Fr traces et memoire

Click here to load reader

  • date post

    09-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    261
  • download

    13

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Fr traces et memoire

  • Editeur responsable : Sabine Vandermeulen, Directeur FTLBs.vandermeulen@ftlb.be

    Fdration touristique du Luxembourg belge ASBLQuai de lOurthe, 96980 La Roche-en-ArdenneTl.: +32 (0)84/411 011www.luxembourg-tourisme.be

    Dpot Lgal, D/2014/5046/5

  • TRACES ET MMOIRE

    Ouvrage publi par la Fdration touristique du Luxembourg belge avec l'appui du Collge provincial.

    Conception, criture et ralisation: Jean-Michel Bodelet Jean-Claude Delhez Pascale GhislainSandrine Preud'Homme

    Sous la coordination de Pascale Ghislain

  • 2 PRFACE

    Bellefontaine, le cimetire du Radan.

  • Prface

    Partir sur les pas de la Grande Guerre en Luxembourg belge, cest trs vite tre confront des tmoins matriels de cette tragdie.La visite des sites permet de resituer lhistoire des vnements quil sagisse des massacres horribles, des belles pages de rsistance, des oppressions multiples de loccupation ou des moments heureux de la libration et difficiles de la

    reconstruction.

    Ce guide illustr darchives photographiques associes des photos daujourdhui vous accompagnera sur des lieux de mort et de souffrances.Des cimetires, des stles, des monuments, des ouvrages dart, des chapelles, des calvaires ou de simples croix constitueront des points dintrt sur des circuits faciles reprer. La carte glisse dans ce livret localise les vestiges de la Grande Guerre. Ce guide comporte de nombreuses notes encadres mettant en vidence personnages, anecdotes, renseignements sur lvolution technique de lpoque, sur lorganisation militaire, ou encore sur la mise en place des services daide et dassistance aux populations sinistres ou aux blesss.La chronologie nest pas absente. Elle permet de resituer tous ces vnements locaux ou rgionaux dans les tapes-cls de 1914 1918.

    La Grande Guerre ce fut bien sr dabord chez nous la bataille des Frontires, courte mais empreinte d'une telle violence. Les populations et les paysages de nombreuses communes en restent marqus. Mme les lois de la guerre ny furent pas respectes. Au point que les crmonies du souvenir ne se sont

    3PRFACE

  • jamais teintes, au point de passionner encore des groupes de reconstitution, denthousiasmer des collectionneurs, de stimuler de nouvelles recherches scientifiques.

    La bataille des Frontires est le premier affrontement gnral de la Grande Guerre. A la suite de linvasion allemande du 4 aot, des dizaines de milliers de soldats franais et allemands saffrontent au cur de lt, du 20 au 23 aot, en Luxembourg belge. Il sy droule dix batailles sanglantes, dEthe Maissin. Dans le mme temps, larme belge combat Namur aprs avoir chou lors de lattaque des forts de Lige du 5 au 16 aot. Les victimes militaires et les massacres de civils comme galement les destructions de villes et de villages sont considrables. Tout de suite, les Luxembourgeois sorganisent pour venir en aide tous les sinistrs.

    Ds septembre 1914, la province de Luxembourg, comme la majeure partie de la Belgique, vit lheure allemande, cest--dire, sous lOccupation. Cette Occupation impose la population des privations et des rglements dautant plus svres que notre territoire est proche du front de Verdun. Les pnuries et la malnutrition saggravent au fur et mesure du temps. A partir de 1916, la population masculine souffrira de la dportation pour pallier le manque de main duvre qui svit en Allemagne ou derrire le front franais. Si les soldats natifs de notre province sont prsents sur le front de lYser, ils se distinguent aussi dans dautres armes. Et ceux qui ne portent pas les armes agiront par leur engagement politique ou intellectuel. Pour tous ceux-l aussi, le souvenir est marqu dans la pierre.

    Enfin lorsquarrive lArmistice, le Luxembourg belge accueille

    durant lhiver 1918-1919 de nombreuses troupes allies,

    4 PRFACE

  • franaises, italiennes, britanniques ou amricaines, succdant larme allemande qui doit vacuer. Certains de ces soldats trangers comme les prisonniers des Allemands mourront sur notre sol, victimes le plus souvent de la terrible pandmie de grippe espagnole.

    Puis viendra le temps de la reconstruction qui doit faire face la perte de milliers de maisons incendies, dusines dmontes, de forts dcimes. Cest le temps de llvation de nombreux monuments aux morts qui symbolisent toute la souffrance des vivants et leur volont de rendre hommage aux disparus, combattants, fusills, dports, sacrifis de cette guerre quon

    a trop vite qualifie de dernire.

    Au-del daider la dcouverte des traces locales de cette histoire universelle et dtre un outil de ce que nos conomistes contemporains qualifient de Tourisme de Mmoire , ce guide a aussi rsolument pour ambition de donner du sens au souvenir et la commmoration. Sa valeur ajoute sera aussi de dvelopper la curiosit et le sens critique de chacun dentre nous et de nous aider nous re-questionner sur les valeurs humanistes dhier, daujourdhui et de demain.

