Demain : qui peut rendre Angoulême plus forte ?

of 4/4
Pourquoi êtes-vous candidat ? Parce que la situation d’Angoulême est critique et qu’il faut agir maintenant. J’ai grandi ici. Je suis élu au conseil municipal depuis 12 ans. Ce que je vois me préoccupe et me désole. La ville a perdu des habitants et des emplois qui ne reviendront pas, ses commerces se meurent, elle est de moins en moins sûre et de plus en plus sale. Les dépenses pharaoniques engagées par Philippe Lavaud vont peser sur l’avenir des Angoumoisins. Les habitants que je rencontre me le disent tous les jours : nous sommes sur le déclin, il faut réagir et vite ! Au cours de mon parcours d’Angoumoisin j’ai connu de belles expériences professionnelles, mais aussi des épreuves qui m’ont renforcé. Aujourd’hui, à 45 ans, je m’engage parce que je suis prêt et parce qu’Angoulême doit devenir une ville de premier plan. Les Angoumoisins attendent la renaissance de notre cité, et nous allons le faire ensemble. A quoi sert ce document distribué dans toutes les boîtes aux lettres ? Je crois que pour convaincre, il faut d’abord se comprendre et partager le même constat sur la situation d’Angoulême. Ce constat, vous l’avez entre les mains. Il a été réalisé sur la base de données objectives et incontestables, par des experts qui connaissent et qui vivent à Angoulême. Ce bilan, ne comptez pas sur le maire sortant pour vous le livrer : il peut difficilement en être fier ! Je peux vous parier que Philippe Lavaud va passer toute la campagne à éviter d’en parler. Il a déjà commencé à le faire sur le coût du stationnement, où il préfère accuser ses alliés Verts plutôt que d’assumer ses erreurs. Avec mon équipe, nous avons choisi de dire la vérité aux Angoumoisins. En plus du constat, ce document leur rappelle les promesses non tenues et désigne les chantiers prioritaires que le prochain maire devra s’engager à ouvrir. C’est la première étape de notre projet. Quelle est l’étape suivante d’ici aux élections municipales de mars 2014 ? La nouvelle étape commence dès aujourd’hui. Nous allons demander leur avis à tous les habitants. Je leur donne rendez-vous dans les prochains mois! Je vais frapper à toutes les portes pour écouter chacune et chacun des Angoumoisins, et préparer notre projet avec eux. J’en profite pour leur dire : si vous trouvez que je tarde à passer chez vous, n’hésitez pas à passer à ma permanence (24 bis rue St Roch) ou à m’appeler (Tel. : 0983988895). J’ai besoin de vous, parce je ne compte pas écrire un programme dans mon coin. En retour, vous pouvez compter sur ma détermination et l’énergie de toute mon équipe pour défendre jusqu’au bout un projet qui vous ressemble. Samuel CAZENAVE L’interview conseiller municipal, candidat à la mairie d’Angoulême Élections municipales 23 et 30 Mars SAMUEL CAZENAVE ANGOULÊME 2014 Après 6 années de mandat, dressons un bilan clair. Voici l’état des lieux et les enjeux pour le prochain mandat 2014 - 2020. On vous dit tout ! www.cazenave2014.org Novembre 2013 LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULÊME 2014 8 www.cazenave2014.org ALORS LAVAUD, STOP OU ENCORE ? 07/01 Réunion publique 19.00 - 20.30 CSCS Rives de Charentes 5 Quai du Halage 14/01 Réunion publique 19.00 - 20.30 Comité de quartier de Frégeneuil 215 Rue de Basseau 06/02 Réunion publique 19.00 - 20.30 MJC Louis Aragon Place Vitoria 09/01 Réunion publique 19.00 - 20.30 Bar l’échiquier 82 bis, rue de Paris 28/01 Réunion publique 19.00 - 20.30 Permanence de S. CAZENAVE 24bis Rue St Roch 11/02 Réunion publique 19.00 - 20.30 MJC GRANDE GARENNE 40, Rue Pierre Aumaître Agenda 13/02 Réunion publique 19.00 - 20.30 CSCS ACAIQ Basseau 13 rue Antoine de Conflans 20/02 Réunion publique 19.00 - 20.30 Maison du temps libre Place Henri Chamarre 18/02 Réunion publique 19.00 - 20.30 Maison du Docteur Gin 33 rue du Commandant Berger 27/02 Réunion publique 19.00 - 20.30 Maison de quartier St Martin – St Ausone 34, rue Saint Gelais « Ce qui compte aujourd’hui, c’est de donner un nouvel élan à notre ville, de construire une ‘’Nouvelle Angoulême’’, en trouvant le juste équilibre entre ce que nous sommes, ce que nous vivons, et ce que nous devons construire ensemble pour notre avenir commun. » Samuel CAZENAVE Candidat à la mairie d’Angoulême en mars 2014 REJOIGNEZ NOTRE EQUIPE POUR RENDRE ANGOULÊME PLUS FORTE ! Samuel CAZENAVE (Photo Simon DEFORGE) LES 8 CHIFFRES VÉRITÉ : 18,3% des Angoumoisins au chômage -2105 Angoumoisins en moins en 5 ans sur la population totale 35% des angoumoisins gagnent moins de 10000 euros par an +28 millions d’euros de taxe transport supplémentaire sur les entreprises 103 millions d’euros de dépenses prévues pour Mobilix, malgré une suspension du PDU par la justice -17% Baisse du budget sécurité (Police municipale) 5 ans de retard pour la rénovation de Basseau 8,2 millions d’euros de taxe d’habitation en plus depuis 2009 DEMAIN : QUI PEUT RENDRE ANGOULÊME PLUS FORTE ? 10/03 Réunion publique 19.00 - 20.30 Espace Franquin 1 Boulevard Berthelot 13/03 Réunion publique 19.00 - 20.30 Maison de quartier Victor Hugo Place Delivertoux Samuel CAZENAVE (Photo Simon DEFORGE) NOM PRENOM ADRESSE CODE POSTAL VILLE E MAIL TELEPHONE Je souhaite soutenir la campagne de Samuel CAZENAVE en faisant un don de (ce don donne droit à 66% de réduction d’impôt). Chèque à l’ordre de ACSC2014 24 bis rue Saint-Roch 16000 ANGOULÊME "Ne pas jeter sur la voie publique" Article L 541-10-1 du Code de l’environnement - Papier recyclé - Conception DEPUIS 1977 - Imprimerie Joulé siret imp. 332 421 809 00010
  • date post

