Diaporama Sport St Etienne 19 02 2010

Click here to load reader

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Diaporama Sport St Etienne 19 02 2010

  • 1. PLAN DE MANDATDE LA POLITIQUE SPORTIVE 2005-2010 Thierry Philip St Etienne 19 fvrier 2010

2.

  • CONTEXTE
  • Dsengagement de lEtat.
  • Une forte attente des citoyens vis--vis des Rgion (Source ARF, Sondage CSA). Premire place du sport pour la confiance faites aux rgions pour faire voluer les politiques.

3. 4. Taux de sportivit par dpartement Ar r dche L o i r e R hn e A i n H a u t e - S a v o i e D r m e I s r e S a v o i e 2 5 , 3 2 % 2 4 , 6 4 % 2 9 , 3 2 % 3 2 , 9 7 % 3 4 , 4 5 % 2 4 , 9 3 % 2 7 , 2 8 % 2 4 , 4 5 % Moyenne rgionale: 27,38% Laxe Rhne Isre, le plus urbain naffiche pas les taux les plus levs. Les taux levs de Savoie et Haute-Savoie prennent en compte la pratique des sports dhiver. Les dpartements de la Loireet de lArdche ont des taux qui restent suprieurs la moyenne nationale (23,43%) 5. Laccompagnement des jeunes vers la pratique sportive Ligne directrice de la politique sportive en Rhne-Alpes Pratique obligatoire encadre Pratique volontaire encadre Pratique autonome incite Pratique autonome prenne Pratique comptitive de Haut Niveau EPS des Lyces (2 5 h hebdo) Sport scolaireUNSS / UGSEL Aide linvestiss. pour les quipements sportifs scolaires sous matrise douvrage des collectivits localesConvention annuelle avec lUNSS et lUGSEL Carte Rhne-Alpes Conventions dobjectifs avec les ligues rgionalesSoutien aux Ples Spectacles sportifs Dcouverte initiation Adhsion club Loisirs sportifs Engagement associatifPratique comptitiveAccession au HN Sportifs de HN Structures daccession (ples) quipements de HN 4 800 000 en Investis . 238 000 en fonctionnement 1 662 000 en fonctionnement 1 030 000 dont 22% en Invest. Formation et insertion socioprofessionnel des sportifs de HN quipements Structurants dIntrt rgionalManifestations480 000 dt 37% en Inv . 600 000 en fonct. 2 600 000 en Invest. 670 000 en fonct. BP 2004 SPORT : 12 125 000 (0,7 % du budget RRA) Comptes satellites sport empiriques (anne de rfrence : 2002) : 30 000 000 (soit 3% du budget RRA) 6. Dimension sociale, conomique et territoriale du sport :les prolongements de la politique sportive Pratique sportive des lycensFormation - Emploi Dveloppementdes territoires EPS des Lyces (2 5 h hebdo) Rparations lourdes et entretien des quipements sportifs intgrs aux lyces (DPAT) tude valuation des conditions de pratique de lEPS (DFI) Apprentissage IFA Sport Animation (DFI) CDRA Contrat de dveloppement Rhne-Alpes : quipements locaux, structuration sportive des territoire (DPT ) 1 753 000 (sport seul) dt 95%en Inv ( + environ 1,5 M pour le sport parmi les rparations lourdes) 90 000 (Fonc) 1 700 000 (Inv) Manifestations locales ou rgionales (DCO) Contre partie dimage quipements Sportifs universitaires (CPER DESUP) Politique de la ville : animateurs sportifs locaux et quipements de proximit 5129000 dt 85% Inv. 307 000 (Fc) 614 000 dt 54% en Inv Comptes satellites sportempiriques*: + de 30 000 000 (3 % du budget RRA) BP 2004 SPORT : 12 125 000 (0,7 % du budget RRA) Aide la location dinstallations et au transport pour lEPS des lycens (DFI) 6 261 000 (Fonc). Permis de russir (volet sport du projet d tablissement) (DFI)207 000 (Fonc) Dveloppement solidaire des territoires Rseau des villes (quipements structurants, vnementiel-DPT ) 5 000 000 (Inv) Soutien la cration dentreprise sportive (DERTT) 529 000 (F) + 83000 (Inv) 162 000 (F) Sport et tourisme (DERTT CRT) (quipements sportifs, tourisme adapt; filire nautique)Professionna-lisation des emplois jeunes (DEFC) Env.3 500 000 (I+Fc) 212 500 (F) Formation BE des demandeurs demplois (DEFC) Formation au BE des sportifs de Haut Niveau (DEFC ) 2 046 000 (Fc) Soutien aux bnvoles et la vie associative 350 000 (Fc) 1 000 000 (Fc) (% sport non dtermin) Environnement et conomie dnergie-gymnase piscine (DAFEE) 362 000 dt 90% en Inv Adaptation emploi formationCEP aux mtiers du sport Prennisation des emplois jeunes 7.

