DP Flute enchantée

Click here to load reader

  • date post

    18-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.256
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of DP Flute enchantée

LA FLTE ENCHANTEDOSSIER PEDAGOGIQUEMars 2010

EDITO

Chers spectateurs, La Flte enchante est une oeuvre majeure du rpertoire lyrique, compose par le gnie Mozart. Cest avec joie que nous vous la proposons durant cinq soirs. Vous tes ainsi plus de 3500 assister ce spectacle. Qui a dit que lopra ntait pas un art populaire ? La particularit de cette Flte est quelle runit de jeunes artistes. Ouvrir notre scne de jeunes toiles montantes me parat primordial. Chaque saison, et depuis plus de quinze ans, je mattache soutenir les jeunes talents ! Dans une mise en scne dEric Perez, qui avait ralis la cration franaise du Lac dArgent de Kurt Weill en 1999 Massy, les protagonistes volueront dans un univers color et enchanteur. LOrchestre maison sera dirig par Jol Suhubiette qui participait galement, il y a plus de dix ans, cette mme production. Ces reprsentations sont possibles grce au soutien dun public fidle et toujours aussi nombreux, celui de nos partenaires publics - notamment la ville de Massy et son maire Vincent Delahaye - et celui de nos partenaires privs. Je les en remercie vivement pour cette confiance accorde. Je vous souhaite un excellent spectacle qui accorde mieux qu'ailleurs, le populaire et le savant, le symbole et l'action, le visuel et le musical. Jack-Henri Soumre Directeur Gnral

SOMMAIRE4___ 6___ 9__ 11__ Le compositeur Largument La musique

La flte enchante lcran

12___ Secrets de production : coiffures et accessoires 14___ La production 21___ Laction culturelle

2

Jeudi 18 (20h), samedi 20 (20h), dimanche 21 (16h), mardi 23 (20h) et mercredi 24 mars (20h)Dure 3h (entracte compris)

Musique de Wolfgang Amadeus Mozart Livret dEmmanuel Schilkaneder Chant en allemand, parties parles en franais Cration lOpra comique ( 19 janvier 1884) Direction musicale Jol Suhubiette Mise en scne Eric Prez Assistant la mise en scne Damien Lefvre Dcors et lumires Patrice Gouron Costumes Jean-Michel Angays & Stphane Laverne (Studio Fbg 22-11) Maquilleuse Pascale Fau Chef de chant Corine Durous

OPERA EN 2 ACTES

AVEC Marion Tassou Pamina Andra Giovannini Tamino Christophe Gay / Laurent Arcaro Papageno Julie Mathevet La Reine de la Nuit Jean-Claude Sarragosse Sarastro Dorothe Leclair / Anoushka Lara Premire Dame Sabine Garrone Deuxime Dame Mlodie Ruvio Troisime Dame Sarah Laulan Papagena Alain Herriau / Mathieu Toulouse Sprecher (lOrateur) Lionel Muzin Monostatos Agathe Peyrat Premier enfant Marielou Jacquard Deuxime enfant Albane Meyer Troisime enfant Samuel Oddos Premier homme darme Mathieu Toulouse / Julien Fantou Deuxime homme darme ORCHESTRE DE LOPERA DE MASSYOpra surtitr en franais Surtitrage Max Rey

En collaboration avec le festival de Saint-Cr 2009

3

LE

COMPOSITEURN le 27 janvier 1756 Salzbourg en Autriche. Son pre, Lopold, musicien la cour de larchevque de Salzbourg, sait diriger avec sagesse la stupfiante prcocit musicale de son fils. Son influence, tant sur sa vie professionnelle que personnelle, est profonde et ne quittera jamais Wolfgang. six ans, le petit Mozart a dj compos un menuet, qui sera vite suivi de trois autres ainsi que dun mouvement de sonate. Toute la jeunesse du prodige se ponctue alors denseignements musicaux et de voyages. Les nombreuses rencontres faites au cours de ces voyages constituent de prcieuses sources dinfluence, comme par exemple la musique particulirement expressive du claveciniste silsien Johann Schobert Paris, ou encore Johann Christian Bach Londres... La frquence de ces voyages (dont trois en Italie, destination invitable pour tout musicien aspirant une renomme internationale) est importante jusquen 1773. Mais le nouvel archevque, le Comte Girolamo Colloredo, ne voit pas dun bon oeil les longs dplacements de Lopold et son fils. Les rapports avec larchevque deviennent de plus en plus tendus, et Mozart, alors g dune vingtaine dannes, sennuie Salzbourg et aspire lintense et moderne vie musicale de la capitale. cette poque, il est en pleine crise dadolescence et son art se charge de notes dramatiques intenses. Il dcide alors de tenter la grande aventure, lvasion de la sauvage ville natale. Ce grand voyage commence en 1777, par les grandes villes allemandes, puis se poursuit Paris o Mozart, accompagn de sa mre, espre revivre le succs de son enfance. Ses espoirs sont dus, et, le 3 juillet 1778, le malheur sabat pour la premire fois sur le compositeur : sa mre dcde. Mozart entame alors un long voyage de retour, au cours duquel il ne rencontre aucune relle opportunit de travail fixe. Rticent, il rentre Salzbourg, qui au dbut de lanne 1779, dans son esclavage piscopal, lui devient odieuse. Il saisit la chance que reprsente la commande de lopra Idomeneo pour partir Munich.

WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756-1791)

Idomne est cr le 29 janvier 1781, au Thtre de la Rsidence de Munich, avec un grand succs. Mais seules deux autres reprsentations sont donnes avant que lopra ne soit retir de laffiche. Cette mme anne, Mozart est appel Vienne o larchevque sest provisoirement install. Ce voyage est alors loccasion pour lui de rencontrer toute la cour. Cependant, la tension avec larchevque reste entire, et ce dernier ordonne Mozart de retourner Salzbourg. Cette ultime injonction pousse le compositeur prsenter sa dmission qui est immdiatement accepte. Dbute alors une nouvelle vie pour Mozart. Dsormais son compte, il doit vivre avec les seuls revenus de son travail. Son pre, non seulement mcontent de lattitude de son fils face larchevque, fait aussi des prvisions alarmantes sur sa nouvelle vie. Cependant, la fortune semble sourire laudace, et Mozart, notamment grce la srie de ses concertos pour piano et orchestre, acquiert auprs des viennois une grande popularit. ce dbut plus que favorable vient sajouter la commande dun opra, plus prcisment dun singspiel, opra populaire comique en allemand, LEnlvement au Srail, qui eut son tour un norme succs. Cest aussi cette priode que Mozart pouse Constance Weber. Le succs reste un moment fidle au compositeur, dont la cration, de plus en plus importante, se dpouille du provincialisme de Salzbourg, tout en senrichissant au fil des dcouvertes des oeuvres de Haydn, Bach ou Haendel. lapproche des annes 1790, la chance semble scarter du compositeur, qui peu peu, perd la faveur de la cour. Cette situation ne fait que saggraver la disparition de lintelligent et moderne Joseph II en 1790. La vie prive de Mozart nest pas plus heureuse. Ses relations avec Constance se dgradent, souvent dclines sur le mode de la jalousie. cette pnible volution sajoute la maladie qui plongera Mozart, pour ses dernires annes, dans de grandes souffrances. Cette dgradation nest en rien nfaste ses compositions. Au contraire, grand nombre de ses plus beaux chefs-doeuvre proviennent de cette priode. Mais sa situation financire loblige souvent sabaisser la cration dhumbles musiques de circonstance. Il compose cependant, dans sa dernire anne, deux opras : La Flte Enchante, reprsent le 30 septembre 1791, ainsi que La Clmence de Titus, cr le 6 septembre. Il compose ce dernier en trois semaines, pour honorer une commande desDon Giovann tine aux festivits du couronnement de Leopold II Prague comme roi de Bohme. i, 2006Cosi fa

La dernire oeuvre, et non la moindre, est son fameux Requiem. n tutte , 2009 Cette commande, venant dun inconnu, trouble lesprit de Mozart, dj dvor par langoisse. Il est emport par la mort le 5 dcembre 1791. Lcriture du Requiem est alors complte par son lve Sussmayer.

4

SES OPRAS- Bastien Bastienne (1768, Vienne) - Mithridate (1770, Milan) - Lucio Silla (1772, Milan) - Le Roi pasteur (1775, Salzburg) - Idomeneo, R di Creta (1781, Munich) - LEnlvement au srail (1782, Vienne)- Les Noces de Figaro (1786, Vienne) - Don Giovanni (1787, Vienne et Prague) - Cosi fan Tutte (1790, Vienne) - La Clmence de Titus (1791) - La flte enchante (1791, Vienne)

EMANUEL SCHIKANEDER (1751-1812), librettisteEmanuel Schikaneder, de son vrai nom Johann Joseph Schikaneder, est un acteur, chanteur, metteur en scne, pote et directeur de thtre n Straubing le 1er septembre 1751 et mort Vienne le 21 septembre 1812. En 1773, il entre dans une troupe de thtre ambulant, dont il devient ensuite le metteur en scne. Cela le conduit en 1780 Salzbourg, o il fait la connaissance de Wolfgang Amadeus Mozart. Vienne il dirige le Krntnertortheater partir de 1785 et joue galement au Burgtheater. Le 30 septembre 1791 a lieu la premire de son plus grand succs, La Flte enchante, dont il crivit le livret pour Mozart. Il participa galement la premire en jouant le rle de Papageno. Malgr des succs (inauguration du Theater an der Wien, 1801), il connat des revers de fortune importants, est victime d'une maladie mentale, et meurt dans le dnuement. Il a crit 55 pices de thtre et 44 livrets d'opra. Il a collabor avec Sonnleithner au livret du Fidelio de Beethoven.

