Engazonnement, de .emprise routière-media.lcpc.fr/ext/pdf/ifsttar/librarie/fonds_ancien/...

download Engazonnement, de .emprise routière-media.lcpc.fr/ext/pdf/ifsttar/librarie/fonds_ancien/  · PDF filede ."emprise routière-Règles d'emploi de la terre végétale ·Formules d'engazonnement

If you can't read please download the document

  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Engazonnement, de .emprise routière-media.lcpc.fr/ext/pdf/ifsttar/librarie/fonds_ancien/...

  • MINIST~RE DE l'~QUIPEMENT

    LCPC LABORATOIRE CENTRAL OES PONTS ET CHAUSS~ES

    SERVICE D'~TUOES TECHNIQUeS OES ROUTeS ET AUTOROUTES

    ..

    ,-

    " "

    "

    '.

    ,

    , Engazonnement, de ."emprise routire-Rgles d'emploi de la terre vgtale Formules d'engazonnement Dtermination des priodes hivernales d'interdiction d'engazonnement

    NOTE D'INFORMATION TECHNIQUE

    OCTOBRE 1974

    "

  • Engazonnement de l'emprise routire Rgles d'emploi de la terre vgtale

    Formules d 'engazonnement

    Dtermination des priodes hivernales d'interdiction d'engazonnement

    rdi ge par P. HNENSAL, Ingn ieur ag ronome INA au Dpartement de Gotechnique du LCPC

    avec fa collaboration de

    A. SPAKE, Ingn ieur paysag iste la Divi sion des routes et autoroutes de rase ca mpagne du SETRA

    MINISTRE DE L'QUIPEMENT

    Service d'tudes Techn iques des Routes et Autoroutes (SETRA)

    Laboraitoire Centra l des Ponis et Chausses (LCPC)

    Octobre 1974

  • SOMMAIRE

    Introduction .. .. ..

    Utilisation de la terre vgtale sur l'emprise routire

    1. Objectifs

    5

    6

    6

    2. Rgles pratiques concernant les qualits ncessaires du sol -support 6

    3. Description rapide de la mthode d'engazonnement 7

    Choix des espces et formules d'engazonnement 8

    1. Choix des espces gazonnantes proprement dites 8

    2. Choix d'espces xrophylles non gazonnantes, mais croissance basse 8

    3. Choix des formules d'engazonnement. 9

    Dtermination des priodes hivernales d'interdiction d'engazonnement 10

    1. Principe de la mthode .. 10

    2. Dcoupage du territoire franais en zones d'gale rigueur hivernale et corres-pondances hypsomtriques de ces zones dans les 95 dpartements 10

    3. Mthode de mesure des dates limites d'engazonnement 14

    4, Dates limites d'engazonnement 15

  • MIN 1 S T RE DEL' QUI P E MEN T

    Service d'Etudes Techniques des Routes et Autoroutes

    (SETRA)

    O BJET" Nole d'information techniqu e sur l'engazonnement de l'emprise routire.

    Laboratoire Central des Ponts et Chausses

    (LCPC)

    Pari s, le 30 juillet 1974

    La ralisation des infrastructures routires el auloroutires, pal' suil e de l'amlioration conslante des norm es gomtriqu es, entrane des lravaux de lerrassem ents de plus en plus importants.

    Les lalus, acco lem enls el lerre-plein s doivenl lre remis en vglalion pour de mulliples raisons: -- D'une pari pOlll' des raison s d'ordre lechnique, la vgtation el les engazonnem enls en parliculier permell ent de comballre effi cacemenl el pour un caM rduil les risques d'rosion de surface laqu elle, lorsqu'elle se produit, peut se traduire pal' une instabilil des lalus el l'obturation des ouvrages d'assainissem enl. - D'aulre part pour des raisons de niveau de service , l'usager se m onlranl de ptus en plus exigeanl vis--vis de l'aspecl gnral des ouvrages qui lui sonl destin s. - Enfin , pour des raisons gn rales de qualil de l'environnem enl, la vglalion perm el/anl d e panser les plaies failes aux paysages.

    Depuis une dizain e d'annes, des progrs sensibles onl l raliss en matire de lechniques d'engazonnem ent, qu'il s'agisse de l'obl ention ou d e la slee/ion par tes spcialisles de varils mieux adaples, de la mise au poinl d e produils amlioranl l'efficacil des ense-m en cem ents ou d e la conslruction d e machine (hydroseeders) perm el/anl de raliser les semis la cadence autoroutire.

    Toul efois, les ingnieurs chargs des travaux se Irouvenl le plus souvent dmunis lorsqu'ils onl prparer les prescriptions lechniques relatives aux oprations d 'engazonnem enl ou lorsqu'ils doivent choisir enlre les offres qui leur sonl fail es.

    Par ailleurs, ces innovations leclllliqlles n'onl pas fail jusqu' prsenl l'objet d' ludes comparalives systmatiques.

    De manire combler celle lacune el pouvoir apparier aux services conslrucleurs les donnes donl ils onl besoin , le SETRA el le LCPC onl engag en 1974 l/Il programme de rech erche el d'exprim enlation sur les problm es d'engazonnem ent.

    Sans allendre les rsullats de ces travaux qui s'laleronl sur plusieurs annes, une Nole d'informalion lechnique a l rdige dans le bul d e faire le poinl des connaissances actu elles dans les trois domain es suivanls : - condilions perm ellanl d' vil er la mise en place d e lerre vglale, - m langes uliliser en fon ction du sol, du c1imal et de la surface tntil er, - priodes hivel'llales pendanl lesquelles on doil vil er d'engazonner.

