Etude open 2015 pour les travaux de rénovation énergétique - ademe

download Etude open 2015 pour les travaux de rénovation énergétique - ademe

of 32

  • date post

    14-Jan-2017
  • Category

    Environment

  • view

    187
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Etude open 2015 pour les travaux de rénovation énergétique - ademe

  • OPENcampagne 2015

    travaux achevs en 2014

    Observatoire Permanent de lamlioration ENergtique du logement

  • Ce document est dit par lADEME

    ADEME20, avenue du GrsillBP 90406 49004 Angers Cedex 01 |Coordination technique : ADEME

    Rdacteurs : TNS Sofres et Energies Demain

    Cration graphique : Feedback Conseil - Nice

    Brochure rf. 8679

    ISBN : 979-10-297-0289-1

    Dpt lgal : ADEME ditions, mai 2016

    Toute reprsentation ou reproduction intgrale ou partielle faite sans leconsentement de lauteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite selonle Code de la proprit intellectuelle (Art L 122-4) et constitue une contrefaonrprime par le Code pnal. Seules sont autorises (Art L 122-5) les copies oureproductions strictement rserves lusage priv du copiste et non destines une utilisation collective, ainsi que les analyses et courtes citations justifies parle caractre critique, pdagogique ou dinformation de luvre laquelle ellessont incorpores, sous rserve, toutefois, du respect des dispositions des articles L 122-10 L 122-12 du mme Code, relatives la reproduction par reprographie.

  • PAGE 03OPEN CAMPAGNE 2015

    Sommaire

    Prambule ....................................................................................................................................................................................... PAGE 04 Aide la lecture / Mmo ............................................................................................................................................................... PAGE 05 Les chiffres cls de la campagne 2015 ...................................................................................................................................... PAGE 06

    Partie 1 - Photographie du secteur de la rnovation nergtique Les fentres : le poste de travaux le plus frquent dans les chantiers de rnovation ................................................. PAGE 08 Un budget plus consquent pour les rnovations performantes ou trs performantes ............................................ PAGE 10 Lactivit des professionnels de la rnovation nergtique (artisans et revendeurs) ................................................ PAGE 11 Une assez bonne connaissance des aides financires la ralisation de travaux nergtiques par les professionnels .................................................................................................................................................................... PAGE 12 Le recours aux professionnels est de mise pour la ralisation des travaux de rnovation nergtique ............... PAGE 13 Les mnages sont globalement satisfaits des professionnels intervenus sur les travaux de leur logement ........ PAGE 15

    Partie 2 - Le passage lacte en matire de rnovation nergtique Profil des mnages ayant ralis des travaux de rnovation entre 2012 et 2014 ......................................................... PAGE 16 Un niveau de rnovation nergtique li avant tout au type de logement et au statut doccupation des mnages ........................................................................................................................................................................................... PAGE 17 Amliorer le confort thermique du logement : la motivation premire dune rnovation performante ou trs performante ...................................................................................................................................................................... PAGE 19 Les raisons financires : un obstacle majeur la poursuite des travaux de matrise de lnergie .......................... PAGE 20 Guichets dinformations et DPE : des dispositifs qui jouent leur rle dincitation la rnovation .......................... PAGE 21 Un mnage sur cinq ayant ralis des travaux de rnovation les a financs par un emprunt .................................. PAGE 22 Des aides publiques plutt bien connues des mnages ..................................................................................................... PAGE 23 Les aides accordes allgent la facture travaux des mnages de 17 % .......................................................................... PAGE 24

    Annexe - Mthodologie ................................................................................................................................................................. PAGE 26

  • PAGE 04 OPEN CAMPAGNE 2015

    Prambule

    La France sest engage au cours des dernires annes la rduction de ses consommations nergtiques et missions de gaz effet de serre (GES)1. Un certain nombre dobjectifs de rduction de ces consommations et missions a ainsi t act pour les diffrents secteurs dactivits consom-mateurs dnergie en France. Le secteur du btiment tant le plus gros contributeur national, il constitue natu- rellement un axe dactions prioritaire. Au sein de celui-ci, la rnovation ner- gtique des logements est identifie depuis longtemps comme un des piliers de la transition nergtique et un gisement de bnfices environne-mentaux, conomiques et sociaux.

