunisieZare

    Asie et OcanieArabie SaouditeCambodgeChineCore du SudmiratsArabes UnisHong KongIndeIndonsieIranJaponMalaisieMyanmarOman

    PhilippinesQatarSingapourTawanThalandeVietnamAustralieNouvelle-CaldonieNouvelle-ZlandePolynsieVanuatu

    Rpartition du chiffre daffairespar zone gographique

    Union Europenne (hors France)

    Europe (hors Union Europenne)

    Amrique du Nord

    Amrique du Sud

    Afrique

    Moyen-Orient

    Extrme-Orient

    37,9 %

    14,9 %15,7 %

    3,3 %

    17,3 %

    3,9 % 7,0 %

    >Inde

    >Kirghizistan

    >Canada

    >RpubliqueTchque

    >Nigria

    >Danemark

    >Royaume-Uni

    >Hong Kong

    >Suisse

  • 14G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    GROUPE GTM DOSSIER

    Croissancesoutenueet rentabilit durable

    Groupe GTM accentue ses actions stratgiques visant garantir

    un dveloppement durable en restant constamment lcoute

    de ceux qui sont partie prenante la croissance de lentreprise :

    actionnaires, clients, fournisseurs, collaborateurs, socit civile.

    Ds 1995, la formulation du code dontologique de Groupe GTM

    marque lengagement de toutes ses filiales vis--vis des compor-

    tements thiques. En 1999, Groupe GTM figure au palmars

    du cabinet AReSE, agence de notation sociale et environnementale,

    intervenant pour le compte dinvestisseurs institutionnels

    qui souhaitent prendre en compte les dimensions du dveloppement

    durable. Le Groupe a t class parmi les 10 entreprises franaises

    cotes en bourse qui rpondent aux critres de rentabilit, cohrence

    sociale et respect environnemental.

    Par ailleurs, Groupe GTM a intgr lindex Dow Jones Sustainability

    Group qui regroupe 220 entreprises soucieuses de dveloppement

    durable dans le monde.

  • 15

    InnovationAu cur de la stratgie de Groupe GTM, le dveloppement delinnovation est un moteur de notre croissance. Cest une politique deprogrs continu et partag qui cre de la valeur pour nos clients,contribue nous diffrencier de la concurrence et rpondre auxexigences croissantes de notre socit.

    16

    Management des hommes La motivation des collaborateurs est une composante essentielle de lacroissance de lentreprise. La politique de ressources humaines mise enuvre dans le Groupe - accs linformation, dveloppement descomptences, fonds commun de placement, stock-options, embauchedes jeunes - concourt la motivation et la cohsion sociale delentreprise.

    Prservation de lenvironnementLa prise en compte de lenvironnement est essentielle car les projets ralissont une longue dure de vie. La stratgie verte du Groupe progresseavec de nouveaux pas franchis dans la recherche, le management et lapromotion des comportements respectueux de lenvironnement.

    Relations avec les clients, les actionnaires et la socit civile La coopration en amont avec nos clients, linformation desactionnaires, les actions de mcnat et de promotion de linsertion, visent dvelopper des relations de partenariats durables et ceci dans un soucide transparence toujours accrue.

    18

    20

    21

  • GROUPE GTM DOSSIER

    16G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    > Un systme exclusif de guidage GPS

    Des innovations dans tous les mtiers

    n techniques routires, la

    politique de partenariat enga-

    ge depuis plusieurs annes avec

    des organismes de recherche a t

    renforce. Entreprise Jean

    Lefebvre et le laboratoire de

    rhologie et de mise en uvre de

    polymres de lUniversit Paris VI

    sont associs dans un programme

    de recherche sur la rutilisation

    des pneumatiques dans les chaus-

    ses. Le procd Tricouche qui

    permet de rduire de faon impor-

    tante lpaisseur des couches par

    rapport aux structures classiques, a

    t utilis pour la premire fois sur

    un tronon de 2,5 km sur lA 11

    dans des conditions trs contrai-

    gnantes (trafic suprieur

    2 500 PL/j).

    Autre produit n de linnovation

    dEntreprise Jean Lefebvre, le Renfo-

    grip a t appliqu sur une dizaine de

    chantiers dans le Sud-Est et en Ile-de-

    France. Les 80 000 t de grave-mousse,

    procd expriment en 1993 dans le

    cadre de la Charte Innovation du

    Linnovationtourne

    vers le marchLinnovation de Groupe GTM est tourne vers la cration

    de valeur pour ses clients : rduire les cots, comprimer les

    temps dexcution, intgrer leurs proccupations de qualit,

    de scurit, de respect de lenvironnement, dinsertion sociale.

    Le Prix de lInnovation 1999 a consacr lorientation client

    de notre dmarche. En 1999, la Recherche & Dveloppement

    de Groupe GTM et de ses filiales a reprsent 128 MF.

    E

    Jusquici la mesure GPS tait rserve

    aux mesures topographiques statiques.

    Les quipes de la Division Terrassement

    de GTM Construction ont eu lide de

    lutiliser pour le guidage des engins de

    finition au centimtre prs. Le premier

    engin de fin rglage dot dun systme

    complet dautomatisation a fait ses

    preuves sur le chantier de la piste

    dessai pour Renault : 15 kilomtres

    prsentant les caractristiques dune

    route de montagne. Grce aux

    performances du logiciel Centaur, la

    production a t sensiblement

    augmente et les dlais raccourcis.

    Centaur a obtenu le Grand prix de

    linnovation 1999.

    Premire utilisation, en RpubliqueTchque, du procd Etanplast quiassure l'tanchit des ouvrages d'artdu contournement nord de la ville de Cheb.

    La culture de

    linnovation est

    centrale dans la

    stratgie du Groupe,

    elle est le meilleur

    garant dun

    dveloppement et

    dune croissance

    conformes

    lthique .

    Stratgie & Ethique - Extrait

  • 17

    Setra, ont t mises en uvre en 99. Les transferts

    de technologie se sont poursuivis avec la ralisation

    dun premier chantier Orthoplast au Qubec et

    dun premier chantier Etanplast en Rpublique

    Tchque. Deux brevets ont galement t tendus

    ltranger : Estre en Grande-Bretagne et Flexiplast

    au Canada.

    Dans le domaine industriel, AMP - C3C a dvelop-

    p une nouvelle technologie de radme, dite

    peau mince. Ces radmes conservent les mmes

    caractristiques que les prcdents tout en divisant

    le prix de revient par un facteur de plus de deux,

    permettant une meilleure comptitivit face aux

    concurrents amricains.

    Du bon usage des NTIC * dans laronautique

    Coris innove avec lutilisation des techniques de

    transmission numrique dans les communications

    sol-air en zones isoles. La filiale de GTMH enri-

    chit ainsi la gamme de ses prestations valeur

    ajoute dans le secteur aronautique et renforce son

    image et sa position. Le systme a intress lAsecna

    pour le contrle arien sur la zone Afrique o plu-

    sieurs installations ont t livres. Autre intrt : les

    activits induites par cette innovation dans dautres

    secteurs comme le paraptrolier par exemple en

    lassociant aux systmes de tlcommunications des

    grands oloducs ou gazoducs.

    * Nouvelles Technologies de lInformation et de la Communication.

    Croissancesoutenueet rentabilit durable

    En 1999, la troisime session du Prix de

    linnovation a marqu une nouvelle tape

    avec une participation record (412 dossiers

    dont 91 prims, soit + 55% par rapport

    1997), la cration de la catgorie services

    et lentre dans le jury pour moiti de

    reprsentants de grands clients du Groupe.

    Cette volution marque la volont de Groupe

    GTM dtre reconnu comme un partenaire

    part entire de ses clients, disposant de la

    marge dinitiative ncessaire pour innover.

    Elle marque aussi la volont de valoriser la

    recherche et linnovation du Groupe pour

    accrotre son image. Le Prix de linnovation a

    rcompens des innovations de produits, de

    services et de faons de faire .

