G2 Chapitre 4. Nourrir les hommes - ?on-nourrir-les-homme · Nourrir les hommes Introduction. La...

download G2 Chapitre 4. Nourrir les hommes - ?on-nourrir-les-homme · Nourrir les hommes Introduction. La ...

of 11

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of G2 Chapitre 4. Nourrir les hommes - ?on-nourrir-les-homme · Nourrir les hommes Introduction. La...

  • G2 Chapitre 4. Nourrir les hommes

    Introduction. La trs forte croissance des productions agricoles ces dernires dcennies na

    pas permis dassurer la scurit alimentaire partout dans le monde. Plus de 800 millions de

    personnes demeurent insuffisamment nourries, particulirement en Afrique o la croissance

    dmographique est la plus forte. Face aux risques alimentaires (famines), sanitaires (obsit)

    et environnementaux (utilisation dengrais), les agricultures durables peuvent tre les

    rponses aux besoins dune population mondiale qui augmente et se dveloppe.

    Problmatiques :

    - comment rpondre laccroissement des besoins alimentaires dans le monde ?

    - pourquoi la scurit alimentaire nest-elle pas assure partout dans le monde ?

    quelles agricultures durables peut-on envisager afin de nourrir 9.5 milliards dindividus en

    2050 ?

    tude de cas n1 : Ethiopie / nourrir un grand pays peupl et pauvre

    A. Pourquoi lEthipoie est elle marque par la sous-nutrition ?

    -la persistance de la sous-nutrition malgr une forte proportion dagriculteurs et lexistence

    de terres fertiles, la population souffre de malnutrition, et parfois mme de famines et a

    recours laide humanitaire internationale.

    Raisons : second pays le plus peupl dAfrique subsaharienne, croissance dmographique

    rapide, pop trs jeune agriculture vivrire de subsistance, levage rgime alimentaire

    principalement compos de crales, fortement dpendant des alas climatiques forte

    inscurit alimentaire

    B. quels sont les moyens choisis par lEthiopie pour dvelopper lagriculture ?

    le land grabbing : vente ou location des terres de grandes compagnies trangres

    - des terres destines lexportation, et des cultures parfois non alimentaires (cannes

    pour agrocarburants) le dveloppement de lirrigation

    Ethiopie sche,

    peu fertile

    Camps de

    rfugis

    sous-nutrition

    importante

    Ethiopie fertile et

    montagneuse

    densits fortes

    sous-nutrition

    moins importante

  • Inconvnients :

    C. comment lEthiopie recherche t- elle plus de durabilit ?

    -une situation alimentaire qui samliore du fait des progrs conomiques du pays et de laide

    alimentaire internationale

    -Le dveloppement de solutions alternatives : agriculture biologique, commerce quitable

    -La prise en compte des contraintes environnementales : programme de reforestation

    Mise en perspective : 2 questions

    - O sont situs les autres pays connaissant une situation alimentaire comparable celle

    de lEthiopie ?

    - Les progrs constats en Ethiopie sont-ils un phnomne gnral lchelle mondiale ?

    I Croissance des populations et croissance des productions

    A Une amlioration notable

    La situation alimentaire s'amliore :

    Malgr l'augmentation de la population provoque par la transition dmographique (7

    milliards d'habitants en 2014), le nombre de personnes souffrant de la faim

    diminue.

    l'chelle du monde, les besoins alimentaires sont mieux couverts : les hommes

    s'alimentent en moyenne hauteur de 2800 kcal/j/hab (on estime les besoins moyens

    2500 kcal/j/hab).

    La faim touchait 30% de la population mondiale en 1960 et en touche dsormais 11%.

    Le nombre de sous-aliments a diminu de 200 millions depuis 1990.

    Selon la FAO, en 2014, 65 pays en dveloppement ont atteint un des objectifs du

    millnaire qui consiste faire diminuer de moiti la sous-alimentation dans leur pays.

    La surface des terres cultives n'a augment que de 4%, on assiste mme une baisse de la

    superficie de terres arables /personne. C'est l'amlioration des rendements et donc de la

    productivit qui a permis de raliser ces progrs.