    03-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Premier document de campagne des municipales 2014 à Angoulême : un bilan, des enjeux. Pour demain. Pour Angoulême. Avec Samuel Cazenave !

Transcript of Demain : qui peut rendre Angoulême plus forte ?

  • Pourquoi tes-vous candidat ?

    Parce que la situation dAngoulme est critique et quil faut agir maintenant. Jai grandi ici. Je suis lu au conseil municipal depuis 12 ans. Ce que je vois me proccupe et me dsole. La ville a perdu des habitants et des emplois qui ne reviendront pas, ses commerces se meurent, elle est de moins en moins sre et de plus en plus sale. Les dpenses pharaoniques engages par Philippe Lavaud vont peser sur lavenir des Angoumoisins. Les habitants que je rencontre me le disent tous les jours : nous sommes sur le dclin, il faut ragir et vite !Au cours de mon parcours dAngoumoisin jai connu de belles expriences professionnelles, mais aussi des preuves qui mont renforc. Aujourdhui, 45 ans, je mengage parce que je suis prt et parce quAngoulme doit devenir une ville de premier plan. Les Angoumoisins attendent la renaissance de notre cit, et nous allons le faire ensemble.

    A quoi sert ce document distribu dans toutes les botes aux lettres ?

    Je crois que pour convaincre, il faut dabord se comprendre et partager le mme constat sur la situation dAngoulme. Ce constat, vous lavez entre les mains. Il a t ralis sur la base de donnes objectives et incontestables, par des experts qui connaissent et qui vivent Angoulme. Ce bilan, ne comptez pas sur le maire sortant pour vous le livrer : il peut dicilement en tre fier !

    Je peux vous parier que Philippe Lavaud va passer toute la campagne viter den parler. Il a dj commenc le faire sur le cot du stationnement, o il prfre accuser ses allis Verts plutt que dassumer ses erreurs. Avec mon quipe, nous avons choisi de dire la vrit aux Angoumoisins. En plus du constat, ce document leur rappelle les promesses non tenues et dsigne les chantiers prioritaires que le prochain maire devra sengager ouvrir. Cest la premire tape de notre projet.

    Quelle est ltape suivante dici aux lections municipales de mars 2014 ?

    La nouvelle tape commence ds aujourdhui. Nous allons demander leur avis tous les habitants. Je leur donne rendez-vous dans les prochains mois! Je vais frapper toutes les portes pour couter chacune et chacun des Angoumoisins, et prparer notre projet avec eux. Jen profite pour leur dire : si vous trouvez que je tarde passer chez vous, nhsitez pas passer ma permanence (24 bis rue St Roch) ou mappeler (Tel. : 0983988895). Jai besoin de vous, parce je ne compte pas crire un programme dans mon coin. En retour, vous pouvez compter sur ma dtermination et lnergie de toute mon quipe pour dfendre jusquau bout un projet qui vous ressemble.