    Des prix spciaux ont couronn des dossiers

    traitant de thmes varis : grand chantier,

    variante technique, innovation au quotidien,

    scurit, ressources humaines, environnement,

    nouveaux mtiers, partage des connaissances

    et marketing. 247 laurats ont t

    rcompenss en individuel ou en quipe.

    Dix clients et partenaires de Groupe GTM taient

    membres du jury :

    Comit dEtudes Ptrolires et Marines,

    Commission Internationale des Grands

    Barrages,

    Communaut Urbaine de Bordeaux,

    Electricit de France,

    Gaz de France,

    Inspection du Gnie,

    Laboratoire Central des Ponts et Chausses,

    Ministre de lEquipement,

    Mouvement Franais pour la Qualit,

    Suez Lyonnaise des Eaux.

    > Prix de linnovation 1999

    Linnovationsous le regarddes clients

    Le jury

    Remise des Trophes aux 247 laurats 1999.

  • GROUPE GTM DOSSIER

    18G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    Rservoird'eau potable

    Le recyclage domestique des eaux uses

    Rservoird'eau potable

    Eauxgrises

    Bioracteur membrane

    MembranePomped'alimentation

    Pompe rtrolavage

    Arrosageespaces verts

    got

    Rservoird'eau recycle

    Rservoird'eau recycle

    Rservoird'eau recycle

    Rservoird'eau grise

    Prservationdelenvironnement

    Limpact des activits de

    Groupe GTM sur

    lenvironnement est fort

    pendant la construction mais

    aussi lexploitation qui peut

    concerner plusieurs

    gnrations. En cohrence

    avec la stratgie verte de

    Suez Lyonnaise des Eaux, le

    Groupe intgre sa politique

    de dveloppement une

    dmarche de progrs continu

    pour exercer ses mtiers dans

    le respect de lenvironnement,

    de la scurit des biens et des

    personnes et de la sant de

    ses collaborateurs.

    > Domo-cologieEn partenariat avec Suez

    Lyonnaise des Eaux, Degrmont

    et un matre douvrage, Groupe

    GTM a particip la construction

    dun immeuble Annecy, conu

    pour favoriser la protection de

    lenvironnement en diminuant

    la consommation deau. Baptis

    La Traverse , limmeuble est

    quip dun systme de recyclage

    des eaux uses : celles-ci sont

    retraites lintrieur mme

    du btiment et redistribues

    pour alimenter les toilettes.

    Un immeuble cologiquement rentable

    R&D en management de lenvironnement

    ruit de la rflexion mene

    avec la Fdration Franaise

    du Btiment sur la conception des

    btiments Haute Qualit Envi-

    ronnementale (HQE), un Guide

    des bonnes pratiques de la filire

    construction pour une meilleure

    prise en compte de lenvironne-

    ment a t publi en 1999. GTM

    Construction rflchit aussi la

    F

  • Croissancesoutenueet rentabilit durable

    19

    La prise en

    compte de

    lenvironnement

    est un moyen fort

    de satisfaction du

    public, et aussi de

    croissance partout

    o notre

    innovation nous

    fera trouver

    de meilleures

    pratiques pour

    diminuer

    moindre cot

    les nuisances de

    nos travaux

    Stratgie & Ethique - Extrait

    dfinition dun btiment respectueux de lenviron-

    nement. Paralllement, le Groupe a continu ses

    recherches sur la prvention des nuisances et les

    technologies propres. Ainsi, dans le cadre des

    tudes lies au projet de lA86, Ingrop a mis au

    point des outils de prvision du bruit de chantier et

    a dit sur ce thme un guide mthodologique

    (banques de donnes, constitution dun logiciel,

    tablissement dabaques). Entreprise Jean

    Lefebvre de son ct a mis ltude plusieurs

    centres de traitement et de valorisation de mche-

    fers dincinration dordures mnagres dans

    plusieurs rgions, dont quatre devraient ouvrir

    leurs portes en 2000. Lextension linternational

    est ltude. Jean Lefebvre a galement gagn une

    nouvelle rfrence dans la gestion des dchets de

    chantier avec le chantier du tramway de Montpel-

    lier o 50 000 tonnes de matriaux de

    dconstruction ont t recycles et traites sur une

    plate-forme installe sur le site mme.

    La charte dEngagement EnvironnementGroupe GTM a prpar une charte dEngagement

    Environnement lattention de ses collaborateurs.

    A lintrieur du groupe, les meilleures pratiques et

    les propositions les plus innovantes ont t encou-

    rages, rcompenses et communiques. Ainsi, en

    1999, le thme de lenvironnement a t introduit

    dans le Prix de linnovation et a suscit plus dune

    vingtaine de dossiers. De son ct Entreprise Jean

    Lefebvre a lanc un challenge vert.

    > Dcibel dorSysa, filiale dEJL spcialise dans les crans antibruit a reu cette anne lun des

    7 dcibels dOr dcerns par le Ministre de lEnvironnement qui rcompense

    une collaboration fructueuse entre lentreprise, la Ville de Bobigny, la DDE du 93,

    le cabinet darchitectes Spielmann et lacousticien Jean-Marc Abramowitch.

    pour Entreprise Jean Lefebvre

  • GROUPE GTM DOSSIER

    20G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    anne 1999 a t marque par une nouvelle

    offre de souscription au Fonds Commun de Pla-

    cement de Groupe GTM. 7 000 collaborateurs ont

    tmoign leur confiance dans lavenir du Groupe en

    souscrivant laugmentation de capital qui leur

    tait rserve : plus de 40 millions de francs ont

    ainsi t collects. Aprs cette opration qui fait

    suite celles proposes en 1992, 1995, 1997 et

    1998, les collaborateurs dtiennent 2,7 % du capi-

    tal de Groupe GTM. Louverture du capital aux

    salaris est une manire de sensibiliser tous les col-

    laborateurs la marche du Groupe tout en leur

    donnant une possibilit dpargne. En 1999, lattri-

    bution de stock-options, qui vise encourager les

    performances des dirigeants et des cadres fort

    potentiel et a concern plus de 350 dentre eux.

    Mobilit, gestion des carrires et partage de linformation

    Outils douverture de cohsion et de gestion, les

    Comits Emplois-Ressources, instances collgiales

    qui sattachent interclasser les emplois et va-

    luer le potentiel des collaborateurs se sont tenus

    aux niveaux Groupe et filiales et contribuent au

    dveloppement prospectif des ressources humaines.

    La bourse demploi, MAGIE, mise sur le

    rseau et actualise en permanence par chaque enti-

    t de Groupe GTM, a rendu accessible loffre

    des postes lintrieur du Groupe. Elle participe

    un meilleur partage dinformation, apportant une

    plus forte cohsion dans le Groupe, au mme titre

    que les 8 autres bases (News, manuel des Proc-

    dures Administratives, Annuaire Groupe)

    diffuses dans toutes les filiales pour un rseau de

    6 000 connects.

    Toutes les composantes du Groupe mettent pro-

    gressivement en place lamnagement du temps de

    travail dans le cadre daccords signs avec les parte-

    naires sociaux pour le passage aux 35 heures.

    CroissancepartageMobilit, gestion des

    carrires, souscription au

    capital de lentreprise,

    Groupe GTM agit pour

    mobiliser et fidliser ses

    collaborateurs.

    L

    > Rpartition par catgorie professionnelle du personnel France et expatris

    Rpartiton de leffectif par activit au 31 dcembre 1999Groupe GTM et concessions 1 885

    Routes 19 409

    Industriel 20 291

    BTP 21 221

    Ingnierie et immobilier 1 343

    Total 64 149

    Linformation transparente

    sur lentreprise et sa politique

    permet la cohsion de

    lentreprise, de mme que le

    respect de notre Charte Sociale

    Internationale

    Stratgie & Ethique - Extrait

    > Groupe GTM 64 149 personnes

    Personnelen France 39 913

    Personnel ltranger 24 236dont expatris 351

    Ingnieurset cadres 6 050

    Etam 12 209

    Ouvriers 22 005

    38 %

    56 %

    15 %

    29 %62 %

  • Croissancesoutenueet rentabilit durable

    21

    n 1999, Groupe GTM a intgr le client sa

    dmarche Innovation. Cette anne, le jury dsi-

    gn pour le Prix de linnovation tait compos pour

    moiti de personnalits extrieures et plus de 400

    clients et partenaires ont assist la crmonie de

    remise des prix. Une rflexion est galement en

    cours pour diffuser une information cible vers les

    clients en particulier avec loutil Internet.

