FINANCEMENT PARTICIPATIF DES ÉNERGIES ... - .RESEAU DES ÉNERGIES CITOYENNES AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

download FINANCEMENT PARTICIPATIF DES ÉNERGIES ... - .RESEAU DES ÉNERGIES CITOYENNES AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

of 4

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of FINANCEMENT PARTICIPATIF DES ÉNERGIES ... - .RESEAU DES ÉNERGIES CITOYENNES AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

  • RESEAU DES NERGIESCITOYENNESAUVERGNE-RHNE-ALPES

    FINANCEMENT PARTICIPATIFDES NERGIES RENOUVELABLES EN AUVERGNE-RHNE-ALPES

    Publication issue du Rseau nergies Citoyennes En Auvergne-Rhne-AlpesNovembre 2016

    RESEAU DES NERGIESCITOYENNESAUVERGNE-RHNE-ALPES CONTEXTE

    Lmergence de plusieurs projets pionniers ces dix dernires annes a fait apparatre de nouvelles formes de projets de production dnergie renouvelable, plus collectives et plus ancres dans les territoires. Des volutions lgislatives facilitent dsormais limplication des citoyens et des collectivits dans le financement de ces projets dits participatifs , permettant une exploitation partage des ressources nergtiques locales. Cependant, de nombreuses options existent, rpondant diffrents besoins et objectifs. Ce document en donne un bref aperu. Seule la participation financire des citoyens et des collectivits est aborde, sachant que ceux-ci ont dautres moyens de simpliquer dans les projets (soutien logistique, mise disposition de foncier, communication, etc.).

    RESEAU DES NERGIESCITOYENNESAUVERGNE-RHNE-ALPES QUEL EST LINTRT DE DVELOPPER DES PROJETS PARTICIPATIFS ?

    Le dveloppement local du territoire, lancrage local : largent investi dans les projets gnre des bnfices qui restent sur le territoire et favorisent son conomie. Le lien avec les politiques locales nergtiques est galement plus cohrent ds lors que les collectivits sont associes. Le financement de la transition nergtique : le recours lpargne citoyenne reprsente un levier financier significatif qui, en tant mis au service de la transition nergtique, permet de dmultiplier les actions et datteindre les objectifs fixs aux niveaux national et europen.La sensibilisation aux enjeux nergtiques : les citoyens financeurs deviennent acteurs de la transition nergtique. Le changement de comportement est facilit.Lappropriation locale des projets : la participation des acteurs locaux dans un projet en facilite lacceptation sur le territoire, notamment si limplication des citoyens et des collectivits sest faite bien en amont.

    Les projets sont dits citoyens lorsque le niveau de participation des citoyens et/ou des collectivits est tel quil donne lieu un contrle, voire une matrise locale des dcisions inhrentes au projet de production nergtique. On parle alors surtout de la participation la gouvernance des projets.

  • COM

    MEN

    T G

    UID

    ER S

    ES C

    HO

    IX D

    E M

    ON

    TAG

    E PA

    RTIC

    IPAT

    IF ?

    Lob

    ject

    if es

    t-il

    de p

    erm

    ettre

    aux

    inve

    stis

    seur

    s (c

    itoye

    ns, e

    ntre

    pris

    es, c

    olle

    ctiv

    its

    (1)

    ) de

    part

    icip

    er s

    eule

    men

    t au

    finan

    cem

    ent d

    un

    proj

    et o

    u bi

    en

    sag

    it-il

    auss

    i de

    leur

    per

    met

    tre u

    ne p

    artic

    ipat

    ion

    dans

    les

    dci

    sion

    s li

    es a

    u pr

    ojet

    (par

    tage

    de

    la g

    ouve

    rnan

    ce) ?

    FIN

    ANC

    EMEN

    T U

    NIQ

    UEM

    ENT

    Pa

    rtici

    patio

    n au

    fina

    ncem

    ent d

    e la

    D

    ETTE

    de

    la s

    oci

    t d

    e pr

    ojet

    Finan

    cem

    ent c

    itoye

    n via

    une

    plat

    e-fo

    rme

    de

    crow

    dfun

    ding

    (2) :

    > en

    pr

    t : l

    es

    parg

    nant

    s pe

    uven

    t app

    orte

    r ch

    acun

    jusq

    u

    2 00

    0

    (pr

    t rm

    unr

    ) o

    u 5

    000

    (n

    on r

    mun

    r)

    sur

    7 a

    ns m

    axim

    un.

    Lim

    it

    1 m

    illion

    de

    uros

    par

    pro

    jet.

    > en

    min

    ibon

    s : l

    es

    parg

    nant

    s pr

    ten

    t de

    larg

    ent s

    ur 5

    ans

    max

    imum

    . Li

    mit

    2

    ,5 m

    illion

    s d

    euro

    s pa

    r pro

    jet.

    > en

    obl

    igat

    ions

    : les

    pa

    rgna

    nts

    appo

    rtent

    la

    som

    me

    quil

    s so

    uhai

    tent

    . Li

    mit

    2

    ,5 m

    illion

    s d

    euro

    s pa

    r pro

    jet.

