Glossaire de la pollution - WHO/ · PDF fileen quatre langues (allemand, anglais,...

Click here to load reader

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Glossaire de la pollution - WHO/ · PDF fileen quatre langues (allemand, anglais,...

  • Organisation mondiale de la SantBureau rgional de l'Europe V

    Copenhague V

    Glossaire

    de la pollution

    de lair

    OMS, Publications rgionales, Srie europenne, N 9

  • L'Organisation mondiale de la sant (OMS), cre en 1948, est une insti-tution spcialise des Nations Unies qui incombe, sur le plan international,la responsabilit principale en matire de questions sanitaires et de santpublique. Au sein de l'OMS, les professionnels de la sant de quelque160 pays changent des connaissances et des donnes d'exprience en vue defaire accder, d'ici l'an 2000, tous les habitants du monde un niveau desant qui leur permette de mener une vie socialement et conomiquementproductive.

    Le Bureau rgional de l'Europe est l'un des six Bureaux rgionaux del'OMS rpartis dans le monde. Chacun de ces Bureaux a son programmepropre dont l'orientation dpend des problmes de sant particuliers despays qu'il dessert. La Rgion europenne, qui compte 32 Etats Membresactifs', se distingue par le fait qu'elle runit un grand nombre de paysindustrialiss disposant de services mdicaux trs modernes. Son pro-gramme diffre donc de ceux des autres Rgions, car il vise plus particuli-rement rsoudre les problmes des socits industrielles. Dans la stratgiemise au point parle Bureau rgional afin d'atteindre le but de la sant pourtous en l'an 2000, les activits se subdivisent en trois grandes catgories :promotion de modes de vie favorables la sant, prvention des maladies etdes accidents et organisation de soins adquats, accessibles et acceptablespour tous.

    Ce qui caractrise aussi la Rgion, c'est sa grande diversit linguistiqueet les difficults qui en rsultent sur le plan de la communication et de ladiffusion de l'information. Les publications du Bureau rgional paraissenten quatre langues (allemand, anglais, franais et russe) et les droits detraduction en d'autres langues seront volontiers accords.

    a Albanie, Allemagne, Rpublique fdrale d', Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark,Espagne, Finlande, France, Grce, Hongrie, Irlande, Islande, Isral, Italie, Luxembourg,Malte, Monaco, Norvge, Pays -Bas, Pologne, Portugal, Rpublique dmocratique allemande,Roumanie, Royaume -Uni de Grande -Bretagne et d'Irlande du Nord, Saint -Marin, Sude,Suisse, Tchcoslovaquie, Turquie, Union des Rpubliques socialistes sovitiques, Yougoslavie.

  • Glossaire

    de la pollution de l'air

  • Organisation mondiale de la SantBureau rgional de l'Europe

    Copenhague

    Glossaire

    de la pollution de l'air

    OMS, Publications rgionales, Srie europenne, N 9

  • ISBN 92 9020 209 2ISSN 0250 -8575

    Organisation mondiale dc la Sant 1987

    Les publications de l'Organisation mondiale de la Sant bnficient de la protec-tion prvue par les dispositions du Protocole N 2 de la Convention universelle pourla Protection du Droit d'Auteur. Pour toute reproduction ou traduction partielle ouintgrale, une autorisation doit tre demande au Bureau rgional de l'OMS pourl'Europe. 8 Schcrfigsyej, DK -2100 Copenhague 0, Danemark. Le Bureau rgionalsera toujours trs heureux de recevoir des demandes cet effet.

    Les appellations employes dans cette publication et la prsentation des donnesqui y figurent n'impliquent de la part du Secrtariat de l'Organisation mondiale de laSant aucune prise de position quant au statut juridique des pays. territoires, villes ouzones, ou de leurs autorits, ni quant au trac de leurs frontires ou limites.

    La mention de firmes et de produits commerciaux n'implique pas que ces firmeset produits commerciaux sont agrs ou recommands par l'Organisation mondialede la Sant de prfrence d'autres. Sauf erreur ou omission. une majuscule initialeindique qu'il s'agit d'un nom dpos.

    I\tl'RI>II \1- I)\NI SI 512k

  • INTRODUCTION

    La plupart des termes utiliss dans la littrature sur la pollutionde l'air proviennent d'un large ventail de disciplines, en particulier lachimie (analytique, inorganique), la chimie physique, la mtoro-logie, la physique, ainsi que de nombreuses branches de l'ingnirieet de la technologie. Il faut y ajouter la cration de nouveaux termesdont l'usage est restreint aux travaux sur la pollution de l'air. Tropfrquemment, des termes qui paraissent connus ne le sont pas dansleur sens exact; ils sont alors mal utiliss, ce qui ne facilite pas leschanges interdisciplinaires.

    Le Bureau rgional de l'OMS pour l'Europe a donc jug utilede faire un glossaire de la pollution de l'air qui reprendrait autant quepossible la terminologie internationale normalise et pourrait contri-buer une meilleure comprhension entre les personnes travaillantdans le domaine de la pollution de l'air et les spcialistes des diff-rentes disciplines concernes.

