Familles d Aujourd Hui 02 2014

download Familles d Aujourd Hui 02 2014

of 17

  • date post

    20-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    20
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Familles d Aujourd Hui 02 2014le specialiste de la vie en ligne

Transcript of Familles d Aujourd Hui 02 2014

  • Le sp

    cial

    iste d

    e la v

    ieen l

    igne

    Janvier - Fvrier 2014

    GRATUIT

    Quentend-on par lcher prise ?

    n Non lchec scolaire !

    n La sophrologie pour positiver

    n Stop au cholestrol !

    n Lhygine fminine au naturel

    n Jarrte de fumer !

  • ditoJanvier - Fvrier 2014

    Philippe Eledjam

    Mes solutions bonheur

    PPendant trs longtemps, il a t question de se dfen-dre. Ce verbe dclenche tout de suite limaginationvers une notion de conflits. Aujourdhui, on parle plu-tt de se protger. Quelle avance ! Il sagit dun pro-cessus de centration qui nexclut cependant en aucuncas la possibilit den faire bnficier entourage et en-vironnement. Commencer par soi signifie en tout tatde cause de ne rien imposer autrui. En somme, unehistoire de libert bienfaisante et bienfaitrice. Toute-fois, on pourrait se demander, avec un raisonnementpareil, si la famille en premier lieu ne va pas enprofiter ngativement outre mesure Pas le moinsdu monde ! Lide mme de conciliation engage tout

    un chacun dans le sens dune accommodation mu-tuelle. Dailleurs, les synonymes sont tous aussi par-lants les uns que les autres :ajuster, arranger, harmoni-ser Les solutions maisonsapparentent ainsi enquelque sorte du bricolagemais le rsultat est une sa-vante alchimie qui sent bonle bonheur. tester sansmodration !

    LOisellerie du Pont-Neuf - 18 Quai de la Mgisserie - 75001 PARISTl : 01 42 36 42 01

    www.animalerie-paris.com

    LOisellerie du Pont Neuf, cest une quipe de professionnels du monde animal votre service, sur les bords de Seine

    Paris, tous les jours de 10 h 19h.

    Animaux de compagnie

    > Chiens, chats, chiots, chatons > Oiseaux > Poissons > Rongeurs > Reptiles ns en captivit

    Nombreux accessoires

    7j/7 de 10h 19h7j/7

    de 10h 19h

    www.facebook.com/OisellerieDuPontNeufAnnonce cliquable Annonce cliquable

    contact@soins-dentaires-hongrie.fr01 80 87 44 13

    http://soins-dentaires-hongrie.fr

  • 43/ Signes&sens 44/ Signes&sens

    Pdagogie

    I Tout parent est lgitimement mal laise

    lorsque les rsultats scolaires de son enfant sont dcevants

    Non lchec scolaire !

    La difficult est inhrente tout apprentissage. Aussi, sivotre enfant a du mal un moment de lanne franchirun obstacle, cela ne veut pas dire quil ne le franchirajamais. Laisser le temps au temps est la premire chose faire.

    Il convient pourtant de ragir lorsque la difficultpersiste et quelle engendre un mal-tre. Ne pas entre affect outre mesure, sans toutefois nier les faits,sont des attitudes qui vont crer des ouvertures pos-sibles. Voici quelques suggestions pour faire voluerles choses, ainsi que les possibilits de prises encharge existantes, tant au sein de lducation Natio-nale qu lextrieur.

    Le dialogueTout parent est lgitimement mal laise lorsque les

    rsultats scolaires de son enfant sont dcevants. Es-sayer de comprendre ce qui se passe en abordantconcrtement la situation peut remettre les choses leur place. Peut-tre sagit-il simplement dun ra-justement quant lquilibre plaisir-travail : passermoins de temps devant la tl, les jeux vidos ousintresser de plus prs aux leons apprendre, v-rifier le cahier de textes, suffisent parfois relancerla machine, cest--dire redfinir un cadre structu-rant. Lchec scolaire est parfois aussi le seul moyentrouv par votre enfant pour que vous vous intres-

    Annonce cliquable

  • 45 / Signes&sens 46 / Signes&sens

    siez lui. Coralie, depuis la sparation de ses pa-rents, est en chec scolaire alors quelle tait une bril-lante lve. quoi a sert de travailler si tu nes plus la maison ?, tempte-t-elle contre son pre.Lchec est ici une stratgie manifeste de la jeunefille pour punir ses gniteurs. Faire appel un tiers estdans ce cas bnfique. Le fait den parler avec lensei-gnant contribue souvent sortir de la confusion.

    Lenseignant, premier interlocuteurContrairement ce que lon pense, llve nest pasle seul tre en difficult. En effet, la personne char-ge de transmettre le savoir se sent galement enchec. Il est impossible quun enseignant se rjouissedes difficults dun de ses lves. Demander un ren-dez-vous avec lui tisse un lien prcieux. Dautant quenous angoissons inconsciemment dtre a-lins :sans liens. Des changements de comportementsspectaculaires peuvent avoir lieu grce une simplerencontre parents/enseignant.

    Le rseau daide spcialisSi la difficult est persistante et que le matre de laclasse se trouve dmuni pour la rsoudre, malgrlattention quil a pu y apporter, il peut faire appelau rseau daide dont relve son tablissement. Il estgnralement constitu par trois enseignants spcia-liss :1. Le psychologue scolaire : il peut intervenir, avecvotre autorisation, soit en faisant passer des tests, soitpour des entretiens de soutien psychologique. Il peutproposer une prise en charge extrieure (C.M.P.P.)en accord avec les parents. Il est un bon interlocuteursil y a besoin dune mdiation entre la famille etlcole.