    Dans

    tous

    les

    cas,

    les

    par

    gnan

    ts p

    orte

    nt

    le ri

    sque

    du

    plac

    emen

    t.

    Ouv

    ertu

    re d

    un

    com

    pte

    te

    rme

    dans

    une

    ba

    nque

    par

    tena

    ire d

    e la

    soci

    t d

    e pr

    ojet

    . R

    mun

    rat

    ion

    des

    cito

    yens

    u

    n ta

    ux e

    t su

    r une

    dur

    e p

    ral

    able

    men

    t fix

    s.

    La b

    anqu

    e po

    rte le

    risq

    ue.

    ACC

    S

    LA

    GO

    UVE

    RN

    ANC

    E

    Parti

    cipa

    tion

    au fi

    nanc

    emen

    t du

    CAP

    ITAL

    Avec

    les

    colle

    ctiv

    its,

    cito

    yens

    , ent

    repr

    ises

    , fo

    nds

    din

    vest

    isse

    men

    ts,a

    ssoc

    iatio

    ns,

    acte

    urs

    loca

    ux, d

    vel

    oppe

    urs

    ? Su

    r que

    l pr

    imt

    re ?

    Parti

    cipa

    tion

    dire

    cte

    ou in

    dire

    cte

    dans

    la

    soci

    t

    de p

    roje

    ts ?

    C

    OM

    MEN

    T ?

    AVEC

    QU

    I ?

    PART

    ICIP

    ATIO

    N IN

    DIR

    ECTE

    Appo

    rt de

    cap

    ital d

    ans

    une

    stru

    ctur

    e in

    term

    dia

    ire q

    ui

    capi

    talis

    e en

    suite

    la s

    oci

    t d

    e pr

    ojet

    :- C

    lub

    dIn

    vest

    isse

    urs

    (de

    type

    Clu

    b C

    igal

    es)

    - ne

    rgie

    Par

    tag

    e - C

    row

    dfun

    ding

    * en

    actio

    ns (li

    mit

    2

    ,5 M

    pa

    r pro

    jet)

    - Soc

    it

    dd

    ie

    Int

    ress

    ant s

    il y

    a u

    n gr

    and

    nom

    bre

    dac

    tionn

    aire

    s,

    ou b

    esoi

    n de

    dist

    ingu

    er d

    iffr

    ents

    nive

    aux

    impl

    icat

    ion.

    PART

    ICIP

    ATIO

    N D

    IREC

    TESo

    uscr

    iptio

    n d

    actio

    ns

    donn

    ant u

    n dr

    oit d

    e vo

    te d

    ans

    la

    soci

    t

    de p

    roje

    t et d

    onna

    nt a

    ccs

    au

    ver

    sem

    ent d

    e di

    vide

    ndes

    (sel

    on le

    r

    sulta

    t et l

    e vo

    te e

    n AG

    )

    SOC

    IT

    DE

    PRO

    JET

    Que

    lles

    vale

    urs,

    que

    ls pr

    inci

    pes

    fond

    ateu

    rs ?

    Dm

    arch

    e te

    rrito

    riale

    ?

    Un

    ou p

    lusi

    eurs

    pro

    jets

    ? In

    tr

    t gn

    ral

    / co

    llect

    if ?

    Inte

    rven

    tion

    en p

    hase

    dv

    elop

    pem

    ent /

    ral

    isat

    ion

    / exp

    loita

    tion

    ?

    Org

    anis

    atio

    n de

    la g

    ouve

    rnan

    ce ?

    Org

    anes

    de

    repr

    sen

    tatio

    n ?

    Parta

    ge d

    e la

    gou

    vern

    ance

    ave

    c un

    dv

    elop

    peur

    priv

    ?

    Min

    orit

    , m

    inor

    it d

    e bl

    ocag

    e vo

    ire m

    ajor

    it (P

    roje

    ts

    cito

    yens

    d

    ans

    ces

    deux

    der

    nier

    s ca

    s) p

    our l

    es c

    itoye

    ns e

    t col

    lect

    ivit

    s ?

    Dfi

    nitio

    n de

    s st

    atut

    s/pa

    cte

    dac

    tionn

    aire

    s

    POU

    RQU

    OI ?

    QU

    AND

    ?

    QU

    ELLE

    S

    REG

    LES

    ?

    DET

    TE

    AUTR

    ES IN

    VEST

    ISSE

    UR

    SPO

    SSIB

    LES

    FON

    DS

    PRO

    PRES

    (1) L

    es c

    olle

    ctiv

    its

    non

    t pas

    acc

    s

    tout

    es le

    s so

    lutio

    ns

    prs

    ent

    es, l

    eur p

    artic

    ipat

    ion

    est s

    urto

    ut p

    ertin

    ente

    au

    capi

    tal d

    e so

    cit

    s.

    (2) C

    row

    dfun

    ding

    : fin

    ance

    men

    t effe

    ctu

    via

    une

    pla

    te-fo

    rme

    Inte

    rnet

    , pou

    vant

    tre

    flc

    h s

    ur d

    iffr

    ents

    pro

    jets

    . Le

    fina

    ncem

    ent p

    eut s

    effe

    ctue

    r en

    don

    (non

    repr

    sen

    t ic

    i), e

    n pr

    t o