  • La Ramification de la politique sportive vers dautres dispositifs relevant de la comptence rgionale favorise la reconnaissance du fait sportif dans le champ socio conomique rgional mais prsente4 inconvnient majeurs.
  • Diluer les dispositifs qui deviennent moins lisible.
  • Diluer les responsabilits lintrieur mme de ladministration rgionale.
  • Oublier des publics prioritaires (bnvoles, publics en difficults).
  • Oublier le sport non organiss, sport loisir et sport de pleine nature.

8. Quatre constats

      • Le sport est un vecteur dducation et dedveloppement personnel
          • Le sport est un vecteur de cohsion sociale
      • Le sport est un vecteur de dveloppement conomique et durable
      • Le sport est un vecteur damnagement duterritoire

9. Six axes

  • Laccessibilit de tous au sport quel que soit le niveau ou le type de pratique des acteurs
  • Attractivit du territoire rhnalpin avec rflexion sur laccs au sport de la population et le rayonnement national et international de la rgion via les comptitions
  • Dveloppement conomique via les emplois crs dans le milieu sportif marchands ou non
  • Dveloppement personnel
  • Citoyennet
  • Le lien social

10. Premier objectif :maintenir, faire progresser, valoriser la logique de la politique sportive en faveur des lycens et des apprentis . 11. Le deuxime objectif : sera de maintenir, faire progresser, et de mdiatiser la logique de la formation autour du sport de comptition et vers le sport de haut niveau 12. Troisime objectif :valoriser lengagement des bnvoles du sport. Il y a 250000 bnvoles du sport en Rhne-Alpes, 50000 dirigeants bnvoles

  • FORMERles bnvoles
  • VALORISERles bnvoles
  • PROTEGERles bnvoles

13. Quatrime objectif :valoriser le sport comme vecteur conomique et de crations demplois 14. Cinquime objectif :valoriser le sport loisir et de pleine nature 15. Sixime objectif :valoriser le sport universitaire pour les valides et les non valides en privilgiant la citoyennet, laccs des tudiants aux responsabilits associatives 16. Septime objectif:crer un axe Sport & Sant, centr sur le rseau des centres de mdecine du sport, sur la lutte contre le dopage et sur le sport sant au service de tous . 17. intgrer le handisport dans le schma global via la confrence rgionale de dveloppement du sportet laccs des non valides dans tous les dossiers dinvestissement soutenus par la Rgion 18.

