Dossier5 Pouvoir Et Gouvernance Dans Lorganisation

download Dossier5 Pouvoir Et Gouvernance Dans Lorganisation

of 26

  • date post

    06-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    4
  • download

    0

Embed Size (px)

description

gouvernance

Transcript of Dossier5 Pouvoir Et Gouvernance Dans Lorganisation

  • I. Les diffrentes approches du pouvoir dans lorganisation

    II. Rpartition et expression du pouvoir dans lorganisation :

    ralits et problmatiques lies la gouvernance de lentreprise

    III La direction de lorganisation et leadership

    Management des organisations et stratgiesManagement des organisations et stratgies

    Dossier n5- Pouvoir et gouvernance dans lorganisation

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

  • G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    Dossier n5- Pouvoir et gouvernance dans lorganisation

    I. Les diffrentes approches du pouvoir dans lorganisation

    1.1 Dfinition et sources du pouvoir dans lorganisation :

    Le pouvoir : capacit produire ou modifier des rsultats en fonction de ses objectifs et de ses besoins propres

    Le pouvoir dans lorganisation peut provenir de diffrentes sources :- lautorit lgale (fonction hirarchique)

    - la matrise dune ressource, dune comptence, de linformation cad la matrise dune zone dincertitude (Crozier*)

    Analyser le pouvoir permet dapprhender lorganisation non plus sous un angle fonctionnel ou sous sa dimension culturelle mais par une approche politique o le pouvoir apparat comme lenjeu daffrontements entre diffrents acteurs.

  • G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    - Weber* : En se posant la question de la lgitimit du pouvoir, il distingue

    . Le pouvoir charismatique (fond sur les croyances)

    . Le pouvoir traditionnel ( fond sur les rgles et les usages) qui dtermine le pouvoir lgitime ou pouvoir rationnel-lgal

    Selon Weber ( resituer dans le contexte de lpoque mme si cette observation peut rester vrifier pour des organisations voluant au sein denvironnements stables), lorganisation bureaucratique est le modle le mieux adapt pour imposer un pouvoir car elle assure lautorit lgale (cette organisation se caractrise par le rle premier de la hirarchie et de la formalisation).

    1.2 Des approches thoriques du pouvoir dans lorganisation :Pouvoir et gouvernance dans lorganisation

  • G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    -Crozier et Friedberg * ( lacteur et le systme 1977)

    . Rejettent ce modle bureaucratique qui ne repose que sur des relations de pouvoir empchant lorganisation dliminer ses dysfonctionnements et qui ignore linfluence des relations et des jeux stratgiques que peut dvelopper tout salari (lorganisation est un construit social )

    . Le salari ne subit pas passivement son environnement mais il se comporte comme un acteur stratgique dans lorganisation pour en tirer le meilleur parti. De fait, le vritable pouvoir pour tout individu dans une organisation correspond sa capacit rduire les incertitudes de son environnement ( les zones dincertitude )

    . Au del des modes dexpression formels de lorganisation, les salaris tablissent entre eux des systmes de relations, le systme daction concret , qui leur permettent de rsoudre les problmes du quotidien. Ce systme de rgulation est donc un construit social

    1.2 Des approches thoriques du pouvoir dans lorganisation :Pouvoir et gouvernance dans lorganisation

  • Management des organisations et stratgiesManagement des organisations et stratgies

    - Crozier et Friedberg (suite)

    . Donc le pouvoir peut ne pas se confondre avec la hirarchie et peut correspondre la matrise dune comptence (pouvoir dexpertise), la matrise dune source dinformation, la capacit communiquer,

    En fonction, ils distinguent 4 sources du pouvoir :

    - le pouvoir dexpertise

    - le pouvoir li la matrise de linformation et de la communication

    - le pouvoir provenant des rgles de lorganisation

    - le pouvoir provenant de la capacit matriser et grer les zones dincertitude* donnant pouvoir et autonomie aux individus ( le pouvoir du marginal scant ).

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

  • -Mintzberg* :

    . En distinguant deux formes de coalition : la coalition interne(dirigeants, salaris,) cad les acteurs et associs directs la vie de lorganisation et la coalition externe (fournisseurs, clients, investissseurs,) cad les partenaires, il identifie six configurations du pouvoir :

    - le systme clos : forte coalition interne

    - linstrument : grande influence de lexterne (sous-traitants, actionnaires,)

    - lorganisation autocratique (PME ou entreprise gre par de forte personnalits)

    - lorganisation missionnaire : trs forte coalition interne autour dun systme de valeurs

    - lorganisation mritocratique : le pouvoir dexpertise et le positionnement professionnel priment sur la structure (consultants en free-lance pour des cabinets de conseil, praticiens en cliniques,)