Dessin reprsentant Emanuel Schikaneder dans le rle de Papageno.

5

LARGUMENTLES PERSONNAGES__ Pamina, fille de la Reine de la Nuit- soprano __ Tamino, prince - tnor __ Papageno, oiseleur - baryton __ La Reine de la Nuit, - soprano colorature __ Sarastro, grand prtre du Royaume de la lumire - basse __ Les trois dames, missaires de la RdlN 2 soprani, 1 mezzo-soprano __ Papagena, promise de Papageno - soprano __ Sprecher, lOrateur - basse __ Monostatos, son serviteur maure - tnor __ Les trois enfants __ Deux hommes darmes - tnor et basse

Avec l'aimable autorisation des Amis du Festival d'Art lyrique d'aix-en-Provence Conception et illustrations : Alyen Marseille

6

7

LA FLTE ENCHANTE A LCRAN1930film L'Ange bleu deEin Mdchen oder Weibchen fait partie de la bande L'air de Papageno sonore du Josef von Sternberg. 1975 La Flte enchante adaptation cinmatographique chante en sudois,et ralise par Ingmar Bergman

1984film airs ainsi qu'un extrait de l'ouverture se retrouvent dans la bande Plusieurs sonore du 1997

Amadeus de Milos Forman. Les paroles sont nanmoins traduites en anglais, en particulier pour l'air de Papageno Der Vogelfnger bin ich ja (Oui, je suis loiseleur).

L'air de Pamina Ach ich fhl's a t utilis dans la musique du film Volteface de John Woo.

La Flte enchante adaptation cinmatographique chante en anglais, et ralise par Kenneth Branagh.

2006

8

SECRETS DE PRODUCTION :

9

LA

PRODUCTION

LA MISE EN SCENE _ Eric PerezAyant une double formation de comdien et de chanteur, Eric Perez a commenc par interprter sur scne des rles tels que Panatellas dans La Prichole, Figg dans La Veuve Joyeuse, Dd de Christin au sein de la compagnie Opra Eclat. En 1995, il interprte le rle de Puck dans la production de La Grande Duchesse de Gerolstein au Thtre Silvia Monfort et aux Bouffes Parisiens. Durant les hivers 1998 et 1999, il participe la cration et aux tournes de La Belle Hlne dans le rle de Calchas, ces spectacles tant mis en scne par Olivier Desbordes. Aprs avoir explor ces diffrents aspects du rpertoire lger, Eric Perez dcide de changer de direction et dunivers. Il aborde le thtre musical et le rpertoire de la chanson franaise, il interprte les pomes dAragon, Ferr, Caussimon, Queneau, Vian, Prvert, Gainsbourg. Il participe la cration dun spectacle de Jean Gillibert autour de la chanson franaise la Vieille Grille. En 2000, pour la cration en France du Lac dArgent, il joue le rle principal de Sverin sur un texte de Kaiser et une musique de Kurt Weil, dans une mise en scne dOlivier Desbordes, au Festival de Saint-Cr et en tourne avec Opra Eclat. Ce spectacle sera repris en 2003 au Centre dramatique de Bourgogne Dijon et au thtre Silvia Monfort Paris avec Francine Berg et Michel Fau. En 2001, il monte un spectacle sur les premires annes de la carrire de Lo Ferr qui sintitule Graine dAnanar en compagnie du pianiste Roger Pouly. Il reprend ce spectacle en 2006 au Festival de Saint-Cr et en tourne. Paralllement sa carrire de comdien-chanteur, il se consacre depuis 2001 la mise en scne. Il est assistant dOlivier Desbordes sur plusieurs opras, notamment pour Le Brave Soldat Schweik de Kurka cr en 2004, ou Falstaff cr en 2005. Il signe sa premire mise en scne en 2003 avec Le Tour dcrou de Britten coproduit par MOSAIQUES et prsent Chalon-sur-Sane et lOpra de Dijon. Il monte ensuite LOpra de Quatsous avec Olivier Desbordes Saint-Cr et au thtre Silvia Monfort. En 2005, il met en scne Les Dialogues des Carmlites de Poulenc lauditorium pour le duodijon. Ses mises en scnes sont, en 2007, Les Caprices de Marianne dHenri Sauguet et Le Vaisseau Fantme de Wagner au duodijon. Aprs Fortunio de Messager lOpra de Fribourg, il met en scne Macbeth de Verdi lOpra de Dijon en mars 2008. En novembre 2008, ila mis en scne Ada de Verdi lOpra de Dijon.

Note dintentionUn jeu !! Un jeu de construction, un jeu de rles, un jeu dpreuves Un jeu de couleurs, un jeu de lumires. Un jeu dapparences, de transparences. Un jeu de piste, galement, o il est ais de se perdre, o il est ais de se rencontrer, de saimer, de se quitter. La mobilit du dcor, du costume. La gaiet. On se cache, on se dguise, on apparat, on disparat. On passe de la lumire lombre, de la nuit au jour, de lespoir au dsespoir. On rit, on pleure. On veut vivre, on veut mourir. La mobilit des sentiments. On passe de la transparence lopacit. Transparence de linnocence, de la lgret, opacit du doute et de langoisse. Ils ont tout en main pour russir le jeu de construction. Ils ont tout en main pour le dtruire, pour le rater, pour rater leur vie. Le jeu peut devenir un pige, le dcor : une prison. Comment runir les diffrents lments pour crer un bel ensemble ? un bel ouvrage ? Comment assembler les diffrentes parties de son tre pour se construire solidement, sans aigreur et sans regret ? Comment prendre la bonne direction, ne pas se tromper la croise des routes ? Les hros de la Flte ne sont pas seuls, les matres du jeu veillent, dans la joie, la complicit, lamour. Ils sont constamment prsents, pour les aiguiller, pour leur montrer les obstacles sur le chemin, pour leur apprendre couter le silence et les battements de cur. Aiguiller, montrer mais ne jamais faire leur place. Les hros de la flte enchante sont jeunes Ce jeu-l est entre leurs mains quils en fassent bon usage.10

LA DIRECTION MUSICALE _ Jol SuhubietteN en 1962, dans une famille o lon pratique la musique, Jol Suhubiette tudie le piano ds son plus jeune age. Il continue ses tudes musicales au Conservatoire National de Rgion de Toulouse ou il tudie lcriture, lhistoire de la musique, lanalyse et o il fait partit du premier corpus dtudiants du dpartement de musique ancienne. Aprs avoir approfondi des tudes de chant et de direction de chur, Jol Suhubiette se passionne trs vite pour le rpertoire choral. Il dbute sa carrire professionnelle en chantant avec Les Arts Florissants de William Christie puis rencontre en 1986 Philippe Herreweghe et ses ensembles la Chapelle Royale et le Collegium vocale de Gand avec lesquels il chantera pendant une douzaine dannes. La rencontre avec ce chef est dterminante, et lui permet de travailler un vaste rpertoire de quatre sicles de musique vocale. Ds 1990, et pendant huit annes, celui-ci lui confie le rle dassistant au sein de ses deux churs. Paralllement ds 1993, Jol Suhubiette prends la succession du musicologue et chef Jean-Pierre Ouvrard la direction de lEnsemble Jacques Moderne, install Tours et compos dun ensemble vocal de chanteurs professionnels et dun ensemble dinstruments anciens spcialiss dans la restitution du rpertoire du XVI et XVII sicle. Avec cet ensemble Jol Suhubiette explore la polyphonie a capella du XVI sicle et interprte cantates de Bach, de Buxtehude, Anthems, et odes de Purcell, Haendel et de Byrd, et le rpertoire italien (Monteverdi, Gabrieli, Bassano, Gagliano). En 1997, dsireux de pouvoir tendre sa direction aux sicles suivants, Jol Suhubiette fonde le Chur de Chambre Les Elments , compos de 20 40 chanteurs professionnels. Jol Suhubiette lui consacre une grande partie de son activit en explorant la cration contemporaine et le riche rpertoire du XX sicle, ainsi que le rpertoire romantique a capella et loratorio baroque et classique (Bach, Mozart, Brahms, Schubert, Bruckner). Il cre avec le chur de nombreuses uvres de compositeurs contemporains tels que Philippe Hersant, Patrick Burgan, Vincent Paulet, Ton That Tiet, Zad Moultaka, Ivan Fedele. En quelques annes, le Chur de Chambre Les Elments devient un acteur important du chant choral professionnel franais et est invit tre dirig par de nombreux chefs dorchestre tels que Michel Plasson, Christophe Rousset, Philippe Herreweghe, Christophe Coin, John Nelson, Emmanuel Krivine, Lawrence Foster, Marc Minkowsk. En 2005, lensemble est laurat du Prix Liliane Bettencourt pour le Chant Choral dcern part lAcadmie des Beaux Arts, et en 2006, il est consacr Ensemble de lanne aux Victoires de la Musique Classique. Avec ses deux ensembles, Jol Suhubiette a enregistr une quinzaine de disques pour Virgin Classics, Hortus, Calliope, Ligia Digital et Nave, dont un grand nombre ont reu prix et loges de la critique. Paralllement son activit avec ces ensembles, Jol Suhubiette est frquemment invit diriger dautres ensembles franais pour le rpertoire doratorio. Il a notamment dirig lOrchestre de Chambre National de Toulouse, Lensemble Caf Zimmerman, Les Folies Franaises, lEnsemble Baroque de Limoges, lOrchestre Baroque Les Passions, Les Percussions de Strasbourg, lensemble Ars Nova et prochainement lOrchestre National du Capitole de Toulouse. Heureux dapprocher galement lautre rpertoire vocal, quest celui de lopra, il est invit chaque anne depuis 1998 par le festival de Saint-Cr et la compagnie lyrique Opra Eclat pour diriger une srie dopras et uvres sacres. En dcembre 1999, il a dirig la cration franaise du Silbersee de Kurt Weill lopra de Massy. Depuis 2003, lopra de Dijon la invit diriger Don Giovanni, La Flte enchante et Les Noces de Figaro de Mozart, plusieurs opras-comiques dOffenbach et en janvier 2007 Les Caprices de Marianne dHenri Sauguet. Depuis 2006, Jol Suhubiette est directeur artistique du Festival Musiques des lumires de L'Abbaye-Ecole de Sorze (Tarn). En 2007, il a t nomm Chevalier des Arts et Lettres.

