Gilles Saussier - Artotheque de Caen - artotheque · Studio Shakhari Bazar, 1997-2007, Galerie...

of 16/16
Artothèque de Caen Hôtel d’Escoville Place Saint-Pierre 14000 Caen Tel : 02 31 85 69 73 Fax : 02 31 86 53 57 [email protected] http://www.artotheque-caen.net L’Artothèque de Caen présente du 8 janvier au 20 février 2010 Dossier Pédagogique © Gilles Saussier, Trophée de l’atelier de presse de l’usine Elba Tmisoara, photographie 2009 Gilles Saussier Le Tableau de chasse
  • date post

    06-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Gilles Saussier - Artotheque de Caen - artotheque · Studio Shakhari Bazar, 1997-2007, Galerie...

  • Artothque de Caen Htel dEscoville Place Saint-Pierre 14000 CaenTel : 02 31 85 69 73 Fax : 02 31 86 53 57 [email protected]://www.artotheque-caen.net

    LArtothque de Caen prsentedu 8 janvier au 20 fvrier 2010

    Dossier Pdagogique

    Gilles Saussier, Trophe de latelier de presse de lusine Elba Tmisoara, photographie 2009

    Gilles SaussierLe Tableau de chasse

  • Gilles Saussier est n en 1965 Suresnes. Il vit et travaille aux Andelys (Eure).

    Il ne suffit pas dtre au cur des grands vnements et de les photographier pour crire lhistoire. Dans le tableau de chasse , je reviens sur mes propres photographies de la rvolution roumaine, prises entre le 23 et le 26 dcembre 1989 lorsque jtais reporter lagence Gamma. Parmi ces photographies, un instantan dramatique de soldats roumains pris sous le feu a t publi dans Time, Stern, Paris-Match et bien dautres journaux. Il ma valu la reconnaissance de la profession et de nombreux prix dont un World Press photo. Souvent reprise pour commmorer les riches heures du photojournalisme et de lagence Gamma, cette image symbole permet-elle pour autant de penser au prsent lhistoire des vnements de la rvolution roumaine ?

    Je suis retourn plusieurs reprises enquter Timisoara et soumettre des acteurs de la rvolution roumaine mes photographies. Elles ne les ont que peu intress. Les moments clefs de linsurrection ont eu lieu entre le 16 et le 20 dcembre 1989 avant que narrivent les reporters trangers et que ne soient prises la plupart des photographies aujourdhui disponibles dans les archives des mdias. Cet exemple parmi tant dautres contredit lide reue selon laquelle lactualit serait couverte profusion. Aujourdhui comme hier, nous navons bien souvent que peu ou pas dimage des vnements historiques les plus tragiques : des camps de concentration jusqu Guantanamo en passant par le gnocide cambodgien, la guerre du Golfe, ou Srebrenitsa. Ceci devrait inciter plus de modestie, tous ceux qui parmi les photographes de presse se prtendent nos peintres dhistoire et les dpositaires de notre mmoire visuelle collective.

    A Timisoara, aucune photographie na permis dtablir la responsabilit de larme roumaine dans le meurtre de 146 civils et les blessures infliges 400 autres personnes. On sait cependant que cest larme roumaine qui en dcembre 1989 a tir sur la foule dsarme et non pas la Securitate quaucun reporter tranger na pu voir ni photographier.

    De mon point vue, la photographie que jai publie en 1989 en couverture de Stern pose au moins autant de questions que les images controverses du vrai-faux charnier. Parce quelle montre des soldats de larme roumaine victimes de tirs, que les journaux ont systmatiquement attribu la Securitate, cette photo a symboliquement ddouan larme de ses crimes envers les civils. Vingt ans aprs les vnements, on ne sait toujours pas qui tirait sur ces soldats mais on continue de publier ma photographie. Pour la profession, elle reste une excellente image de guerre. Pour tous ceux qui cherchent penser la rvolution roumaine, elle est une image dont il faut travailler lactualit.

