DUODENO-PANCREAS Anatomie descriptive topographique et fonctionnelle

Click here to load reader

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    162
  • download

    11

Embed Size (px)

Transcript of DUODENO-PANCREAS Anatomie descriptive topographique et fonctionnelle

  • Page 1
  • DUODENO-PANCREAS Anatomie descriptive topographique et fonctionnelle
  • Page 2
  • PLAN INTRODUCTION ANATOMIE DESCRIPTIVE : I. Le duodnum II. Le pancras III. Le bloc duodno-pancratique IV. Les canaux pancratiques RAPPORTS : I. Rapports pritonaux II. Rapports par l'intermdiaire du pritoine VAISSEAUX ET NERFS : I. Artres II. Les veines III. Les lymphatiques IV. Les nerfs
  • Page 3
  • DUODENO-PANCREAS INTRODUCTION : Le duodnum, portion initiale de l'intestin grle se diffrencie de ce dernier par sa situation profonde et sa fixit, son calibre plus important, ses connexions avec le pancras et les voies biliaires. Sa plus grande partie est situe dans l'tage sus-mso colique. Le pancras est une glande mixte, exocrine et endocrine, produisant le suc pancratique qu'elle dverse dans le duodnum, participant la digestion et rgissant par sa scrtion endocrine (Insuline et Glucagon) le mtabolisme des sucres (Diabte).
  • Page 4
  • ANATOMIE DESCRIPTIVE : I. Le duodnum : Entour sur lui- mme, il dcrit une boucle plus ou moins ferme : le cadre duodnal. On distingue topographiquement 4 portions :
  • Page 5
  • Muscle suspenseur du duodnum
  • Page 6
  • A. Le premier duodnum Le premier duodnum ou partie suprieur fait suite au pylore au niveau du flanc latral droit de la premire vertbre lombaire. Trs court, il est lgrement ascendant et droite. Sa portion initiale post-pylorique est mobile; elle prsente un largissement juste aprs le pylore : le bulbe duodnal (ulcre).
  • Page 7
  • B. Le deuxime duodnum Le deuxime duodnum ou partie descendante fait, avec la portion prcdente un angle de moins de 90 (genu suprius). Il descend verticalement le long du rachis hauteur des 4 premires vertbres lombaires. C'est son niveau que s'abouchent les conduits pancratiques et hpatique (canal ou conduit choldoque).
  • Page 8
  • C. Le troisime duodnum Le troisime duodnum ou partie horizontale ou infrieure fait avec la portion prcdente un angle de 90 (genu inferius). Il s'allonge transversalement au devant du relief vertbral et des gros vaisseaux qui forme une sorte de billot qui explique les possibilits d'crasement de ce troisime duodnum dans un traumatisme abdominal (risque de rupture ou surtout d'hmatome de la paroi entranant un syndrome occlusif).
  • Page 9
  • suite Cette partie est croise par les vaisseaux msentriques suprieurs (artre gauche et veine droite, position importante connatre pour faire le diagnostic de msentre commun o la position des vaisseaux est inverse).
  • Page 10
  • D. Le quatrime duodnum Le quatrime duodnum ou partie ascendante est vertical en cranial de L4 L2 sur le flanc gauche du rachis, puis se poursuit par un angle trs aigu avec le jjunum (angle duodno-jjunal), qui est attach au pilier gauche du diaphragme par le muscle suspenseur du duodnum. La longueur moyenne du duodnum est de 30 cm. Son calibre est irrgulier.
  • Page 11
  • Page 12
  • Page 13
  • II. Le pancras Glande irrgulire, de consistance ferme et grenue mais friable, de coloration rose. Il s'allonge transversalement au devant du rachis selon une direction oblique en cranial (en haut) et en latral gauche. Lui aussi est cheval sur le rachis d'o risque de contusion lors des traumatismes abdominaux avec risque de pancratites, de fistules pancratiques ou de kystes pancratiques. On lui distingue quatre portions :
  • Page 14
  • Page 15
  • Page 16
  • A. La tte de forme grossirement quadrilatre, encastre dans le cadre duodnal, comme un pneu dans une jante, prsente 4 bords : Le bord cranial (suprieur ), au niveau du premier duodnum, forme une gouttire nettement creuse, souligne son origine par 2 tubercules, l'un pr-duodnal, l'autre rtro duodnal (appel aussi tubercule omental car le petit omentum 'petit piploon' s'insre sur lui).
  • Page 17
  • Page 18
  • suite Le bord droit, est aussi en rapport troit avec le deuxime duodnum. C'est l que s'abouchent les canaux pancratiques. Le bord caudal, est simplement au contact du troisime duodnum et se poursuit vers la gauche par une languette de tissu pancratique qui s'engage en arrire des vaisseau msentriques : c'est le processus uncinatus ou petit pancras. Le bord gauche est en continuit avec l'isthme.
  • Page 19
