Douleur Sida

Click here to load reader

  • date post

    07-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.256
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of Douleur Sida

LA DOULEUR DU SIDA/VIH[ Pain in HIV/AIDS ]

Rdaction : Dr Daniel B. Carr Edition : Dr Robert G. Addison

Edition 1996

LA DOULEUR DU SIDA/VIH

Comit de Direction

Dr Alain Serrie Prsident Dr Robert G. Addison Trsorier Dr N. Timothy Lynch Secrtaire Dr Daniel B. Carr Responsable Projets Dr Michel Dubois Ex - Prsident Dr Jacques Meynadier Dr Claude Saint-Maurice Dr Jean-Marie Besson

Dr C. Saint-Maurice Dpartement Anesthsie Ranimation Hpital Saint-Vincent de Paul Av. Denfert Rochereau 75174 PARIS Cedex 14

ADFA

2

LA DOULEUR DU SIDA/VIH

Rdaction : Dr Daniel B. CarrProfesseur en charge de la recherche sur la douleur, Dpartements danesthsie et de mdecine, Facult de Mdecine de lUniversit Tufts, Centre mdical de Nouvelle-Angleterre, Boston,Massachusetts,Etats-Unis

Compte-rendu dun sminaire organis par lAssociation Douleur France Amrique (ADFA) au sige du Conseil de lEurope, Strasbourg, et la Facult de Mdecine de lUniversit de Strasbourg, les 7-9 octobre 1994.

Dr Robert G. Addison, Editeur 1994, Association Douleur France Amrique,Washington,DC. Tous droits rservs. Aucune partie du prsent ouvrage ne peut tre reproduite,stocke dans un systme de recherche documentaire ou transmise par quelque procd que ce soit, mcanique,lectronique,sous forme de photocopie, enregistrement ou autre - sans lautorisation pralable crite de lAssociation Douleur France Amrique. PAIN IN HIV/AIDS Dr Daniel B. Carr, Rdacteur

LA DOULEUR DU SIDA/VIH Dr Jacques Wrobel, CoordinateurINSTITUT UPSA DE LA DOULEUR 128 rue Danton 92500 - RUEIL-MALMAISON

Les notions exposes dans ce livre sont destines complter et non remplacer les connaissances mdicales des professionnels forms en la matire.Les auteurs, le rdacteur et lditeur dclinent toute responsabiliti directe ou indirecte dans lusage pouvant tre fait de cet ouvrage.ISBN : 2 910844-01 - 3 Conception A Editorial Paris (1) 42 40 23 00 Dpt lgal 1er trimestre 1996

TABLE DES MATIERESs Auteurs s Prface Dr Philippe Douste-Blazy s Introduction Dr Daniel B. Carr 1. Origines de la douleur du SIDA/VIH Dr Didier Bouhassira, Dr Matthew Lefkowitz, Dr Jacques Meynadier, Dr Alain Serrie 2. Exploration de la douleur chez les patients atteints de SIDA/VIH Dr Thomas De Broucker, Dr Elyse J. Singer, Dr Claude Thurel, Dr Dominique Valade 3. Traitement pharmacologique de la douleur du SIDA/VIH Dr Daniel B. Carr, Dr Michel Dubois, Dr Mai Luu, Dr Kirk V. Shepard 4. Prise en charge non pharmacologique de la douleur du SIDA/VIH Dr Robert G.Addison, Dr Paul Glare, Dr N.Timothy Lynch, Dr Brad Manning 5. Prise en charge des symptmes autres que la douleur au cours du SIDA/VIH Dr William Breitbart, Dr Leonidas C. Goudas, Dr Alan M. Harvey, Dr Andr Muller 6. La douleur chez lenfant atteint de SIDA/VIH Lynn Czarnecki, Dr Catherine Dollfus, Dr Maureen Strafford s Mdicaments et posologies s Bibliographie 6 8