    Samuel CAZENAVE Linterviewconseiller municipal, candidat la mairie dAngoulme

    l e c t i o n s m u n i c i p a l e s 2 3 e t 3 0 M a r s

    S A M U E L C A Z E N A V E A N G O U L M E 2 0 1 4

    Aprs 6 annes de mandat, dressons un bilan clair. Voici ltat des lieux et les enjeux pour le prochain mandat 2014 - 2020. On vous dit tout !

    www.cazenave2014.org

    Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 8

    www.cazenave2014.org

    ALORSLAVAUD,STOPOU ENCORE ?

    07/01Runion publique

    19.00 - 20.30

    CSCS Rives de Charentes5 Quai du Halage

    14/01Runion publique

    19.00 - 20.30

    Comit de quartier de Frgeneuil

    215 Rue de Basseau

    06/02Runion publique

    19.00 - 20.30

    MJC Louis AragonPlace Vitoria

    09/01Runion publique

    19.00 - 20.30

    Bar lchiquier 82 bis, rue de Paris

    28/01Runion publique

    19.00 - 20.30

    Permanencede S. CAZENAVE

    24bis Rue St Roch

    11/02Runion publique

    19.00 - 20.30

    MJC GRANDE GARENNE40, Rue Pierre Aumatre

    Agenda

    13/02Runion publique

    19.00 - 20.30

    CSCS ACAIQ Basseau13 rue Antoine de

    Conflans

    20/02Runion publique

    19.00 - 20.30

    Maison du temps librePlace Henri Chamarre

    18/02Runion publique

    19.00 - 20.30

    Maison du Docteur Gin33 rue du Commandant

    Berger

    27/02Runion publique

    19.00 - 20.30

    Maison de quartierSt Martin St Ausone34, rue Saint Gelais

    Ce qui compte aujourdhui, cest de donner un nouvel lan notre ville, de construire une Nouvelle Angoulme, en trouvant le juste quilibre entre ce que nous sommes, ce que nous vivons, et ce que nous devons construire ensemble pour notre avenir commun.

    Samuel CAZENAVECandidat la mairie dAngoulme

    en mars 2014

    REJOIGNEZ NOTRE EQUIPEPOUR RENDRE ANGOULME PLUS FORTE !

    Samuel CAZENAVE (Photo Simon DEFORGE)

    LES 8 CHIFFRES VRIT :

    18,3%des Angoumoisins au chmage

    -2105Angoumoisins en moins en 5 ans sur la population totale

    35%des angoumoisins gagnent

    moins de 10000 euros par an

    +28 millions deuros de taxe transport supplmentaire sur les entreprises

    103 millions deuros de dpenses prvues pour Mobilix, malgr une suspension du PDU par la justice

    -17%Baisse du budget scurit(Police municipale)

    5 ansde retard pour la rnovation de Basseau

    8,2 millionsdeuros de taxe dhabitation en plus depuis 2009

    DEMAIN :QUI PEUT RENDREANGOULME PLUS FORTE ?

    10/03Runion publique

    19.00 - 20.30

    Espace Franquin1 Boulevard Berthelot

    13/03Runion publique

    19.00 - 20.30

    Maison de quartierVictor Hugo

    Place Delivertoux

    Samuel CAZENAVE (Photo Simon DEFORGE)

    NOM PRENOM

    ADRESSE

    CODE POSTAL VILLE

    E MAIL TELEPHONE

    Je souhaite soutenir la campagne de Samuel CAZENAVE en faisant un don de (ce don donne droit 66% de rduction dimpt).

    Chque lordre de ACSC201424 bis rue Saint-Roch 16000 ANGOULME

    "Ne

    pas

    jete

    r su

    r la

    voi

    e pu

    bliq

    ue" A

    rtic

    le L

    541

    -10-

    1 du

    Cod

    e de

    len

    viro

    nnem

    ent -

    Pap

    ier

    recy

    cl

    - C

    once

    ptio

    n D

    EPU

    IS 1

    977

    - Im

    prim

    erie

    Jou

    l s

    iret i

    mp.

    332

    421

    809

    000

    10

  • CHARGES DES FONCTIONNEMENT(en M)

    80

    75

    70

    65

    60

    2000 2003 2006 2009 2012

    60,2

    62,6 62,5

    66,8

    70

    Pour une moyenne nationale de 1183 euros/hab.Les dpenses de fonctionnement restent historiquement en hausse et ne sont pas matrises.

    1503 /hab.

    FISCALIT PERUE (en M)

    30

    28

    26

    24

    22

    2000 2003 2006 2009 2012

    La Taxe dhabitation a cot 9 millions deuros de plus aux angoumoisins depuis 2009. Labattement la base a t supprim.