    Le site Internet du groupe a volu. Plus attractif,

    plus efficace, il permet avec un portail daccder

    aux sites des socits du Groupe.

    Une Lettre aux Actionnaires a t cre. Diffuse

    domicile aux 18 000 actionnaires du Groupe, dont

    7 000 collaborateurs, elle est publie deux fois par

    an, annonce faite des rsultats de lanne coule et

    aprs les rsultats du 1er semestre de lanne en

    cours. La communication vis--vis de la commu-

    naut financire sest intensifie avec des

    prsentations organises Paris, en Europe, aux

    Etats-Unis et en Asie du Sud-Est. Des runions din-

    vestisseurs et danalystes financiers se sont tenues

    plusieurs fois dans lanne Paris.

    A titre de mcne, Groupe GTM participera financi-

    rement au programme ddi la Beaut en

    Avignon qui constitue lvnement-phare des cl-

    brations nationales de lan 2000 en province. Dans

    cette opration de ville-muse, le Groupe apportera

    ainsi une contribution la mise en valeur dun

    patrimoine bti investi par lart contemporain.

    Le Groupe a intensifi ses actions de communication : innovation

    tourne vers le client, site Internet amlior, lettre aux actionnaires

    cre, road-shows sur les places boursires en Europe et aux Etats-Unis.

    Communicationen ligne

    E

    >www.groupegtm.com Le site Internet de Groupe GTM senrichit

    et rend plus accessible linformation avec une

    page daccueil plus lisible et plus anime et des

    news droulant en continu. Autre nouveaut :

    laccs au cours de Bourse de Groupe GTM de la

    veille, donn titre dinformation. Linnovation

    constitue un site part entire avec une entre

    par trois rubriques - linnovation technologique,

    linnovation au quotidien, linnovation au service

    des clients - qui prsentent les savoir-faire

    du Groupe.

    Un site revisit

    A loccasion de lannonce des rsultats1999, des liens ont t tablis entre les

    sites internet de 2 grands quotidiens dela presse conomique nationale et celui

    de Groupe GTM favorisant ainsi laccs linformation en ligne.

    Conjuguer transparence de

    linformation et discrtion est une

    obligation collective et individuelle

    vis--vis de nos actionnaires

    Stratgie & Ethique - Extrait Novembre 1999

  • GROUPE GTM

    22G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    LesMtiersde Groupe GTMLes 4 mtiers principaux de Groupe GTM sont orients vers les activits de concessions et maintenance,Groupe GTM saffirme ainsi comme un Groupe de services et de constructions associes.

    Concessions Routes

    BTP Industriel

    Activits de maintenance

    Concessionsdinfrastructures

    Parkings, autoroutes,aroports, ponts, prisons

  • 23

    Industriel 32

    Concessions 24 Routes 28

    BTP 38

    Ingnierie 42 Immobilier 44

  • du parc automobile laissent

    entrevoir un avenir promet-

    teur. En Grande-Bretagne, la

    prise de contrle de la socit

    TFM au dbut 2000 consti-

    tue une acquisition majeure

    avec 120 000 places. De son

    ct, la filiale anglaise des

    Parcs GTM a obtenu l'affer-

    mage et mis en service un

    parking public de 540 places

    situ Londres dans le quar-

    tier rnov des Docks.

    Levier stratgique du redploiement des mtiers duGroupe, l'activit des concessions poursuit sa croissance.Elle enregistre de bons rsultats dans l'exploitation desouvrages existants en France et l'tranger. Elle progresse de faon nette l'international, particuli-rement dans la gestion des parkings et des aroports,grce des succs commerciaux et des oprations decroissance externe.

    Le rachat d'Adams Parking

    International, en participation

    avec un partenaire local,

    ouvre des perspectives de

    croissance Hong Kong et

    ultrieurement en Chine

    continentale, grce l'attrait

    que reprsente localement

    6,3%

    1997 1998 1999

    648714

    758

    1997 1998 1999

    90114 124

    1997 1998 1999

    72 82 91

    Chiffre daffaires

    GROUPE GTM CONCESSIONS

    UneCroissanceinternationale

    Contribution du mtierau chiffre daffairespart du Groupe 1999

    492 millions deuros

    Chiffre daffaires,en millions deuros

    Cofiroute

    Parkings et centraleshydrolectriques

    Severn RiverCrossing

    G R O U P E G T M

    Parcs de stationnement :internationalisation,acquisition, partenariat,un nombre de places doubl en 1999

    'activit stationnement de

    Groupe GTM a connu une

    croissance sans prcdent en

    1999. En France, l'acquisition

    de la socit GIS qui exploite

    prs de 13 000 places a per-

    mis de prendre pied dans

    quatre nouvelles villes et de

    conforter les implantations

    de Groupe GTM Paris et

    Chambry o, par ailleurs, la

    concession pour 30 ans d'un

    nouveau parc construire a

    t obtenue. De nouveaux

    contrats de gestion dlgue

    ont t signs Saint-Di,

    Prigueux et Saint-Malo

    reprsentant 6 600 places.

    Paris, les deux concessions du

    boulevard de Picpus et de la

    Porte de Clignancourt, arri-

    ves chance, ont t

    renouveles l'issue de la

    procdure d'appel d'offres.

    A l'tranger, d'importantes

    parts de march ont t

    conquises par acquisition. En

    Asie, le rachat de la Socit

    Adams Parking International

    qui exploite 30 000 places et

    100 parcs de stationnement,

    a plac Les Parcs GTM au

    rang de deuxime oprateur

    de stationnement sur le terri-

    toire de Hong Kong. Au

    Canada, le rachat de 2 parcs

    Montral et des partena-

    riats locaux prparent de

    nouveaux dveloppements.

    En Amrique Latine, l'obten-

    tion de 4 concessions au

    Chili, dont un parc en exploi-

    tation et 2 construire

    Santiago, et un parc entr

    rcemment en exploitation

    Valparaiso, implante Les

    Parcs GTM dans un pays o

    les perspectives de croissance

    24 R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    L

    > Dveloppements

    G R O U P E G T M

  • 25

    l'offre de services intgrs

    propose par cet oprateur :

    l'exploitation mais aussi l'ins-

    tallation et la maintenance de

    systmes de contrle d'accs,

    ainsi que la scurit. Cette

    acquisition laquelle s'ajoute

    en 1999 l'achat de deux parcs

    au Canada, Montral et

    quatre concessions de station-

    nement au Chili marque pour

    Les Parcs GTM une croissance

    internationale sans prcdent.

    en Asie et en Amrique Latine

  • 26G R O U P E G T M

    La bonne conjoncture cono-

    mique sest traduite par

    ailleurs, par une activit

    d'exploitation soutenue,

    principalement en France et

    en Grande-Bretagne. Le

    chiffre d'affaires primtre

    constant a ainsi augment de

    manire substantielle. Les

    abonnements ont progress

    en nombre et en recettes

    grce aux actions commer-

    ciales lances en province. La

    politique de qualit de service

    des Parcs GTM, oriente vers

    l'accueil du client, l'environ-

    nement et l'ambiance dans les

    parkings a t rcompense

    par la British Parking Asso-

    ciation qui a dcern

    l'entreprise le Parking

    Award for quality in action

    1999 pour le parking de

    Mayfair Londres.

    En fin d'exercice, les Parcs

    GTM dtenaient environ

    340 000 places exploites

    dans 76 villes, rparties entre

    la France et sept autres pays.