9

10

15

26

38

49

58

65 68

AUTEURSDr Robert G. Addison, Rehabilitation Institute of Chicago, 345 E. Superior Street,Chicago, Illinois 60611, U.S.A. Dr Didier Bouhassira, INSERM U-161, 2 Rue dAlsia, 75014 Paris, France Dr William Breitbart, Department of Psychiatry, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, 1275 York Avenue,Box 421, New Yo rk ,N ew York 10021, U.S.A. Dr Daniel B. Carr, Departments of Anesthesia and Medicine, New England Medical Center, Boston,Massachusetts 02111, U.S.A. Mme Lynn Czarnecki, Pediatric AIDS Program, United Hospitals Medical Center, 15 S. 9 Street, Newark, NJ 07101, U.S.A. Dr Thomas De Broucker, Neurologie, Hpital de la Fontaine, 92200 Saint-Denis, France Dr Catherine Dollfus, Unit dHmatologie et dOncologie Pdiatrique, Hpital A. Trousseau, 26 Avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 Paris , France Dr Michel Dubois, 2205 Foxboro Place, N.W.,Washington, D.C.20007, U.S.A. Dr Paul Glare, Royal Prince Alfred Hospital, Missenden Road, Camperdown, N.W.S. 2050, Australia Dr Leonidas C. Goudas, Department of Anesthesia,New England Medical Center, Boston, Massachusetts 02111, U.S.A. Dr Alan M. Harvey, Department of Anesthesia,Baystate Medical Center, 759 Chestnut Street, Springfield, MA 01199, U.S.A. Dr Matthew Lefkowitz, Department of Anesthesia, State University of New York Medical Center, 97 Amity Street,Brooklyn,New York 11201, U.S.A. Dr Mai Luu, Centre dEvaluation et de Traitement de la Douleur, Hpital Saint-Antoine, 75012 Paris, France

6

Dr N. Timothy Lynch, Department of Anesthesia, Medical College of Wisconsin, 8700 W. Wisconsin Avenue,Milwaukee,Wisconsin 53226, U.S.A. Dr Brad Manning, Clinical Psychologist, 595 East Colorado Boulevard, Suite 635, Pasadena, California 91101, U.S.A. Dr Jacques Meynadier, Anesthsiologie,Centre Oscar Lambret,B.P. 307, 59020 Lille, France Dr Andr Muller, Hpital Civil, Centre de Traitement de la Douleur, Hpitaux Universitaires de Strasbourg, 68000 Strasbourg, France Dr Alain Serrie, Dpartement de Diagnostic et de Traitement de la Douleur, Hpital Lariboisire,2, Rue Ambroise Par, 75010 Paris, France Dr Kirk V. Shepard, Roxane Laboratories, P.O. Box 16532, Columbus, Ohio 43216, U.S.A. Dr Elyse J. Singer, Department of Neurology W 127,Veterans Administration Medical Center,West Los Angeles, 11301 Wilshire Boulevard, Los Angeles, California 90073, U.S.A. Dr Maureen Strafford, Department of Anesthesia,New England Medical Center, Boston, Massachusetts 02111, U.S.A. Dr Claude Thurel, Dpartement de Diagnostic et de Traitement de la Douleur, Hpital Lariboisire,2, Rue Ambroise Par, 75010 Paris, France Dr Dominique Valade, Centre de Traitement de la Douleur, Hpital Cochin, 75014 Paris, France

