édition - World Policy · PDF file... 15-18 ocTobre 2010, Marrakech, Maroc. ss ... de...

Click here to load reader

  • date post

    29-Jul-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of édition - World Policy · PDF file... 15-18 ocTobre 2010, Marrakech, Maroc. ss ... de...

  • e

    dition15-18 octobre 2010Marrakech Maroc

    www.worldpolicyconference.com

  • WORLDPOLICYCONFERENCETroisiMe diTion, 15-18 ocTobre 2010, Marrakech, Maroc

  • ss

    SommairePrface page 5Programme page 6 Ouverture page 8Sessions plnires page 14Ateliers parallles page 28Djeuners & dner dbats page 36Clture & dner de gala page 44Invits page 51Discours douverture & de clture page 61Presse page 75WPC TV page 80Partenaires et organisateur page 84

  • Lance par lIfri la fin de 2007, la World Policy Conference (WPC) est la premire tentative dune rflexion systmatique, conue dans la dure, pour aider lmergence dune gouvernance mondiale adapte aux ralits du xxie sicle associant dcideurs en matire politique, conomique ou sociale, chercheurs et leaders dopinion, au plus haut niveau.

    La mondialisation se manifeste par une interdpendance croissante. Toute guerre particulirement au Moyen Orient, en Asie de lOuest ou en Asie de lEst , ou toute nouvelle dfaillance conomique ou financire majeure, aurait immdiatement des consquences globales catastrophiques. Le pire des scnarios serait une conjugaison de drapages politiques et conomiques. Le systme international dans son ensemble ne bnficiera durablement de la mondialisation que si les principaux tats, en liaison troite avec les autres acteurs majeurs, partagent la volont dassurer la stabilit structurelle de lensemble par des modes de coopration la fois diversifis (selon les sujets et selon les rgions) et coordonns.

    La stabilit structurelle du systme international suppose davantage de solidarit, quil sagisse du dveloppement durable ou des ractions face aux cataclysmes naturels.

    La nouvelle gouvernance doit reposer sur un bon compromis entre les critres souvent antinomiques defficacit et de lgitimit. Par exemple, sur le plan conomique, les travaux du G20 doivent tre mieux prpars, les dcisions mieux suivies et excutes. En mme temps, les intrts des tats non membres de ce groupe doivent tre davantage pris en compte. Sur le plan politique au sens le plus large du terme, la sclrose du systme de lONU augmente le risque dune gnralisation du bilatralisme et de la dgnrescence anarchique du systme international. Une question essentielle sera larticulation entre le futur groupe des membres permanents du Conseil de scurit, vocation politique, et le G20.

    Il y a urgence. Les chocs provoqus par la crise des subprimes ne sont pas absorbs. Le risque dautres perturbations de mme nature est loin dtre nul. Et lactualit nous rappelle chaque jour que des conflagrations de porte mondiale peuvent surgir brusquement, notamment au Moyen Orient ou en Asie.

    En prenant linitiative de crer la WPC et en voulant en faire une manifestation ouverte aux mdias, javais conscience que, dans le paysage des confrences internationales, aucune navait pour mission spcifique de faire progresser la gouvernance mondiale, en associant les tats et les autres parties prenantes dsireuses dy contribuer constructivement. Il sagit de travailler cette fois lchelle de la plante toute entire, dans lesprit qui sous-tend la dmarche de la construction europenne depuis les annes cinquante du sicle dernier : comment associer les tats et les peuples pour que la diversit et laltrit soient perues comme des facteurs denrichissement mutuel et non comme des menaces, pour que lesprit de coopration lemporte durablement sur lesprit daffrontement, de sorte que les forces de la concurrence jouent positivement et non pas ngativement, et donc que les conflits de toute nature soient canaliss dans des voies institutionnelles solides et rgls pacifiquement ?

    Nous navons pas la navet de croire quil suffit de runir de temps autre des hommes et des femmes de bonne volont et dchanger des propos bien pensants pour rsoudre une question aussi difficile que ladaptation de la gouvernance mondiale un environnement aussi turbulent que celui du dbut du xxie sicle. Mais nous jugeons possible de mieux tirer partie de lexprience et de la rflexion des meilleurs parmi les acteurs et les penseurs des diffrents aspects de la vie internationale, pour construire effectivement un monde plus sr. Car, en dfinitive, cest de scurit quil sagit. Et il ny a pas de scurit sans empathie, sans tolrance, sans justice. ce niveau, morale et politique font bon mnage.

    Ce que les Europens ont russi faire (il sen faut de beaucoup que la tche ne soit acheve !), initialement sous la pression de la guerre froide, cest toute la socit internationale qui doit lentreprendre sans autre pression que la conscience dun destin partag. Alors peut-tre pourra-t-on commencer parler srieusement dune communaut internationale .

    Pour cette troisime dition de la WPC nous avons invit des personnalits choisies une une en fonction de leur comptence et de leur rayonnement. Nous sommes attentifs ceux qui nous ont manifest leur confiance ds la naissance de notre initiative. Nous veillons galement respecter des quilibres naturels : entre rgions et cultures, entre grands et petits, entre domaines particuliers de la gouvernance, ou encore entre acteurs et observateurs du systme international. Pour remplir pleinement son rle, la WPC doit croiser critres gographiques, fonctionnels et mdiatiques.