    Pour acclrer le rythme des rnova-tions nergtiques engages en France, plusieurs objectifs et programmes spcifiques ont t mis en place :

    Le Plan de Rnovation Energtique de lHabitat (PREH), lanc le 21 mars 2013, fixe comme objectif annuel la rnovation de 500 000 logements lhorizon 2017. Ce chiffre se dcoupe en 380 000 logements privs et 120 000 logements sociaux. En 2014, les orga- nismes HLM ont ralis plus de 105 000 rnovations de logements sociaux entranant un changement de classe nergtique pour les deux tiers d'entre eux (saut de deux classes nergtiques correspondant aux exigences de lco- prt Logement social). Le PREH a permis la mise en place dun guichet unique national via un site internet et un numro azur gratuit

    (0808 800 700)2 ainsi que la cration dun rseau local de proximit constitu de Points Rnovation Info Service (PRIS) dlivrant des informations et des conseils neutres, gratuits et indpendants.

    La loi n 2015-992 du 17 aot 2015 relative la transition nergtique pour la croissance verte (loi TEPCV) reprend ces objectifs et les inscrit dans une perspective de long terme. Ainsi, la stratgie nationale bas carbone prise en application de cette loi fixe les objectifs de contribution du secteur du btiment : par rapport 2013, l'objectif dans le scnario de rfrence est de parvenir baisser les missions de GES de 38 % en 2023, de 54 % l'horizon du troisime budget carbone (2028), jusqu atteindre au moins 87 % l'horizon 2050.

    La loi TEPCV a galement significati-vement renforc les objectifs, outils et moyens relatifs la rnovation nergtique du parc de logements. En particulier, elle raffirme lobjectif de 500 000 rnovations nergtiques par an partir de 2017 (art. 3) et prcise que :

    Avant 2025, tous les btiments privs rsidentiels dont la consommation en nergie primaire est suprieure 330 kWhep/m/an doivent avoir fait l'objet d'une rnovation nergtique (art. 5) ;

    A lhorizon 2050, lensemble du parc immobilier devra tre rnov en fonction des normes Btiment Basse Consom- mation (BBC) ou assimiles (art. 1) ;

    Enfin, la loi TEPCV consacre galement les plateformes territoriales de la rnovation nergtique (PTRE) dans leur rle de matre duvre du service public de la performance nergtique (art. 22).

    Ces mesures et programmes doivent pouvoir tre suivis et valus afin de modifier, si besoin tait, les dispositifs mis en place. Cest dans cette optique que, depuis 2006, lADEME sappuie sur lObservatoire Permanent de lamlio-ration ENergtique du logement (OPEN), outil dobservation national qui permet dvaluer le nombre et le type de rnovations nergtiques ainsi que leffet de levier de diverses politiques publiques.

    AVERTISSEMENT

    En 2015, lADEME a confi Energies Demain - TNS Sofres le soin de renouveler et de faire voluer OPEN afin quil soit davantage en phase avec les critres dligibilit des aides publiques, tout en devenant plus comprhensible et lisible dun point de vue technique.

    Ces changements dapproche (nouveaux questionnaires, nouvelle classification...) conduisent invita- blement une rupture dhistorique, rendant souvent impossible la com- paraison aux enqutes prcdentes (voir annexe mthodologique p. 23).

    1 Paquet nergie climat europen de 2008 et loi n 2009-967 du 3 aot 2009 de programmation relative la mise en uvre du Grenelle de lEnvironnement, dite Grenelle 1

    2 http://renovation-info-service.gouv.fr/ - Le 0808 800 700 tait anciennement le 0810 140 240

  • PAGE 05OPEN CAMPAGNE 2015

    Les travaux effectus par les mnages sont classs ci-aprs en trois grandes catgories (cf. annexe mthodologique p.23) :

    LE GESTE

    Il correspond laction mene sur un lment particulier du logement (par ex. la rnovation dune partie ou de la totalit de la toiture avec isolation).

    LE POSTE

    Il sagit du regroupement dun ou de plusieurs gestes lchelle du logement.

    Cinq postes de travaux principaux on t dfinis : Chauffage : le remplacement dun

    systme de chauffage Eau Chaude Sanitaire : le

    changement du systme de production dEau Chaude Sanitaire

    Fentres : le remplacement de fentres

    Murs : les travaux sur les murs donnant sur lextrieur

    Toiture / combles : les travaux sur toitures ou combles

    Au sein de ces postes, les gestes effec- tus ont t classs en trois niveaux :

    Faible : le geste men na pas ou peu dimpact nergtique

    Moyen : lefficacit nergtique du geste a t prise en compte dans les travaux

    Performant : le geste effectu est thoriquement compatible avec les niveaux requis pour les critres dobtention des aides 20143

    LA RNOVATION

    Cest le regroupement dun ou de plusieurs postes lchelle du logement traits sur les 3 dernires annes (2012-2013-2014).