NOTE DINTENTION Confier un opra toute une quipe de jeunes chanteurs est, autant pour eux que pour lquipe qui encadre le projet artistique, un dfi et une exprience passionnante. De part son grand nombre de rles, son univers rempli des questionnements du jeune adulte, La Flte enchante de Mozart semble tre un des opras les plus appropris du rpertoire cette dmarche. Dun point de vue strictement musical, la distribution fait appel plusieurs types de chanteurs et de formes musicales alliant des arias les plus virtuoses, aux ensembles, trios, duos. Si lon est en prsence de grands rles comme la Reine de la Nuit, Pamina et Tamino, qui ncessitent une technique et un acquis vocal certains, que lon ne pourrait confier des vritables dbutants sans les mettre en danger, dautres rles comme Papageno, Papagena, le sprecher, les hommes darmes, les trois dames, les trois enfants sont plus accessibles de jeunes chanteurs solidement encadrs musicalement et scniquement. La forme musicale des rles des trois dames et les trois enfants est constamment dveloppe en trio. Elle fait appel des chanteurs confirms mais aussi pouvant avoir eu une pratique vocale polyphonique (chur de chambre, ensemble vocal). La gnration des jeunes chanteurs daujourdhui nhsite pas, contrairement la prcdente, avoir, la sortie de leurs tudes, une activit professionnelle au sein de meilleurs ensembles vocaux franais (Accentus, les lments, Musicatreize etc). certains dentres eux sont tout naturellement promis une carrire de soliste. Le trio des trois dames, le duo des hommes darmes est la porte idale pour des chanteurs ayant dj rencontr cette exprience polyphonique et stylistique, comme le trio des trois enfants pourrait tre confi trois jeunes femmes ayant par exemple tudi au sein dun maitrise 11

durant leurs annes dadolescence. Exigence vocale, exigence thtrale (importance des scnes parles), et avant tout, ou plutt pour synthtiser le tout, exigence stylistique sont lobjectif principal de lquipe artistique directrice du projet, pour que cette rencontre dbouche sur un vritable travail et esprit de troupe. Jol Suhubiette

LORCHESTRE DE LOPERA DE MASSY2010, une nouvelle dcennie mythique pour lOrchestre qui vient tout juste de clbrer ses vingt ans dexistence. Sous la baguette de Dominique Rouits, leur devise est la suivante La meilleure qualit pour le plus grand nombre , honore depuis leur cration. Soutenu principalement par la ville de Massy, le Conseil Gnral de lEssonne et la DRAC, il compte parmi lun des orchestres rassemblant des professionnels de haut niveau dIle-de-France, il volue vers de nouvelles perspectives, toujours axes sur le dessein de diffuser la musique classique et contemporaine en Ile-de-France, et crer des vnements uniques. Que ce soit en formation lyrique, symphonique ou musique de chambre, il se veut aussi de promouvoir les jeunes talents en collaboration avec le CNSMDP et lENMP. Il accorde tout autant une place centrale la voix, oeuvrant avec les diffrents choeurs du dpartement de lEssonne. Fort de son exprience lyrique depuis prs de quinze ans, lOrchestre peut dsormais se permettre daborder des ouvrages extrmement complexes. Il est autant plus plbiscit par les critiques et les diffrents partenaires. En rsidence lOpra de Massy, il se rvle ce soir comme un orchestre de fosse pour la reprsentation de La Flte enchante ou en mai prochain pour Norma.Les musiciens : Violons 1 : Guillaume Plays, Dan danilescu, Philippe Morel, Armelle Le Coz, Ccile Wiener, Romain Senac, Darina Maleeva, Stphane Rullire / Violons 2 : Constance Moreau, Agns Martins Da Fonseca, Patricia Leblanc, Serge Prevozov, Patricia Hayot, Stphane Coueffe, Karine Hayot / Altos : Ghislaine Rouits, Sylvie Vesterman, Frdric Mangeon, Serge Raban, Arnaud Limonaire, Anne Krucker / Violoncelles : Raphale Semezis, Frdric Loisel, Sarah Hammel, Jean taverne, Antoine Fritsch / Contrebasses : MarieChristine Dacqui, Pierre Boufil, Franois Ducroux / Fltes : Christel Rayneau, Matthieu Romano / Hautbois : Didier Costarini / Clarinettes : Marie-Ccile Courcier, Dominique Vidal, Bruno Cohard / Bassons : Rgis Roy, Ccile Jolin / Cors : Jrme Flaum, Xavier Faure / Trompettes : Thierry Modelin, Gilles Akoka / Timbales : Michel Remy

Corine Durous / CHEF DE CHANTPassionne par la voix, Corine Durous est nomme chef de chant de lOpra de Nantes 19 ans. Laurate de la Fondation Y. Menuhin, elle sera par la suite chef de chant du Centre dtudes Musicales Suprieures de Toulouse, et sera invite en tant que tel dans de nombreux thtres. Au Thtre des Champs-Elyses, au Thtre du Chtelet, lOpra Comique, lOpra de Monte-Carlo, de Montpellier, de Bordeaux, de Massy, de Besanon, de Lausanne, de Genve, de Madrid ou de Tokyo, elle collabora avec des chefs dorchestre prestigieux comme Pinchas Steinberg, James Conlon, Kent Nagano, Antonello Allemandi, Michel Plasson, Christophe Rousset, Rudolf Bibl. Elle sera galement lassistante de Christophe Rousset dans Mithridate de Mozart, La Cappriciosa Coretta de Martin y Soler, et Antigona de Traetta. Aujourdhui, elle est pianiste chef de chant lOpra National de Paris, et la Matrise de Radio France. Elle est la pianiste du Choeur de Chambre Les lments (Victoire de la musique 2006) avec lequel elle a enregistr un disque autour des Shakespeare Songs (Hortus 2002 Diapason dor) et un disque Hersant ( EMI 2003 Choc du Monde de la Musique).

12

LES DECORS, LES COSTUMES ET LES LUMIERES Jean-Michel Angays / COSTUMESJean-Michel Angays commence sa carrire dix-neuf ans, en travaillant avec Marith et Franois Girbaud. Sa rencontre avec Thierry Mugler lamne participer la ralisation des collections de 1990 1995. Ses premires interventions dans le monde du spectacle, Jean-Michel Angays les a faites pour des ateliers de costumes comme Mine Vergez, Vronse et MC93 Bobigny. En 1996, il monte sa propre socit et ralise des costumes pour le thtre, la danse avec par exemple le spectacle Lumire de Maurice Bjart, le cirque, le cinma et des revues, comme le Moulin-Rouge ou le Paradis Latin. Sa rencontre avec Stphane Laverne dans les ateliers de Thierry Mugler et leur collaboration depuis de nombreuses annes ont entran la cration en 2002, de leur atelier de costumes : Fbg 2211. Leur collaboration les amne dans le domaine de lopra avec La Traviata aux Arnes de Vrone, Le Vaisseau Fantme de Wagner, mis en scne par ric Perez au duodijon en 2002, 2005 et 2007. Ils travaillent galement dans le domaine du cinma avec par exemple Arthur I et 2 de Luc Besson, du thtre et du spectacle vivant avec par exemple Le Soldat Rose de Louis Chdid au printemps 2008. Ils travaillent galement pour la publicit et la danse avec Standards de Stphanie Aubin au Mange de Reims 2004, Le Voyage dHiver de Schubert au CNBM en 2006, Allegro Macabre de Francesca Lattuada au Grand Ballet de Genve en 2006, Le Tournoi de Chauvency dAnne Azma-Francesca Lattuada lArsenal de Metz en 2007. Pour 2007-2008, il cre les costumes des Contes dHoffmann, mis en scne par Olivier Desbordes ainsi que Ada mis en scne par ric Perez pour lOpra de Dijon.

