DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE OLIVE

download DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE OLIVE

of 50

  • date post

    04-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE OLIVE

  • Royaume du Maroc Ministre de lAgriculturedu Dveloppement Rural et des Pches Maritimes

    Agriculture & Agrobusiness Intgrs

    DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE OLIVE

    Chemonics International, Inc. Contract No. 608-M-00-05-00043-01

    Submitted to:

    USAID/Morocco Mission U.S. Agency for International Development

    MARS 2006

    Ce rapport a t prpar lintention de lAgence Amricaine pour le Dveloppement International. Il a t labor par Chemonics International, Inc.

  • 2

  • DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE OLIVE

    MARS 2006

    Les opinions exprimes dans ce document sont celles de lauteur. Elles ne refltent pas obligatoirement les points de vue de lAgence Amricaine pour le Dveloppement International, ni ceux du Gouvernement amricain.

    3

  • 4

  • TABLE DES MATIERES

    I. Contexte Gnral ................................................................................................... 7

    I.1. Importance socio-conomique de la filire............................................7 I.2. Production.............................................................................................7 I.3. Conservation et transformation des olives............................................7

    a. Conservation des olives......................................................................... 7 b. Production de lhuile dolive ................................................................... 8

    I.4. Commercialisation des olives................................................................8 I. 5. Associations et organisations professionnelles....................................9 I. 6. Analyse SWOT (Forces, faiblesses, opportunits et menaces).........10

    II. Contexte rgional ............................................................................................... 13

    II.1. Contexte rgional de la filire olive dans la rgion du Sais................13 II.2. Contexte rgional de la filire dans la rgion de lOriental.................16

    III. Dveloppement de la filire olive ..................................................................... 19

    III.1 Ppinires ..........................................................................................19 III.2. Production.........................................................................................20 III.3. Transformation ..................................................................................21 III.4. Commercialisation ............................................................................21 III.5. Actions daccompagnement ..............................................................21 III.6. Opportunits pour la filire................................................................21

    III.6.1 Huile dolive.................................................................................... 21 III.6.2 Olive de Table................................................................................ 22 III.6.3 Traabilit et Certification .............................................................. 22

    III.7. Projets pilotes ...................................................................................22 Projet 1 : Mise niveau de ppinires dans le Sais .................................25 Projet 2 : Mise niveau de plantations olicoles dans le Sas .................29 Projet 3 : Appui un verger intgr modle dans le Sais .........................33 Projet 4 : Mise niveau des units de transformation des olives dans le

    Sais ...............................................................................................35 Projet 5 : Dveloppement dune filire dolive biologique dans la rgion du

    Sas ...............................................................................................37 Projet 6 : Intgration de la production et de la transformation des olives,

    cas de lassociation Kennine pour le Dveloppement, zone daction de la DPA dOujda.........................................................................41

    Projet 7 : Intgration de la production et de la transformation des olives, cas de la Cooprative Lakrarma, zone daction de lORMVA de Moulouya.......................................................................................45

    Projet 8: Mise niveau dunits de transformation des olives dans loriental .........................................................................................49

    5

  • 6

  • SECTION I CONTEXTE GENERAL

    I.1 Importance socio-conomique de la filire

    Limportance socio conomique de la filire olive nest pas dmontrer. De part son utilisation pour lutter contre lrosion, valoriser des terres agricoles et fixer les populations dans des zones difficiles daccs, lolivier constitue la principale spculation fruitire. Il assure une activit agricole qui gnre prs de 15 millions de journes de travail par an, soit lquivalent de 60.000 emplois permanents.

    Sur le plan conomique, la filire de lolive permet de couvrir 17.63% des besoins du pays en huiles vgtales alimentaires avec une production moyenne de 60 000 tonnes/an. Elle permet galement dapprovisionner des conserveries dolives produisant en moyenne 120 000 tonnes /an dont plus de la moiti est exporte.