    Autoroutes et ouvrages d'art : nouveaux marchsLa progression du niveau de

    trafic est continue pour les

    deux grands ouvrages de

    franchissement en exploita-

    tion, le pont sur la Severn en

    Grande-Bretagne et le pont

    de la Confdration au Cana-

    da. Ailleurs, deux chantiers

    ont t lancs pour des

    ouvrages dont Groupe GTM

    grera la concession : en

    Grce, les travaux du pont de

    Rion Antirion se sont enga-

    gs dans le respect du

    calendrier pour une mise en

    service en 2004. Au Chili,

    l'acquisition de la socit

    concessionnaire qui construit et

    exploitera pour 21 ans 160 km

    dautoroute entre Chillan et

    Collipulli fait entrer Groupe

    GTM dans un pays fort

    potentiel de dveloppement.

    Cofiroute dont le chiffre d'af-

    faires a progress en 1999 de

    7 % sur son rseau interur-

    bain dans louest de la

    France, a obtenu la conces-

    sion des tunnels de l'A 86 en

    Ile-de-France pour une dure

    de 75 ans. Les travaux ont

    dmarr et le dbut du perce-

    ment du premier tunnel est

    prvu avant la fin 2000.

    >AroportsUn secteur fort potentiel

    Acquisition majeure en Grande-Bretagne

    Dj prsent depuis 1997 avecle parc de Mayfair aux abordsde Hyde Park, Les Parcs GTMdeviennent, aprs acquisitionde TFM, l'un des principauxoprateurs du march de stationnement en Grande-Bretagne, en exploitant 120 000 places dont 40 000 places en ouvrages et 80 000 en stationnement de surface.

    GROUPE GTM CONCESSIONS

    UneCroissanceinternationale

    R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    Groupe GTM sest engag ds 1995 dans les concessions

    daroports, un secteur fort potentiel. Les prvisions

    moyennes mondiales de croissance du trafic arien passager

    sont suprieures 5 % par an et on value 320 milliards

    dEuros les investissements en infrastructures ncessaires

    pour les 15 prochaines annes.

  • 27

    dans le sud-est du Mexique,

    avec un trafic de 11 millions

    de passagers, est conforme

    aux prvisions. Parallle-

    ment, Groupe GTM a

    continu d'investir dans le

    dveloppement dun secteur

    porteur en raison de la crois-

    sance constante du trafic

    Aroports : croissancedu trafic sur les infrastructures en exploitation et dveloppement en AsieLe trafic de l'aroport de

    Pochentong (Cambodge) a

    connu une forte croissance et

    l'exploitation des 9 aroports

    > L'exploitation des

    80 000 places du Stade de

    France est un succs. Entre

    les vnements sportifs,

    les spectacles et

    les prestations proposes

    aux entreprises, le chiffre

    d'affaires dgag a t de

    457 millions de francs.

    > Le recentrage de l'activi-

    t concessionnaire sur ses

    mtiers de base a conduit

    Groupe GTM cder

    un oprateur spcialis

    sa participation dans la

    socit d'exploitation

    de la station Superdvoluy.

    > L'exploitation des ta-

    blissements pnitentiaires

    a gnr les rsultats

    attendus. Les perspectives

    de dveloppement sou-

    vrent linternational tan-

    dis que ladministration

    pnitentiaire franaise

    prpare pour 2001 le

    renouvellement des

    contrats dexploitation

    en cours.

    En bref

    arien et des privatisations

    venir (seulement 2 % du

    march appartient au secteur

    priv). En effet, la ncessaire

    mise aux normes de stan-

    dards internationaux de

    qualit rend inluctable l'es-

    sor des concessions et des

    privatisations. En 1999,

    Groupe GTM est entr au

    capital de la socit ADP

    Management hauteur de

    34 %. Le but de cette asso-

    ciation avec ADP, dj

    partenaire dans la concession

    de l'aroport de Phnom

    Penh, est le dveloppement

    international : investissement

    dans les privatisations et les

    concessions aroportuaires,

    exploitation de ces aroports

    et fourniture de prestations.

    Au dbut de l'anne 2000, en

    Asie, ADPM a pris une parti-

    cipation dans le capital

    ouvert la bourse de Hong

    Kong de l'aroport de Beijing

    (Pkin) en qualit d'investis-

    seur stratgique et a sign un

    contrat d'assistance pour

    5 ans renouvelable.

    Au-del de sa prise de par-ticipation dans le capital del'aroport de Pkin, ADPManagement a sign uncontrat de partenariat avec"Beijing capitalInternational Airport"(BCIA) la socit charge dela gestion et de l'exploita-tion de l'aroport.S'appuyant sur les comp-tences d'Aroports de Pariset de Groupe GTM, ADPManagement interviendraaussi, en organisation et enformation, sur le dvelop-

    pement d'une plate-formede correspondance (hub),l'augmentation des recettescommerciales, le renforce-ment de la qualit des ser-vices et l'optimisation desmthodes de gestion.

    Partenariat stratgique pour le dveloppement de l'aroport de Pkin

  • G R O U P E G T M

    de dgagement Est de Nou-

    ma, la construction de 24 km

    sur lautoroute A 28, les

    travaux raliss dans les

    aroports (BleMulhouse,

    Clermont-Ferrand), la

    construction dune piste

    dessai pour Renault et parti-

    cipation la cration de

    lusine Toyota Valen-

    ciennes. Jean Lefebvre a

    galement montr sa ractivi-

    t en ralisant dans lurgence

    la construction de la plate-

    forme de rgulation du

    tunnel du Frjus.

    Entreprise Jean Lefebvre a poursuivi son expansion, par-ticulirement linternational, grce une politiquesoutenue dinvestissements. En 1999, lactivit en Franceet ltranger a progress de 15,4 % malgr un contextemtorologique dfavorable et le doublement du prix du bitume. En trois ans, primtre constant, le chiffredaffaires de la Route aura cru de 50 %.

    Chiffre daffaires

    GROUPE GTM ROUTES

    UnDveloppementsoutenu

    Contribution du mtierau chiffre daffairespart du Groupe 1999

    2 359 millions deuros

    Chiffre daffaires,en millions deuros

    Jean Lefebvre

    1997 1998 1999

    1 7942 055

    2 359

    30,2%

    Investissements et croissance externe

    999 a t une anne record

    avec prs dun milliard de

    francs investis en matriel et

    en prise de participation. En

    France, le rachat des gise-

    ments de La Meilleraie au

    groupe Lafarge augmente la

    capacit de production de

    granulats du Groupe de plus

    de 10 % et conforte ainsi sa

    position dans ce domaine

    dactivit qui constitue son

    second mtier. A ltranger, la

    prise de participation majori-

    taire dans les socits

    Bitumix et Probisa Chili,

    conjointement avec sa filia-

    le espagnole, lui ouvre de

    nouvelles perspectives en

    Amrique du sud. Lacquisi-

    tion de la socit Ovisa en

    Galice complte son implan-

    tation espagnole.

    Des chantiers denvergure Au cours de lexercice, la

    filiale britannique Ringway a

    ralis une vaste opration de

    rfection de la signalisation

    sur le priphrique de Man-

    chester. La filiale tchque SSZ

    a conduit la reconstruction et

    la mise aux normes de 18 km

    du rseau ferroviaire. Au

    Canada, Construction DJL a

    obtenu la reconstruction de

    lautoroute 40 lest de

    Montral. Parmi les chantiers

    importants, il faut galement

    mentionner les interventions

    menes par Hubbard sur la

    route 417 Orlando et llar-

    gissement de deux sections de

    lI-95 louest de Palm

    Beach, lachvement de la

    route OurossoguiBakel

    (142 km) au Sngal, la pour-

    suite des travaux de la voie

    1

    Jean Lefebvre est lun des

    premiers constructeurs rou-

    tiers europens.

    Paralllement son dvelop-

    pement international - prs

    de 46 % du chiffre daffaires

    en 1999 la socit a diversi-

    28 R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9G R O U P E G T M

  • 29

    > Entreprise Jean Lefebvrefi ses activits de construc-

    tion et dentretien de chaus-

    ses, notamment dans le

    domaine de la production de

    matriaux : enrobs, liants,

    granulats, bton recycl,

    mchefers dincinration

    dordures mnagres (Miom)...

