Doucet Cyrielle - Lu

download Doucet Cyrielle - Lu

of 9

  • date post

    23-Oct-2015
  • Category

    Documents

  • view

    22
  • download

    5

Embed Size (px)

description

Doucet Cyrielle - Lu

Transcript of Doucet Cyrielle - Lu

  • 1PROJETER AVEC LEXISTANT

    Dossier danalyse dun projet (existant ou non) relatif un btiment existant

    L.U. / Lieu UniqueNantesPatrick Bouchain1994-2000

    1

    Semestre 2 / Master 1 / mai 2012 / Cyrielle Doucet / ENSAS

  • 2Le lieu unique est situ dans le quartier du Champ-de-Mars, le long du canal Saint-Flix, lex-trmit est de ce qui tait autre-fois lle Gloriette. Tout proche de la gare SNCF, il est aussi ct du chteau des Ducs de Bretagne, de la cathdrale et de la cit des congrs.

    prsentation

    La socit L.U. a t dvelop-pe par une dynastie de ptis-siers, les Lefvre-Utile. Les btiments du site L.U. ont t conus par Auguste Bluysen. Le btiment abritant Lieu Unique correspondait lannexe Fer-dinand-Favre, rige en 1886. Le Lieu Unique tait lorigine la fabrique de Petit-Beurre et de Paille dOr. Aujourdhui, le btiment est lune des dernires empreintes architecturales des usines LU. Le site LU engage des dmolitions des btiments ds 1974 en vue dun transfert de la production partir de 1986 - anne dinauguration du site de la Haie-Fouassire. Ainsi les 450 salaris travaillaient dans lusine du centre de Nantes jusque dans les annes 1980 avant dtre dsaffecte.

    historique

    Employs runis dans lusine - 1907

    ci-contre : Louis Lefvre-Utile

    partie 1 : le btiment avant intervention

  • 3Usines L.U. - 1952

    Publicit Petit-beurre Lu - 1924

    Zoom de lillustration, site de production - 1924

    Les deux tours LU taient le symbole de la russite des bis-cuiteries de Nantes. Elles furent riges entre 1905 et 1909, soit quarante ans aprs que Jean-Romain Lefvre et Isabelle Utile (les parents de Louis Lefvre-Utile) eurent invent la recette du petit beurre et vingt ans aprs que leur fils en ait invent le dcoupoir donnant sa forme actuelle au petit-beurre. Les initiales LU figuraient le vrai sigle industriel de Nantes, cri-ra Julien Gracq. Elles furent dtruites en 1972, dans lindif-frence gnrale (Le Point, 14 mai 2012). Les deux tours ont t di-fies au dbut du XXe sicle par Auguste Bluysen dans un style proche de lArt nouveau. Il sagissait lpoque daffirmer la puissance de lentreprise en crant une perspective dans le prolongement des cours Saint-Pierre et Saint-Andr et en r-pondant aux tours du chteau des ducs de Bretagne.

    la tour

    annexe Ferdinand-Favre

    deuxime btiment L.U. existant encore aujourdhui

  • 4ci-contre : la verrire de la cour avant intervention

    La partie de lancienne usine qui a t remplace par le Grand Atelier

    La cour avant amnagement

    Extrait du carnet de dtails - 1998

    Rhausse et extension du mur existant

    R-hausse

    et exten-sion

    du mur exis-tant

    photo avant travaux

  • 5Prsentation neutre du projet : (rnovation, rhabilitation, reconversion ...) partir de documents gra-phiques disponibles (plans, photos, maquette) et du nouveau programme affect ldifice.

    partie 2 : le projet

    Coupe sur la Cour et le Grand Atelier

    Elvations des facades

    Croquis de la Cour et du Grand Atelier

    Coupe de la galerie

    Jean Blaise, directeur du CRDC, souhaite installer durablement sur le site le Centre de Recherche pour le Dveloppement Culturel. Il sou-met un projet culturel Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes : il sagit de crer un lieu o la vie ctoie spon-tanment lart, dasn ses formes les plus contemporaines, voire dran-geantes. Le projet consiste aussi inclure des espaces de services (bar, restaurant, librairie, crche, hammam).

    La ville rachte lannexe Ferdi-nand-Favre en 1995. Dclare site protg, la friche industrielle nest donc pas dtruite. Elle accueille de nouvelles manifestations culturelles du CRDC comme Les allumes en 1994 (festival accueillant pendant 6 nuits des artistes de grandes villes du monde : Barcelone, Saint-P-tersbourg, Buenos-Aires, Naples, Le Caire), Trafics : march de lart et trafic de spectacles en juin 1996, Cuisines et Performances en juin 1997, Fin de Sicle Johannes-burg, en octobre 1997 ou Fin de Sicle New York en 1998.

    intervention du CRDC

    ci-contre : percements ct quai / structure extension ct rue de la biscuiterie

  • 6Plan du rez-de-chausse

    Plan masse

    la fin des annes 1990, la tour est lobjet dune remise dans son tat dorigine. La tour, haute de 38 mtres, qui coiffe depuis 1998 le btiment est due larchitecte Jean-Marie Lpinay. Il sagit dune reconstitution fidle, tablie grce aux archives de la famille Lefvre-Utile. Au sommet, la lanterne est identique celle prsente par le pavillon LU lexposition univer-selle de 1900 et est coiffe dune flche de mtal. Le dme est com-pos de six fentres de forme ova-le et surmontes daigles sculp-tes. Enfin, le corps est dcor dune Renomme, ange brandis-sant une trompette et entour de six des signes du zodiaque.