  • B. Le col ou isthme portion lgrement rtrcie, chancre, surtout au dpend du bord caudal, situ immdiatement en avant des vaisseaux msentriques suprieurs.
  • Page 20
  • C. Le corps irrgulier et allong
  • Page 21
  • D. La queue effile, se rapproche du hile de la rate.
  • Page 22
  • Page 23
  • Page 24
  • Le pancras prsente: Une longueur moyenne de 15 18 cm; Une hauteur de 6 cm, au niveau de la tte, de 3 cm au niveau du col et de 1 2 cm au niveau de queue Une paisseur de 2 cm (c'est donc une glande aplatie); Son poids est de 80 g.
  • Page 25
  • III. Le bloc duodno-pancratique Points communs du duodnum et du pancras: Le duodnum et la tte du pancras forment un tout indissociable tant sur le plan anatomique que pathologique en raison de 4 lments : leurs intimes rapports de contigut; l'identit des rapports pritonaux; la communaut de leur vascularisation (le mso est commun) l'abouchement dans le duodnum des canaux des pancras exocrine (suc pancratique).
  • Page 26
  • Page 27
  • IV. Les canaux pancratiques : A. Le canal pancratique principal (canal de Wirsung) : parcourt toute la glande selon son grand axe. Il se jette au niveau du deuxime duodnum dans une petite cavit o dbouche galement le canal choldoque : l'ampoule hpato- pancratique (de Vater), en formant sur la muqueuse de la face mdiale de D2, la papille duodnale majeure ou grande caroncule.
  • Page 28
  • Page 29
  • Suite L'ampoule hpato-pancratique de vater est entoure de fibres musculaires lisses qui jouent un rle de sphincter et empchent un reflux du contenu du duodnum vers l'ampoule. La terminaison du canal pancratique principal est galement entoure de fibres musculaires qui jouent un rle de sphincter.
  • Page 30
  • B. Le canal pancratique accessoire (anciennement, canal de Santorini) plus court : Ne draine qu'une partie de la tte Dbouche galement dans le deuxime duodnum par un orifice situ au dessus du prcdent en formant la papille duodnale mineure ou petite caroncule.
  • Page 31
  • Page 32
  • Page 33
  • Page 34
  • Page 35
  • RAPPORTS I. Rapports pritonaux : Au cours de l'volution embryologique, le duodnum et la tte d pancras se rabattent vers la gauche et le feuillet gauche du msoduodno-pancratique s'accole au pritoine parital primitif en formant le fascia duodno-pancratique (de Treitz).
  • Page 36
  • Page 37
  • suite Duodnum et pancras apparaissent donc comme des organes secondairement rtro pritonaux fixs et plaqus contre le relief mdian des gros vaisseaux et de la colonne vertbrale, l'exception du premier duodnum et de la queue du pancras qui reste libre et do part l'piploon pancratico-splnique.
  • Page 38
  • Page 39
  • II. Rapports par l'intermdiaire du pritoine En ventral : Il rpond au foie et l'estomac par l'intermdiaire de la bourse omentale (poche rtro gastrique). En dorsal : avec les lments de la rgion rtro- pritonale : Au niveau de la tte : la veine porte, et plus loin, surrnale et rein droit. Au niveau du corps : rachis, aorte et VCI. Au niveau de la queue : surrnale et rein gauche. Le rapport essentiel et plus direct se faisant avec la VEINE PORTE.
  • Page 40
  • Page 41
  • Page 42
  • Page 43
  • VAISSEAUX ET NERFS I. Artres : Placs la frontire entre le systme du tronc coeliaque et celui de la msentrique suprieure, le duodnum et le pancras vont avoir une vascularisation de type mixte.
  • Page 44
  • A. Duodnum et tte du pancras La vascularisation s'tablit partir d'arcades pancratico- duodnales tendues entre l'artre gastroduodnale, branche terminale de l'artre hpatique commune, et l'artre msentrique suprieure son origine. On distingue 2 arcades pancratico-duodnales, l'une ventrale l'autre dorsale.
  • Page 45
  • B. Corps et queue du pancras La vascularisation dpend de l'artre splnique mais aussi de l'artre pancratique infrieure, collatrale de l'artre msentrique infrieure et de l'artre pancratique transverse, collatrale de l'artre pancratique dorsale.
  • Page 46
  • Page 47
  • Page 48
  • II. Veines Elles se drainent vers le systme de la veine porte. La veine porte est un gros vaisseau qui amne au foie le sang veineux de tube digestif et de la rate : A. Origine : En arrire de le tte du pancras, hauteur de L2. Elle est forme par la convergence de la veine msentrique suprieure et du tronc splno- msaraque. Ce dernier reprsente un tronc court n de la runion de la veine splnique et de la veine msentrique infrieure.
  • Page 49
  • Page 50
  • Page 51
  • Page 52
  • B. Trajet Oblique en haut et droite, elle va cheminer dans le bord libre du petit omentum. C. Termi