Stphane Laverne / COSTUMESTrois annes dtudes de stylisme-modlisme Bruxelles permettent Stphane Laverne de travailler tant lunivers du spectacle que celui de la mode. 19 ans, il cre son premier atelier de costumes, en collaboration avec MarieClaire Billault : LAtelier YO. Immdiatement, ils signent leurs premires ralisations pour Atelier Lyrique de Tourcoing La Clmence de Titus de Gluck, pour lAtelier Lyrique du Rhin Don Juan de Mozart (mise en scne de Pierre Bara), Buffon au Jardin des plantes, Les Savants et la Rvolution la Cit des sciences pour la compagnie Alain Germain. Paralllement et durant 10 annes, Stphane Laverne mne une collaboration rgulire pour les collections prt--porter et couture de Thierry Mugler, dont le mythique dfil des 20 ans au Cirque dhiver, en 1995. Depuis 1992, avec Dominique Louis, costumire attitre de Daniel Mesguish, il travaille la ralisation des costumes de trs nombreuses productions : La Vie Parisienne la Comdie Franaise, Mithridate au Vieux Colombier, Antoine et Cloptre au Thtre de lAthne (fvrier 2003), Le Prince de Hambourg (Athne 2005). Pour le cinma et la tlvision, il collabore galement la ralisation de films et tlfilms dont parmi les plus rcents la suite de La Femme en blanc dAline Isserman, avec Sandrine Bonnaire (juin 2002), Double Zro de G. Pires (costumes Chatoune , 2003), Arthur de Luc Besson (2005) Incontrlable de Raffy Shart (2005)... Cest galement au monde de lopra que Stphane Laverne consacre une part de son temps : Nixon in China (mise en scne Peter Sellars), Guillaume Tell (Opra de Weimar/Rtli 2004). La rencontre avec Jean-Michel Angays, chez Thierry Mugler et leur collaboration depuis de nombreuses annes a entran la cration, en 2002, de leur atelier de costumes : Fbg 22-11. Depuis, ils ont particip la cration de Nuits de folie dernire revue des Folies Bergre (2002), Hollywood dernier spectacle dHoliday on Ice, Le Tour dcrou de Britten (mise en scne ric Perez), Lopra de QuatSous de Brecht/Weill (mise en scne Olivier Desbordes), On ne badine pas avec lamour (mise en scne Jean Lhermier, Carouge, Suisse) La Traviata pour les Arnes de Vrone (2004), Les Grelots du fou de Pirandello (Vieux Colombier Paris 2005),) La Nouvelle ve (revue de la saison 2005), Les Dialogues des Carmlites (ric Perez, duoDijon 2005).

13

Patrice Gouron / DCORS ET LUMIERESConcepteur d'clairages au Palace, Patrice Gouron y rencontre Olivier Desbordes. Trs tt, il se consacre l'opra et ralise les lumires de nombreux ouvrages lyriques : Carmen, dans une mise en scne de Jean-Luc Boutt, Les Contes d'Hoffmann, Nabucco, Le Roi malgr lui mis en scne par Olivier Desbordes, Faust, mise en scne de Rgis Santon. Dcorateur de Don Juan, La Traviata, LOpra de Quatsous, L'Italienne Alger pour le Festival de SaintCr, et galement crateur de dcors et d'clairages pour l'Opra de Nantes, l'Opra de Poznan en Pologne. Pour la compagnie Opra Eclat, il signe les dcors et lumires de Carmen, La Grande Duchesse de Grolstein, La Belle Hlne, La Cambiale di matrimonio de Rossini, mise en scne de Vincent Vittoz, La Tosca mise en scne par Rgis Santon et pour l'Opra de Massy La Flte enchante et La Bohme. En dcembre 1999, pour lOpra de Massy, il ralise la scnographie de la premire cration en France du Lac d'Argent de Kurt Weill. Au Festival de Saint-Cr, il cre les dcors et clairages de Don Juan, La Vie parisienne et L'Enlvement au Srail ainsi que la scnographie et les lumires dUne Carmen arabo-andalouse. Pour l'Opra de Dijon, il ralise les dcors des Contes d'Hoffmann, de La Veuve Joyeuse, de La Grande Duchesse de Grolstein, de Don Juan dans des mises en scne d'Olivier Desbordes, La Cambiale di Matrimonio dans une mise en scne de Vincent Vittoz, Le Tour d'Ecrou dans une mise en scne d'Eric Perez. Patrice Gouron a sign les dcors, costumes et lumires du Brave Soldat Schweik, mis en scne par Olivier Desbordes lOpra de Dijon. Il a sign les dcors et les lumires du Roi Carotte dOffenbach, mis en scne par Olivier Desbordes, ainsi que les dcors costumes et lumires dune nouvelle production dUn Barbier de Sville de Rossini et Beaumarchais lors de ldition 2008 du Festival de Saint-Cr. Il a galement cr le dcor des Contes dHoffmann lors de ce Festival.

Pascale Fau / MAQUILLEUSEElle dbute au Thtre des Amandiers Nanterre o elle ralise les crations maquillages de tous les spectacles de Jean-Pierre Vincent, en particulier celles de la trilogie Oedipe de Sophocle et des Fourberies de Scapin avec D. Auteuil. Au Conservatoire de Paris, elle travaille ensuite avec Pierre Vial pour sa mise en scne de La Vie Parisienne dOffenbach puis avec Sylvie Van Cleven pour son spectacle Je te veux construit autour des mlodies dErik Satie. Paralllement, elle ralise des prothses et des effets spciaux pour diffrentes sries tlvises et longs-mtrages de cinma. De nombreux metteurs en scne font appel elle, comme Daniel Mesguish, Grard Desarthe, Michel Bouquet ou Jean-Michel Rabeu. Elle participe la cration mondiale du Condamn Mort sur le pome de Genet et la musique de Capdenat, commande dEtat, en 2000 au Festival de Saint-Cr. Au duodijon, elle cre les maquillages de Rigoletto de Verdi, Cosi fan tutte de Mozart, Eugne Onguine de Tchakovski (mise en scne M. Fau), Le Brave Soldat Schweik de Kurka, Falstaff, La Traviata de Verdi (mise en scne O. Desbordes), Les Caprices de Marianne (mise en scne. Eric Perez), Tosca (mise en scne M. Fau), Le Roi Carotte (mise en scne O. Desbordes). Elle collabore galement avec des maisons de production pour lesquelles elle cre les dcors des concerts de Michel Sardou, Yannick Noah, puis de Bnabar au Palais Omnisports de Paris Bercy, de Johnny Hallyday au Stade de France, et de la comdie musicale Attention Mesdames et Messieurs aux Folies-Bergres. En 2009/2010, elle assure la scnographie de Tosca aux chorgies Orange et Carmen Baalbek.

14

LA DISTRIBUTION Marion TassouPAMINA(soprano)Ne en 1984, la soprano Marion Tassou intgre la matrise de lopra de Nantes lage de 9 ans o elle fait la dcouverte du rpertoire lyrique et cest tout naturellement quelle poursuit son travail au CNR de Nantes auprs de Maryvonne Jaffr. En 2004, elle est admise premire nomme lunanimit du jury au Conservatoire National Suprieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe dIsabelle Germain et Fabrice Boulanger, continuant ainsi son parcours travers lopra mais aussi travers la mlodie et le lied. Elle y obtient son Certificat dEtude Gnrale lunanimit en juin 2006. Paralllement, elle suit lenseignement de personnalits musicales telles que Donatienne MichelDansac, Ccile de Boever et Alain Garichot ainsi que de Franois Leroux en classes de Matres. Passionne de lart vocal dans sa diversit, Marion Tassou explore toutes les possibilits expressives de la voix, de la musique ancienne au rpertoire contemporain. Ainsi, elle est amene travailler au ct de Marie-Claude Vallin, Keneth Weiss, Bernard Ttu, les ensembles Calliope, Chur Britten, Musica Nova En 2007, elle tient le rle de Suzanne dans Le Secret de Suzanne de Wolf Ferrari mis en scne par Ruth Orthmann au CNSMD de Lyon et de Vnus dans Le Carnaval et la Folie de Andr Cardinal Destouches dirig par Herv Niquet et mis en scne par Jacques Osinsky au Festival dAmbronay. Elle obtient, en juin 2008, son prix au CNSMD de Lyon avec la mention trs bien lunanimit et avec les flicitations du jury. tre Verdi. Au Teatro Massimo de Palerme, il chante Almaviva du Barbier de Sville et Paolino du Mariage secret. Il se produit galement dans le rle de Ferrando dans Cosi fan tutte au Thtre Piccini de Bari, au Teatro Piccolo de Milan et en tourne Madrid et Bilbao. Il revient au Teatro Piccini pour le rle de Scaramuccio dans Ariane Naxos et une nouvelle fois Danilo au Thtre Verdi de Salerne. En dcembre 2004, il fait ses dbuts dans Ottavio du Don Giovanni de Mozart sous la direction de C. Desderi. Parmi ses rcents et futurs engagements : Idreno dans Smiramide dirig par G. Gelmetti Rome, Brighella dans Ariane Naxos Bolzano, Rodolphe dans La Bohme pour Opera Ireland, Alfredo dans La Traviata l'Opra de Nuremberg, Fenton dans Falstaff Grange Park Opera au RoyaumeUni, le conte de Bosco Nero dans La Vedova Scaltra l'Opra de Nice et Montpellier, Edgardo dans Lucia di Lammermoor Dijon, Rinuccio dans Gianni Schicchi lOpra de Massy.