    ExpositionGilles SaussierLe tableau de chasse

    du 8 janvier au 20 fvrier 2010

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Cest ce que je propose dans le Tableau de chasse en confrontant ces photographies de 1989 des sries dimages prises depuis 2003 qui sont une mditation sur le rapport des images lhistoire, la mmoire au monument. La monumentalit des images symboles, affranchie le plus souvent des exigences minimum de contextualisation, fige la pense et le questionnement de lhistoire. Mes sries proposent au contraire dautres lectures et interrogent la manire dont lhrosme des reporters peut recouvrir celui des acteurs des vnements eux-mmes.

    Gilles Saussier

    Exposition ralise en partenariat avec le Point du Jour Centre dart-Editeur de Cherbourg, le Centre Photographique Nord Pas-de-Calais et la galerie Zrcher Paris.

    Ouvrire et trophe lusine Elba, 2004

    > Vernissage de lexposition le 8 janvier 2010 partir de 18h30, en prsence de lartiste.

    Une rencontre avec la presse sera propose ce mme jour partir de 17h ou sur rendez-vous.

    > Les samedis de lart : samedi 30 janvier 14h30, visite commente de lexposition

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Biographie

    Gilles Saussier est n en 1965 Suresnes. Il vit et travaille aux Andelys (Eure).

    Expositions personnelles (slection) :

    2010Le Tableau de Chasse, Artothque de CaenLe Tableau de Chasse, Le Point du Jour, Centre dart-diteur, Cherbourg-Octeville

    2009 Galerie Zrcher, Paris

    2008Log chez lhabitant , exposition sans domicile fixe, les 4 et 5 octobre Saint-Nazaire, dans le cadre du projet de lartiste Envers des villes, endroit des corps .

    2007Studio Shakhari Bazar, 1997-2007, Galerie Zrcher, Paris

    2006Studio Shakhari Bazar, Centre de la Photographie de Genve

    2005Envers des villes, endroit des corps, Galerie Zrcher, ParisBivouac, lAppartement tmoin, en collaboration avec lassociation Peuple & culture 44, NantesScnes de la rue : Studio Shakhari Bazar, La Filature, Mulhouse puis Muse des Beaux-Arts Thomas Henry/ Centre Rgional de la Photographie de Cherbourg-Octeville

    2003Retour au pays, Galerie Zrcher, Paris

    1997Waterwereld, leven in de delta van Bangladesh, installation in the anti-storm damm, Waterland Neeltje Jans, Burgh-Haamstede, Seeland, NLDhaka matire dune ville, Dhaka City Museum, BangladeshVisages de Shakhari bazar, installation sous chapiteau dans lhtel Kalpana, 57 Shakhari bazar, Dhaka, Bangladesh

    Expositions collectives (slection) :

    2009La Normandie contemporaine - La commande photographique de la fin du XIXe s. jusqu nos jours, Muse des Beaux-arts, CaenOh quel beau dni que le dbit de leau, Abbaye Saint-Andr - Centre dart contemporain, Mey-mac

    2008Exposition inaugurale, Images du renouvellement urbain , Centre dArt Le Point du Jour, Cher-bourg Octeville.Universal Archive : The Condition of the Document and the Modern Photographic Utopia , MACBA, Barcelone, SP.Intim/Ita, slection duvres de la Collection Neuflize Vie / ABN AMRO, Prague, Muse Kampa, the Jan and Meda Mladek Foundation.NANTAIS ?! QUI SOMMES NOUS ?, Chteau des ducs de Bretagne- Muse dhistoire de Nantes.7 ans de rflexion, les acquisitions doeuvres contemporaines du muse depuis 7 ans, Muse Nicphore Nipce de Chalons-sur-Sane

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • 2006La Rgion Humaine, Muse dArt Contemporain de Lyon, Lyon

    2005/06Fifty-Fifty, avec Karim Daher, Galerie Zrcher, Paris

    2005Covering the real , Kunstmuseum de Ble, CH

    2002Documenta 11, Kassel, D

    2001Des Territoires, cole nationale suprieure des beaux-arts (ENSBA), Paris

    1999 Mother Jones International Fund for documentary photography awards, Gallery 16, San Francisco, USA

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Pour prparer la visite...