    + 8,2millions deuros

    22,923,3

    25,1

    27,2

    30,2

    LA DETTE (en M)

    160

    120

    80

    40

    0

    1989 2001 2008 2013

    Georges Chavanes

    - 60millions deuros

    182,9

    20

    60

    100

    140

    180

    200

    117,6

    87,673,6

    Philippe Mottet

    - 30millions deuros

    Philippe Lavaud

    - 14millions deuros

    www.cazenave2014.org

    Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 2

    ANALYSES, TAT DES LIEUX, CONSTATS ! ON VOUS DIT TOUT !

    ANNIE Angoulme doit regagner des habitants et engager un vrai dialogue territorial !

    Quavons-nous cru les bonnes promesses de

    2008 ? Le retour de 300 foyers ?

    2105 angoumoi-sins perdus en 5 ans. Aucune concerta-tion de grande am-pleur sur les projets de la ville avec la population.

    Des projets pharaon-niques et des quar-tiers labandon. Un maire invisible et inaccessible.

    Promesses

    non tenues ! (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Permettre le retour de 300 foyers en 6 ans . Rat. // Organiser des

    consultations par rfrendums sur les grands projets . Ah // Mettre en place une commission dvaluation des politiques budgtaires . Pas fait. // Crer un Conseil consultatif des rsidents auprs du Conseil municipal .

    Une ville dapaisement et de plein emploi ?Un dialogue intergnra-tionnel et inter-quartier ?Aujourdhui, la ville est frappe par un vritable dclin social. Nous nous appauvrissons, les angoumoisins peinent se soigner, le dialogue sur notre territoire est rompu. Il faut retisser les liens entre les habitants, remettre le maire en proximit avec chacun dentre nous.Il est urgent de trouver les leviers qui permettent de retrouver de la srnit.

    Dmocratie locale.

    Budget. Finances. Gestion

    NICOLAS

    La situation finan-cire de la Ville dAn-goulme demeure toujours proccu-pante avec des charges de fonctionnement leves bien que forte-ment transfres au G r a n d A n g o u l m e . Aucune mesure forte de

    rduction des dpenses na t engage. En contrepartie, les impts des mnages ont aug-ment : la taxe dhabita-tion, ainsi que le verse-ment transport pour financer le transport en site propre dagglomra-tion (Mobilix).

    73 millions deuros de dette en 2013, soit 1.652 de dette par habitant (moyenne nationale : 1.049...) : une situation encore insupportable.

    Taxe foncire anormalement leve :70% suprieure aux taux existants dans les villes de mme taille.Plus de 2 millions d en plus depuis 2008.

    Pas de plan Marshall de voirie mais une augmentation opportuniste des

    Promesses

    non tenues !

    (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Faire quun euro dpens soit un euro utile . Plus que rat. // Diminuer de 30% la dette de la ville . Pas ralis.// Contenir la pression fiscale sans augmenter les impts locaux . Mensonge. // Limiter les dpenses de fonctionnement . Faux.

    # Stopper la hausse fiscale.# Contraindre les dpenses de fonctionne-ment.

    # Arrter de ponction-ner les entreprises.# Repenser la mutualisation avec les services Grand Angoulme.

    # Penser lorganisa-tion des services et mettre les agents municipaux au coeur du projet municipal en par-tenariat avec les lus.

    dpenses de voirie ces 6 derniers mois et40 % des places de stationnement gratuit en moins. Charges de fonction-nement de la mairie : de 65 millions d en 2008 plus de 70 millions deuros en 2012 une gestion mal matrise :15% au dessus des moyennes de ville de mme strate.

    Transfert de charges au Grand Angoulme :Mobilix : 103 MMdiathque : 30 MPle dchange mul-timodal : 16M...et une augmentation inluctable des impts pour les particuliers et les entreprises, ainsi que de la dette du GrandAn-goulme.

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    # Rtablir la proxi-mit entre le maire et les Angoumoisins.

    # Instaurer une dmocratie num-rique et un espace de citoyennet interactif.

    # Dcentraliser les prises de dcisions.

    # Repenser les mis-sions des conseils et des comits de quartier.

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    + 18,4%Augmentation de la cotisation foncire des entreprises (CFE) en 2013.

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    (Photo Rmy MASSELIN)

    Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 7

    Culture.

    www.cazenave2014.org

    DAVID

    Sur le plan culturel, Angoulme avait tout dune grande cit. Attractive, rayonnante, moderne, attentive aux modes dexpressions artis-tiques daujourdhui et de demain. Angoulme tait une ville de culture et de festivals de tout premier plan.Depuis son lection, lquipe municipale sortante na jamais su ou voulu comprendre cet aspect essentiel, prfrant refaire ou dfaire ce que dautres, de tous bords, staient attachs construire pour le bien tre et la fiert des Angou-moisins. Depuis 2008, An-goulme est rentre dans le rang, la culture est en berne, les acteurs culturels ont t maltraits et les amateurs restent sur leur faim. Il redevient urgent de redonner la Cit des Valois le soue et lenvie qui lui avaient permis de se distinguer.