    - larne politique : un trop grand nombre dacteurs dtenteurs de pouvoir amenant des logiques daffrontement et de conflits

    Management des organisations et stratgiesManagement des organisations et stratgies

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    1.2 Des approches thoriques du pouvoir dans lorganisation (suite)

  • la gouvernance de lentreprise ses fondements- Expression des relations de pouvoirs entre les acteurs de lorganisation (aussi bien au niveau de la coalition* interne quexterne) qui cherchent influencer le systme de dcisions afin de privilgier un intrt, un objectifs personnels. Devenue une proccupation majeure avec le dveloppement du pouvoir de lactionnaire dans lentreprise moderne et leur mode de financement dsintermdi sur les marchs financiers.

    Ces relations vont crer des espaces de confrontation et, ou de coalition entre deux formes de pouvoir :

    - le pouvoir de proprit (les actionnaires)

    - Le pouvoir managrial (la direction de la firme cad la technostructure* de Galbraith*)

    Management des organisations et stratgiesManagement des organisations et stratgiesII. Rpartition et expression du pouvoir dans lorganisation :

    ralits et problmatiques lies la gouvernance de lentreprise

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

  • G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    la gouvernance de lentreprise* approches historiques et thoriques- ds 1932, Berle et Means * analyse le rapport capital-pouvoir en observant lemprise croissante des dirigeants salaris et ils sinterrogent sur des modes dorganisation destins protger les intrts des propritaires (actionnaires)

    Annes 70 : thorie de lagence* de Jensen et Menckling actualise lapproche de Berle et Means en rflchissant des modes de protection des intrts du principal (lactionnaire) face aux risques que reprsentent les comportements opportunistes des dirigeants et les asymtries informationnelles * .

    Annes 80 : la thorie des parties prenantes* de Richard Freeman* place la rflexion au del du couple dirigeants/actionnaires pour intgrer les nouvelles donne qui caractrisent lentreprise moderne : - un capitalisme patrimonial, qui avec le financement dsintermdi, place lactionnaire en position dominante

    -une entreprise de plus en plus ouverte de nouveaux acteurs

    - la cration de valeur par la gestion des connaissances qui renforcent ce degr douverture

    Voir dossier 2

  • la gouvernance de lentreprise* : approche partir de la thorie de lagence*

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    Une relation d'agence est un contrat par lequel une ou plusieurs personnes (le principal) engage une autre personne (l'agent) pour excuter en son nom une tche quelconque qui implique une dlgation d'un certain pouvoir de dcision l'agent (Jensen et Meckling, 1976)*.

    Donc approche contractuelle de lorganisation avec lanalyse des modes de relation et leurs expressions entre le principal, exprim par le pouvoir des propritaires ( les actionnaires), et lagent qui incarne le pouvoir des gestionnaires ou managers de lorganisation

    Des divergences d'intrt , des comportements opportunistes, l'asymtrie d'informations entre les deux parties engendrent des cots d'agence :

    - les dpenses de surveillance et d'incitation

    - les cots d'assurance

    - le cot d'opportunit (cart entre le rsultat de l'action pour le principal et le comportement optimal pour le principal)

    Il sagit alors de dterminer la forme d'organisation qui minimise les cots d'agence et de fait qui limine les comportements opportunistes.

    Les cots dagence seront minimiss par l'tablissement de contrats appropris.

  • la gouvernance de lentreprise* : approche partir de la thorie de lagence

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    Les cots dagence seront minimiss par l'tablissement de contrats appropris.

    la firme apparat donc comme "un march priv", "un noeud de contrats"*, une entit servant de lieu de recherche et de ralisation d'quilibres entre les objectifs conflictuels entre agent et principal l'intrieur d'un cadre de relations contractuelles (Alchian et Demsetz*)

    La nature et le contenu des relations dagence vont identifier deux modles organisationnels et deux conceptions diffrentes du gouvernement dentreprise :

    Le modle shareholder Le modle stakeholder

    -Lactivit de lentreprise doit servir la volont des actionnaires

    - Lobjectif de lentreprise est la maximisation de la valeur actionnariale

    -Lensemble des parties prenantes (salaris, sous-traitants,cad tous acteurs intgrs lenvironnement de lorganisation) sont concerns par lactivit de lentreprise qui doit servir la dfense de leurs intrts.

    - Ils doivent tre intgrs aux modes de contrle de lactivit de lorganisation

  • la gouvernance de lentreprise* : approche partir de la thorie de lagence

    G. Lcrivain Management des organisations et stratgies

    Rque 1: Ne pas rduire la thorie de lagence aux relations m