    Le land grabbing

    POUR

    -Modernisation

    -Ouverture la

    mondialisation

    -plus de surfaces cultives

    -cration demplois

    -formation

    CONTRE

    -peu demplois pour les

    populations locales

    -moins dagriculture vivrire

    -plus de cultures non

    alimentaires

    -dpendance vis--vis de

    ltranger

  • Ex : la rvolution verte, en Inde, fin des annes 1960 Utilisation de semences amliores

    haut rendement, dvpmt de lirrigation, utilisation de produits chimiques (engrais, pesticides).

    Multiplication par 3 ou 4 de la production alimentaire ; disparition des famines.

    B Le maintien de profondes ingalits

    Cependant, le nombre de sous-aliments reste important, puisque 805 millions de personnes

    souffrent de sous-alimentation en 2014, soit 11%.Les hommes produisent actuellement

    suffisamment de nourriture pour radiquer la faim et assurer la scurit alimentaire de

    tous. Le souci est dans la rpartition, le partage de ces ressources.. En effet, la

    redistribution de nourriture est trs ingale :

    C'est en Asie que l'on observe le plus de personnes souffrant de la faim, soit 526

    millions de personnes.

    Proportionnellement, c'est en Afrique subsaharienne que le problme est le plus

    important puisque environ 25 % de la population souffre de sous-alimentation.

    Etude de cas n2 : les EU face aux dfis de la qualit alimentaire

    l'inverse, de nombreuses personnes souffrent de suralimentation. Lexemple des Eu, mais

    encore du Mexique, sont dans ce cas particulirement frappant.

    Le surpoids touche, en 2014 30 % de l'humanit. Par ailleurs, l'intrieur de certains

    pays, on observe un accs ingal aux ressources alimentaires entre le monde rural et le

    monde urbain (mieux approvisionn) et entre les classes aises et les classes pauvres.

    C. De nombreux dfis

    La population continue d'augmenter. Bien que les estimations projettent une stabilisation de

    la population 9 milliards d'habitants vers 2050, il faudra rpondre cette croissance

    d'environ deux milliards de personnes supplmentaires.

    Un autre dfi est celui du changement de rgime alimentaire. Le niveau de dveloppement de

    la population s'amliore et les populations, de plus en plus urbaines, adoptent un rgime

    alimentaire plus riche en protines et en matires grasses. Ce phnomne s'appelle la

    transition alimentaire.

    Ainsi, il ne faudra pas seulement augmenter la production de 30%, l'quivalent de

    l'augmentation de la population, mais de 130%. En effet, la consommation accrue de viande

    ncessite de produire beaucoup de crales pour nourrir le btail. La FAO indique que 70%

    des terres agricoles dans le monde sont destines l'alimentation des animaux et que

    "l'extension de l'levage est un facteur cl de la dforestation".

  • II Assurer la scurit alimentaire Pourquoi la scurit alimentaire nest-elle pas assure pour toutes les populations dans le

    monde ?

    A. lagriculture productiviste nourrit le monde

    Lalimentation de la plante est assure par des agricultures trs intensives. Modle invent

    en Europe et aux EUpuis adopt par les puissances mergentes du Sud : Brsil, Chine, Inde,

    Thalande, Turquie Cette agriculture produit en masse pour le march national et mondial.

    Ses performances sont fondes sur la mcanisation, les engrais, les pesticides, la slection

    des semences et des animaux, lirrigation, les cultures sous serres et llevage hors sol.

    Par ailleurs, lagriculture est entre dans lre des OGM qui suscitent des craintes mais

    constitueront peut-tre les aliments du futur.

    Ce modle productiviste a galement conduit une industrialisation de la pche et de

    laquaculture.

    Lagriculture productiviste a favoris lessor des cultures commerciales destines

    lexportation (cacao, bl, soja) dont certaines cultures non alimentaires (coton, canne

    sucre pour les agrocarburants)

    Caricature biocarburants En parallle de laugmentation de la production agricole, le dveloppement des fronts

    pionniers, amorc au XIX-XXe sicles (Amazonie, Indonsie) a permis lextension des

    surfaces cultives mais le gain de terres est dsormais limit [rosion et salinisation des

    sols ; concurrence avec ltalement urbain]

    B.une forte intgration la mondialisation

    Le rle du systme agroalimentaire Dossier Mc Cain Cette production croissante est entre dans un systme agroalimentaire mondial qui

    regroupe diffrents acteurs :

    En amont, les fabricants de machines, d'engrais et d'autres instruments

    d'augmentation des productions agricoles se sont beaucoup dvelopps.

    La production agricole elle-mme augmente et s'insre dans une logique comm