    -10% en 5 ans : cest la baisse des d-penses consacres la culture. En 5 ans, elles sont passes de 7,2 6,6 millions deuros.

    La majorit sor-tante a supprim les vnements f-drateurs de notre cit : la Garden Nef Party, Ludoland, le MAKI. Les manifes-tations restantes ont t fragilises et demeurent souvent en danger (Festival International de la BD, Piano en Valois, Classes CHAM, La Nef, Gastronomades).

    La dmocratisation culturelle est un chec : le Pass Culture a cot trs cher (80000) pour un bilan insignifiant (6% dutilisation) !

    Les reprises en rgie dquipe-ments dagglom-ration sont inadap-tes aux besoins de leurs utilisateurs. Elles sont complexes et coteuses.

    # Redonner les marges de manoeuvres aux acteurs du dve-loppement cultu-rel pour construire ensemble un projet ambitieux et innovant.

    Promesses

    non tenues ! (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Soutenir fortement les lieux et les associations de pratiques et

    de diffusions artistiques. Rat.// Faciliter laccs du plus grand nombre aux lieux de diffusion cultu-relle. Encore rat. // Dvelopper le cinma dans les quartiers Rien.// Dvelopper les rives de la Charente et animer le quartier de lHoumeau pour un rayonnement international. Toujours rien.

    Aucun objec-tif touristique dans le programme de 2008. Cette promesse de vide a t malheureusement tenue avec succs. limage du flchage des lieux touris-tiques cette politique est peu visible et laisse le tou-riste et lhabitant sur une impression de manque de fiert dune ville pour les atouts de son territoire.

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES CHIFFRES

    # Faire de la culture un des moteurs de la cohsion sociale et du rayonnement angoumoisin.

    # Dfinir enfin une poli-tique touristique forte et originale avec toutes les structures concernes.

    # lever les acteurs culturels au rang dambassadeurs de notre ville.

    ENJEUX POUR LA R E N A I S S A N C E DANGOULME

    Sources : / Compte administratif Angoulme et GrandAngoulme 2008, 2009, 2010, 2011, 2012. / Budget primitif, Angoulme et GrandAngoulme 2013 / Bilan des besoins sociaux 2010, 2011, 2012 / Plan de Dplacement Urbain du GrandAngoulme / Schma de Cohrence Territoriale de lAngoumois / Ple Emploi Charente / Insee.fr / Insee Poitou-Charentes et Agence Rgional dvaluation environnement et Climat, La prcarit nergtique dans les logements de Poitou-Charentes : 15 % des mnages concerns , Dcimal n321 octobre 2012 / Presse quotidienne rgionale (Charente Libre Sud-Ouest) / Ministre des finances - http://alize22.finances.gouv.fr

    (GARDEN NEF PARTY Photo JLM)

    (Photo Rmy MASSELIN)

  • ANNE-MARIE

    La vie commerciale et artisanale, cest lessence mme de la vie dans une ville. Cest le moment de la rencontre, du plaisir et de la ncessit au quotidien. Cest un facteur didentit, une rue aprs lautre.

    Alors, coutons les com-merants et les angou-moisins qui souhaitent de nouveau faire leurs achats en centre-ville.

    Commerces.

    Des stationne-ments payants plus nombreux. Extension effr-ne des zones com-merciales priph-riques, valides par le Schma de Cohrence Territoriale (SCOT) conu par lactuelle majorit.

    Aucune action pour limplantation des commerces de proxi-mit et artisans dart.

    Abandon de la place du Champ de Mars. Un problme r-current de propre-t dans la ville .

    # Crer une vraie structure associa-tive, soutenue par la ville et gre pour et par les commerants.

    # Relier nos places et nos quartiers plutt que durbaniser la priphrie.

    # Assurer la tranquillit des commerants et de leur clientle en centre-ville.

    # Instaurer des plages de gratuit pour le stationnement en centre-ville.

    # Crer du lien entre les commerces et les personnes isoles.

    Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 4 Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 5

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    Tranquillit et Scurit.

    VOLODIA

    La scurit des Angoumoisins, cest lurgence !

    Je suis choqu de voir le maire se dsengager de sa mission de scurit pu-blique ! Deux drames en deux mois, l'incen-die d'un centre social, des comportements inadmissibles et dgra-dants sur la place du Champ de Mars laisse

    aux marginaux et aux petites bandes de cads, un centre-ville o se dveloppent des points chauds la nuit tombe, des quartiers de non droit o les habitants ont peur et se taisent pour viter les repr-sailles... Aujourdhui, je

    ne reconnais plus ma ville. On doit

    ragir !

