(Devenue MANSOURA à l’indépendance) .SAHEL au bassin de l’oued Bou SELLAM. Ces défilés de

download (Devenue MANSOURA à l’indépendance) .SAHEL au bassin de l’oued Bou SELLAM. Ces défilés de

of 13

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of (Devenue MANSOURA à l’indépendance) .SAHEL au bassin de l’oued Bou SELLAM. Ces défilés de

  • INFO 607 MANSOURAH les B. Non au 19 mars

    MANSOURAH LES BIBANS

    (Devenue MANSOURA lindpendance)

    Situ 689 mtres daltitude, entre le massif du Djebel MZITA (1476 m) et celui du Djebel KTEUF (1682 m), sur les flancsdesquels stagent les villages kabyles, le village occupe une situation privilgie sur la voie ferre et sur la RN 5 dAlger SETIF ( lOuest de BORDJ-BOU-ARRERIDJ).

    Le village Europen form en 1875, nest pas issu de la colonisation. Il a t cr lemplacement dun petit douar, pour des besoinsstratgiques, lentre des Portes de Fer, voie de passage entre le Nord et le Sud. MANSOURAH LES BIBANS fait partie de la CommuneMixte des Bibans.

    GEOGRAPHIE

    Vue sur les Bibans de SOUR-EL-GHOZLANE Chane des BIBANS

    Les Bibans sont une chane montagneuse de roches schisteuses et marneuses de lAlgrie centrale, faisant partie de l'Atlastellien et dominant la plaine des BENI SLIMANE et la dpression de l'oued SAHEL-SOUMMAM.La chane comporte deux dfils trs troits et tourments (les Biban ou Portes) qui assurent le passage de la valle de louedSAHEL au bassin de loued Bou SELLAM. Ces dfils de franchissement difficile ont t creuss dans des couches de schistesmarneux redresses la verticale, les gorges sont traverses par loued CHEBBA (Bab el-kebir) et par loued BOU KTOUN (Babes-Sghir).

  • Le massif des Bibans stend du massif du TITTERI l'Ouest aux BABORS l'Est, au Sud de la chane du DJURDJURA, il faitjonction avec le HODNA au Sud. Il stend sur trois rgions : BOUIRA, BORDJ BOU ARRERIDJ et BOUGIE.

    Les monts sont dominance calcaire, leur composition prend les aspects dun relief karstique o se succdent gouffres,grottes, crevasses, balcons, belvdres et rivires intrieures. Sur leurs flancs, on retrouve des sources thermales ; troisdentre elles sont trs actives, prsentent un dbit important, une temprature gnralement suprieure 60 degrs.

    HISTOIRE

    L'itinraire de la grande Porte , n'a t emprunt qu partir du 16e sicle, par les Turcs qui le suivirent parce quilcorrespondait au trajet le plus court entre Alger et le Beylik de l'Est. Les tribus montagnardes qui gardaient cette voiepercevaient, chaque passage des colonnes turques, un droit dont la somme tait fixe davance.Dans lAntiquit et pendant le Moyen ge les voies de communication les plus suivies entre lAlgrie centrale et lAlgrieorientale passaient beaucoup plus au sud : la principale contournait par le sud les Monts du HODNA et le Zab et atteignaitSOUR-EL-GHOZLANE ; un autre itinraire, reliait directement SETIF SOUR-EL-GHOZLANE longeant le versant Sud des Montsdu GUERGOUR et de la chane des BIBANS.

    l'poque de la rgence d'Alger (16-19e sicle), c'est dans les BIBANS que se trouve le centre du royaume des BENIS ABBES, lacitadelle de la KALAA. Les dirigeants de ce royaume quasi-autonome, les Amokrane, ou MOKRANI, dominent notamment laplaine de la MEDJANA au Sud, mais un enjeu fondamental pour eux est le contrle des Portes de Fer.

  • Sylvain-Charles VALEE (1773/1846) Duc dOrlans (1810/1842)http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvain_Charles_Val%C3%A9e http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand-Philippe_d%27Orl%C3%A9ans

    Durant la conqute de l'Algrie par la France, un pisode crucial s'y droule en octobre 1839 : le franchissement des Portes deFer par une colonne franaise incluant le duc d'Orlans et le gouverneur gnral Vale, la premire raliser la jonctionterrestre entre Alger et Constantine (conquise en novembre 1837).Ce passage se droule sans problme, car le marchal VALEE avait, par lentremise de Ahmed El-MOKRANI - reconnu commebachagha de la MEDJANA par la France -, vers aux montagnards le droit de passage pour mettre fin lambition dABD-EL-KADER de contrler lAlgrie centrale dans sa totalit. Dsormais, les clauses obscures du Trait de la Tafna taient dpasseset la guerre reprenait entre lmir et la France

    ABD-EL-KADER (1808/1883) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Abd_el-Kader

    Le 28 octobre 1839 lexpdition des BIBANS

    Daprs LAlgrie Franaise - Arsne BERTEUIL - 1856

    L'arme franaise passe les Portes de fer.

  • Lanne 1839 ne fut marque par aucun vnement srieux dans la province dALGER.

    Les tribus du territoire dORAN, pressures par les exactions de lEmir, qui voulait en accaparer toutes les ressources pour les tourner contrenous, sagitaient avec inquitude sous le joug de fer quil leur faisait subir.

    Les populations voisines de CONSTANTINE o son nom nexcitait aucun enthousiasme, chancelaient entre les deux dterminations. Lesbesoins de paix ne les dominaient pas moins que la prsence de nos troupes, et, lorsque les missaires de lmir venaient essayer de lessoulever, ces tentatives avaient peu de porte. Une paternelle administration pouvait donc, en protgeant efficacement nos allis, amener nous, par un heureux contraste, les tribus qui avaient connu le pouvoir de nos armes et qui ntaient retombes que par nos fautes souslambitieuse autorit dABD-EL-KADER.