    Jean Lefebvre, solidement

    implante en France, est

    parmi les premiers produc-

    teurs de granulats et le

    premier dans le recyclage

    des btons et des Miom.

  • 30G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    Jean Lefebvre participe laction de dveloppement de

    Groupe GTM au Chili. En 1999, elle a pris une participa-

    tion majoritaire dans la socit routire Bitumix. Cette

    socit chilienne dtient une part

    de march de 25 % au Chili, grce en particulier

    16 centrales denrobages rparties dans tout le pays.

    >ChiliPosition de premier plan

    GROUPE GTM ROUTES

    UnDveloppementsoutenu

    Recyclageet revalorisationpour le respect delenvironnementLa France produit plus de 20 millions de tonnes par andordures mnagres dont prsde la moiti est incinre.Les mchefers, rsidussolides issus de lincinra-tion, constituent un gise-ment annuel de prs de 4 millions de tonnes. Ce matriau, une fois maturet/ou trait, remplace lesproduits routiers dans de nombreux domaines. Jean Lefebvre, qui disposede 5 centres de traitement et de valorisation desmchefers et qui en ouvrira5 supplmentaires en lan2000 offre une seconde vie ces dchets et contribueainsi la sauvegarde de lenvironnement.

    Le tramway, march davenir Jean Lefebvre a galement

    investi le march en plein

    essor du tramway. Quil

    sagisse du systme tradition-

    nel sur rails ou du systme

    intermdiaire sur pneus, la

    construction de cette infra-

    structure implique de vastes

    travaux damnagement rou-

    tier. En 1999, Jean Lefebvre

    est intervenue sur les lignes

    des tramways en construc-

    tion de Montpellier et

    dOrlans, sur le prolonge-

    ment ou la construction de

    nouvelles lignes Nantes et

    Lyon, ainsi qu Nancy.

  • 31

    Dans le cadre du GIE Trans

    Val-de-Marne, qui regroupe

    des constructeurs de matriels

    roulants, des exploitants de

    rseaux et des collectivits

    locales, Jean Lefebvre participe

    lexprimentation sur le site

    de Thiais dun nouveau mode

    de transport intermdiaire

    entre le tramway et le bus. Ces

    essais ont montr lintrt des

    produits de Jean Lefebvre

    contre les risques dornirage

    importants.

    Contrats pluriannuels,contrats dobjectifs : des partenariats sur le long terme Le march dexploitation etdentretien remport par Ring-way auprs du comt de Kent(8 000 km de routes sur cinqans) traduit la volont de JeanLefebvre de multiplier des par-

    tenariats long terme bass surla notion de services.

    Le contrat de performance

    sign par Construction DJL

    avec le ministre des Trans-

    ports du Qubec illustre quant

    lui lesprit novateur du Grou-

    pe en matire dengagement.

    Obtenu dans le cadre de la

    rhabilitation de lautoroute

    Mis en exploitation au

    dbut du sicle, les gise-

    ments de La Meilleraie

    prsentent un intrt tant

    par la qualit des granu-

    lats que par les quantits

    produites. En prenant une

    participation majoritaire

    dans la Socit Nouvelle des

    Carrires de La Meilleraie

    ( hauteur de 84,86 %),

    Jean Lefebvre acquiert un

    potentiel de production de

    granulats supplmentaire

    de plus de 2,5 millions

    de tonnes par an.

    Carrires de LaMeilleraie : rachat

    dun site fortpotentiel

    transcanadienne A 20, ce march

    est assujetti des garanties de

    performance sur 5 ans et repose

    sur les notions de partenariat et

    de transfert technologique.

    Malgr la baisse prvisible des

    grands travaux en France,

    compense par une hausse des

    investissements des collectivits

    locales, lexercice 2000 souvre

    sur des perspectives plutt

    encourageantes. La capacit du

    Groupe saisir les opportuni-

    ts devrait lui permettre de

    poursuivre sa trajectoire.

    31

  • En 1999, lvnement majeur a t lacquisition de LEntreprise Industrielle (E.I.) par Groupe GTM qui se dote ainsi dun ple puissant dans le domaine des travaux lectriques et des tlcommunications. Dans lensemble du secteur industriel, les activits rcurrentes progressent avec des contrats pluriannuels de maintenance et de services lindustrie.

    Chiffre daffaires

    UnChangementdedimension>Electricit filiale FORAID sest poursui-

    vie dans des conditions

    toujours aussi satisfaisantes,

    notamment en Angola,

    rgion ptrolire en plein

    dveloppement.

    Les activits des filiales Coris

    et AMP-C3C sont en sensible

    progression grce la perce

    dans les tlcommunications

    civiles, notamment dans le

    cadre du dploiement du

    rseau SIRCE pour lopra-

    teur amricain Viatel.

    GROUPE GTM INDUSTRIEL

    Le Centre national dart et

    de Culture Georges Pompidou

    a rouvert ses portes aprs

    3 ans de rnovation.

    GTMH y a ralis les travaux

    dquipement lectrique des

    courants forts et des courants

    faibles. De son ct,

    ment pour Total. Elles se

    dveloppent au Nigeria pour

    plusieurs clients ptroliers

    ainsi quen Argentine.

    Le Dpartement Activits

    Nuclaires a maintenu son

    niveau dactivit grce aux

    travaux raliss pour la

    COGEMA.

    Le Dpartement Automa-

    tismes POTEL a connu une

    progression grce sa diversi-

    fication dans des secteurs

    autres que lautomobile.

    Lactivit du Dpartement

    Lignes THT est globalement en

    rgression en France mais

    devrait retrouver des travaux

    suite la tempte du mois

    de dcembre. A ltranger,

    lactivit a t favorable parti-

    culirement en Afrique du Sud.

    Malgr une baisse sensible

    dactivit au Congo, lactivit

    de maintenance ptrolire

    dveloppe par GTMH et la

    GTMH n 1999, les activits de

    GTMH sont en progres-

    sion en France et restent stables

    ltranger. Dans lhexagone,

    les activits rgionales de

    GTMH se sont dveloppes de

    faon contraste suivant les

    rgions : favorablement dans

    lEst et le Sud-est, plus difficile-

    ment en Ile-de-France et dans le

    Centre.

    Le Dpartement Etudes &

    Grands Projets a connu une

    activit soutenue dans le cadre

    du projet Girassol qui, ralis

    en groupement, concerne les

    lots lectricit, instrumenta-

    tion et tlcommunications des

    installations pour ELF Angola.

    Par ailleurs, les activits se

    poursuivent en Libye, notam-

    > Rnovation

    E

    Chiffre daffaires,en millions deuros

    30,2%

    1997 1998 1999

    590 595518

    Delattre-Levivier

    1997 1998 1999

    158 162 195

    GTMH

    1997 1998 1999

    553 580619

    LEntreprise Industrielle*

    1997 1998 1999

    878 853 844

    ETPM

    1997 1998 1999

    589

    724652

    Contribution du mtierau chiffre daffairespart du Groupe 1999

    2 368 millions deuros

    Entrepose

    *Chiffre daffaires annuel. Le CApart du groupe 1999 ninclut que lactivit du 2 me semestre.

    32G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

  • 33

    EI Audiovisuel a exerc ses

    comptences dans les

    domaines des systmes

    dinformations multimdias

    et de lingnierie audiovisuelle.

    La socit a conu et ralis

    le systme dinformations

    de la bibliothque ainsi que

    ltude et la mise en service

    des moyens audiovisuels

    des 2 salles de spectacle

    et des salles de cinma

    du Centre.

    du Centre Georges Pompidou

  • Rnovationferroviaire dans le nord de lItalie Les chemins de fer italiens(Ferrovie Dello Stato) ontattribu un groupementdont SCLE est le mandataireun important contrat derenouvellement de llectrifi-cation du rseau ferroviairedu nord de lItalie. Le chan-tier de la rnovation desgares de Florence et Piseainsi que des tronons delignes dune longueur totalede 200 km devrait durer 31 mois.