    En quelques secondes dascen-seur ou 130 marches plus haut, Nantes sobserve grce au Gyro-rama, plate-forme qui soriente laide dune manivelle au bon soin des curieux. Au dernier tage, une vido relate lhistoire de lusine il-lustre dun riche fonds de photos darchives.

    Rhabilitation/Re-construction

    Reconstruction de la tour est - 1998

    1

    2

    4

    5

    8

    6

    73

    Enseigne, av. Carnot - 2012

  • 7Billeterie (1)

    Caf (2)

    Boutique (3)

    Librairie (4)

    Cour - Salle dexposition (5)

    Restaurant (6)

    Lusine est rhabilite par Patrick Bouchain en 1998, revendiquant le respect de lidentit industrielle du site en mlangeant larchitec-ture ancienne et nouvelle.

    Les ouvertures quai Favre consti-tuent les accs publics du site conservant leur caractre de per-ces par laspect rudimentaire. Une extension, la plus importante, se situe larrire du btiment - comme on peut le voir sur les cartes ci-dessus - y concentre le grand Atelier, constituant au-jourdhui lune des faades princi-pales, visible par la voie la plus emprunte. Dautres extensions sont ralises au-dessus dune partie de la zone publique.

    Le btiment offre 8000 m des-paces sur deux niveaux. Au rez-de-chausse, se trouve :- lAccueil/Billetterie : boite mtal-lique dans lespace principal (Lieu de vie)- le Caf : espace ouvert dans les-pace principal, surlev, double ambiance jour/nuit (Lieu de vie)- la Boutique : espace libre, ta-gres en fin dalle (Lieu de vie)- la Librairie vent douest : boite mtallique dans lespace principal (Lieu de vie)- la Cour : espace dexpositions, 1200 m, lumire naturelle, ver-rire et poteaux de fonte dorigine, gomtrie variable- le Restaurant : isol du reste, ouvert vers les quais- la Tour Lu : ouverte au public de-

    IGN 2012 - www.geoportail.fr/mentionslegales/

    Longitude : 01 32' 44.4'' O / Latitude : 47 12' 55.2'' Nchelle : 1 : 2000

    IGN 2012 - www.geoportail.fr/mentionslegales/

    Longitude : 01 32' 44.4'' O / Latitude : 47 12' 55.2'' Nchelle : 1 : 2000

    Enseigne, av. Carnot - 2012

  • 8Atelier

    Atelier du Silo

    Tour L.U. (7)

    Hammam

    Grand Atelier (8)

    Salon de Musique

    puis 2004, gyrorama de Mtalobil offrant vidos/photo historiques- le Hammam : 650 m, style oriental- le Grand Atelier : spectacles ou concerts, 620 m, gradins tles-copiques de 532 places assises, 1500-5000 places debout (sans-avec la Cour), plateau de scne entirement dmontable, seule partie rcente, dcor de recy-clages franco-africain, Grenier du sicle dans une double paroi

    ... au premier tage : - le Salon de musique : petites formes musicales, confrences, lectures, insonoris- les Ateliers : 1000 m, espaces bruts, transformation selon be-soins artistiques- lAtelier du silo : atelier dartiste, un plasticien boursier pendant 6 mois pour exprimentation, ren-contre du public, atelier, exposi-tion

    ... et au deuxime tage : - la Crche associative la souris verte- les bureaux

    Jean Blaise et toute son quipe inaugurent le lieu unique le 30 d-cembre 1999 lors du festival Fin de Sicle Nantes. Cette ouverture est dabord place sous le signe du Grenier du Sicle : une double paroi extrieure est conue par Patrick Bouchain pour recevoir une importante collection dobjets htroclites, dons de la popula-tion. Mis en conserve dans des boites en mtal, ils vont sjourner un sicle entier dans le Grenier, qui ne souvrira que le premier jan-vier 2100 17h prcises. Photo, poupe, lettre damour, tlphone portable, vieille TSF : les objets de 11 855 citoyens sont ainsi scells, contribuant llaboration dune mmoire gante pour les gnra-tions futures.

    Entre quai Favre Facade rue de la Biscuiterie

  • 9Ma premire approche des locaux rhabilits L.U. a t par du bouche oreille lors dun voyage Nantes. On ma dcrit un lieu culturel la mode avec ce ct artiste et pas fini. Je me suis dplace jusquaux anciennes usines L.U. avec un vlhop sous la pluie pour. Jai fait le tour du btiment, jai gar mon vlhop devant (une borne prvue pour lusage) et jai regard. Ma formation darchitecte ma tout dabord amen scanner les lieux, cette analyse que lon fait lorsquon dcouvre un btiment pour la premire fois, pour essayer de lire son fonctionnement de lext-rieur.

    Ma premire raction a t cet alignement dentre, dcrivant chaque fois une fonction lintrieur. Chaque entre avait ce ct brut o chaque perce de porte avait t laisse telles quelles, sans tre habilles, comme pour laisser cette trace de lintervention du pass. Le pass trs nettement prsent au travers la tour LU, reflet du pass, malgr sa reconstruction trs rcente. En plus des entres, le dernier nouveau est laiss brut, dmarquant avec le reste du btiment par sa matrialit. De bas en haut, le tout connect, distribu, par des escaliers mtalliques don-nant cet aspect atelier dartiste en gardant lesprit lme industriel du lieu.

    Rentre lintrieur par l entre, on dcouvre un grand espace vif o senchanent caf, librairie, restaurant, billetterie, boutique, etc. mais aussi dautres espaces accols comme la salle de