    Au mois de fvrier, le brick franais lIndpendant avait fait naufrage sur la cte de DJIDJELI, les Kabyles des montagnes capturrentlquipage. A la nouvelle de ce sinistre, le marchal VALEE rsolut de semparer de cette ville. Le 13 mai un bataillon de la lgion trangre,50 sapeurs du gnie et 4 pices dartillerie, dtachs de PHILIPPEVILLE, dbarqurent DJIDJELI sans rencontrer de rsistance. Les habitantsavaient fui notre approche, et la petite garnison put improviser la hte des fortifications suffisantes pour se mettre labri dun coup demain.

    Une seconde colonne, dirige par la voie de terre pour assurer le succs de cette petite expdition, fut dtourne de sin but par la ncessitde porter un secours immdiat notre Califat de la MEDJANA qui venait dtre attaqu par lmir. Le rsultat de cette opration futloccupation dfinitive de DJEMILLA.

    Le gnral GALBOIS, agissant sur tous les points avec une infatigable activit, djoua les projets dABD-EL-KADER, qui stait propos demarcher sur BOUGIE, et qui se retira, dcourag, du ct de MEDEA.

    Mais de l ses partisans ne cessaient de parcourir le pays. Dans la province dORAN, ils empchaient les Arabes dapprovisionner nosmarchs. Dans celle de CONSTANTINE, ils ngociaient la soumission de Ferhat BEN SAD, le cheik qui nous avait jur fidlit. Enfin toutes cesintrigues prenaient un caractre dhostilit plus manifeste par les prtextes incessants quallguait lmir pout retarder le paiement descontributions en nature qui lui taient imposes. Tous ces sujets de mcontentement prsageaient le prochain rveil de la guerre sainte. Lemarchal VALEE comprit lurgence de se tenir prt tout vnement. Son premier soin devait tre dassurer une communication par terreentre les provinces dALGER et de CONSTANTINE. La reconnaissance du dfil des BIBANS fut dfinitivement ordonne

    Voir SVP avec ce lien pour lire la suite : http://aufildesmotsetdelhistoire.unblog.fr/2013/11/06/le-28-octobre-1839-l%E2%80%99expedition-des-biban/

    Prsence Franaise 1830 - 1962

    L'expdition des Portes de Fer est une opration militaire de l'arme franaise en octobre 1839, visant tablir une liaison terrestre entreALGER et CONSTANTINE, en passant par deux dfils des monts BIBANS, dits les Portes de Fer ; la traverse de ce territoire nerespectant pas les clauses du trait de la TAFNA sign en 1837 avec l'mir ABD-EL-KADER, celui-ci y voit une violation du trait et dclenchela guerre sainte contre les Franais. Senclenche ainsi une escalade qui aboutira loccupation totale de lAlgrie par la France.

  • LE COL DES PORTES DE FER, ou VERROU DES BIBANS :

    Le " dfil rocheux des Bibans " est un passage trs troit de prs d'une lieue de longueur (4 km), large de 10 20 mtres enmoyenne, resserr entre des roches hautes de 100 200 mtres. Il a t form par un petit torrent sal, qui coule plus oumoins (trs irrgulier) dont le lit n'a parfois qu'un mtre ou deux de large : c'est ce que les soldats ont appel les " portes " ; cesverrous sont au nombre de quatre rpartis sur environ un kilomtre, dans la zone la plus troite. Les eaux du torrent, arrtespar ces rtrcissements, s'lvent parfois jusqu' 30 pieds (neuf mtres) et s'en chappent avec violence

    Les Portes de Fer.

    Les premiers soldats franais gravrent sur le flan des rochers, cette laconique mais significative inscription :

    Profondes, fort troites, vritables thermopyles (*) dont une poigne dhommes disputeraient facilement le passage une arme considrable. Le chemin de fer de CONSTANTINE ALGER traversera les gorges de BORDJ-BOU-ARRERIDJ .

    (*) NDLR : Bataille o LEONIDAS et 300 Spartiates se firent massacrer sans parvenir arrter larme de XERXES 1er au dfil de sthermopyles, en LOCRIDE orientale (en 480 avant JC).

    Ce fait darme est relat par ce lien : https://www.algerie-ancienne.com/Salon/bibans/509.htm

    A la suite de la prise de CONSTANTINE lautorit franaise confieront, le 24 Octobre 1838, le commandement de la MEDJANA Ahmed EL MOKRANI qui engagea la subordination de sa grande province comprise entre SETIF, la KABYLIE et les OULED NAL

    Cheikh El MOKRANI (1815/1871) auteur de linsurrection de 1871

    En 1853 Mohamed EL MOKRANI succda son pre Ahmed avec le titre de Bachagha de la MEDJANA. Il sera dcor de laLgion dHonneur, avec le grade de chevalier, en 1861 et devient galement membre du conseil gnral de la Province deConstantine en 1870.

    1871 : Rvolte des MOKRANI

  • La rvolte de 1871, en Algrie, na t ni la rvolte de lopprim contre loppresseur, ni la revendication dune nationalit, niune guerre de religion, ni une guerre de race ; elle na t que le soulvement politique de quelques nobles mcontents etdun sceptique ambitieux que le hasard de sa naissance avait rendu le chef effectif dune grande congrgation religieusemusulmane.

    Les indignes appellent aujourdhui cette anne 1871 : lanne de MOKRANI, et lhistoire, un jour, racontant les vnementsde cette poque, dira : Linsurrection de MOKRANI.

    Voir avec ce lien SVP : https://www