    2. Le matre G : il est enseignant spcialis, domi-nante rducative. Il est entre autres charg de resti-tuer un lien entre linstitution scolaire et lenfant. Sonintervention vise restaurer un statut dlve en uti-lisant un cadre trs prcis. Il travaille en prise encharge individuelle ou par petits groupes, selon lob-jectif vis. Il se situe entre le pdagogique et le psy-chologique.3. Le matre E : il est enseignant spcialis, domi-nante pdagogique. Il est charg plus spcifiquementdu contenu de lenseignement quil abordera avecune approche et des outils spcifiques, en petitsgroupes de 2 7 lves pour des sances de rem-diation de 45 minutes, raison de 2 ou 3 fois par se-maine.

    Le centre mdico-psycho-pdagogiqueIl sagit dun organisme extrieur lcole mais dontles prises en charge sont assures par la Scurit So-ciale. Ce centre regroupe un certain nombre de pro-fessionnels habilits traiter des difficultsspcifiques : des mdecins, des psychologues, despsychomotriciens, des orthophonistes. Cest souventlcole qui oriente vers la structure. Dans un premiertemps, un bilan complet sera tabli avant que lonvous propose une prise en charge adapte.

    Lorthophoniste libralOn peut vous suggrer de consulter un orthophoniste.Il suffit que votre mdecin vous prescrive un bilan pourque les sances soient en partie rembourses. Lortho-phonie traite des troubles du langage se rpercutantsur un chec lapprentissage de la lecture. Ellesoccupe aussi de dyslexie. La dyslexie est diagnos-

    Le cours particulier, un plus

    Faire venir un professionnel domicile peut rassu-rer votre enfant en chec scolaire et vous librerdune charge que vous ne vous sentez pas la forcedassumer (soit par manque de temps ou simple-ment parce que ce nest pas votre mtier). Il est iciimportant que votre enfant adhre la dmarche etse sente en confiance. Il suffit de lire les petites an-nonces et vous trouverez certainement la personneadquate. Il existe mme des psychopdagogues quise dplacent domicile.

    tique lorsque le QI (quotient intellectuel) est nor-mal. Cette technique obtient des rsultats conditionquil ny ait pas dautres troubles associs.

    Le psychologue clinicien la diffrence du psychologue scolaire qui nest pashabilit pratiquer des psychothrapies, le psycho-logue libral peut traiter une difficult psycholo-gique. La consultation nest pas rembourse par laScurit Sociale mais la sant psychique de son en-fant mrite bien quelques sacrifices

    La pdopsychanalyseLe plus souvent, il ny a aucune raison apparente pourque lchec scolaire sinstalle. Sigmund Freud a jus-tement dcouvert que, sous les apparences, se cacheun monde inconnu, porteur de signes qui expliquentnos comportements. Aussi a-t-il labor la cure psy-chanalytique pour mettre jour les raisons caches denos symptmes. Anna Freud, sa fille, puis MelanieKlein et plus prs de nous Franoise Dolto, se sont in-tresses la cure analytique adresse aux enfants.Aller la dcouverte des motivations inconscienteslibre le conscient de bien des misres. Ne sattaquantpas directement au symptme, la sance de pdopsy-chanalyse, dans la mesure, encore une fois, o votre

    enfant y est partie prenante, peut tre dun confort trsapprciable. Ici, linvestissement financier fait partiede la rgle fondamentale nonce par Freud lui-mmeen tant qu influence correctrice . Lenfant devralui aussi sinvestir selon ses moyens : une pice demonnaie symbolique, un petit caillou, un dessin

    Le lcher- priseSi les choses ont t identifies, si des remdiationsont t tentes et si le symptme persiste, cest quila rellement un sens. Il faut savoir alors accepter etlcher prise. Ne pas russir lcole nest pas unobstacle la ralisation dune vie. Mieux vaut un jar-dinier bien dans ses baskets quun ingnieur malheu-reux. Le pire ntant jamais dcevant, selon unerplique dun film de Claude Lelouch, revisitonsaussi nos rcitations scolaires et rappelons-nous ducancre de Jacques Prvert : Il dit non au profes-seur mais Il dit oui ce quil aime Les voies dudsir sont dcidment impntrables !

    Gabrile Laval

  • 47/ Signes&sens 50/ Signes&sens

    La sophrologie pour positiver

    Mdiation

    LLa famille jongle rgulirement avec les rendez-vous chez lorthodontiste, les dplacements sportifs,les achats vestimentaires, lattente du plombier pourla fuite du ballon deau chaude Mais lorsque lacrispation commence faire des ravages dans lescorps, et aussi dans les relations qui menacent dex-ploser, ne serait-il pas plus judicieux dcouter tousces signaux ?

    Un peu dHistoireCest en 1960, Madrid, quAlfonso Caycedo, neu-ropsychiatre colombien, cre la sophrologie (de sos,harmonie - phren, conscience - logos, tude). Sa pra-tique professionnelle lavait amen sinterroger et rechercher la conscience en harmonie. Au gr deson volution et de ses dplacements, notamment enAsie, il conoit une sorte dcole scientif