7

PRFACEs Dr Philippe Douste-Blazy, ancien Ministre de la Sant

e Professeur Jean Bernard, de lAcadmie Franaise, a dclar : La mdecine a davantage volu ces 50 dernires annes quau cours des 50 sicles prcdents. Toutefois, lintrt suscit par la douleur a t plus discret. Considre comme un symptme,celleci na pas focalis lattention des cliniciens et chercheurs . Je conviens quil doit cesser den tre ainsi dans la mesure o les progrs scientifiques nous ont dsormais mieux arms pour comprendre la douleur. Il nest plus possible de se rsigner ; nous devons permettre tous les patients daccder lensemble des traitements disponibles pour combattre la douleur. Tout clinicien est un Docteur s douleur. Cette dernire constitue le premier motif de 67 % des consultations mdicales en France. Chaque anne dans notre pays,quatre millions dinterventions sont pratiques et 200 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqus, auxquels sajoutent plus de 24 000 cas de SIDA recenss depuis le dbut de lpidmie. Il mapparat inacceptable, aussi bien en ma qualit de mdecin que de responsable de la Sant Publique dans ce pays, que nombre de mdecins gnralistes naient toujours pas en leur possession les formulaires ncessaires la prescription danalgsiques forts. Quest-ce qui, dans lenseignement sur lutilisation des analgsiques, rend mdecins et pharmaciens rticents utiliser les opiacs, qui jouent pourtant un rle important dans la lutte contre la douleur ? Cette rticence est en partie fonde sur un dsir comprhensible dviter les effets secondaires et la dpendance, mais les stratgies thrapeutiques voques dans cet ouvrage peuvent permettre de surmonter ces problmes. Peut-on justifier de ne pas soulager la souffrance de patients en fin de vie par la mauvaise connaissance de ces techniques ?

L

8

INTRODUCTIONs Dr Daniel B. Carr

a prise en charge de la douleur constitue un lment fondamental de la qualit de vie chez tous les patients, notamment ceux atteints daffections telles que le SIDA/VIH, pour lesquelles aucun traitement nest encore disponible. La douleur est prsente chez plus dun tiers des individus infects par le VIH. Elle peut avoir diverses origines, dont linfection VIH elle-mme, les traitements antiviraux, antibiotiques et anticancreux, ou encore les infections secondaires et les traitements invasifs ou chirurgicaux quelles entranent. Evaluer et traiter de faon optimale la douleur associe linfection VIH rclame, comme dans nombre dautres contextes cliniques complexes, les connaissances et les talents de plus dune spcialit. Cest la raison pour laquelle lAssociation Douleur France Amrique (ADFA) a organis un sminaire interdisciplinaire en vue dlaborer un document consensuel sur le diagnostic et le traitement de la douleur et autres symptmes associs au SIDA/VIH chez ladulte et lenfant. Des locaux de runion ont t gnreusement fournis cet effet les 7-9 octobre 1994, Strasbourg, par le Conseil de lEurope et la Facult de Mdecine de lUniversit de Strasbourg. Les spcialistes convis se sont assidment employs rdiger les manuscrits de chaque session avant la fin du sminaire. Les pauses mnages par les petits-djeuners et les dners leur ont permis - si brivement, il est vrai ! - de savourer ladmirable ambiance et lexcellente cuisine de Strasbourg. Au cours des quatre mois qui ont suivi,la collaboration franco-amricaine sest poursuivie pour complter ce compte-rendu. Le produit final, ce trait de poche, est destin tous les mdecins concerns par la prise en charge et le traitement de la douleur.

L

9

1. ORIGINES DE LA DU SIDA/VIH

DOULEUR

s Dr Didier Bouhassira, Dr Matthew Lefkowitz, Dr Jacques Meynadier, Dr Alain Serrie La douleur est frquente au cours de linfection VIH (Tableau 1). De faon gnrale,trois types de douleurs peuvent tre distingus : les douleurs nociceptives signalent une lsion tissulaire par lintermdiaire de nerfs et de voies de conduction centrales par ailleurs intacts, les douleurs neuropathiques traduisent un dysfonctionnement des nerfs priphriques ou du systme nerveux central, les douleurs idiopathiques se manifestent en labsence datteinte organique connue, ou de faon disproportionne par rapport cette dernire (Lebovitz, 1989 ; ONeill, 1993 ; Rozenbaum,