    Je vous souhaite une bonne lecture, certes, mais surtout un beau parcours sur les traces de notre histoire collective et la dcouverte de notre belle province

    Ren COLLINPrsident de la Fdration Touristique

    du Luxembourg Belge

    5PRFACE

  • 6

  • Le logo du Luxembourg belge Les Franais ont le bleuet ; les Britanniques ont le coquelicot ; la province de Luxembourg a choisi une crale, un pi mr, rfrence la saison des combats en aot 14. Il voque aussi le caractre rural de notre territoire et lorigine paysanne de nombreux combattants. Lalouette, oiseau de bon augure au chant unique, est dailleurs associe au coquelicot dans le pome trs connu de John McCrae, ode qui a fait trs vite le tour de la terre. Les couleurs rouge et noir sont symboliques du deuil, de la tristesse, de la mort mais aussi de la rsistance, du sang ou du feu, et de la mmoire.

    Un logo qui rassembleLa Fdration Wallonie-Bruxelles, la Rgion wallonne et toutes ses provinces ont adopt ce logo qui permet didentifier le territoire et de fdrer les actions pour la transmission aux jeunes gnrations. Bruxelles, Mons, Lige, Charleroi, Namur et la province de Luxembourg sont unis par une mme histoire et une mme volont de perptuer des valeurs humanistes.

    LalouetteDans le guide, lalouette, dans lesprit de ltoile d'un clbre guide, signifie que le site ou le monument vaut le dtour.

    14 18en LUXEMBOURG BELGE

    2019la grande guerre - 100 ans dhistoire

    7

  • LES DatES CLEFS

    1914

    1915

    28 juin: Assassinat de larchiduc dAutriche-Hongrie et de son pouse par un indpendantiste bosno-serbe Sarajevo, en Bosnie.

    19 fvrier: Dbut de la bataille des Dardanelles

    23 mai : LItalie entre en guerre.

    Dcembre : Les Autrichiens occupent la Serbie et le Montngro.

    22 avril: 2me bataille dYpres, 1re utilisation des gaz de combat

    Septembre5 au 13: Bataille de la Marne: contre-offensive victorieuse franaise entre Paris et Verdun.17: Course la mer, chaque camp veut surprendre lautre par lOuest, dans un mouvement enveloppant.

    OctObre10 : Prise dAnvers.9 au 14: Repli de larme belge sur Nieuport-Dixmude.28 : Inondation de la plaine de lYser pour rsister aux assauts allemands; dbut de la guerre des tranches.

    aOt3 : Dclaration de guerre de lAllemagne la France. 4: Invasion de la Belgique par les troupes allemandes.5: Entre en guerre de la Grande-Bretagne. Attaque des forts de Lige par lAllemagne.6: La cavalerie franaise passe la frontire belge. Premires exactions allemandes sur les civils.16: Chute du dernier fort de Lige.17: Retrait des troupes belges sur Anvers. 18 au 23: Attaque de la position fortifie de Namur.20 au 23: La bataille des Frontires. Les Franco-Britanniques sont partout en retraite.

    LEs dAtEs-CLEFs8

  • 1916 1918

    1917 1919

    21 fvrier: Grande offensive allemande sur Verdun.

    21 marS: Attaques allemandes contre les Britanniques St-Quentin et bombardement de Paris.

    9 avril: Offensives allemandes sur la Lys.

    1er fvrier : Offensive sous-marine allemande outrance.

    avril 2: Entre en guerre des Etats-Unis.16: Offensive franaise du Chemin des Dames.

    juillet 12: 1re utilisation par lAllemagne du gaz moutarde dans le secteur dYpres.31 : 3me Bataille dYpres et de Passendale.

    15 Dcembre : La Russie signe un armistice avec les empires centraux.

    1er juin : Bataille navale du Jutland.

    1er juillet: Bataille de la Somme.

    27 mai: Perce allemande sur le Chemin des Dames.

    15 juillet: Offensive allemande contre le front de Champagne.

    Juillet novembre: Russite des contre-offensives allies.

    nOvembre 11: Armistice sign dans la clairire de Rethondes, prs de Compigne.22: Le roi Albert Ier entre dans Bruxelles la tte de son arme.

    28 juin: Signature du Trait de paix de Versailles.

    LEs dAtEs-CLEFs 9

  • 1914 UnE mobiLisAtion totALE

    O1

    Fort d'mines

  • LEuROpE SENFLaMME

    a la veille de 1914, les grands tats europens rivalisent de puissance et concluent des traits de collaboration militaire pour former deux blocs distincts. La triple Entente runit la France au Royaume-uni et la Russie. En face, la triple alliance est conclue entre lautriche-Hongrie, lallemagne, lItalie (qui quittera ce camp pour passer aux cots des allis en 1915). une simple tincelle peut provoquer une dflagration sans prcdent. Cette tincelle, ce sera lassassinat des hritiers de lEmpire austro-hongrois Sarajevo, le 28 juin 1914. Vienne souponne la Serbie et la Russie davoir commandit le meurtre. un mois plus tard, lautriche dclare la guerre la Serbie. par le jeu des alliances, la Russie se mobilise contre lallemagne allie de lautriche. Le 3 aot, lallemagne dclare la guerre la France lie la Russie.

    1914 UnE mobiLisAtio