Christophe GayPAPAGENO(baryton)Originaire dAnjou, Christophe Gay est du CNR de Nancy en chant et en musique de chambre, dans la classe de Christiane Stutzmann. Il a t laurat du concours Les Symphonies dautomne de Mcon en 2001 dans la catgorie Opra. Il sest produit dans Le Messie de Haendel, la Neuvime Symphonie de Beethoven, le Requiem de Faur, La Misa Tango de Luis Bacalov, notamment avec lOrchestre National de Lorraine, dveloppant ainsi ses qualits dinterprte du style oratorio. Il a dbut lopra de Nancy dans Il Prigioniero de Luigi Dallapiccola. En 2003, il chante au festival de Montepulciano (Toscane) dans la cration mondiale dEnigma de Detlev Glanert, le rle du Re Cefalo. Lors de la saison 2003-2004, il incarne le rletitre dans Der Kaiser von Atlantis de Viktor Ullmann Nancy, puis la Cit de la Musique Paris. Par ailleurs, il interprte les rles de Yamadori et du Commissaire Imprial dans Madame Butterfly Lille, Amiens, Nantes et Angers.Puis, il a chant lOpra de Nancy Iphignie en Tauride de Glck sous la direction de Jane Glover et Wozzeck de Berg (deuxime apprenti) rle qu'il reprendra ensuite l'opra de Lille et Caen, Andrea Chnier (Mathieu), LOie du Caire de Mozart lOpra Comique et en concert, Mors e Vita de Gounod avec lorchestre Colonne, Orfeo (Apollon) au festival dAix-en-Provence sous la direction de Ren Jacobs, Candide (Maximilian) lopra de Rouen et Hrisson (LEtoile de Chabrier) sous la direction de John-Eliot Gardiner lOpra Comique et Nmes, Der Kaiser von Atlantis (rle titre) Caen et au Luxembourg

Andra GiovanniniTAMINO(tnor)Andrea Giovannini tudie d'abord l'art dramatique l'Ecole de Thtre de Bologne, dont il sort diplm en 1990. ll commence a tudier le chant et l'opra en 1996 et poursuit une carrire dans le thtre musical travers une longue collaboration avec Massimo Romeo Piparo, d'Evita et Tommy Jesus Christ Super Star et My Fair Lady. Il fait ses dbuts l'opra dans le rle de Danilo de La Veuve Joyeuse, une production de la Fondation Toscanini dirige par Massimo De Bernardt. Il se produit ensuite Ferrare sous la direction de C. Desderi dans le rle de Belfiore dans La Finta Giardiniera. En fvrier 2000, il chante Peer Gynt dans une production dirige par Gerd Albrecht et mise en scne par Pier Paolo Pacini au Mai Musical Florentin, puis Leopold dans L'Auberge du Cheval Blanc au Festival d'Operette de Trieste et Don Basilio des Noces de Figaro au Th

15

Trs rcemment, on a pu lentendre dans Carmen (Morals) au Festival de Glyndebourne dans la production de David Mc Vicar. Parmi ses projets scniques, signalons Les Contes d'Hoffmann (Hermann et Schlemil) lOpra dAvignon, Rigoletto (Marullo) Toulon et Cosi fan tutte (Guglielmo) en tourne en France.En concert, il a rcemment chant dans La Pastorale de Charpentier Hambourg et Braunschweig avec les Talens Lyriques de Christophe Rousset, ainsi que dans un concert Mozart au Festival de Lacoste.Il sest rcemment produit avec grand succs en rcital lopra de Nancy.

Julie MathevetLA REINE DE LA NUIT(soprano)Julie Mathevet fait ses dbuts la Matrise de lOpra de Lyon. Elle travaille ensuite avec Evelyne Brunner, puis se perfectionne auprs de Lionel Sarrazin. Elle chante les rles dEurydice (Orphe aux Enfers) Bordeaux et La Reine de la Nuit (La Flte enchante) en concert Lyon. Elle se produit avec lOrchestre Symphonique Lyonnais (airs de concert de Mozart, la Passion selon Saint Jean de Bach). En 2006, elle participe la cration de la compagnie lyrique Opra Bastide Bordeaux avec laquelle elle chante Frasquita (Carmen). Au Thtre dAgen, elle chante en 2008 Constance (Dialogues des Carmlites) aux cts de Guillemette Laurens et Maryse Castets puis, en 2009, La Reine de la Nuit (La Flte enchante). En octobre 2008, elle entre LAtelier Lyrique de lOpra national de Paris. Elle y chante Elisetta (Le Mariage secret) la MC93 de Bobigny, mise en scne de Marc Paquien, Le Feu / Le Rossignol (LEnfant et les Sortilges) lAmphithtre de lOpra Bastille, mise en scne de Jean Liermier. En concert elle interprte des extraits dAlcina (Morgana) lAuditorium du Louvre, dAriane Naxos (Zerbinette) et de LEnlvement au srail (Blondchen) au Palais Garnier avec lOrchestre de lOpra national de Paris plac sous la direction de Jean-Franois Verdier.

Laurent ArcaroPAPAGENO(baryton)Laurent Arcaro a dbut ses tudes musicales au Conservatoire National Suprieur de Musique de Paris dans la classe de chant de Jane Berbi. Entre 1998 et 2000, il intgre la classe de Lied dUlrich Eisenlohr la Musikhochschule et le studio-opra de Mannheim en Allemagne dans la classe de Rudolf Piernay. Toulouse, il entre au cycle suprieur du conservatoire et obtient un premier prix de chant lunanimit. Pendant cette priode, il chante sous la direction de Michel Plasson le rle du Page dans Ahmal et les visiteurs de la nuit de G.-C.Menotti. Il est le baron Douphol dans La Traviata sous la direction de J.-Y. Ossonce et chante une cration contemporaine pour enfants autour des Fables de La Fontaine au Grand Thtre de Tours. Au Staatsoper Stuttgart, on le retrouve successivement dans deux opras contemporains pour enfants : Expedition zur Erde de B. Knig (disque paru chez Deutsche Grammophon) et Der Schweine Hirt de G. Schedel. Au Staatsoper Frankfurt am Main, il est Sigismund dans Ein Walzertraum dOscar Straus. Au Staatsoper Unter der Linden de Berlin, il chante le rle du Kapitain Stone dans une oprette de Paul Abraham, Die Blume von Hawa dans une mise en scne dAndrea Schwalbach. partir de lanne 2004, il commence une collaboration artistique avec le duodijon : il commence par chanter le rle de Papageno dans Die Zauberflte. En 2005, il reprend de nouveau le mme rle, puis chante dans La Vie parisienne, Le Brave Soldat Schweik et Figaro dans Le Nozze di Figaro dans des mises en scne dOlivier Desbordes. En 2006, il est dans Dialogues des carmlites aux cts de madame Nadine Denize. On le voit aussi dans Orphe aux enfers et pour la premire fois dans le rle de Figaro du Il Barbiere di Siviglia. En octobre, il tait Figaro dans Le Nozze di Figaro Dijon. En novembre, il est Figaro dans il Barbiere di Siviglia lopra de Besanon. Il a chant en tourne dans Le Brave Soldat Schweik et Figaro dans Le Nozze di Figaro, en 2009, il tait Figaro dans il Barbiere di Siviglia en tourne avec Opra Eclat.