    Les dfinitions de termes chimiques sont conformes celles del'Union internationale de chimie pure et applique. Un grand nombrede dfinitions s'inspirent de vocabulaires normaliss publis par lesorganisations internationales suivantes :

    - International Commission of Radiation Units and Meas-urements (ICRU)

    - Commission lectronique internationale (CEI)

    - Organisation internationale de normalisation (ISO)- Organisation internationale de mtrologie lgale (OIML)- Organisation mtorologique mondiale (OMM)

    Le Bureau rgional de l'OMS pour l'Europe remercie ces organi-sations, qui lui ont donn l'autorisation de citer les dfinitions. Ilremercie galement l'Engineers Joint Council (Etats -Unis) pour avoirautoris l'utilisation de sa dfinition de la pollution de l'air reprisepage 102.

    7

  • De nombreux termes, notamment ceux qui sont utiliss unique-ment dans les tudes sur la pollution de l'air, n'ont pas encore tdfinis par un organisme international faisant autorit. L'usagecourant international a servi de base leurs dfinitions. Il fautnanmoins attirer l'attention sur le fait que la publication de cestermes et de leurs dfinitions dans ce glossaire ne signifie pas quel'emploi en soit recommand par l'Organisation mondiale de la sant.

    Les termes mdicaux et statistiques, bien qu'importants dans ledomaine de la pollution de l'air, sont exclus dlibrment du glos-saire : les premiers parce que l'Organisation mondiale de la santet le Conseil des organisations internationales des sciences mdicalesprparent l'heure actuelle une Nomenclature internationale desmaladies, les seconds parce qu'il existe de nombreux vocabulaires determes statistiques rdigs par des organisations internationalesfaisant autorit.

    Le Bureau rgional de l'OMS pour l'Europe dsire exprimer sareconnaissance tous ceux qui ont contribu l'laboration duglossaire, particulirement au Dr S.R. Craxford qui en a prpar lapremire esquisse en tant que consultant au Bureau rgional dans lecadre de ce projet. Le Bureau remercie galement les personnes, dontles noms sont mentionns ci- dessous, qui ont lu et comment lemanuscrit, ainsi que M. D.A. Lowe, chef du service de terminologietechnique au Sige de l'OMS, qui a apport une aide considrable lamise au point du volume.

    Le Bureau rgional pour l'Europe de l'OMS publie ce glossairesur la pollution de l'air dans l'espoir d'aider les personnes concernespar ce problme, que ce soit professionnellement ou non. Cettedition est provisoire; les suggestions des utilisateurs propos demodifications, corrections ou additions qu'ils souhaiteraient voirapparatre dans une future dition rvise seront les bienvenues etdevront tre expdies l'attention de Monsieur le directeur, Promo-tion de la salubrit de l'environnement, Bureau rgional de l'Europe.Scherfigsvej 8, 2100 Copenhague 0, Danemark.

    Lecteurs

    M. L.J. Brasser, TNO - Gnie de la Sant publique, Schoemaker-straat 97, Delft, Pays -Bas

    Professeur C. Brosset, Universit technique Chalmers, Gteborg,Sude

    8

  • M. P. Draper, Engineer Consultant, Shipstal Cottage, Arne Ware-ham, Dorset, Royaume -Uni

    M. R. Haddad, Conseiller en matire de pollution de l'air, Centrepanamricain de gnie sanitaire et des sciences de l'environ-nement (CEPIS), Organisation panamricaine de la sant, Lima,Prou

    Dr F.G. Heuter, Director, Special Studies Staff, National Environ-mental Research Center, US Environmental Protection Agency,Research Triangle Park, NC 27711, Etats -Unis

    Professeur P.J. Lawther, Air Pollution Research Unit, St. Bartholo-mew's Hospital, Charterhouse Square, Londres EC 1, Royaume -Uni

    Dr D. Moore, Central Electricity Research Laboratories, KelvinAvenue, Leatherhead, Surrey KT22 7SE, Royaume -Uni

    Dr G. Nonhebel, 37 Woodley Lane, Romsey, Hampshire SO5 8JR,Royaume -Uni

    Dr J. Reay, Warren Spring Laboratory, Stevenage, Royaume -UniDr J.K. Taylor, Analytical Chemistry Division, US Department of

    Commerce, National Bureau of Standards, Washington, DC20234, Etats -Unis d'Amrique

    M. T.H. Turner, 93 Carlton Road, Derby, Royaume -UniM. S. Verner, Senior Program Adviser, Office of Monitoring and

    Technical Support, US Environmental Protection Agency,Washington, DC 20460, Etats -Unis d'Amrique

    Professeur H.C. Wohlers, 2984 Bailey Lane, Eugene, OR97401,Etats -Unis d'Amrique

    9

  • A

    abri mtorologique Construction destine abriter certains instru-ments (par exemple thermomtres et psychromtres) du rayon-nement solaire, tout en leur assurant une ventilation suffisante(cf. OMM). Abri Stevenson - abri anglais Abri mtorologiqueportant le nom de son ralisateur, qui a t adopt aprs quelquesmodifications dans beaucoup de pays (cf. OMM). De tels abris sonthabituellement construits avec des persiennes latrales ainsi qu'undouble fond et un double plafond, et servent pour la mesure de latemprature de l'air et pour les mesures psychromtriques ou del'vaporation.

    absorbance En analyse spectrochimique, la mesure de l'intensit durayonnement ou de la lumire absorbe par l'chantillon qui per-met de dterminer la concentration des substances absorbantescontenues dans l'c