    Nous sommes convaincus de lidal qui a prsid notre initiative. Nous croyons que, pour russir sa mutation, le monde a besoin de la contribution positive des pays mergents. Les pays occi-dentaux ne doivent pas avoir peur de reconnatre que le temps est venu et de leur tendre la main. Quoi de plus symbolique, cette anne, que la remarquable prsidence corenne du G20 ?

    Le cadre magnifique de ldition 2010 de la WPC a t propice nos travaux, et a contribu dvelopper lesprit de coopration dont dpend lavenir de lhumanit.

    Prface

    Thierry de MontbrialPrsident et fondateurdcembre 2010

  • 6 PROGRAMME

    Vendredi 15 octobre

    19h00 Cocktail daccueil

    20h30 Dner-dbat avec Christophe de Margerie (PDG, Total)

    Samedi 16 octobre

    8h30 10h00 Ouverture

    Lecture du Message royal

    Discours douverture par Thierry de Montbrial (Prsident et fondateur de la WPC)

    Discours de Ban Ki-Moon (Secrtaire gnral des Nations unies)

    10h00 11h30 Session plnire 1

    Population, climat, sant : quelle gouvernance mondiale ? Intervenants : William Reilly (prsident de la Fondation Climate Works ; prsident mrite du WWF ; ancien administrateur de lAgence fdrale de protection de lenvironnement), Chris Viehbacher (PDG, Sanofi-aventis), Fernando Alvarez del Rio (chef de lunit dAnalyse conomique, Mexique), Jean de Kervasdou (professeur, CNAM)

    Modrateurs: Jean-Pierre Elkabbach (prsident, Lagardre News), NarendraTaneja (PDG, World Oil & Gas Assembly)

    11h30 12h00 Pause-caf

    12h00 13h30 Session plnire 2

    Gouvernance montaire et financire mondiale Intervenants : Jean-Claude Trichet (prsident de la Banque centrale europenne), Haruhiko Kuroda (prsident de la Banque asiatique de dveloppement ; ancien conseiller spcial du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi), Kemal Dervis (vice-prsident, conomie mondiale et Dveloppement, Brookings Institution)

    Modrateurs : Xavier Vidal-Folch (directeur adjoint, El Pas, prsident du World Editors Forum), Jacques Mistral (directeur des tudes conomiques lIfri)

    13h30 15h30 Djeuner-dbat avec Jean-Claude Trichet (prsident de la Banque centrale europenne)

    15h30 17h30 Ateliers en parallle

    1. nergie et environnement Anil Razdan (prsident, ancien ministre de lnergie, Inde ; expert en nergie et ngociateur international), Bruno Lafont (PDG, Lafarge), William Ramsay (directeur du programme nergie lIfri), Qu Xing (prsident, Institut chinois dtudes internationales), Mohammed Tawfik Mouline (directeur gnral de lInstitut royal dtudes stratgiques)

    2. Dfi alimentaire Philippe Chalmin (prsident, professeur, Universit Paris-Dauphine ; fondateur du Cercle Cyclope), Kairat Umarov (vice-ministre des Affaires trangres de la Rpublique du Kazakhstan), Yashwant Thorat (ancien prsident de la Banque nationale pour lagriculture et le dveloppement rural ; directeur excutif de la Banque de rserve dInde)

    3. Gouvernance montaire et financire mondiale Jacques Mistral (prsident, directeur des tudes conomiques lIfri), Lionel Zinsou (PDG, PAI Partners), Pier Carlo Padoan (secrtaire gnral adjoint de lOCDE et chef conomiste), Gordon Smith (membre minent du Centre pour linnovation dans la gouvernance internationale)

    17h30 18h00 Pause-caf

    18h00 19h30 Session plnire 3

    Dbat sur la gouvernance dans le cadre de lactualit Intervenants : Joaqun Almunia (vice-prsident et commissaire charg de la Concurrence, commission Barroso II), Nambaryn Enkhbayar (ancien prsident de Mongolie), Miguel Angel Moratinos (ministre des Affaires trangres et de la Coopration du Royaume dEspagne), Hubert Vdrine (ancien ministre des Affaire trangres franais),

  • 7

    Amir Peretz (dput, tat dIsral), Konstantin Kosachev (prsident de la commission des Affaires trangres de la Douma dtat de la Fdration de Russie), Manuel Hassassian (ambassadeur de Palestine Londres)

    Modrateurs : Dominique Mosi (conseiller de lIfri), Jim Hoagland (rdacteur en chef adjoint et ditorialiste au Washington Post)

    20h30 22h30 Dner de gala avec Amina Benkhadra (ministre de lnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement, Maroc), Fu Ying (vice-ministre des Affaires trangres de la Rpublique populaire de Chine)

    Dimanche 17 octobre

    9h15 9h25 Introduction de la journe Thierry de Montbrial

    9h25 9h30 Message de Henry Kissinger

    9h30 10h00 Compte rendu des ateliers parallles

    1. nergie et environnement Bruno Lafont (PDG, Lafarge)

    2. Dfi alimentaire Philippe Chalmin (Professeur, Universit Paris-Dauphine ; fond