Jean-Claude SarragosseSARASTRO(basse)Aprs des tudes de musicologie la facult de Toulouse, Jean-Claude Sarragosse est diplm du CNIPAL de Marseille. Il obtient ensuite un premier prix au Conservatoire National Suprieur de Paris dans la classe de W. Christie. Membre des Arts Florissants (W. Christie) pendant plus de cinq ans, il participera de nombreux concerts et opras (Atys, Mde, Castor & Pollux...) ainsi qu plusieurs tournes internationales (Brsil, USA, Chine, Australie, Canada...). Invit par les ensembles vocaux ou instrumentaux, il chante loratorio (Passions et cantates de Bach, Requiem de Faur, Brahms ou Mozart, Messie de Haendel, la Cration de Haydn, Noces de Stravinsky...) sous la direction de Jol Suhubiette, Jean Tubery, Franoise Lassere, Jean Maillet, Philippe Herrewege, Jean-Claude Malgoire, avec lesquels il enregistre de nombreux disques, le dernier tant des motets de Buxtehude avec lensemble J. Moderne (J. Suhubiette). Passionn par le rpertoire de la Mlodie et du Lied, il se produit avec la pianiste Corine Durous au Festival de la Mdina de Tunis, dans les Alliances Franaises du Brsil et du Mexique, au Festival de Saint-Cr, au Mai musical de Perpignan, la Fondation Boris Vian dEus ainsi qu lOpra de Dijon pour un rcital de mlodies indites de Sauguet. Cest avec lARCAL (C. Gagneron) ou Opra Eclat (O. Des16

bordes) que Jean-Claude Sarragosse aborde le rpertoire de lopra ; fidle ces deux compagnies nationales dArt Lyrique, il interprte les rles de Polyphme dans Acis et Galate de Haendel (Berling/Maillet), Caron et Pluton de lOrpho de Monteverdi (Gagneron/Lassere), Agamemnon de La Belle Hlne dOffenbach (Desbordes /Trottein), le Comte Des Grieux de Manon de Massenet (Desbordes/Trottein), Bobinet de La Vie Parisienne dOffenbach, (Desbordes/Durous), Le Gnral Boum de La Grande Duchesse de Gerolstein (Desbordes /Trottein), Masetto du Don Juan de Mozart (Desbordes,Perez/Suhubiette), Papageno de la Flte Enchante de Mozart (Desbordes/Suhubiette), Figaro et Bartolo des Noces de Figaro de Mozart (Desbordes/Suhubiette), Osmin de LEnlvement au Srail de Mozart (Desbordes, Perez/Suhubiette), Don Alfonso du Cosi fan Tutte de Mozart (Fau/Verdier), Martino de Loccasione fa il Ladro de Rossini (Jemmet/Spinosi), Palivec et le lieutenant Lukash dans Le Brave Soldat Schweik de Kurka (Desbordes, Perez /Trottein), Pistola du Falstaff de Verdi (Desbordes/Trottein), Zuniga de Carmen de Bizet (Desbordes/Trottein), Colas de Bastien et Bastienne de Mozart (Fau/Durous) et le Docteur Grenvil de Traviata de Verdi (Desbordes/Trottein). Rgulirement invit lOpra de Dijon, il y interprte les rles de Figaro des Noces de Figaro de Mozart, Don Alfonso du Cosi Fan Tutte, Coline de La Bohme de Puccini, le prince Gremin dEugne Oneguine de Tchaikovsky, Claudio des Caprices de Marianne de Sauguet, Panatella de La Perichole dOffenbach. Il interprte les rles des quatre Diables dans Les Contes dHoffmann dOffenbach, cration du Festival de Saint-Cr 2009, ainsi quen tourne nationale pour Opra Eclat. Il est galement Pipertrunk dans Le Roi Carotte dOffenbach, en tourne nationale en 2008, 2009 et 2010.

pens. Laurate du Worshipful Company of Musicians Award, elle donne en 2003 son premier rcital dans le prestigieux Wigmore Hall de Londres accompagne par le pianiste Alexis Delgado avec qui elle donne rgulirement des concerts en tant que duo. Elle sest produite avec des artistes tels que Maria-Joao Pires, Philippe Huttenlocher, Jeremy Menuhin, Dimitri Ashkenazy, David Stern (opera fuoco), Ren Jacobs (Concerto Vocale), Hugo Reyne (Simphonie du Marais), Gabriel Garrido (Elyma), Stephan MacLeod, Malcolm Martineau, Pascal Bertin, Pedro Memelsdorff (soliste dans son ensemble Mala Punica) et en Suisse elle a travaill sous la direction de J. Schultsz, L. Gendre, Y. Corboz, J. Duxbury, C. Dorsaz, T. Demenga, M. Bosch, N. Casagrande... En opra, elle interprte les rles de Calisto (Cavalli), Poussette (Massenet), Pamina (Mozart), Lauretta (Pergolesi), La Blanche Aline (Honegger), Gasparina (Haydn), El Trujaman (De Falla), Astria (Handel), Dalinda (Handel), Ninfa, Musica, Proserpina (Monteverdi) and La Flicit, Thetis & Diane (Le Ballet des Arts Lully).

Dorothe Leclair 1RE DAME (soprano)Dorothe Leclair dbute le violon lge de 7 ans au conservatoire de Nantes, sa ville natale. Elle intgre en 1997 le Conservatoire National Suprieur de Paris, dans la classe dalto de Bruno Pasquier , puis, son diplme obtenu, elle se perfectionne au Conservatoire National Suprieur de Lyon auprs de Jean-Philippe Vasseur,et se spcialise dans linterprtation sur instruments anciens. Cest au cours de ces annes dtudes que va natre sa passion pour la voix , et quelle va ainsi , paralllement sa jeune carrire daltiste, dvelopper son potentiel vocal, au Conservatoire Royal de Mons (Belgique), puis lAcadmie de Musique de Monte-Carlo, pendant quelle occupe un poste daltiste titulaire dans lorchestre de la principaut Aprs une dizaine dannes dune vie musicale riche et clectique en tant qualtiste au sein densembles prestigieux, Dorothe Leclair dcide de se consacrer plus intensment sa carrire de chanteuse : elle intgre donc le dpartement baroque du Conservatoire Suprieur de Paris, dans la classe de Howard Crook et Kenneth Weiss, et se perfectionne notamment au centre de la voix de la Fondation Royaumont (stages avec Grard Lesne), ou auprs de personnalits telles que Guillemette Laurens ou Malcolm King . Au cours de ses tudes vocales, elle interprte notamment les rles de Belinda (Didon et Ene de Purcell au thtre de Monte Carlo), Sangaride (dans Athys de Lully Paris sous la direction de Howard Crook), et participe un programme de madrigaux italiens de Priuli sous la direction de Jean Tubery. Elle a collabor rcemment en tant que soliste avec le17

Anoushka Lara 1RE DAME (soprano)Anouschka Lara tudie les langues modernes, la littrature, la danse et le thtre avant de faire des tudes de chant avec Laura Sarti et Annette Thompson la Guildhall School of Music and Drama (Londres). Elle reoit son diplme avec la plus haute mention en 2000 et elle poursuit ses tudes dopra la Royal Scottish Academy of Music and Drama de Glasgow obtenant le Master Diploma avec une haute distinction en 2002. Elle a suivi les cours et classes magistrales de : Rudolf Piernay (Festival Heidelberg Frhling), Sarah Walker, Elly Ameling, Michael Chance (Britten-Pears School), Jordi Savall, Montserrat Figueras & Gloria Banditelli (Curs de Musica Antigua a Catalunya), Dominick Argento, Emma Kirkby, Malcolm Martineau, Paul Farrington & Thomas Allen (The Samling Foundation), Graham Johnson (Young Songmaker Almanac) Elle se produit en tant que soliste dans diffrents festivals, oratorios et rcitals dans plusieurs pays euro-

Capriccio Stravagante (Skip Semp), en particulier pour lenregistrement des intermdes de la Pellegrina Bruxelles en mai 2007 (label Paradizo) , et sest produite avec la Simphonie du Marais (Hugo Reyne) dans un programme dextraits des Indes Galantes de Rameau ,lors de concerts en Vende de Juillet Septembre 2007, ainsi que pour le concert anniversaire de lensemble la salle Gaveau en novembre 2007. Elle a galement enregistr avec ce mme ensemble le Ballet Des Arts de Lully ( paratre prochainement). Dorothe Leclair participe galement en tant que choriste des productions du Concert dAstre ( Emmanuelle Ham), et Opera Fuoco (David Stern).

Mlodie Ruvio 3ME DAME (alto)Cest en 1988, lage de six ans, que Mlodie Ruvio dbute ses tudes de formation musicale et de flte bec lENM de Crteil. Un an aprs, elle intgre le Chur d'Enfants Sotto Voce sous la direction de Scott Prouty. En 2003, aprs une licence despagnol, elle rentre au centre de formation pour jeunes chanteurs du Jeune Choeur de Paris dirig par Laurence Equilbey o elle obtient son DEM de chant en 2006. Depuis, elle a interprt de nombreux oratorios en tant que soliste ( Stabat Mater de Pergolse, Via Crucis de Liszt, Requiem de Mozart et cantates de Bach). Elle donne plusieurs rcitals dont un rcital de lieder dans le cadre du Mois Molire de Versailles et un rcital de mlodies franaises lEcole Normale Suprieure de Paris. En 2007-2008 elle interprte le rle-titre de la Folie dans Le Carnaval et la Folie de Destouches sous la direction dHerv Niquet lOpra Comique de Paris, au Capitole de Toulouse, lOpra de Bucarest et lOpra de Varsovie. En 2008, elle chante le rle de la Paix, de Junon et de Bellone dans Le Ballet des Arts de Lully avec La Simphonie du Marais, sous la direction d'Hugo Reyne (C.D pour Universal-Accord). Elle est galement soliste du choeur dans King Arthur de Purcell avec Le Concert Spirituel, sous la direction d'Herv Niquet en 2008-2009 lOpra de Montpellier, au Thtre des Champs-Elyses, au Barbican de Londres... Elle travaille galement en tant quartiste des churs sous la direction de chefs tels Ren Jacobs, Kazushi Ono, Alain Altinoglu, Jean-Christophe Spinosi, David Levy, Laurence Equilbey, Franoise Lasserre, Michel Ono, Alain Altinoglu, Jean-Christophe Spinosi, David Levy, Laurence Equilbey, Franoise Lasserre, Michel Piquemal...