    Il ne suffit pas dtre au cur des grands vnements et de les photographier pour crire lhistoire. Le travail de Gilles Saussier surpasse celui du reporter photographique et engage une autre lecture du clich journalistique pour donner une dimension conceptuelle la diffusion dimages.Un tableau de chasse, au sens littral, est une mise en avant des trophes par son chasseur, alors considr comme victorieux.En intitulant son exposition ainsi, Gilles Saussier interroge le statut de limage et ses limites prenant comme point de dpart le prix World Press photo quil reut aprs la publication de ses photographies de la Rvolution roumaine de 1989.

    > La raffirmation de la responsabilit du photographe comme instigateur de limage.

    Walter Benjamin rappelle en 1931 dans la Petite histoire de la photographie quune image nest pas donne, elle se prend [...] et que cette prise implique un rapport de pouvoir, un rapport au pouvoir.

    Ainsi, quest-ce qui justifie la gloire dune image et de son auteur face des faits historiques ? Dans lexposition Le tableau de chasse, Gilles Saussier implique la responsabilit morale de lauteur quant la lecture mdiatique de ses photographies. Ces images qui font lhistoire par leur impact visuel, et invitent un certain sens du discours, parfois oppos la ralit des faits.

    La dmarche photographique de Gilles Saussier invite le spectateur penser lvnement plutt qu le contempler . Hlne Chouteau, critique dart.

    Il retravaille ses images en retournant sur les lieux o se sont drouls les vnements et met ainsi laccent sur la dimension pdagogique de son travail de photo graphe, pour lequel il est indispensable doprer selon une thique de lengagement qui ne soit pas celle du reporter.

    Il raffirme avec force la responsabilit morale du photographe dans son acte de reprsentation de lacte historique.

    Assumant pleinement son rle dacteur de lhistoire, Gilles Saussier propose une relecture de son propre tmoignage, de sa propre exprience de lhistoire dite immdiate .

    Comme le prcise lhistorienne dart E. Chrel, Gilles Saussier interroge ainsi les conditions de production de valeur dusage de ses images tout en questionnant les codes de la reprsentation documentaire .

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Pour prparer la visite...

    Ses projets, mens sur une longue dure, permettent une mise distance, un recul, un changement de perspective dans sa manire de considrer les faits. Lartiste entreprend ainsi un processus dabstraction de limage o lide et le sens prennent le devant.

    > Une approche quasi scientifique de lHistoire et de la mmoire au travers des images. Un travail d archologie critique .

    Les images qui contribuent faonner notre perception des vnements, notre rapport au Monde, se doivent, selon Gilles Saussier, dtre justifies, et dapporter un sens au spectateur.

    Les notions de mmoire, de montage et de dialectique dans son travail sont l pour indiquer que les images ne sont ni immdiates, ni faciles comprendre.

    En retournant sur les lieux de la rvolution roumaine, o il avait travaill en tant que reporter, Gilles Saussier construit un vritable parcours dialectique et smantique.Il complte par ses sries photographiques, un cheminement de pense qui permet dapprhender les faits avec davantage dexactitude quune image seule et extraite du contexte originel.

    Son travail sapparente une vritable tude, une enqute darchologue faite dindices, matrialise par le regroupement dun ensemble de photographies et de coupures de presse.

