Des approches sur mesure selon la nature des conflits de groupe, André Ladouceur

download Des approches sur mesure selon la nature des conflits de groupe, André Ladouceur

of 42

Embed Size (px)

description

Plusieurs approches ont été conçues dans le but de gérer les conflits de groupe selon leur nature, dont le Cercle de rétablissement (« Workplace Conferencing ») pour les situations ayant entraîné de graves séquelles affectives, le « Partnering » dans les contextes où prévalent des conflits multiples et l’animation d’une Dynamique de réconciliation pour les groupes aux prises avec une scission interne. De façon complémentaire, une courte séance de formation sur la gestion du conflit et une activité de Consolidation

Transcript of Des approches sur mesure selon la nature des conflits de groupe, André Ladouceur

  • 1. Colloque IMAQ Comprendre et dnouer les conflits de groupe --------- Perspective terrain : DES APPROCHES SUR MESURE Andr Ladouceur (en collaboration avec Ren Beaupr) 14 mai 2014
  • 2. PROFIL DE BASE Formation en droit MBA Scolarit de doctorat Majeure : administration Mineure : relations industrielles 214 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 3. CHEMINEMENT PARCOURU Arbitrage Mdiation Ajustement la demande Facilitation FACILITATION : niveau dexigence, travail dquipe, collgialit 314 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 4. La GESTION des CONFLITS de GROUPE LA FACILITATION 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr 4
  • 5. HYPER-CONFLITS 5 UN HYPER-CONFLIT IMPLIQUE : soit la prsence dun incident ou problmatique majeure soit la prsence dincidents rcurrents ayant pour effet davoir profondment marqu et boulevers une partie ou lensemble dun groupe ou dun milieu de travail, davoir significativement dgrad le rendement et lesprit dquipe ou mme davoir instaur un contexte anarchique, davoir entran une multiplication de conflits interpersonnels ou la formation de clans ou caus des blessures affectives profondes. 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 6. PRINCIPES DE BASE 6 Mandat mixte (patronal et syndical) Les personnes qui vivent un conflit sont les mieux places pour le rgler Les entrevues individuelles de dpart (sauf exception) : recevoir la perception subjective des membres du groupe (ma ralit) Lencadrement fournir : ajustements instinctifs et varis mais au dpart inspirs de TROIS APPROCHES 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 7. 7 Limportance de miser sur ladaptabilit 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 8. PARTIR DE QUELQUES POINTS DE RFRENCE LE CERCLE DU CONFLIT des relations : motions fortes Prjugs, strotypes Mauvaises communications Comportement ngatif rptitif des donnes : Manque dinformation Dsinformation Collecte de donnes valuation de donnes des valeurs : Valeurs courantes Valeurs fondamentales Valeurs personnelles des structures : Rles et responsabilits Autorit Arrangements physiques Ressources temporelles des intrts : substantifs procduraux psychologiques 814 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr Christopher Moore The Mediation process
  • 9. TROIS APPROCHES TYPES La dynamique de rconciliation (Dynamique de groupe) Le Partnering (Restauration de partenariat) Les Cercles de rtablissement ( Workplace conferencing ) 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr 9
  • 10. 10 LA DYNAMIQUE DE RCONCILIATION (DYNAMIQUE DE GROUPE) GROUPE SCIND 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 11. GROUPE SCIND # 1 1114 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 12. GROUPE SCIND # 2 1214 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 13. GROUPE SCIND # 3 1314 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 14. OBJECTIFS But premier : traiter les problmatiques conflictuelles But second : revitaliser lesprit dquipe Impact : limination des rumeurs et fausses impressions Rebtir la confiance en soi des membres Renforcer la confiance des membres entre eux Rtablir la positivit du climat de travail Mise en vidence de leaders naturels 1414 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 15. MODUS OPERANDI Particularits : Participants en formation fer cheval Panel avant : Animateur (A) Reprsentant de lemployeur (E) Reprsentant du syndicat (S) Laisser les gens sasseoir o ils veulent (indicatif) Tableau, feuilles mobiles et gommette 15 SAE 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 16. PARTICULARITS Btir agenda, de thmes gnraux problmes concrets Stimuler la participation (de tous), contrler les excs Animateur = aide une communication efficace Souligner impact des omissions (dfaut raction stat ) Rappel : objectifs du groupe et responsabilits individuelles Contribution de la seule prsence des reprsentants Rappel du but : recherche de solutions, non de responsables Animation : niveau dexigence lev (versus mdiation) 1614 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 17. M O D A L I T S O P R AT I O N N E L L E S MODALITS OPTIONNELLES Entrevues individuelles Brve formation initiale sur la gestion de conflits* Choix denvironnement scurisant ou dstabilisant Modifier lemplacement individuel des participants Animation sur deux jours (recul salutaire) Au besoin : mdiations particulires Entente, crite ou non, approuve par chacun 1714 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 18. 58 LE PARTNERING (RESTAURATION DE PARTENARIAT) GROUPE CLAT 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 19. 19 Le PARTNERING est un processus par lequel les membres dune quipe en droute anarchique, caractrise par de multiples chicanes, des retraits ou la formation de clans choisissent une mthode formelle quelles sengagent appliquer systmatiquement pour la rsolution de leurs msententes prsentes ou susceptibles dintervenir dans la ralisation de leurs projets. DFINITION 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 20. 20 1) Entrevues individuelles 2) Sance de formation (et engagement) 3) Sances de mdiation (entranement) 4) Sance de consolidation dquipe 5) Suivi TAPES 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 21. TAPE 2: FORMATION Qualit de vie au travail Divergences non traites, volution en conflits Correctifs: plan des relations interpersonnelles harmonie Communication (lcoute active ; le message je ) Ngociation (base sur : pouvoir, droits, intrts) Correctif sur le plan collectif synergie Runions frquentes double agenda (oprations/relations) Animation temporaire des runions 2114 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 22. 22 ENGAGEMENT P o u r c l o r e l a f o r m a t i o n u n e e n t e n t e d e c o l l a b o r a t i o n Nous, soussigns, conscients des vnements perturbateurs, des msententes et des diffrends qui affectent notre dpartement, dcidons collectivement de faire les efforts requis, chacun pour sa part, afin de remdier aux vnements perturbateurs, msententes et diffrends,14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 23. TAPES SUIVANTES 3) Tenue de sances de mdiation Chaque sance ne regroupe que deux personnes Chaque sance conclue par une entente crite o Confidentielle aux deux antagonistes 4) Tenue dune dynamique de consolidation Sur le plan oprationnel 5) Convention dun mcanisme de suivi 2314 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 24. 24 LES CERCLES DE RTABLISSEMENT (WORKPLACE CONFERENCING) GROUPE BOULEVERS 14 Mai 2014 A. Ladouceur R. Beaupr
  • 25. DFINITION Intervention au cours de laquelle on regroupe les personnes les plus affectes ou concernes pa