Sabine Garrone 2ME DAME (mezzo-soprano)Sabine Garrone achve sa formation au Flanders Operastudio auprs de Rudolf Piernay aprs avoir suivi ses tudes vocales auprs de Laura Sarti la Guildhall School of Music & Drama de Londres.Elle bnficie pour ses tudes du soutien du Mcnat Musical de la Socit Gnrale et remporte le prix Gabriel Faur Dodat de Sverac au Concours International de Mlodie Franaise de Toulouse 2005. Sabine fait ses dbuts au festival de Saint-Cr dans le rle de Nicklausse et de la Mre (les Contes dHoffmann, Offenbach) dirig par Dominique Trottein, lOpra de Dijon dans le rle de Suzuki (Madama Butterfly, Puccini) sous la direction de Claude Schnitzler ; au thtre de La Monnaie Bruxelles et lOpra National du Rhin dans le rle de Georg (Frhlings Erwachen, Benot Mernier) sous la direction de Jonas Alber et Daniel Klejner, o elle est galement la doublure de Frau Gabor et Frau Bergman; au Festival de Glyndebourne dans le rle de Rosina (Les Fianailles au Couvent, Prokofiev) sous la direction de Vladimir Jurowski et participe aux scnes du programme Jerwood o elle chante le rle de Ruggiero (Alcina, Haendel). Elle chante le Pie Jesu du Requiem de Durufl avec lOrchestre Philharmonique de Lige dirig par Pascal Roph et le rle de Sur Mathilde (Les Dialogues des Carmlites, Poulenc) sous la direction de Michel Plasson Toulouse. Elle se produit galement dans des rcitals en France et ltranger et bnficie de lenseignement de Philip Doghan.

Sarah LaulanPAPAGENA(soprano)Aprs 10 ans de Piano, Sarah Laulan, soprano, se forme au Chant Lyrique auprs de Sophie Herv, tout en suivant une formation de Comdienne en Cycle Professionnel au CNR de Tours (P. Lebas, C. Joly). En Janvier 2006, elle intgre lAtelier Volant : thtre et musique, au Thtre National de Toulouse, o elle travaille notamment avec J. Brochen, J. Bres, B. Gacon (clown), A. Bory Puis elle participe la cration de plusieurs spectacles : Un ange Passe (cabaret), mise en scne de M.-C. Orry, Oh oui Oh l l, daprs G. Aperghis et R. Dubelski , et Le Commencement du bonheur, de J. Nichet (repris la MC93). Elle a particip divers stages : Le chanteur est un comdien (V. Vittoz et V. Leterme) ; Festival de Monthodon (U. Reineman) ; Les Acadmies Internationales de Nancy, avec S. Herv, et Maciej Pikulski : Sur son invitation,18

elle sest produite en Rcital lors du Festival Jeunes Talents De Varsovie Paris. Elle a aussi chant en 2008 en tant que soliste Sarajevo, pour la cration de la Comdie Musicale Lyssi (dE. Breton), ainsi qu Poitiers dans Andrea Del Sarto, Opra de D. Lesur (rle de Lucrce), dir. P. Godefroid. A Tours, elle tait soliste dans le Mass de Bernstein, sous la direction de J.-M. Cochereau. Finaliste du Concours Musique et Langue Franaise, sous le parrainage notamment de F. Leroux ; elle se produit au Restaurant Le Bel Canto, Paris ; enseigne le chant la Facult. de Musicologie de Poitiers ; et chantera de Janvier Juin 2009 dans les Churs permanents de lOpra de Metz. Elle est en Cycle Spcialis au Conservatoire. du 18 arrondissement (art lyrique : C. Dune), dans la classe de S. Herv.

Lyrique de Miskolc en Hongrie pour y chanter le rle de Ramon dans Mireille de Gounod en juin 2007. La saison dernire, il a t le Grand Prtre dans La Lgende de David de Sassoun lOpra de Marseille, Ceprano dans Rigoletto Rouen et le docteur Grenville dans La Traviata en tourne avec la compagnie Opra clat.

Mathieu Toulouse SPRECHER / (baryton-basse) 2EME HOMME DARMEMatthieu Toulouse dbute le chant en parallle de ses tudes universitaires. Aprs l'obtention d'un master en gopolitique, il se consacre entirement au chant lyrique. lve au CNR de Toulouse puis la Schola Cantorum, il y obtient son diplme suprieur de chant. Cest au sein de latelier lyrique dirig par Nathalie Spinosi quil fait lexprience de la scne. Il sy produit entre autre dans les rles de Mustapha, de Figaro, ou encore de Don Pasquale dans le cadre du festival des voix mles des Pavillons-Sous-Bois. Il perfectionne sa connaissance de la mlodie dans le cadre d'un master la Sorbonne dirig par Franoise Tillard. Son affection pour ce genre musical l'amne se produire rgulirement en rcital, notamment la Pniche Opra lors de lOdysse de la Mlodie. En 2008, il obtient un premier prix dexcellence au concours international de musique Leopold Bellan. Cette mme anne, il chante au festival de Saint-Paulles-Trois-Chateaux le rle dAlidoro dans la Cenerentola de Rossini mis en scne par Isabelle du Boucher. Du mme compositeur, il interprte galement la Petite Messe Solennelle, inscrivant ainsi loratorio son rpertoire. Egalement intress par ce genre musical, il chante le Requiem de Mozart en 2007 et 2008, dans le cadre du festival Musique en lIle en lglise SaintGermain-des-Prs ainsi quen lglise Saint-Louis-enlIle sous la direction de Mark Shepherd et Thophanis Kapsopoulos.

Alain HerriauSPRECHER(baryton-basse)Alain Herriau dbute le chant Stuttgart avec lAmricaine Freda Herseth en1993. Il entre au Conservatoire de Rennes en 1994 ainsi que dans les choeurs de lOpra de Rennes. En 1995, il chante le rle du 2me commissaire dans Les Dialogues des Carmlites de F. Poulenc puis Sciarrone dans Tosca dePuccini ainsi que Pasquino dans Don Procopio de Bizet. En 1996, il entre au Conservatoire National Suprieur de Paris. Il obtient son prix de chant avec mention en 2000. Pendant ces tudes, il chante le rle dun tudiant dans Der Jasager de K. Weill au Quartz de Brest, le rle dun conspirateur dans Madame LArchiduc dOffenbach lOpra de Rennes, le rle de lOrateur dans La Flte Enchante de Mozart lOpra de Massy.Puis il intgre lAcadmie Europenne de Musique dAix-en-Provence, ce qui lui permet de chanter lhomme darme et le deuxime Prtre dans La Flte Enchante de Mozart au Festival dAix-en-Provence, au ct de Nathalie Dessay dans une mise en scne de Stphane Braunschweig. En 2000, il enregistre Marine de Decoust pour la Socit Internationale pour la Musique Contemporaine, chante Zaretsky dans Eugne Oneguine de Tchakovski lOpra de Rennes. Il obtient un prix spcial du jury au concours international de chant de Marmande et intgre lopra studio de Lyon o il chante Gronte dans Le Mdecin malgr Lui de Gounod et Kokoriko dans Bataclan dOffenbach. Il part en tourne avec La Flte Enchante de Mozart dAix-en-Provence Padoue, Venise et Rouen en 2002. Il chante Jupiter dans Orphe aux Enfers dOffenbach aux opras de Reims et de Rouen ainsi que le rle dOsmin dans Zaide de Mozart lOpra de Rouen et la Cit de la musique. Il participe de nombreux oratorios comme la Missa Di Gloria de Puccini ou la Messe de Sainte Cecile de Haydn. Il chante galement le rle de Bob le Noir dans Le Petit Ramoneur de B. Britten dans le cadre de la saison de lOpra de Lyon. Laurat du concours Maria Caniglia, il est linvit du Festival International dArt19

