ditions-Diffusion Charles L opold Mayer ditions-Diffusion Charles L opold Mayer 38, rue Saint Sabin

download ditions-Diffusion Charles L opold Mayer ditions-Diffusion Charles L opold Mayer 38, rue Saint Sabin

of 256

  • date post

    05-Oct-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of ditions-Diffusion Charles L opold Mayer ditions-Diffusion Charles L opold Mayer 38, rue Saint Sabin

  • Éditions-Diffusion Charles Léopold Mayer 38, rue Saint Sabin 75011 Paris tel/fax : 01 48 06 48 86 diffusion@eclm.fr www.eclm.fr

    Les versions électroniques et imprimées des documents sont librement diffusables, à condition de ne pas altérer le contenu et la mise en forme. Il n’y a pas de droit d’usage commercial sans autorisation expresse des ECLM.

  • La maison-monde Libres leçons de Braudel

  • François-Xavier Verschave

    La maison-monde Libres leçons de Braudel

    Éditions Éburnie 01 BP 1984, Abidjan 01 (Côte-d'Ivoire)

    Éditions du Flamboyant 8 BP 271, Cotonou (Bénin)

    Éditions Sankofa & Gurli 01 BP 3811, Ouagadougou (Burkina Faso)

    Éditions du Silence 292, rue du Colonel Parent, Libreville (Gabon)

    Tarik Éditions 321, route d'El Jadida, Casablanca (Maroc)

    Éditions Charles Léopold Mayer 38, rue Saint-Sabin 75011 Paris (France)

  • Les Éditions Charles Léopold Mayer, fondées en 1995, ont pour objectif d’aider à l’échange et à la diffusion des idées et des expériences de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’Homme (FPH) et de ses partenaires. On trouvera en fin d’ouvrage un descriptif sommaire de cette Fondation, ainsi que les conditions d’acquisition de quelques centaines d’ouvrages et de dossiers édités et coproduits.

    Économiste de formation, François-Xavier Verschave est président de l’association Survie et cofondateur de l’association Biens publics à l’échelle mondiale. Il a écrit, coécrit ou dirigé une trentaine d’ouvrages sur les rela- tions franco-africaines, l’aide au développement et la problématique des biens publics.

    Contact : survie@wanadoo.fr

    Pour la présentation des coéditeurs de cet ouvrage, se reporter en dernière page de ce livre.

    © Éditions-Diffusion Charles Léopold Mayer, 2005 Dépôt légal, 1er trimestre 2005 Essai n° DD 138 * ISBN : 2-84377-089-0 © Editions Éburnie, 2005 Éburnie * ISBN : 2-84770-095-1 © Les Éditions du Flamboyant, 2005 Les Éditions du Flamboyant * ISBN : 999-19-41-54-1 © Sankofa & Gurli Éditions, 2005 Sankofa & Gurli * ISBN : 2-913991-31-9 © Les Éditions du Silence, 2005 Éditions du Silence * ISBN : 2-912123-24-0 ; EAN : 9782912123244 © Tarik Éditions, 2005 Tarik Éditions * ISBN : 6654-419-23-3

    Graphisme et mise en page : Madeleine Racimor Maquette de couverture : Vincent Collin

  • Remerciements

    À mon épouse qui a « supporté» tant d’heures supplémentaires,

    à mes enfants, qui m’incitent à espérer,

    à tous ceux qui m’ont appris la confiance, ouvert des portes ou guidé dans les escaliers.

    Cet essai s’est fortement amélioré des suggestions, remarques et critiques amicales de Christiane Barcet, Anne-Sophie Boisgallais, Sharon Courtoux, Jean Lacouture, Patrick Lepage, Nicolas Sersiron, Dominique Sicot et Annie Vinokur. Il a béné- ficié des réflexions menées durant plusieurs années avec, entre autres, Gérard Biraud, Menotti Bottazzi, Jean Carbonare, Jean- François Cautain, Jean Fabre, Giulio Fossi, Pierre Galand, Susan George, Michel Griffon, Bernard Husson, Étienne Le Roy, Gus Massiah, Vincent Minier, Ahmed Baba Miske et Fernand Vincent. Mais les options émises n’engagent bien entendu que leur auteur.