    Sentiment gn-ral dinscurit grandissant en centre-ville et dans les quartiers, des

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    Promesses

    non tenues ! (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Permettre aux forces de police de proximit de se recentrer sur leurs missions de scurit . Sans moyen :

    impossible. // Dvelopper un rseau dalerte et de corres-pondants de nuit (en renforant par exemple le rseau associa-

    tif) . On attend toujours. // Mettre en place une surveillance renforce des lieux sensibles comme les parkings, les parcs et la coule verte . Toujours pas mis en place. // Instaurer un contrle rel des propritaires de chiens potentiellement dange-reux. Pas fait. Rien na chang.

    commerants et de leur clientle.

    Des dispositifs non coordonns, qui s'empilent, loin des ralits.

    522 000 (-17,25%) en moins pour le budget de la scurit et la salubrit publique, entre 2008 et 2012

    -17% en 5 ans de la prvention de la dlinquance dans lagglo-mration : moins de mdiateurs pour plus de personnes en difficults. Police municipale : une mission essen-tielle mal dfinie (des horaires de bureaux - de 9h 18h, un matriel inadapt).

    Un dbat sur la vido-protection confisqu par le maire sortant.

    Aucun projet ducatif en lien avec les parents et le systme den-seignement autour des valeurs citoyennes, de la mdiation et de la prvention.

    # Rajuster le ser-vice de Police muni-cipale aux besoins rels des Angoumoisins

    # Mieux surveil-ler grce aux nou-velles technologies ( v i d o - p r o t e c t i o n cible).

    # Amliorer lclai-rage public.# Coordonner les acteurs de la scurit et de la prvention de la dlinquance pour un ser-

    vice continu sur le terrain.

    # Revitaliser le centre-ville avec un espace dducation et danimation ouvert tous et reli aux autres quartiers.

    # Promouvoir une jeunesse citoyenne par lducation et la mdiation.

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    ANNE LAURE

    Soccuper relle-ment des populations les plus fragiles

    Seniors et personnes isoles, cest du discours. Aucune nouvelle maison daccueil, la rnovation de Beaulieu lance seu-lement en fin de mandat. Aucun plan global dans la politique de solidarit de la Ville. Il y a un vrai dficit dinnovation en matire de maintien domicile et dadaptation des logements.

    Sant et Sniors.

    23% de la popu-lation a plus de 60 ans. Aucun disposi-tif structurant nou-veau concernant nos ans.

    Un rel dficit m-dical : des soins gn-ralistes en rduction et des soins infirmiers en sous-eectif. Une den-sit mdicale du Grand Angoulme en baisse, passant sous le seuil symbolique dun mdecin pour 1000 habitants (0,98) en 2011.

    Une baisse i m p o r t a n t e

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    du nombre de c o n s u l t a t i o n s gnralistes sur lagglomration (moins 27.257 consultations en 2011, faute de ressources finan-cires pour les plus fragiles).

    # Faciliter le regroupement de jeunes mdecins sur notre territoire et particulirement dans le centre-ville.

    # Dvelopper laide aux personnes ges et personnes iso-les, dabord en matire de logement.

    # Recrer du lien intergnration-nel entre retraits et jeunes.

    # Favoriser concr-tement les dpla-cements des per-sonnes mobilit rduite.

    Sport.

    Relations ten-dues entre la ville et le mouvement sportif.

    18.5% de subven-tions municipales en moins pour les grands clubs sportifs, en 5 ans.

    Nautilis : un projet contest par la majorit, mais aucun projet alternatif concr-tis par celle-ci.

    Aucun plan d e n s e m b l e pour dvelopper les circuits de balades et randonnes le long de la Charente.

    Des quipements sportifs vtustes.

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    # Etablir un schma directeur des infra str uctures sportives.# Concevoir un plan de rnovation des quipements sportifs.# Dvelopper la dmo-cratisation effective du sport, notamment dans les quartiers.

    # Soutenir plus ferme-ment nos grands clubs angoumoisins dans le cadre dun partena-riat durable.# Accompagner les associations avec de nouveaux supports et de nouveaux outils.

    www.cazenave2014.orgwww.cazenave2014.org

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    Suivez-moi sur les rseaux sociaux.Promesses

    non tenues ! (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Dvelopper les commerces dans toute la ville en incitant fiscalement les implantations dans les

    quartiers. Rien. // Revitaliser le tissu commercial grce la concertation et au dveloppement danimation toute lanne. Moins que rien. // Aider le dveloppement des commerces de proximit, notamment dans les quartiers . Pas mieux.

    (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Amliorer les relations entre la ville et le mouvement sportif . Rat // Construire une piscine HQE

    Montauzier . Rat // Rnover les salles et les maisons de quartier et Crer des Conseils de Jeunes dans les quartiers . Rien// Dvelopper des circuits balades et randonnes le long de la Charente Nant.