    34G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    SCLE a poursuivi son dve-

    loppement dans les rseaux

    dnergie et dans les systmes

    de catnaires en France et en

    Europe en particulier en Italie.

    BONMORT a connu un bon

    exercice dans ses activits tra-

    ditionnelles de rseaux

    dlectrification dans les

    rgions Poitou-Charentes

    ainsi que dans ses activits

    industrielles et tertiaires.

    SNEC a poursuivi ses activits

    de rseaux dlectrification en

    Normandie.

    AMSE a ralis un exercice,

    en sensible progression dans

    la rgion Dauphin-Savoie.

    ENELEC au Gabon et

    GTME de Venezuela ont t

    confronts la fragilisation

    de ces deux pays suite la

    chute du cours du baril de

    ptrole intervenue en 1998.

    LENTREPRISEINDUSTRIELLE Hors gnie civil, lactivit,

    concentre pour lessentiel

    sur la France, est en lgre

    progression en 1999. Simul-

    tanment son entre dans

    Groupe GTM, LEntreprise

    Industrielle a cd sa filiale

    Gnie Civil et Construction,

    ainsi que de sa filiale spciali-

    se dans les bancs dessais

    pour lindustrie automobile.

    Dans le mme temps, LEn-

    treprise Industrielle sest

    renforce dans les activits

    dintgration de rseaux

    de communication par lac-

    quisition de la socit France

    Rseaux Systmes, dans la

    maintenance multiservices

    par lacquisition de IEA Lacq

    et dans la climatisation par

    lacquisition de la socit

    Arizzoli.

    La remise en tat des rseaux

    lectriques ariens, suite aux

    intempries de la fin de lan-

    ne, devrait compenser la

    diminution du volume des

    travaux enregistre dans ce

    domaine. Par ailleurs, les

    GROUPE GTM INDUSTRIEL

    UnChangementde dimension

    AMP-C3C (GTMH) a mis au point des radmes peau mince

    en matriau composite qui assurent la protection dantennes

    civiles ou militaires. Par cette nouvelles technologie qui

    conserve les outillages et la technique de fabrication des

    radmes traditionnels, la socit a pris un avantage trs

    comptitif sur le march mondial.

    >Haute technologie dans les radmes

    activits de rseaux dlectri-

    fication enterrs sont en plein

    dveloppement.

    Les activits dclairage ont

    enregistr des commandes

    significatives : lclairage du

    centre dentranement de la

    Fdration Franaise de Foot-

    ball Clairefontaine,

    lillumination de quatre ponts

    Paris, ainsi que les illumina-

    tions lies lan 2000 des

    villes de Cannes, Grasse, et

    Thoule-sur-Mer ralises par

    la filiale Pignatta.

    Les activits dans les secteurs

    industriels et tertiaires rali-

    ses par les filiales de lE.I. et

    de la SN Verger Delporte

    sont restes stables. Dimpor-

    tantes commandes ont t

    obtenues telles que le lot lec-

    trique du projet immobilier

    Tanagra Cur Dfense ou la

    rnovation de la Poste Cen-

    trale de Bordeaux ralise par

    la filiale Sogilec.

    E.I. Audiovisuel sest dve-

    loppe favorablement dans

    ses domaines de comptence

    daudiovisuel institutionnel

    et de broadcast.

    Les activits de tlcommuni-

    cation continuent de crotre

    avec des ralisations telles que

    la rfection des installations

    tlphoniques du Centre Hos-

    pitalier Universitaire de

    Clermont-Ferrand par Verger

    Delporte Centre-Est.

    Les activits de Postes THT

    et Centrales lectriques sont

  • 35

    restes stables au cours de

    lexercice malgr une volu-

    tion du march globalement

    la baisse.

    Les mtiers de climatisation

    dvelopps par SEITHA se

    sont consolides par la

    diversification de ses activi-

    ts vers la ralisation de

    salles blanches, la ventila-

    tion des tunnels et la

    maintenance. Deux nou-

    veaux centres de travaux ont

    t ouverts Saint-Etienne et

    Cergy-Pontoise ainsi quun

    troisime dans le Centre

    suite lacquisition de la

    socit Arizzoli. Des com-

    mandes significatives telles

    que la ventilation dun tun-

    nel au Caire en Egypte, du

    mtro de Rennes ou la cli-

    matisation de lhpital de

    Chatellerault et des archives

    municipales de Lyon ont t

    obtenues dans lexercice.

    ELG spcialise dans lint-

    gration de systmes lec-

    troniques de dfense a pour-

    suivi son dveloppement.

    GTMH-E.I.Un ple lectrique unifi en 2000 En 2000, GTMH et LEntre-

    prise Industrielle se rappro-

    cheront pour constituer un

    ple lectrique couvrant : les

    travaux tant de courants forts

    que de courants faibles dans

    les domaines industriels et

    tertiaires, les rseaux dlectri-

    fication, les systmes et

    rseaux de tlcommunica-

    tions, le gnie climatique. Afin

    de prenniser ses activits ce

    nouveau groupe poursuivra

    ses efforts pour saisir toutes

    les opportunits de marchs

    de maintenance globale multi-

    techniques ou dexterna-

    lisation de services.

    ENTREPOSEActivit recalibre et soutenue linternational

    ntrepose sest dote au dbut

    de lanne dune nouvelle

    organisation pour augmenter sa

    comptitivit. En 1999, elle a rali-

    s 35 % de son activit

    linternational. Au sein de la Divi-

    sion Entrepose Montalev Services,

    lactivit du Rseau dAgences et

    les Services Nuclaires a connu

    une croissance de 9 %. Lintgra-

    tion des quipes des dparte-

    ments Entrepose Tsi et Montalev

    sest ralise dans un dlai court

    et de manire satisfaisante. Les

    dpartements travaux ont obte-

    nu des contrats tels que la pose

    des tuyauteries en composite et

    acier des deux plates-formes de

    forage pour Dcn International

    Brest, en groupement; la prfa-

    brication et le montage de deux

    fours de cracking pour ESSO

    Gravenchon ; le dmantlement,

    en groupement, de la centrale

    nuclaire de Brennilis ; le dmar-

    rage dun contrat en entreprise

    gnrale pour la ralisation dune

    installation de transport deau en

    Nouvelle Caldonie.

    Les quipes dtude et de

    ralisation des Projets Com-

    plexes ont t renforces.

    Entrepose a confirm sa prsen-

    ce dans lindustrie du ptrole et

    du gaz travers des ouvrages

    de stockage, des stations de

    pompage, de traitement et de

    compression.

    E

    >Installations et maintenance industrielles

    Prouesses techniques dans les tlcommunications

    haut dbitEn 1999, VIATEL, opra-

    teur du premier rseau

    paneuropen de tl-

    communications haut

    dbit, ouvrait sa premi-

    re boucle locale entre

    lAngleterre, la France et

    lAllemagne. CORIS

    effectuait le dploie-

    ment, dans un dlai trs

    court, de ce rseau entre

    Nancy et Saverne, et

    entre Paris et La Dfense

    ainsi que le contourne-

    ment dAmiens et la ra-

    lisation cls en main

    des locaux techniques.

    Ce projet a ncessit la

    pose de prs de 200 km

    de cbles et de plus de

    12000 raccordements de

    fibres optiques.

    Eclairage des aires aronautiques de la zone de fret de Fedex - Aroport de Roissy (GTMH)

    35

  • 36G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    les chantiers navals. A linter-

    national, lactivit du Gie

    Entrepose Mills International

    a t en forte croissance et

    marque par le dveloppe-

    ment de deux nouvelles

    implantations : en Marti-

    nique avec Delattre-Levivier,

    faudages a progress de 13 %.

    Elle a t particulirement

    soutenue dans les services

    lindustrie en dpit de la trs

    nette rcession de cette activi-

    t dans les Travaux Publics et

    en France dans les monu-

    ments historiques, lindustrie,

    Au Royaume-Uni, lactivit

    sest dveloppe, avec la rali-

    sation Beattock, en Ecosse,

    dune importante station de

    compression destine au ren-

    forcement de lalimentation

    en gaz de lIrlande du Nord.

