Gouvernance Solidarite Numerique

download Gouvernance Solidarite Numerique

of 19

  • date post

    18-Nov-2014
  • Category

    Education

  • view

    946
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Abdoulaye KANTE & Philippe VIDAL (Université du Havre, IDEES-CIRTAI, France) Faut-il repenser le système de gouvernance de la solidarité numérique ? Les relations Nord-Sud ont toujours très largement influencé la façon dont les TIC s’implantaient sur le territoire africain. La dynamique de construction d’une société de l’information africaine est largement inspirée d’un paradigme occidental dont les contours reposent sur l’invention d’un modèle économique par le privé, un investissement important de la part des pouvoirs publics, et une société civile particulièrement active dans les détournements d’usages ou l’invention de solutions alternatives au modèle dominant (exemple du libre). Mais la construction d’une société africaine de l’information est également « tributaire » des priorités et orientations définies par les grands axes de l’aide publique au développement. Cette logique « d’assistance technique et financière » impacte considérablement sur les processus de diffusion, d’appropriation et d’innovation des TiCs. Sans remettre en cause l’apport de l’aide des pays du Nord, force est de se poser des questions sur les modalités de la mise en œuvre dfe la « solidarité numérique ». Six ans après les sommets de Genève 2003 et Tunis 2005 le constat de la fracture numérique demeure. En dépit de quelques initiatives majeures et des statistiques encourageantes sur l’appropriation de la téléphonie mobile par les africains, il apparaît utile aujourd’hui de faire un examen du concept même de solidarité numérique en décryptant son mode de gouvernance et en interrogeant son caractère opératoire et éventuellement ses effets contre productifs

Transcript of Gouvernance Solidarite Numerique

  • 1. Faut-il repenser le systme de gouvernancede la solidarit numrique ? Laye Kant Philippe Vidal, ONG Enda Tiers Universit du Havre Monde /

