Déterminants sociaux des inégalités de santé : une priorité absolue ...

download Déterminants sociaux des inégalités de santé : une priorité absolue ...

of 76

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Déterminants sociaux des inégalités de santé : une priorité absolue ...

  • Rdacteurs fondateurs : R. Sohier, D. Schwartz

    Comit de rdactionCorinne Le Goaster (Paris, France), Rdactrice en chef associeVirginie Ringa (Le Kremlin-Bictre, France), Rdactrice en chef associe

    RESP-Informations : Corinne Le GoasterContact Rdaction : Julia Fink (julia.fink1980@gmail.com)

    La revue est indexe dans : Biosis (Biological Abstracts), Current Contents (Clinical Medicine), Embase (Excerpta Medica), Medline (Index Medicus), Pascal (INIST-CNRS), Research Alert, SCI Search, Scopus, Toxibase.

    La Revue dpidmiologie et de Sant Publique (ISSN 0398-7620 ) 2013 ( volume 61 ) : un an (6 numros), France : 421 euros (TTC). Voir tarifs complets sur le site http://www.elsevier-masson.fr/revue/710Adresser commande et paiement Elsevier Masson SAS, Service Abonnements, 62, rue Camille-Desmoulins, 92442 Issy-les-Moulineaux cedex : paiement par chque, par carte de crdit (CB, MasterCard, EuroCard ou Visa : indiquer le n, la date dexpiration de la carte, le cryptogramme et signer) ou par virement : La Banque Postale , Centre de Paris, n RIB 20041 00001 1904540H020 95.Les abonnements sont mis en service dans un dlai de 4 semaines aprs rception du paiement. Ils partent du premier numro de lanne. Les numros de lanne et les volumes antrieurs doivent tre commands lditeur. Les rclamations pour les numros non reus doivent parvenir dans un dlai maximal de 6 mois aprs la parution. Expdition par voie arienne incluse.

    Responsable de production ditoriale - Brigitte Gorsse. Tl. : 01 71 16 54 10. Fax : 01 71 16 51 67 - E-mail : b.gorsse@elsevier.comPublicit - Responsable de march - Marie-Pierre Cancel. Tl. : (33) 01 71 16 51 09. Fax : 01 71 16 51 51. E-mail : m.cancel@elsevier.comAbonnements - Tl. : (33) 01 71 16 55 99. Fax : (33) 01 71 16 55 77. E-mail : infos@elsevier-masson.frditeur - Christine Aim-Semp. E-mail : c.sempe@elsevier.comDirecteur de la publication - Daniel Rodriguez

    Les modalits dabonnement, les recommandations aux auteurs, les sommaires de chaque numro ainsi que les rsums des articles publis dans cetterevue sont disponibles sur le site internet dElsevier Masson SAS : http://www.em-consulte.com

    Imprim en France par Jouve, 53101 Mayenne. CPPAP : 0317 T 81442. ISSN : 0398-7620 . Dpt lgal parution.

    Toni Antonucci (Ann Arbor, USA)Claudine Berr (Montpellier, France)Pierre Buekens (New Orleans, USA)Pierre Chauvin (Paris, France)Andr Contandriopoulos (Montral, Canada)Jol Coste (Paris, France)Pierre de Beaudrap (Montpellier, France)Jesus De Pedro Cuesta (Madrid, Espagne)lisabeth Delarocque-Astagneau (Paris, France)Pierre Ducimetire (Villejuif, France)Jacques Estve (Lyon, France)Bruno Falissard (Paris, France)Andr Garcia (Paris, France)Michel Grignon (Hamilton, Canada)Marie Jauffret-Roustide (Saint-Maurice, France)Eric Jougla (Paris, France)Carlo La Vecchia (Milan, Italie)

    Guy Launoy (Caen, France)Catherine Le Gals (Le Kremlin-Bictre, France)Danile Luce (Villejuif, France)Alison Jill Mac Farlane (Londres, Grande-Bretagne)Yves Martin-Prvel (Montpellier, France)Andr Meheus (Anvers, Belgique)Sabine Plancoulaine (Villejuif, France)Christian Pradier (Nice, France)Amlie Quesnel-Valle (Montral, Canada)Louis-Rachid Salmi (Bordeaux, France)Blaise Sondo (Ouagadougou, Burkina Faso)Brenda Spencer (Lausanne, Suisse)Alfred Spira (Le Kremlin-Bictre, France)Anne Tursz (Villejuif, France)Michel Vzina (Qubec, Canada)Nadia Youns (Versailles / Le Chesnay, France)Denis Zmirou-Navier (Paris, France)

    Louis Rachid Salmi

    Frais de port offerts

    Remise immdiate de 5 %et

    sur www.elsevier-masson.fr/livre/10182

    Le guide de rfrence pour lire, prsenter, rdiger et publier une tude scientifi que

    Lire : grce des lments de lecture critique mis jour pour tenir compte des dernires volutions en la matire permettant de rationnaliser ses lectures

    Prsenter : en utilisant les bons schmas pour mettre en valeur et rendre le plus explicite possible les rsultats de son tude, que ce soit dans un article ou dans une prsentation orale ou crite de son tude

    Rdiger : en sappuyant sur un plan solide et effi cace, et en vitant les piges de langage

    Publier : louvrage guide pas pas le spcialiste, du choix de la revue au processus de soumission, pour mettre toutes les chances de publication de son ct