    Sa volont de questionner les images sincarne dans lespace dexposition par lclatement en de multiples fragments de la photographie des soldats roumains, publie dans le magazine Stern, ds dcembre 1989. Le choix des diffrents formats (verticalit rcurrente), le cadrage et les angles de vue proposent une rinterprtation de limage. Laccent tant mis sur tel ou tel dtail de la scne initiale, ou sur la lgende de limage parue dans Paris-Match en 1989, par exemple.La mise en scne des diffrents fragments de la photographie de presse alterne des clichs rcents et cre une vritable frise, pour reprendre les termes de lartiste lui-mme.

    Cet accrochage est orchestr dans le moindre dtail pour mener bien une dmarche critique des vnements et une rflexion sur le statut de limage.

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Pour prparer la visite...

    > De la dmarche de photojournaliste celle dartiste conceptuel

    En 1994, jai voulu mextraire de ce conditionnement dimages. Je ne voulais plus coaguler des personnages anonymes dans une histoire des images qui nest ni la leur ni la mienne.Gilles Saussier

    mettre en relief de faon nouvelle [...] ce que devient lart sous limpact des images de presse; et ce que rvlent les images de presse ds quon les regarde avec le discernement critique de lart .Garance Chabert, critique dart.

    En fait, la photographie fixe un aspect du rel qui nest jamais que le rsultat dune slection arbitraire, et, par l, dune transcription []. Autrement dit, la photographie est un systme conventionnel qui exprime lespace selon les lois de la perspective (il faudrait dire, dune perspective) et les volumes et les couleurs au moyen de dgrads du noir et du blanc. Si la photographie est considre comme un enregistrement parfaitement raliste et objectif du monde visible, cest quon lui a assign (ds lorigine) des usages sociaux tenus pour ralistes et objectifs.

    Et si elle sest immdiatement propose avec les apparences dun langage sans code ni syntaxe, bref dun langage naturel, cest avant tout que la slection quelle opre dans le monde visible est tout fait conforme dans sa logique, la reprsentation du monde qui sest impose en Europe depuis le Quattrocento.

    Pierre Bourdieu dans Un art moyen, d. de Minuit, Le sens commun,1970.

    Reprenant comme point de dpart ses photographies prises en tant que reporter, Gilles Saussier fait un vritable travail de recherche, et recueille un corpus dindices permettant une lecture approfondie.Sa dmarche sinscrit dans une approche conceptuelle de limage, o il cherche reprsenter lirreprsentable. Il invite par cela le spectateur sa propre interprtation critique en lui livrant des lments de rflexion.

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Pour prparer la visite...

    La dconstruction de ces photographies de reportage et leur mise en scne donnent lieu la naissance dune pense critique et abstraite.

    Dans un de ses projets rcents en Roumanie, lartiste a travaill sur la piste du sculpteur Brancusi, lartiste auquel il voue le plus dadmiration.Dans la dmarche de Gilles Saussier, il y a une certaine filiation avec celle de lartiste roumain : notamment dans le fait de revisiter les formes prexistantes et la recherche de conceptualisation et dabstraction la plus pure des supports visuels.

    Gilles Saussier, Colonne sans fin..., 2006, inkjet print, Courtesy Galerie Zrcher, Paris.

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Rapprochements iconographiques

    Photojournalisme et Art contemporain

    Pascal Convert rinterprte avec des matriaux traditionnels (pierre, bois, cire...), et de faon monumentale des photographies journalistiques qui sont portes par les mdias comme icnes de lhistoire contemporaine, et montre ainsi le pouvoir iconique de ces images comparables aux grandes reprsentations de lHistoire de lArt.

    Pascal Convert, Madone de Bentalha, 2001-2002, Cire polychrome.