    Au Moyen-Orient tout

    comme au Nigeria, elle est

    reste soutenue, notamment

    avec le dmarrage du projet

    BELEMA, station de com-

    pression de gaz installer sur

    des plates-formes dans le

    delta du Niger. Les dvelop-

    pements commerciaux ont

    t trs actifs sur le bassin

    mditerranen, en Europe, en

    Asie Centrale autour de la

    Mer Caspienne et sur le

    continent africain. Des pers-

    pectives se dessinent en

    Algrie o plusieurs offres

    importantes ont t remises

    la Sonatrach dans le domaine

    du pipeline et des stations de

    compression. En Afrique

    Noire, les perspectives dans

    le domaine de leau ont

    amen louverture dun

    bureau rgional de reprsen-

    tation au Sngal.

    Dans les mtiers spcialiss,

    lactivit Canalisations et

    Pipelines sest exerce princi-

    palement en France et en

    Grande-Bretagne. En Ecosse,

    Entrepose a particip au

    dveloppement de BP Gran-

    gemouth et en Belgique, o

    elle a construit pour Distrigaz

    (Groupe Tractebel) un gazo-

    duc. De la mme faon,

    lactivit de conception, rali-

    sation et montage de grands

    rservoirs ptrole et gaz a t

    conforte par la prise de

    contrle de lusine de CMP

    Dunkerque et la mise en

    place dune organisation

    commerciale unique, Cmp

    Entrepose. Lactivit sest

    poursuivie travers le

    monde, principalement en

    Europe et en Asie et plus par-

    ticulirement en Chine.

    Lactivit dingnierie et de

    ralisation de levages com-

    plexes a t marque par la

    ralisation dun projet phare

    dans le port de Brest. Dans

    le domaine thermique, lacti-

    vit a t recentre sur

    lexpertise, la maintenance et

    la modernisation des grandes

    installations (production

    dnergie, cimenterie, chemi-

    nes, fumisterie). Les

    services complets en ther-

    mique industrielle, en

    produits rfractaires, en

    chemines ou en rparation-

    rnovation de chaudires, se

    sont regroups et rgionaliss

    sous le nom unique de Fer-

    beck & Vincent qui bnficie

    dune forte notorit. Enfin,

    la restructuration au sein du

    groupe de l'activit de ser-

    vices l'industrie papetire a

    conduit au transfert de Siem-

    pa vers Lozai (Delattre-

    Levivier), et ceci en priode

    de fort redmarrage des

    investissements de transfor-

    mation de machines papier

    et ouate.

    Lactivit dEntrepose Echa-

    GROUPE GTM INDUSTRIEL

    UnChangementde dimension

    CMP-Entrepose ralise la construction de grands rservoirs

    de stockage de gaz en Chine. Aprs lachvement

    du contrat de fourniture et dassistance technique

    au montage de 4 sphres de 10 000 m3 Xian,

    Entrepose ralise 10 sphres identiques Pkin.

    Cette spcialit se dveloppe aussi dans les activits

    de maintenance pluriannuelle.

    >Stockage de gaz en Chine

    Dans le cadre de lanne France-Maroc, Entrepose a particip la reconstitution monumentale

    de la porte de Mekns, place de la Concorde Paris.

  • 37

    au Portugal en partenariat

    avec Entrepose Montalev

    Services. En Asie, lanne a

    t marque par lobtention

    dun important contrat

    de fabrication en Malaisie de

    35000 places de tribunes

    pour le Grand Prix de F1 de

    Kuala Lumpur. Mills a d

    faire face la rcession du

    march des Travaux Publics

    et de la fin des travaux du

    TVG Mditerrane. Lentre-

    prise sest redploye vers

    dautres marchs plus por-

    teurs comme la ralisation

    des structures ncessaires la

    restauration de la gare de

    Limoges.

    DELATTRE-LEVIVIERCroissance externe et interne : activit en hausse En 1999, lactivit de Delattre-

    Levivier a progress de 20 %,

    rsultat pour moiti de la

    croissance interne, et pour

    lautre moiti doprations de

    croissance externe, en particu-

    lier le rachat de la socit

    alsacienne Cocentall. Implan-

    te Strasbourg, Mulhouse et

    Colmar, Cocentall, spcialise

    dans lusinage mcanique

    et les travaux de maintenance

    quipementiers, compte plus

    de 320 clients dans tous les

    secteurs industriels et donne

    Delattre-Levivier une position

    rgionale forte dans lest de la

    France. Au cours de lexercice,

    Delattre-Levivier a galement

    obtenu deux contrats qui

    confortent sa position dop-

    rateur global de maintenance

    multi-technique et multiservi-

    ce : la maintenance globale sur

    la plate-forme ptrochimique

    et de raffinage dEsso-Exxon

    en Normandie ; Genve,

    pour le CERN, la maintenance

    globale et lexploitation de

    lensemble des systmes de

    manutention de transport et

    de logistique.

    ETPMLOffshore quitte Groupe GTM En 1999, Groupe GTM a

    dcid de cder ETPM la

    socit norvgienne Stolt

    Comex Seaway pour un mon-

    tant de 273 millions de

    dollars. Cette dcision sinscrit

    dans le recentrage des activits

    de Groupe GTM sur ses

    mtiers principaux. Elle don-

    nera ETPM les moyens de

    poursuivre son dveloppement

    au niveau international en

    constituant, conjointement

    avec Stolt Comex Seaway, un

    des premiers groupes mon-

    diaux dans le domaine des

    installations para-ptrolires.

    Lensemble ralisera un chiffre

    daffaires de 1,3 milliard deu-

    ros et sera positionn de faon

    unique dans les travaux en

    mer profonde.

    La construction de deux

    plates-formes de forage

    semi-submersibles a

    conduit Montalev Levage

    (dpartement dEntrepose)

    effectuer des oprations

    de transfert par barge de

    Saint-Nazaire Brest et

    des levages exceptionnels

    Brest. Le levage par

    mts et treuils linaires de

    ponts de 6500 t plus de

    30 m de haut, dans la

    forme radoub du port de

    Brest, a constitu une

    premire mondiale.

    Une premire mondiale dans leslevages complexes

    37

  • En France : Retour la croissance

    algr labsence de grands

    projets nationaux, le sec-

    teur des Travaux Publics a

    connu une lgre croissance

    grce aux commandes des col-

    lectivits locales et le btiment

    a bnfici de la reprise des

    ventes de logements stimule

    par le dispositif Prissol.

    Chantiers Modernes a rejoint,

    fin 1999, le rseau France

    constitu sous lgide de GTM

    Construction dont lorganisa-

    tion rgionale regroupe

    dsormais au plan opration-

    nel lensemble des filiales

    franaises du Btiment et des

    Travaux Publics du Groupe.

    A linternational Lactivit directe de DUMEZ-

    GTM se rpartit entre lEurope

    hors France (44 %), lAsie

    (23 %), le continent amricain

    (22 %), lAfrique et le Moyen-

    Orient (11 %).

    Laugmentation de lactivit

    en Europe est due la monte

    en puissance des chantiers du

    pont Rion-Antirion en Grce

    Groupe GTM intervient dsormais dans le secteur du BTP par lintermdiaire de deux socits : DUMEZ-GTM pour linternational et les grands projets etGTM Construction pour la France. Lanne 1999 a tmarque par la reprise du BTP en France et le recentragesur les grands chantiers ltranger. Lactivit seststabilise entre la France (61%) et linternational(39%), et squilibre pour moiti entre Btiment etTravaux Publics. Elle reprsente dsormais 29% duchiffre daffaires du Groupe.

