Gestion des effets secondaires du traitement Quelle prise ... · * INCIVO 3 comprimés matin et...

of 17/17
Gestion des effets secondaires du traitement Quelle prise en charge et collaboration adopter? Présentation de cas de collaboration CHU/ kiné en ville Aurélie Zoungrana Infirmière référente d’éducation thérapeutique CHRU St Eloi, Montpellier
  • date post

    12-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Gestion des effets secondaires du traitement Quelle prise ... · * INCIVO 3 comprimés matin et...

  • Gestion des effets secondaires du traitement

    Quelle prise en charge et collaboration adopter?

    Présentation de cas de collaboration

    CHU/ kiné en ville

    Aurélie Zoungrana

    Infirmière référente d’éducation thérapeutique

    CHRU St Eloi, Montpellier

  • SOMMAIRE

    Présentation du service

    L’éducation thérapeutique du patient

    En amont du traitement : le bilan éducatif partagé

    Le début de traitement : j0

    L’accompagnement pendant le traitement

    Les effets secondaires du traitement

    Quelle collaboration chu et kinés

    CAS CONCRET

  • Présentation du service

    2 ide a mi-temps, chacune présente 1 semaine sur 2

    Depuis janv 13 : 50 patients

    Entretiens individuels : consultations infirmières et cs tél

    Travail en réseau (chu et extra chu), assos et autres professionnels de santé

    Rencontre patients mensuelle à thème

  • Population traitée très éclectique :

    - 1 er ttt, rechuteurs, non répondeur

    - Co infectés vih/vhc ou vhc/vhb

    - De mode de contamination différentes : par transfusion ou injection tox iv sevrés ou non

    - D’origines sociale et ethnique

    - Âge, lieu d’habitation

  • L’éducation thérapeutique du patient

    de quoi s’agit-il?

    Selon Dr Brigitte Sandrin-Berthon: L’ETP a pour but d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes, à agir dans un sens favorable à leur santé, à leur bien-être.

    On parle de posture éducative

    Démarche éducative personnalisée Liens avec les autres acteurs de sa prise

    en charge

  • En amont du traitement : le bilan éducatif

    partagé (BEP)

    Décision de commencer le traitement.

    Consultation infirmière , la 1ère étape de la démarche éducative: BEP

    Programmation du suivi (RDV médicaux et infirmiers, prises de sang)

  • Objectifs du BEP

    • Connaitre le patient, évaluer sa situation

    • Identifier ses besoins, ses attentes, ses difficultés, ses ressources

    • Convenir avec lui d’un plan d’action: d’objectifs

  • Le début de traitement : j0

    • 1er traitement délivré à la pharmacie de l’hôpital

    • Consultation infirmière (effets 2nd, organisation du ttt…)

    • 1ère injection d’interféron

  • 2 types de ttt : bithérapie ou trithérapie

    * PEGASYS (interferon) 1 injection par semaine

    * COPEGUS (ribavirine) 2 ou 3 comprimés matin et soir

    Traitement de 6 mois à 1 an.

    COPEGUS 1000-1200 mg/j

    PEGASYS : 180 µg/semaine

  • INTERFERON : VIRAFERON PEG ou PEGASYS 1 injection sous cutanée par semaine

    RIBAVIRINE : REBETOL (200mg) 2 ou 3 gélules 2 fois par jour ou COPEGUS (200mg) 2 ou 3 comprimés 2 fois par jour

    BOCEPREVIR : VICTRELIS 4 gélules 3 fois par jour (800 mg 3 fois par jour, à commencer 4 semaines après le début du traitement bithérapie)

  • * PEGASYS 1 injection par semaine * COPEGUS 2 ou 3 comprimés matin et soir

    * INCIVO 3 comprimés matin et soir

    Traitement de 6 mois à 1 an. Trithérapie pendant 12 semaines puis bithérapie standard.

    8 20

    INCIVO : 3 cps (750 mg) 2 fois par jour, à 12H d’intervalle, avec une collation ( danette, kiri, vache qui rit, tartine beurrée, glace…) ou au cours

    du repas

    COPEGUS : 1000-1200

    mg/j

    PEGASYS : 180 µg/semaine Le même jour

    Si oubli d’une prise d'INCIVO :

    -Si > 4H /heure prévue : on saute la prise Si ≤ 4 H : On le prend et prise suivante à l’heure initialement prévue

  • L’accompagnement pendant l

    Le suivi éducatif du patient est rythmé par des cs médicales, infirmières et des prises de sang de suivi. Pour les bithérapies : tous les mois

    Pour les trithérapies INCIVO : s2 puis

    tous les mois jusqu’à 6 mois après la fin du traitement

    Pour les trithérapies VICTRELIS : s4, s6

    puis tous les mois jusqu’à 6 mois après la fin du traitement.

  • LES EFFETS SECONDAIRES PRINCIPAUX

    -fatigue, syndrôme pseudo-grippal, fièvre

    -courbatures +++ -troubles de l'humeur (irritabilité, dépression)

    -troubles digestifs (nausées, diarrhées)

    -troubles du sommeil (difficultés d'endormissement ou réveils nocturnes)

  • -troubles de la peau : démangeaisons, peau sèche rash cutané (apparition de boutons rouges sur la peau)

    -baisse des globules blancs, rouges et plaquettes

    -maux de tête

    -démangeaison anale

    LOURDS EFFETS SECONDAIRES

  • Infirmières de suivi de votre traitement hépatite :

    Aurélie Moosbauer et Corinne Rotrou 07/88/01/40/68

    [email protected]

    mailto:[email protected]:[email protected]:[email protected]

  • QUELLE COLLABORATION KINE/HOPITAL ?

    Quelle prescription appliquer?

    « A faire pratiquer par KM rééducation des 4 membres et du rachis »

    Propositions de libellé?

    Comment organiser la prise en charge et faire le lien entre les équipes?

  • Cas concrets

    • Karim, 40 ans

    • Océane, 18 ans

    • Christophe, 45 ans

    • Mme M, 55 ans, russe de parlant pas français

    • Mr T, 50 ans, suivi par un foyer