    Hocine Zaourar, Massacre Bentalha, 23 septembre 1997, Prix World Press Photo de l'anne 1997 AFP/Hocine Zaourar

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Rapprochements iconographiques (suite)

    Photojournalisme et Art contemporain

    Bruno Serralongue construit son uvre autour des diverses problmatiques de la photographie, en particulier de son histoire, de son usage et de son statut. Mettant en doute lobjectivit de la photographie, il pose comme fondamentale la responsabilit du photographe dans la vracit des images produites. Il oppose toujours le caractre collectif lautorit individuelle du photographe, () reprsentant ainsi une manation contemporaine de la peinture dhistoire (Eric Troncy)

    Bruno Serralongue, Groupe in Jinan General Embroidery Factory, Jinan, 2004.

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Pistes pdagogiques :

    Lexposition de Gilles Saussier, permet dapprhender le medium photographique, et plus particulirement le photo-reportage et sa rutilisation en tant quart visuel.Il dmontre ainsi quuvres dart et images de presse partagent bien les mmes ambitions de rendre compte du rel, de tmoignage, de fonction critique, les mmes doutes sur leur capacit le faire, et lusage (la rcupration, lattnuation) dont ils peuvent faire lobjet.Le spectateur est toujours rcepteur de ce que lartiste lui donne voir, par une intervention construite et pense.

    A LISSUE DE LA VISITE...

    Soldats roumains, Timisoara, dcembre 1989. WPP.

    Lexposition peut ainsi tre aborde en classe de la manire suivante :

    > Pour les classes de collges et lyces :

    - Aprs avoir identifi chacun des lments de lexposition, rflchis au rapport entre les diffrentes images et la situation historique de la Roumanie photographie par Gilles Saussier en 1989. Quelles images sont selon toi des images de guerre ? Pourquoi ? Quelles images nont pas selon toi un rapport direct avec la rvolution roumaine et le tmoignage de guerre ?

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Pistes pdagogiques (suite) :

    - Dcris et commente en dtail la photographie ci-dessus (expression des soldats, choix du contre-plonge, procds de dramatisation....). Daprs toi, pourquoi cette image a reu une reconnaissance des professionnels de la presse (le prix world press photo) ?

    - Retrouve dans la frise le trophe que lartiste a reu en rcompense pour sa photographie des soldats roumains. Quel lment darchitecture se rpte dans la frise ?

    - Dcris les diffrentes images de manire en faire leur analyse critique (lobservation du cadrage, les diffrents plans, les effets utiliss par lartiste, la couleur...)

    - Sais-tu ce quest un tableau de chasse ? Dans quel contexte peut-on utiliser ces termes ? A ton avis, pourquoi lartiste a-t-il choisi dintituler ainsi son exposition ?- Quelles diffrences peut-on noter entre une photographie de presse et les photographies prsentes dans lexposition ?

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Lexique :

    - Tableau de chasse : locution nominale - masculin.

    dfinitions : 1. liste des conqutes amoureuses (familier) (un sducteur au tableau de chasse fourni)

    2. ensemble du gibier abattu et expos par espces (les chasseurs posent ct de leurs tableaux de chasse respectifs)

    3. liste des avions ennemis abattus (un splendide tableau de chasse)

    (source : Encarta)

    - Art conceptuel :

    Lart conceptuel reste certainement encore aujourdhui la forme dart contemporain la moins bien comprise dune partie du grand public, car il place au second plan le caractre physique de luvre, substituant lide sa ralisation. Le texte, les photos ou les objets qui constituent luvre nont pas ncessairement de qualit esthtique. Ainsi lartiste amricain Lawrence Weiner affirme-t-il : Lartiste peut raliser la pice. La pice peut tre ralise par quelquun dautre. La pice ne doit pas ncessairement tre ralise . Aux origines de lart conceptuel donc, le ready-made de Marcel Duchamp. Quil soit associ la linguistique (Art & Language, Jenny Holzer), la photographie (Barbara Kruger), la matrise du temps (On Kawara), ou lautobiographie (Felix Gonzalez-Torres), il prend pour principe la tautologie nonce par Joseph Kosuth, chef de file de lart conceptuel amricain dans les annes 60 : Lart est la dfinition de lart .