  • OBJECTIFS 2006
  • Objectif 8: Insertion par le Sport (RMIstes, chmeurs, personnes en situation prcaire,)
  • Objectif 9: Schma de cohrence territorial pour les quipements (via le rseau rgional de dveloppement du sport et des loisirs

19. Dernier objectif :crer des vnements autour des comptitions internationales, le Championnat dEurope de Patinage Artistique a Lyon en 2006, la Coupe du Monde de Rugby en 2007 St Etienne et Lyon, Championnat du monde de ski Val dIsre en 2009 20. Nous souhaitons crer galement des vnementsautour du Lyon-Turin 21. Le Sport pour tous sest traduit par la cration en 2007 dun dispositif daccessibilit la pratique sportive : lePEPS (Publics Eloigns de la Pratique Sportive).Grce aux actions innovantes desassociations sportivesen faveur des non-initis, auxprojets dtablissements scolaires ou spcialissproposant une dcouverte collective des sports de pleine nature et grce la mise en rseau de 11 bases de loisirs rayonnant sur tout le territoire, prs de 35 000 jeunes ont bnfici de vacances ou sjours sportifs. 22.

  • Laide la structuration et au dveloppement du mouvement sportif sest finalise par la mise en place complte, en aot 2009, ducentre ressource des bnvoles . Les trois volets annoncs dans le PMS se sont concrtiss par lavalorisation de plus de 20000 dirigeants bnvolesinvits un spectacle sportif depuis 2005, par leurprotection juridiquegrce au site et la lettre juridiques (fruit du partenariat avec le barreau de Lyon) et enfin par louverture dusite internet du Centre ressource des bnvoles .

23.

  • Cette ralisation fait suite larnovation en 2006 des Contrats dobjectifs avec les ligueset Comits rgionaux qui ont permis de renforcer leur rle fdrateur dans le dveloppement de chacune de leur discipline et de doubler le nombre de ligues soutenues ( 50 ligues en 2004 et 103 ligues en 2009 avec une aide directe passe de 1 M 2 M ).
  • Ce renforcement du mouvement sportif rgional a permis de labelliser de nouvelles manifestations dintrt rgional orientes essentiellement sur le sport de masse et desoutenir aujourdhui 200 organisateurs dvnements sportifsen plus des manifestations internationales (80/an) et des 10 grandes manifestations de loisirs.

24.

  • Laide au sport de haut niveau aux athltes ou aux structures, Ples France et Espoir(34 en 2009) et depuis 2006aux Centres de Formation de Clubs Professionnels(13 en 2009) sest centresur le dveloppement personnel des sportifs .
  • Rhne-Alpes, avec 1050 sportifs de haut niveau licencis (soit 14 % des SHN franais), estune terre daccueil de la formation des sportifs de haut niveau.

25.

  • Lamnagement du territoire grce aux Equipements dIntrt Rgional(E.S.I.R.) dfinis au regard de leur vocation recevoir des grandes manifestations est un enjeu de la politique sportive et devrait se concrtiser en 2010 par la mise en placedun schma de cohrence rgionale pour vingt disciplines .
  • Le soutien aux Collectivitspour ce type dquipement a favoris largement laccueildes Championnats du Monde de ski alpin Val dIsre, la Coupe du Monde de Rugby St Etienne et Lyon, le Mondial de Handball fminin Lyon, et les futurs Championnats du Monde de Course dorientation Aix les Bains/Chambry.

26.

  • Le dispositif des Equipements Sportifs Scolaires , aujourdhui accompagn par lensemble des Directions concernes,a permis depuis 2004 la construction de 81205m2, soit 2 400 heures dquipements couverts supplmentaires pour lE.P.S. obligatoire des lycens(au total 19 M de subventions rgionales attribues aux Collectivits locales).
  • Grce au diagnostic des conditions de pratiques de lE.P.S. des Lycens, ce dispositif a t largement amlior en 2009 et des rsultats sont attendus partir de 2010, pour une meilleure prise en compte de la situation de chaque tablissement.

27.

  • La mise en uvre du Plan de mandat sportsest accompagne dune trs bonne matrise budgtaire (rduction des stocks dAP de 18 M en 2004 9 M fin 2008) et dun effort important dvaluation permanente qui devraient se confirmer dans les annes venir.