    Promesses

    non tenues !

    Crer une maison de la p r v e n t i o n sant . Rien // Crer un bureau des temps. Pas le temps // Adapter les logements aux besoins de nos ans. Pas fait // Crer des maisons semi-mdicalises et des lieux dhbergement temporaire. Pas fait .

    (Photo Rmy MASSELIN)

    (Pho

    to R

    my

    MASS

    ELIN

    )

    (Pho

    to R

    my

    MASS

    ELIN

    )

    Promesses

    non tenues !

    "Ne

    pas

    jete

    r su

    r la

    voi

    e pu

    bliq

    ue" A

    rtic

    le L

    541

    -10-

    1 du

    Cod

    e de

    len

    viro

    nnem

    ent -

    Pap

    ier

    recy

    cl

    - C

    once

    ptio

    n D

    EPU

    IS 1

    977

    - Im

    prim

    erie

    Jou

    l s

    iret i

    mp.

    332

    421

    809

    000

    10

  • Promesses

    non tenues !

    Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 6

    Amnagement urbain, Logement, Dplacement.

    AMBRE

    Lamnagement dun territoire ne se fait pas au coup par coup mais ncessite un projet global, qui doit corres-pondre aux attentes de la population Franchement, tout ce qui a t lanc, amnag est revoir. On a mis des millions deuros dans des choses qui ont t penses et ralises en dpit du bon sens !

    14% de loge-ments vacants, plus fort taux de toute lagglo-mration et un tat de vtust qui ne cesse de crotre.

    Angoulme compte 40% de logements sociaux.

    chec de lOp-ration de Renou-vellement Urbain de Basseau : un

    # Revitaliser lOp-ration de Renouvel-lement Urbain sur lensemble de la ville .

    # Stopper la gabe-gie Mobilix et amlio-rer lore du rseau STGA existant.

    # Favoriser une cohabitation plus h a r m o n i e u s e entre modes de transports (pitons, vlos, voitures, transports collectifs, co-voiturage, fluvial, etc...)

    # Repenser les liaisons inter-quar-tiers et le secteur Gare

    amnagement au rabais, des dmolitions sans reconstructions, pas de place centrale et pas de nouveaux commerces de proximit, pas de cit HQE, pas daccession la proprit... Mais une belle voirie pour Mobilix et une passerelle d1 million deuros !

    La Grand Font : un quartier com-pltement dlais-s.

    5 ans pour labo-rer un Plan de D-placement Urbain, au seul service de Mobilix,

    condamn par les Angoumoisins, suspen-du par la justice, mais toujours dactualit...

    Un agenda 21, ltat de simple d-claration dinten-tion prospective.

    Mobilivolt : un service de voitures lec-triques inadapt et inef-ficace. un vhicule lou par jour, et seu-lement 90 inscrits (dont 50% de professionnels parmi lesquels les services de la mairie et du dpartement !). Cot: 200 000 par an !

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES CHIFFRES

    ENJEUX POUR LA R E N A I S S A N C E DANGOULME

    www.cazenave2014.org

    Mise en place chaotique du c h a n g e m e n t des rythmes sco-laires, anticip par le Maire sor-tant ds 2013. Mme avec la cantine 1, les mnages les plus modestes (tarifs rduits 1 et 2) sont les plus fortement pnaliss finan-cirement par la nouvelle rforme et les nouveaux tarifs p-riscolaires : les sortants ont donc rendu lcole plus coteuse et plus inquitable

    La ville doit couter sa jeunesse et fournir des outils ducatifs innovants !

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES CHIFFRES

    Enfance et ducation.

    pour les parents, et sans projet pdagogique cohrent sur le territoire.

    Disparition de la restaura-tion scolaire le mercredi, alors que 80% des parents la rcla-maient.

    Plus de 50% des jeunes nont pas de formation au moins de niveau bac dans les quar-tiers prioritaires.

    P o l i t i q u e en faveur des tudiants insuf-fisante (conditions de travail, logements publics, espaces num-riques, ou accs aux services municipaux, culturels et sportifs).

    ENJEUX POUR LA R E N A I S S A N C E DANGOULME

    # Rtablir lquit finan-cire et lgalit ducative dans nos coles et tablir un schma directeur des coles.# Donner de la sou-plesse la rforme des rythmes sco-laires, en partenariat avec les parents dlves et les structures de loisirs.

    # Btir un ple muni-cipal Jeunesse.# Mettre le num-rique au coeur de lobjectif dappren-tissage.

    Linstauration dune vritable gratuit scolaire. Rat // Lattribution dun pass Angoulme Familles ds le deuxime enfant. Rien // La rnovation de Clairgon et la construction dune nouvelle auberge de jeunesse entre la gare et le centre ville Rien.