    Voir aussi le dossier pdagogique propos par le centre Georges Pompidou :www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-ArtConcept/ENS-ArtConcept.htm

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Bibliographie :

    Entretiens et essais - Gilles Saussier (slection) :

    paratre en fvrier 2010 :Le Tableau de Chasse Gilles Saussier, Le Point du Jour Editeur

    2006 Studio Shakhari Bazar, Gilles Saussier, Le Point du Jour Editeur, 156 p.

    2005 Studio Shakhari Bazar, in Journal N5, Scnes de la rue , du Centre Rgional de la photographie de Cherbourg-Octeville (CRCO), France, p 16-17

    2003 Le Ruban documentaire, prface Octave Debary & Arnaud Tellier, Une ligne faite en photogra-phiant , d. 779 Editions & Socit Franaise de photographie (SFP), Paris, France, 76p.

    2002 Documenta 11_Platform 5 : exhibition, catalogue dexposition, d. par Documenta et Museum Fridericianum Veranstaltungs-GmbH, Kassel, Allemagne, p 486-487

    2001 Situations du reportage, actualit dune alternative documentaire, in : Communications n 71, Le parti pris du document, littrature, photographie, cinma et architecture au XX sicle, Ecole des Hautes Etudes en Sciences-Sociales (EHESS)- Seuil, Paris, France, p 307-331

    1998 Living in the fringe, photographies et textes de Gilles Saussier (prface : En face de la terre nue), dition Figura, Paris, France, 137 p.

    Photographie et art contemporain (slection douvrages)

    - BAQU Dominique, Pour un nouvel art politique, de lart contemporain au documentaire, d. Flammarion, 2004.

    - POIVERT Michel, La photographie contemporaine, Paris, Flammarion, 2003.

    - BENJAMIN Walter, Petite histoire de la photographie, Essais 1 (1922-1934), Paris, Denol-Gonthier, 1983.

    Sites Internet :- www.galeriezurcher.com

    - www.lepointdujour.eu

    - Julie Jones, Galle Morel (dir.), Photojournalisme et art contemporain. Les derniers tableaux , tudes photographiques, 22 | septembre 2008, [En ligne], mis en ligne le 09 septembre 2008. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/index1013.html.

    - Erik Verhagen, La photographie conceptuelle , tudes photographiques, 22 | septembre 2008, [En ligne], mis en ligne le 09 septembre 2008. URL : http://etudesphotographiques.revues.org/index1008.html

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

  • Lexposition

    Gilles SaussierLe Tableau de Chasse

    Exposition ralise en partenariat avec le Point du Jour Centre dart-Editeur de Cher-bourg, le Centre Photographique Nord Pas-de-Calais, la galerie Zrcher Paris.

    Dates et horaires

    Exposition prsente > du 8 janvier au 20 fvrier 2010 lArtothque de CaenOuverture du mardi au samedi de 14 h 18 h 30.Fermeture les lundis, dimanches et jours fris. Entre libre.

    > Vernissage le vendredi 8 janvier 2010 partir de 18h30 lArtothque de Caen

    Les samedis de lart> Visite commente de lexposition le samedi 30 janvier 14h30.Entre libre

    pubLicationLe Tableau de Chassedition Le Point du Jour Centre dart-diteur contacts Artothque de CaenClaire Tangy, directricePatrick Roussel, assistantMarie Leloup, charge de communicationAlexandra Spahn, documentaliste

    Artothque de Caen Htel dEscoville Place Saint-Pierre 14000 CaenTel : 02 31 85 69 73 Fax : 02 31 86 53 57 [email protected]://www.artotheque-caen.net

    LArtothque de Caen est finance par la Ville de Caen, avec la participation du Conseil gnral du Calvados et du Ministre de la Culture et de la Communication, Drac de Basse-Normandie.

    Dossier Pdagogique - Exposition Gilles Saussier - 08/01 - 20/02/10

    Renseignements Pratiques