  • 1er Colloque de lITMO Sante Publique (Aviesan)Determinants sociaux de la sante : les apports de la recherche en sante publique

    Paris, 26 octobre 2012

    Determinants sociaux des inegalites de sante : une priorite

    absolue pour la recherche en sante publique

    Social determinants of health inequalities: A public health research priority

    Disponible en ligne sur

    www.sciencedirect.com

    Revue dEpidemiologie et de Sante Publique 61S (2013) S123S125Lalliance nationale pour les sciences de la vie et de la sante

    (AVIESAN) est un cadre souple de coordination de lensemble

    des acteurs de la recherche publique du domaine biomedical et

    sanitaire mis en place depuis 2009. Le systeme des alliances,

    dont AVIESAN est un des cinq piliers1, sest vu reconnatre un

    role strategique dans la programmation et lanimation de

    lensemble de la recherche en France a loccasion des assises

    nationales de lenseignement superieur et de la recherche qui se

    sont deroulees au cours de lete et de lautomne 20122.

    AVIESAN a choisi de se structurer en dix instituts thematiques

    multi-organismes dont lInstitut thematique de sante publique

    (ISP).

    Le premier colloque de lISP, dont rend compte ce numero de

    la Revue dEpidemiologie et de Sante Publique, sest tenu le

    26 octobre 2012 sur le theme des Determinants sociaux de la

    sante : les apports de la recherche en sante publique . Ce

    colloque a rappele trois grandes evidences, desormais confortees

    par une multitude de resultats de recherche, et qui sont declinees

    par les differentes contributions presentees dans ce numero.

    La premiere evidence etait deja au cur du rapport daout

    2008 de la commission sur les determinants sociaux de la sante de

    lOrganisation mondiale de la sante, presidee par lepidemio-

    logiste britannique Sir Michael Marmot, qui sexprime ici

    conjointement avec son collegue Peter Goldblatt. Il souligne que

    les inegalites sociales de mortalite et desperance de vie sans

    incapacite sont malheureusement un phenomene universel, et

    cela quelles que soient les variables utilisees pour rendre compte1 Outre AVIESAN, ont egalement ete constituees lalliance nationale de

    coordination de la recherche pour lenergie (ANCRE), lalliance nationale

    de recherche pour lenvironnement (AllEnvi), lalliance des sciences et tech-

    nologies du numerique (ALLISTENE) et lalliance nationale des sciences

    humaines et sociales (ATHENA).2 Assises de lenseignement superieur et de la recherche. Rapport au Presi-

    dent de la Republique, 17 decembre 2012, Paris (http://www.assises-esr.fr/).

    0398-7620/$ see front matter # 2013 Publie par Elsevier Masson SAS.http://dx.doi.org/10.1016/j.respe.2013.05.012du gradient social (categorie professionnelle, niveau de revenu,

    niveau deducation, etc.) [1]. De plus, en depit de lelevation

    generale du niveau de vie et de sante des populations, ces

    inegalites se perpetuent voire saggravent partout dans le monde

    [2]. Les recherches attirent egalement lattention sur le fait

    quau-dela du caractere universel du phenomene, ce ne sont pas

    toujours les memes pathologies ou problemes de sante qui

    contribuent prioritairement a alimenter ces inegalites : ainsi en

    France, a la difference du Royaume-Uni et des pays scandinaves,

    ce sont les pathologies cancereuses qui sont les principales

    pourvoyeuses dinegalites [3].

    Toutes les contributions de ce numero illustrent les chanes

    causales complexes qui conduisent des inegalites socioecono-

    miques, geographiques ou de genre, ainsi que differentes formes

    devulnerabilite culturelle et sociale, a se traduire en determinants

    dinegalites de sante. Ces mecanismes interviennent a tous les

    ages de la vie des individus : larticle de Marie-Aline Charles

    rappelle que les conditions de developpement durant la vie

    embryonnaire et ftale peuvent avoir un impact durable sur la

    sante ulterieure de lindividu et que certaines carences ou

    perturbations nutritionnelles chez la mere, voire chez le pere,

    peuvent meme modifier durablement des marqueurs epigene-

    tiques chez la descendance, ce qui a une incidence sur

    lexpression des genes et les adaptations physiologiques de

    lindividu a son environnement [4,5] ; alors que celui de

    Dartigues et al. discute, au travers de lexemple de la relation

    entre niveau deducation et demences, le role des facteurs

    sociaux dans lincidence des maladies chroniques liees a lage.

    Dautres contributions, comme celle de Rosemary Dray-

    Spira, appellent lattention sur la relation inverse qui, a lavenir,

    devrait se voir consacrer un nombre plus important de

    recherches : en quoi un choc de sante ou/et linstallation

    dune pathologie chronique, peuvent contribuer a aggraver les

    inegalites sociales et economiques preexistantes voire entraner

    les patients et leur entourage dans un processus de degradation

    http://www.sciencedirect.com/science/journal/03987620http://dx.doi.org/10.1016/j.respe.2013.05.012http://www.assises-esr.fr/http://dx.doi.org/10.1016/j.respe.2013.05.012

  • 1er Colloque de lITMO Sante Publique (Aviesan) / Revue dEpidemiologie et de Sante Publique 61S (2013) S123S125S124de leur situation sociale. Les analyses conduites a partir de la

    premiere enquete nationale de 2002 sur les survivants au cancer

    deux ans apres le