2. Faut-il repenser le systme de gouvernancede la solidarit numrique ? I- Un concept qui se nourrit dun double rfrentielII- Quel systme de gouvernance ?III- Quatre difficults de la solidarit numriqueIV- Pistes de travailV- ConclusionVI- Bibliographie / Webographie 3. I- Un concept qui se nourrit dun double rfrentielLe rattrapage ou le retard Le dveloppement par les TIC Les tic ne sont pas seulement perues comme : - mais aussi comme un moyen - tant lorigine dune fractureefficace pour rompre de faon numrique quil faudrait absolument originaleavecleslogiques combler et qui viendrait se surajouterdexclusions ou de sous dautres fractures nord suddveloppement.Ellessont susceptibles de soutenir les politiques de dveloppement. 4. Le rattrapage ou le retard Les TIC comme levier pour le dveloppementapproche techniciste et statistique(Benchmarking /ranking/ grands Approche endogne (service sociaux de programmes de lIUT, plutt top down) base, dveloppement local, plutt bottom up)Les 8 objectifs de OMD 1. Rduire lextrme pauvret et la faim2. Assurer lducation primaire pour tous3. Promouvoir lgalit des sexes etlautonomisation des femmes4. Rduire la mortalit infantile5. Amliorer la sant maternelle6. Combattre le VIH/sida, le paludisme7. Assurer un environnement durable8. Mettre en place un partenariat mondialpour le dveloppement 5. Les solutions techniques et organisationnelles envisages ne sont pas de mme natureFibre optique / cbleWIFI communautaire Accs individuel Accs collectifVsLogiques propritaireslogiciel libre Ordinateurs neufs ou LAPTOPordinateur de seconde main FaireFaire faire Vision supra nationale Approche locale Long terme Court terme Business developmentSocial development Techno pushSocial pull 6. Les moyens financiers ncessaires ne sont pas (non plus) demme natureInvestissement lourds et massifs de grands bailleurs de fonds (55 892 950 000 USD Difficult de chiffrer les solutions seraient ncessaire daprs lIUT pour pour les besoins sociaux de base connecter un milliard dindividus dans le monde au tlphone portable)Dev. locDev. loc Dev. locB.up B.up B.upDev. loc Rattrapage /Dev. locB.up Approche TopB.upDown Dev. loc Dev. locB.upDev. locB.up B.up 7. Les acteurs ne sont pas de mme natureACTEURSACTEURS LOCAUX / SOCIETEINTERNATIONAUX / CIVILEONUSIENS IUT/OMC : Connectivit gnraliseDifficult pour trouver des & logiques de marchfinancements et des projets/logique de compromis Connecting the unconnected by 2015 : Aide publique pour leBridging the digital dividedveloppement 8. II- Quel(s) systme(s) de gouvernance ? - Lhypothse de la coexistence de plusieurs systmes de gouvernance - Lhypothse du caractre incomplet des systmes de gouvernanceRATTRAPAGEDEVELOPPEMENT MACRO MICROTOP DOWN BOTTOM UP 9. Organisations RATTRAPAGESupranationales MACRO GrandesTOP DOWNIUT/OMCfirmes Microsoft intelNokia.. Hirarchique sans un UNECA business model trs attractif PARAES EtatsARTP Problmes de financement de laADIEStratgie de socit de linformationcroissance acclre 10. Peu formalis DveloppementOrganismes associatifsdenvergure nationale? et incomplet MICRO Approche TOP DOWNDe type CREATIFOTENOSIRISMdias ONG Associations locaux? Organisations rgionales locales ?SUITE SMSI PouvoirspublicsFSN Secteur ASN privlocaux desSUDS ? Universitlocal ?AIDE PUBLIQUE AUInstitut de Collectivits DEVELOPPEMENT recherchesSecteur de territorialeslducation etCooprationde lducationdcentralisepopulaire? Des russites ou des projets qui se concrtisent sans cohrence densemble ( ADEN, SENECLIC, CERENUM) 11. III- Quatre difficults de la solidarit numrique1- DEUX LOGIQUES DE DEVELOPPEMENT SANSARTICULATION FONCTIONNELLE CONCRETEVISION : LOGIQUE D AFFAIREATTENTES IMMEDIATES DES POPULATION DU SUD EX : INTEL WORLD AHEAD CHERCHE A EX : CELLULE REGIONALE DU NOUER DES NUMERIQUE QUI SINSCRIT PARTENARIATS DIRECTEMENT DANS UNE LOGIQUE DE AVEC DES ETATSDEVELOPPEMENT EN PRIVILEGIANT LE RECRUTEMENTTERRITORIAL PAR LES TICS DUN BUSINESS DEVELOPPER BUSINESS DEVELOPMENT ECO & SOCIAL DEVELOPMENT 12. 2- MARGINALISATION DES ACTEURS STRATEGIQUESSECTEUR PRIVE LOCAL QUASIMENT EXCLU SOCIETE CIVILE MARGINALISEE ACTEURS HISTORIQUES DU DEVELOPPEMENT DES TICDANS LES SUDS PEU SOLLICITES (FFI par exemple) FAIBLESSE DES CAPACITES EN TIC DES ELUS LOCAUX FAIBLESSE DESMOYENS FINANCIERS MANQUE DE VISION STRATEGIQUE BUSINESS DEVELOPMENT ECO & SOCIAL DEVELOPMENT 13. C- CRISE DE LEGITIMITE Solidarit numrique Problme deQuerelle de leadership sans les acteurs desfinancement de la europanocentre Suds solidarit numriqueFranceSuisse 14. D- CRISE DE LA GOUVERNANCE (critiques classiques)TOP DOWNBOTTOM UPNglige les effets de rtroaction etManque dappui des grands bailleurs de dinteraction fondsVision pyramidale de la dcisionFaible implication du secteur priv local largement dicte par le march global Absence dommageable de rfrentiels sparation nette entre llaboration de locaux dans le domaine de la socit de la dcision et sa mise en uvre linformation (pas de plan local numrique, peu dquipes constitue Autonomisation de lobjet technique autour de ces questions) vis--vis de lobjet social 15. IV- Pistes de travail 1. Impliquer le secteur priv local (cybercaf, FAI, Magasindinformatiques, etc)3. Impliquer les associations locales pour impliquer lespopulations5. Impliquer massivement le Sud dans la gouvernancede la solidarit numrique7. Reconnecter lapprocheinfrastructurelleetquipementire avec les dmarches dapparences plusmodestes engages sur le registre du dveloppementlocal 16. VERS UNE APPROCHE INCREMENTALE ? Qui essaie de ne ngliger ni les logiques politiques (couple aux logiques prives), ni les acteurs sociaux et leurs capacits de rtroaction sur le politique Qui accepte lide quune politique publique, cestune succession de changements de faible amplitude, davances par essais-erreurs (le policy making, Ch. Lindbom) Encourager llaboration de rfrentiels locaux susceptibles de dvelopper une socit de linformation de proximit 17. V- conclusion- Deux valeurs spcifiques distinctes, presque deux conceptions politiques de la solidarit numrique qui ont cohabit- Plusieurs systmes de valeurs donnent une impression de peu de cohrence densemble, de pilotage vue.-Derrire ce terme de solidarit numrique il y a encore deux modles lun plutt libral et lautre plutt socialiste Le concept de solidarit qui priori est un terme sans grande ambiguit peut en fait tre appropri diffremment.-Effets pervers et contreproductifs parfois avec les quatre crises qui traversent aujourdhui la solidarit numrique. 18. VI- BibliographieInstitut PANOS, (2006) Enjeux de gouvernance, Evaluation de la participation de lAfrique et de sonsecteur priv au SMSI, Publication CIPACO Lassonde louise, (2007) LONU face la socit de linformation, Quels rle pour les Etats et lescollectivits territoriales ?, in Philippe Vidal (dir) Netcom 21, N1-2 Feijoo gonzalez Claudio, Gomez Barroso Jose luis et alli (2005) Shifting from equity to efficiencyrationales : Global benefits resulting from a digital solidarity, chapter 9 Selwyn Neil, (2004), Reconsidering political and popular understandings of the digital divide, Newmedia &Society, vol 6 (3) Revue de lOCDE, (2009)Les TIC au service de la croissance conomique et de la rduction de lapauvret : Panorama des bonnes pratiques , Volume 6 No. 3 : 50 milliards de dollars pour les rseaux mobiles africainshttp://www.generation-nt.com/gsma-projet-developpement-reseaux-mobiles-afrique-actualite-46769.htmlConnect Africa : Committed to connecting the worldhttp://www.itu.int/net/home/index.aspx 19. Je vous remercie