    Erig sur le trajet de lauto-

    route A 89, entre Auvergne

    et Limousin, le viaduc du

    Chavanon est un ouvrage

    dune conception unique au

    monde avec ses 2 pylnes en

    > Sur lA 89 le

    M

    Chiffre daffaires

    GROUPE GTM BTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

    UnRecentrageachev

    Contribution du mtierau chiffre daffairespart du Groupe 1999

    2 270 millions deuros

    Chiffre daffaires,en millions deuros

    DUMEZ-GTM*

    29%

    1997 1998 1999

    1028 10171135

    GTM Construction

    1997 1998 1999

    1 414 1 378 1 419

    CFE Belgique

    1997 1998 1999

    570 572648

    1997 1998 1999

    470 454 442

    Wiemer & TrachteAllemagne

    Deux ouvrages importants,

    les viaducs dAvignon pour le

    TGV Mditerrane et celui du

    Chavanon sur lautoroute

    A89 ont t termins en

    1999. En btiment, lhtel 4

    toiles Evergreen Levallois a

    t livr Elige. Parmi les

    principales commandes enre-

    gistres figurent plusieurs lots

    de terrassement pour ASF sur

    lA 66 et lA 89, un lot du

    tramway de Nancy, et trois

    htels pour Accor. Les chan-

    tiers de limmeuble Axis pour

    Unibail Neuilly, des palais

    de Justice dAvignon et de

    Grenoble et de lusine dinci-

    nration pour Econotre

    (Novergie) se sont poursuivis.

    *activit directe et quote-part CFE et Wiemer & Trachte

    G R O U P E G T M 38 R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9G R O U P E G T M

  • 39

    V inverss de 70 m de

    hauteur et son tablier sus-

    pendu de 9 000 tonnes, qui

    enjambe avec lgance les

    360 m dune brche profon-

    de de 60 m. Une technique

    spectaculaire mise au point

    par GTM Construction a t

    utilise pour la pose du

    tablier scind en 2 lments

    de 180 m, lancs simultan-

    ment partir des deux rives.

    viaduc du Chavanon

  • 40G R O U P E G T M R A P P O R T A N N U E L 1 9 9 9

    et des tunnels et viaduc sur la

    ligne ferroviaire grande

    vitesse entre Douvres et

    Londres. En Asie, un impor-

    tant lot de tunnels pour le

    mtro de Hong Kong a

    dmarr en 1999, tandis que

    le barrage dErtan (Chine)

    dont les travaux ont com-

    menc en 1991, a t

    rceptionn par le client.

    Parmi les commandes enre-

    gistres en 1999, figurent le

    chantier de lautoroute Chil-

    lan Collipulli (Chili) dans le

    cadre dune concession obte-

    nue par Groupe GTM, un

    tunnel ferroviaire en Hollande,

    en groupement dentreprises

    avec la filiale belge CFE, et la

    digue du port de la Condami-

    ne Monaco en groupement.

    Une partie de cette activit

    directe sest exerce au tra-

    vers des filiales. La filiale

    hongroise Hidepit a ralis

    en 1999, la station de traite-

    ment des eaux de Budapest

    Sud tandis que les travaux du

    viaduc de Zala se poursui-

    vent. Spcialise dans la

    LEntreprise Petit, filiale de GTM Construction, a obtenu

    la suite des travaux de modernisation de Roland Garros.

    La restructuration respectera le style architectural propre

    au site et devra tre achev en 2001

    pour les Internationaux de France.

    >Roland Garros

    fait peau neuve pour les Internationaux de France

    GROUPE GTM BTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

    UnRecentrageachev

    - La construction des tunnelsde lA 86 lOuest de Paris etde ceux du Channel TunnelRail Link pour la ligne TGVentre Londres et le tunnel sous la Manche.- Avec sa filiale belge CFE, la ralisation en groupementdu contrat pour la construc-tion du tunnel du Panner-densch, situ dans la rgiondArnhem, aux Pays-Bas.Cet ouvrage fait partie de lanouvelle ligne de chemin defer Betuwe Route ddieau transport de fret entre lePort de Rotterdam etlAllemagne. Le projet estessentiellement constitudun double tunnel for assu-rant le passage des voiessous le Pannerdensch Canal(bras du Rhin).Les travaux, dune dure de4 ans, comportent la ralisa-tion de deux tunnels de 1 600 m chacun, fors autunnelier pression de boue,dun diamtre intrieur de8,65 m et de deux rampesdaccs de 600 m chacune.- En groupement dentreprises,le contrat pour les travaux des tunnels de Mitholz, enSuisse, dans le Canton deBerne. Ce contrat, dunedure de 6 ans, comporte la ralisation de 25 km detunnels ferroviaires, creuss lexplosif, reprsentant 1 650 000 m3 de terrainexcav. Il sagit du lot de travaux le plus importantde la traverse du Ltschberg.

    Entre Rion et Antirion en Grce, le pont pilotpar DUMEZ-GTM mesurera 3 km. Premire tape,les 2 premires embases de 90 m de diamtre etde 13 m de haut en cours de construction terre,remorques une fois acheves vers leur emplace-ment dfinitif et poses au fond de la mer pourrecevoir les piles du pont.

    DUMEZ-GTM intervient dans denombreux grandsprojets europensde tunnels enEurope

  • 41

    construction des ponts, le

    chiffre daffaires de la filiale

    tchque SMP est en lgre

    progression. Les ponts de la

    route Trebonice-Resy ont t

    livrs la fin de lanne et les

    travaux du pont de Radbuza

    sont en voie dachvement.

    Filiales trangres : progression de CFE Lactivit de la socit alle-

    mande Wiemer und Trachte,

    dont DUMEZ-GTM dtient

    50 % du capital, est en lger

    retrait par rapport lexerci-

    ce prcdent en raison de la

    conjoncture mdiocre du

    btiment en Allemagne.

    En revanche, en Belgique,

    lactivit de CFE, dont le

    Groupe est lactionnaire le

    plus important avec plus de

    45 % du capital, a connu une

    progression de 13,3 %. La

    filiale belge est un groupe

    Dbute en 1995, la

    construction des 250 km

    de lignes grande vitesse

    ont impos la construction

    de quelques 500 ouvrages

    dart. GTM Construction

    aura ralis de nombreux

    travaux : terrassement de

    23,5 millions de dblais,

    assainissement, drainage,

    construction dcrans

    acoustiques, de murs de

    soutnement et de 209

    ouvrages dart sont les

    plus remarquables sont les

    viaducs dAvignon, le tun-

    nel et le viaduc de

    Bonpas, en groupement.

    La construction des

    viaducs dAvignon

    (1 500 m chacun) aura

    dur trois ans.

    TGV Mditerrane : fin du plus grand

    chantier de France

    industriel qui exerce son activi-

    t dans les domaines du

    btiment, du gnie civil, de la

    construction industrielle, des

    installations lectriques et du

    dragage. Le chiffre daffaires

    du dpartement Btiments et

    Constructions Industrielles

    crot tant en Belgique et au

    Luxembourg quen Hongrie

    et Pologne. Lactivit du

    dpartement Gnie Civil est

    en net progrs, CFE ralisant

    dimportants projets en Bel-

    gique et aux Pays-Bas.

    Lactivit Installations Elec-

    triques poursuit son dvelop-

    pement et sa diversification.

  • Lactivit cls en main consolide

    n 1999, lactivit cls en

    main a t soutenue et

    mieux rpartie quen 1998 o

    la forte croissance du chiffre

    daffaires tait lie, pour un

    tiers, la fourniture dun

    important complexe deau

    minrale en Russie. Les

    signatures de contrat interve-

    nues au cours des derniers

    mois de lanne devraient

    confirmer cette tendance.

    Evolution vers lamatrise duvre globale Dans le domaine des infra-

    structures, lobtention dun

    des importants tronons du

    TGV Est Europen marque

    lvolution en faveur de la

    matrise duvre globale

    dune activit longtemps

    rserve aux seules tudes

    techniques. Cest le cas gale-

    ment des transports urbains

    qui ont poursuivi et diversifi

    leur dveloppement : citons

    notamment les tramways sur

    fer (Grenoble, Nantes, Bor-

    deaux, Valenciennes) ou sur

    p