  • Du même auteur

    Claude Marchant, Nord-Sud. De l’aide au contrat, Syros, 1991 (collectif). Libres leçons de Braudel, Syros, 1994. L’aide publique au développement, Syros, 1994 (avec Anne-Sophie Boisgallais). Complicité de génocide ? La politique de la France au Rwanda, La Découverte, 1994. Réconcilier l’économique et le social. Vers une économie plurielle, OCDE, 1996 (collectif). La Françafrique. Le plus long scandale de la République, Stock, 1998. Noir silence, Les Arènes, 2000. Noir procès, Les Arènes, 2001 (avec Laurent Beccaria). L’envers de la dette, Agone, 2001. Noir Chirac. Secret et impunité, Les Arènes, 2002. Les pillards de la forêt, Agone, 2002 (avec Arnaud Labrousse). Bien public à l’échelle mondiale. Perspectives, Colophon, 2002 (collectif). On peut changer le monde. À la recherche des biens publics mondiaux, La Découverte, 2003 (avec François Lille). Au mépris des peuples. Le néocolonialisme franco-africain, La Fabrique, 2004. De la Françafrique à la mafiafrique, Tribord, 2004. La santé mondiale entre racket et bien public, Éditions Charles Léopold Mayer, 2004 (collectif). L'horreur qui nous prend au visage. La France au Rwanda, Karthala, 2005 (collectif).

    Rédaction ou coordination des ouvrages publiés par Agir ici et Survie : Dossiers noirs de la politique africaine de la France, L’Harmattan (15 dos- siers de 1995 à 2000). Dossiers noirs, Agone (4 dossiers de 2001 à 2003).

    Contributions aux rapports annuels de l’Observatoire permanent de la coopération française, Rapport 1995 (Desclée de Brouwer), Rapport 1997 et Rapport 1999 (Karthala).

  • Sommaire

    Avant-propos à la nouvelle édition de Libres leçons de Braudel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

    Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    Économie, politique, éducation : la crise des idées . . . . . . . 16 Un horizon rétréci : marché, démocratie, diplôme . . . . . . . 18 Histoire de longue période et remise en perspective . . . . . 19 Les trois étages braudéliens : degrés de liberté, voies de passage et d’apprentissage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Politique et éducation : les leçons de Braudel . . . . . . . . . . 22

    1. Les trois étages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

    La «civilisation matérielle» ou l’économie de subsistance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 L’économie de marché local . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Capitalisme, macroéconomie, économie-monde . . . . . . . . 38 Transposition politique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

    2. Un peu d’histoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55

    Les «ouvreurs» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Les instruments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Les têtes de l’hydre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69

    3. Quand l’étage supérieur oublie et écrase les inférieurs . . . . . . 75

    Comment sortir du stalinisme? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 L’Afrique et l’économie-monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82 L’Asie se retrouve . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 L’Islam à la croisée des traditions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97 Amérique latine : par-delà la violence . . . . . . . . . . . . . . . . 104 Banlieues et quart-monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108

    4. Penser les étages inférieurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121

    L’humus des civilisations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 L’étage des reconnaissances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 126 Questions d’architecture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130

  • La capillarisation des contre-pouvoirs . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Étayer l’économie de subsistance et l’échange local . . . . . 143

    5. «Civiliser» l’étage supérieur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157

    Une économie-monde déboussolée . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159 La démocratie en panne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167 Double langage, presbytie et myopie . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 Des complots publics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184

    6. Initiation et éducation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191

    Les rites d’initiation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191 Les apprentissages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196 L’éducation « supérieure» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202

    Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 209

    Annexe 1. On joue mieux avec un ballon gonflé . . . . . . . . . . . . 215

    Annexe 2. La Françafrique, double langage de la République . . 223

    Annexe 3. Secret et impunité au cœur de l’économie-monde . . 227

    Annexe 4. Biens publics à l’échelle mondiale . . . . . . . . . . . . . . 233

    Notes de la première édition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 241

  • Avant-propos à la nouvelle édition de Libres leçons de Braudel

    Il y a dix ans, j’achevais la rédaction de Libres leçons de Braudel, mon premier ouvrage, et peut-être le plus durable. En tant qu’outil, du moins. Le génocide d’un million de Tutsis au Rwanda n’avait pas encore eu lieu, et l’association Survie, où je militais depuis déjà une décennie, était encore (pour peu de temps) perçue comme consensuelle. Très vite nous allions être contraints de dénoncer l’inimaginable, l’insupportable crimina- lité économique et politique sous-jacente aux relations franco- africaines. J’allais devoir noircir des milliers de pages, rédiger une vingtaine de livres ou «Dossiers noirs». Mais plus je vais et j’explore, plus je mesure la pertinen