Lionel MuzinMONOSTATOS(tnor)Diplm en art dramatique il travaille trs tt avec Denis Liorca au Centre Dramatique de FrancheComt. Il a jou tant le rpertoire classique (Plaute, Shakespeare (Flute/Tisb), Molire (Gronte), Corneille, Marivaux (Arlequin), Hugo (Flibbertiggibet), Rostand...) que moderne, Labiche (Fadinard), Courteline, Feydeau, Guitry, Synge, Anouilh, Dostoevski, Obaldia (le cosmonaute agricole), Albee (Jerry), Vian (le Gnral James Audubon Wilson de la Ptardire Fenouillou), le jeu masqu (Goldoni, Pantalon) et le spectacle burlesque (Garon, un Kir ! / Fiat Lux). Pa-

ralllement sa carrire de comdien, sa passion pour lexpression scnique le pousse sinitier la danse contemporaine et aux arts du cirque lcole dAnnie Fratellini. Par ailleurs, il tudie la technique vocale et lart lyrique avec Franoise Guinchat. Il chante aussi bien loratorio la Petite Messe Solennelle (Rossini), le Requiem (Mozart), lHymne aux Nations (Verdi) que les tnors de caractre (Kekikako de Bataclan, Mnlas de La Belle Hlne, le Brsilien de La Vie parisienne dOffenbach, Bertie Basset dans Lady Be Good de Gershwin, Tibia des Caprices de Marianne de Sauguet, le Professeur de Mdecine du Petit Opra Thrapeutique dIsabelle Aboulker, Agnelet dans La Farce de Matre Pathelin de Coralie Fayolle. Avant dinterprter Sraphin dans Vronique de Messager lOpra dAvignon dbut 2009, il jouera la fin de lanne les rles-titres des Travaux dHercule (cr lopra de Rennes) de Claude Terrasse et dOrphe aux Enfers dOffenbach lOpra de Metz. Il est Spalanzani dans Les Contes dHoffmann, cration du Festival de Saint-Cr 2009, ainsi quen tourne nationale pour Opra Eclat.

cours de chant et de thorie musicale au conservatoire du IXe arrondissement de Paris et l'ENM d'Issy les Moulineaux, ainsi que des tudes de Mdiation culturelle la Sorbonne.

Albane Meyer 3EME ENFANTAlbane Meyer commence tudier la musique lge de 7 ans. Elle intgre la Maitrise de Radio France en 1998 alors dirige par Toni Ramon et obtient en 2007 son diplme de fin dtudes. Pendant toutes ces annes elle a loccasion de travailler avec des chefs tels que Kurt Mazur, Myung-Whun Chung, Ricardo Mutti et Herve Niquet. En parallle, elle pratique le piano au conservatoire.Elle poursuit actuellement son cursus de chant l'ENM de Pantin et achve ses tudes de piano au conservatoire tout en suivant une formation universitaire de biologie mdicale.

Agathe Peyrat 1ER ENFANTAprs neuf annes passes la Matrise de Radio France o elle a chant sous la direction de Toni ramon, Kurt Mazur, Myung-Whun Chung, Geoffroy Jourdain, Herv Niquet, Jean Tubry, elle poursuit sa collaboration avec la Matrise en tant que supplmentaire sous la direction de Toni Ramon puis de Sofi Jeannin, Herv Niquet, Vincent Dumestre, MyungWhun Chung. A chant galement sous la direction de Jean-Marie Puissant, dans le cadre du Quatuor Fminin de Paris (Tourne en Slovnie pour le projet international Women singing for Peace ), dans Douce et Barbe Bleue dIsabelle Aboulker, mise en scne Anne-Marie Gros et dans Didon et Ene de Purcell mise en scne Christian Daumas (rle de la premire sorcire) . Paralllement ses tudes universitaires (Lettres et Arts), elle poursuit une formation lyrique dans la classe de chant dAnne Constantin au conservatoire du 9 arrondissement de Paris .

Samuel Oddos 1ER HOMME DARME (tnor)Licenci en musicologie de lUniversit Paul Valry de Montpellier, il tudie le chant avec Elne Golgevit, Daniel Salas puis Tibre Raffalli, tout en se perfectionnant avec le tnor Gilles Ragon. Sa rencontre avec Marie-Paule Nounou lui permet de dcouvrir le rpertoire baroque au sein des rsidences dt de lEnsemble Vocal Ars Musica pendant les Nuits Musicales dUzs et de participation, rgulires aux productions de lEnsemble Arianna. Avec le chur ECUME (grand chur et chur dhommes) il se produit en soliste dans Lost in the Stars comdie musicale de Kurt Weill lOpra de Montpellier. Son parcours artistique la conduit interprter en public la partie de tnor soliste de la Petite Messe Solennelle de Rossini avec lEnsemble Vocal de Pzenas, de nombreux lieder de Schubert ainsi quun rle de comdien-chanteur au Thtre du Hangar dans La Vedette (Compagnie Jacques Biouls). Il chante aussi bien la musique ancienne que celle du XXme sicle et affectionne particulirement le rpertoire de musique de chambre. Ayant intgr les churs de lOpra dAvignon depuis la saison 2006, il se voit confier les rles de Parpignol (La Bohme - Puccini), Giusseppe (La Traviata Verdi), Premier Prisonnier (Fidelio Beethoven) Alibey (la Chauve Souris Strauss). En juillet 2007 il donne un rcital en duo avec la soprano Ccile Roux dans le cadre des heures musicales du Festival dOrange accompagn au piano par Stefano Visconti. Il est un des piliers du Chur Symphonique de lOrchestre de Montpellier (direction Herv Niquet) dans lequel il intervient rgulirement en soliste ; parmi ses projets une reprise en rcital de Die Schne Mllerin de Franz Schubert .20

Marielou Jacquard 2EME ENFANTMarielou Jacquard dbute le chant l'ge de 9 ans la Matrise de Radio France, alors dirige par Toni Ramon et participe en 2003 la production du Tour d'Ecrou de Benjamin Britten avec l'Opra Eclat. Elle obtient un diplme de fin d'tudes de la Matrise en 2007, puis un Premier Prix de Formation Musicale au CRR de Boulogne en 2008. Elle suit actuellement des

Titulaire dune Matrise darts plastiques et dune Licence darts du spectacle la Sorbonne, Julien Fanthou dcouvre sa voix tandis quil est engag comme assistant la scnographie par la Compagnie Le Grain. Il commence alors ses tudes de chant au CNR de Montpellier puis aux Pavillonssous-Bois ainsi qu la Schola Cantorum Paris o il obtient son Diplme Suprieur mention Trs bien en 2008. La mme anne, il reoit le premier Prix dExcellence de la Fondation Bellan. A lopra, il interprte Monsieur Fort-Canon dans Monsieur Choufleuri Montpellier, Taddeo dans LItalienne Alger au Festival Voix mles, puis Malatesta dans Don Pasquale pour les mmes et au Festival Sorru in Musica en Corse. On a pu galement lentendre dans des rcitals et comme soliste pour le Requiem de Mozart. De nature curieuse et intrigu par de nombreuses formes du spectacle vivant, Julien Fanthou se produit aussi en tant que performer vocal dans le milieu de la danse contemporaine. Il a particip plusieurs workshops la Mnagerie de verre Paris et est intervenu dans Operas Shadows, un spectacle de Claudia Triozzi dans le cadre du Festival Montpellier Danse. Au thtre, il a jou dans Les Autres de Jean-Claude Grumberg et Alfred III dans La Visite de la vieille dame de Friedrich Drenmatt.

Julien Fantou 1ER HOMME DARME (tnor)

21

LACTION CULTURELLECONFRENCE

La flte enchanteHLNE PIERRAKOS (musicologue)Mardi 16 mars 2010 _ 19h lauditorium Musicologue et critique musical, Hlne Pierrakos a collabor avec les revues Le Monde de la Musique, Opra International, LAvant-Scne Opra, Ligne 8 (revue de lOpra National de Paris), etc. et produit des missions sur les radios : France Musique, France Culture, Radio Suisse Romande et Frquence Protestante (o elle prsente depuis deux ans lmission La Malle Musiques). Elle est aussi ralisatrice de films documentaires sur la musique (Thierry Escaich au miroir de J.S. Bach - 2007 ).

Renseignements et inscriptions au 01 69 53 62 26

EXPOSITION Carte blanche au Muse de lOpra de VichyDu 12 janvier au 11 mai 2010 _ Mezzanine exposition Vernissage de lexposition le vendredi 15 janvier 2010 18h30 Slection doeuvres (affiches, photos, maquettes) du muse de lOpra de Vichy sur le thme de la programmation 09/10 de lOpra de Massy. Avec laimable collaboration de Josette Alviset, directrice du muse et commissaire de lexposition.

Renseignements et inscriptions au 01 69 53 62 26

22

LOpra de Massy est subventionn par

Le service dAction Culturelle de lOpra de Massy est membre du Rseau Europen pour la Sensibilisation lOpra.

et remercie ses partenaires

RETROUVEZ TOUTE LACTUALITE DE lACTION CULTURELLE SUR NOTRE BLOG :

education-operamassy.blogspot.comCONTACTS : SERVICE ACTION CULTURELLE _ OPRA DE MASSY - 1, place de France 91300 Massy www.opera-massy.com MARJORIE PIQUETTE [responsable] _ 01 69 53 62 16 _ [email protected] EUGNIE BOIVIN [assistante] _ 01 69 53 62 26 _ [email protected]