    3

  • 4

    Nous attirons particulirelnent votre attenlion SUI' les point.~ sllivants : les travaux d'engazonnement doivent lre confis, dans tOllte la m esure du possible. il

    une entreprise spcialise il qui il serait, mme dans bien des cas, sOllhaitable de confier la mise en place de la terre vglale,

    il imporle d'imposer l'enlrepreneur des clauses de gal'Clntie el d'enlretien. Le (ascicule 35 Plantations el engazonnenwnt du Cahier d e pre.~criptions comlniUleS constitue le documenl de base pour la prparai ion des marchs de celle nalure,

    s moins qu'elle ne s'applique des o((res comparables au plan des garanlies, et des prestations, la loi du moins disanl ne doit pas jouer syslmatiquement. En e((el, une conomie de quelques centimes par mtre carr d'engazonnement all stade des inveslis-.semenfs peut se traduire il celui de l'entretien pal' d es cots suppll1wnlail'es importants, sail que l'engazonnemenl proli(ere elncessile ainsi de mulliples opmtions de (auchage, soit, au contraire, qu'il priclite el en/raine par la suite d es rernises en ordre onreuses.

    En cas de doule, vous trouverez ([l'pres du SETRA : Arrondissement Environnemenl el Paysage, du LCPC : Dpartem enl de Golechnique, et d e certains CETE ou Laboraloires rgionaux, l'aide et les conseils dont VOliS pourriez avoir besoin.

    En(in, les observations que la Note d'in(ormation technique ci-a pres poul'mil susciter de votre pari seronl (avorablem enl accueillies par:

    le SETRA, Arrondissement Environnement et Paysage, le LCPC, Dpartement de gotechnique, Section de gotechnique routire et des terl'asseluents.

    L e Directeur du SE1'RA, [,e Directeur du LCPC,

    M. HUET G. BATSCH

  • INTRODUCTION

    L'accroissement du kilomtrage de routes et d'autoroutes s'accompagne de la cration d'importantes surfaces de terre-pleins centraux, d'accotements, de talus de dblais et de rem-biais: prs de 1 000 hectares chaque anne en France rien que pour les autoroutes.

    Il est ncessaire de mettre en vgtation ces surfaces pour les protger contre l'rosion, int-grer l'ouvrage son environnement, recrer un quilibre cologique perturb sans proccupa-tion particulire d'esthtique ou pour rpondre simultanment ces diffrents objectifs.

    Suivant la nature du sol, le climat, le milieu travers, diffrents types de vgtation pourront tre installs, depuIs le gazon fin jusqu'aux vg-taux arborescents. Le choix du type de vgta-tion installer et des mthodes mettre en uvre rpondra le plus souvent des proccu-pations de rapidit d'installation, d'conomie de mise en uvre et d'entretien, enfin de qualit esthtique.

    L'engazonnement peut rpondre ces ncessits de faon dfinitive, comme sur les accotements, ou de faon transitoire en vue de l'implantation d'un autre type de vgtation.

    Le but de la prsente Note d'information techJ1i-que est de donner une premire rponse, au moins provisoire, en attendant le rsultat des recherches en cours, aux questions que se posent le plus souvent les matres d'uvre, savoir:

    Quand doit-on recouvrir une surface enga-zonn~r d'une couche de terre vgtale?

    Quels mlanges de semences utiliser?

    Quelles sont les priodes pendant lesquelles on ne peut procder l'engazonnement?

    Destine servir de cadre de rfrence aux dcisions des matres d'uvre, elle ne devrait pas pour autant tre utilise comme repoussoir l'gard de techniques avances.

    Il semble utile, l'occasion de cette publication, d'attirer l'attention sur l'importance accorder aux travaux d'engazonnement.

    Du fait qu'ils reprsentent une part tout fait marginale des dpenses d'investissement entra-nes par la construction, ou mme le ramnage-ment d'une route ou d'une autoroute, les matres d'uvre ont trop souvent tendance ngliger les tudes pralables, les conditions techniques

    imposer dans les marchs et les contrles d'excution relatifs aux travaux d'engazonnement. Ceci se traduit par de nombreux dboires, notam-ment pour le service d'entretien, soit que le " gazon ne s'installe que trs lentement. lais-sant se former des zones d'rosion, soit que la vgtation, par sa luxuriance, entraine d'impor-tantes interventions d'entretien.

    D'une manire gnrale, il convient de confier les travaux d'engazonnement une entreprise spcia li se et mme, si possible, de confier cette mme entreprise la mise en place pralable de la terre vgta le.

    Par ail leurs, ce sont les dispositions figurant au fascicule 35 Plantations et engazonnements du Cahier des prescriptions communes (CPC) qu 'il convient de retenir pour la passation des marchs, de prfrence celles, extrmement sommaires, du fascicule 2 Travaux de terrasse-ment du Cahier des prescriptions communes. Le fascicule 35 prvoit, en particulier, une obliga-tion d'entretien jusqu' la rception dfinitive qui est prononce quatre ans aprs la fin des travaux. Cette prescription est fondamentale.

    En effet, d'une part, il est exceptionne l que, mme ralis dans d'excellentes conditions, un gazon s'tablisse parfaitement sans un minimum de retouches; d'autre part, et ceci est compl-mentaire, on ne peut exiger de garantie de la part de l'entreprise que dans la mesure o ce lle-ci peut intervenir aprs l'opration de semis. Sur sol brut non recouvert de terre vg-tale en particulier,