    I.2 Production

    La culture de lolivier, qui occupe une superficie de prs de 600 000 ha rparties sur environ 800 000 parcelles, constitue la principale source de revenu pour plus de 400.000 exploitations. La production moyenne nationale en olives connat une tendance la hausse due laccroissement des superficies. Ainsi, la production est passe de 164 000 T en moyenne pendant les annes 60 environ 637 500 T durant la priode 2001-2004, soit un taux daccroissement annuel moyen de 2,3%. Cette production moyenne annuelle nationale en olives est caractrise par des fluctuations interannuelles importantes et par un rendement moyen national jug trs modeste situ aux alentours de 0,5 1,5T/ha en bour et entre 1,5 3T/ha en lirrigu.

    Sur le plan varital, cest la Picholine Marocaine qui prdomine dans la quasi-totalit des vergers (96%). Cette varit qui est bien adapte au contexte de production marocaine (utilisation double fin) mais prsentant certains inconvnients (fort indice dalternance, sensibilit certaines maladies) na pas toutes les aptitudes technologiques requises pour la transformation.

    Les techniques culturales pratiques demeurent traditionnelles comme le sont galement les mthodes de cueillette. La technique de gaulage pratique dans la quasi-totalit des exploitations porte atteinte la qualit de la rcolte et compromet le potentiel productif des vergers.

    I.3 Conservation et transformation des olives

    La production nationale dolives est destine hauteur de 25% la conserverie, de 65% la trituration et le reste est constitu par le cumule des olives autoconsommes et des pertes occasionnes par les diffrentes manipulations telles que le gaulage, le stockage et le transport.

    I.3.1 Conservation des olives

    Lactivit relative lolive de table gnre une valeur suprieure 1 Milliard de DH. Il ya lieu de distinguer lactivit traditionnelle de llaboration moderne. La premire activit est une pratique largement rpandue mais ne constitue pas un secteur structur en units reprables,

    7

  • dfinissables et contrlables. Elle est essentiellement intgre au commerce de dtail et exploite des techniques et des technologies compltement artisanales. Sagissant de la conservation moderne, elle est assure par 68 units offrant une capacit globale denviron 190.000 Tonnes/an. Elles se localisent principalement dans les wilayas de Marrakech (54 % en nombre dunits et 65 % en capacit) et de Fs - Mekns (12 % en nombre dunits et 13 % en capacit). Par opposition des units travaillant pour lexportation, les petites conserveries, notamment celles qui approvisionnent le march local, exploitent des techniques et des technologies vtustes, do les problmes de qualit et dhygine.

    I.3.2 Production de lhuile dolive

    La trituration des olives se fait par un secteur moderne compos dunits industrielles et semi industrielles et par un secteur traditionnel constitu dunits artisanales les masras. Le secteur moderne compte plus de 345 units industrielles ou semi industrielles offrant une capacit de transformation de prs de 420.000 T. Lanalyse de la distribution gographique de cet outil de production rvle que 75% (en nombre) se situent dans la rgion de Fs, Mekns et Marrakech. Quant lanalyse technologique, elle montre qu une partie des quipements est vtuste et peu entretenue.

    Lactivit de la trituration traditionnelle est faite par plus 16.000 masras qui sont rparties sur lensemble du territoire national et principalement dans la rgion Fs-Mekns au Nord et Marrakech au Sud. Bien quelles naient quune capacit moyenne de trituration de lordre dune tonne par jour et par masra, leur capacit annuelle totale de trituration atteint prs de 170.000 T/an. Cet arsenal produit chaque anne 25 000 tonnes en moyenne soit environ 42 % de la production nationale dhuile dolive. Ce sous secteur traditionnel se caractrise par un faible taux dextraction et une production dhuile de qualit trs mdiocre.

    Tous les diagnostics de ce sous secteur, montrent que le niveau technologique bas associ la dprciation de la qualit de la matire premire due aux mauvaises conditions de sa manutention donnent souvent lieu des huiles non conformes aux standards internationaux.

    I.4 Commercialisation des olives

    I.4.1 March intrieur Olives de table : La production des olives de table industrielles, de lordre de 120.000 T en moyenne, est destine hauteur de 60% vers lexportation, et les 40% restant sont destins au march local. Les quantits commercialises au niveau du march national sont en effet values 45.000 T prsentes essentielleme