    Promesses

    non tenues !

    (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Achever les oprations de renouvellement urbain et

    dsenclaver les quartiers. Rt. // Rnover les logements indignes dans le vieil Angoulme et lHoumeau. Ah // Crer un vritable rseau de pistes cyclables, le long de la Charente, de la gare au centre ville et entre les quartiers. Rien. // Accorder un an de parking gratuit aux propritaires de vhicules lectriques. Rien.// Construire un grand parc urbain, avec lamnagement du jardin vert, rnover le site de Clairgon. Rien.

    Angoulme, Indice 346, tat social extrme : fort taux de chmage (18,5 %) et de couverture daides (CMU, RSA, allocations logement...), forte prcarit avec de trs faibles revenus et une forte disparit entre ces revenus, population de jeunes et de personnes ges, poids du parc social et de la vacance important.

    346Indice dtat social

    INDICE DE LTAT SOCIAL(Prcarit, Revenue, Habitat, Dmographie)

    Soyaux377

    Angoulme346

    Grand Angoulme235

    La Couronne200

    Nersac178

    St-Michel162

    Gond-Pontouvre149

    141 Charente

    LIsle dEspagnac136

    131 Ruelle

    78 St-Yrieix

    55 Flac

    47 Magnac

    7 Linars

    -22 Touvre

    -32 Mornac

    -35 St-Saturnin

    -54 Puymoyen

    Indice 0

    Novembre 2013LE BILAN LAVAUD CAZENAVE ANGOULME 2014 3

    SIMON

    Crer de lemploi Angoulme, cest presque une excep-tion. Ce doit tre une obsession.

    Comment accepter le dclin conomique de notre ville et la prcarit dun nombre de plus en plus important dAngou-moisins ? Nous avons besoin aujourdhui dun profond changement, dun maire dveloppeur, premier ambassadeur conomique de sa ville, et crateur demplois. Angoulme a des atouts considrables : sur la faade atlantique elle est appele un vritable renouvellement indus-triel. Avec en son centre un projet conomique international : lImage.

    Emploi et dveloppement conomique.

    18,3% de deman-deurs demploi, un taux de chmage record fin 2012 avec (12,6% en Charente).

    Prcarit financire : sur 25000 foyers fiscaux, 17000 dclarent moins de 20000 euros annuels, 13600 foyers ne paient pas dimpts.

    Multiplicit des acteurs conomiques, sans cohrence (Ville, GrandAngoulme, d-partement, rgion, etc.)

    Seulement 9% des demandeurs demplois aids : un vritable chec du Plan Local pour lInsertion et lEmploi (PLIE du Grand Angoulme).

    Manque daction sur le foncier non-bti: aucune action concrte pour revaloriser les zones de friches i n d u s t r i e l l e s trop nombreuses Angoulme.

    Manque dinte-raction avec les ac-teurs conomiques du Ple Image Magelis

    TAT DES LIEUX :DES FAITS, DES

    CHIFFRES

    Promesses

    non tenues ! (selon le programme 2008 du maire sortant)

    Inciter les petites et moyennes entreprises cratrices demplois sinstaller Angoulme. Rat. // Crer un

    guichet unique pour les crateurs de micro-entreprises. Rien. // Implanter des outils de recherche et de transfert de technologie, ainsi que les technologies de communication (wifi libre). Rien. // Proposer des locaux loyer modr aux artisans dart en centre ville. Toujours rien.

    # Se concentrer sur limplantation dentreprises et mobiliser toutes les ressources conomiques locales sur les emplois non dlocalisables.

    # Crer des lieux pour dvelopper les projets dentre-prises, les projets culturels et sociaux.

    # Allger les charges des entre-prises locales.# Dvelopper un rseau dinsertion par le travail, en particulier pour les plus jeunes.

    # Dvelopper la fibre optique et financer un plan num-

    rique.

    www.cazenave2014.org

    ENJEUX PRIORITAIRES POUR

    ANGOULME

    Lien social et solidarit.SAMUEL CAZENAVE : La situation sociale Angoulme sest fortement dgrade. On ne r-sorbe pas la pauvret en multipliant les dispositifs, dconnects les uns des autres et trop complexes mettre en uvre pour les Angoumoisins. Il faut retisser du lien social en crant un ple unique, qui harmonisera les dis-positifs et mettra en cohrence tous les acteurs du territoire (Comit dAction Sociale, services du dpartement, atelier sant ville, mission locale, associations et entreprises dinsertion, etc.)

    Ltat des lieux est simple. Tous les indicateurs sont au rouge : Plus de 18% de chmage ; 35% de la population sous le seuil de bas revenus ; 54% des foyers angoumoisins non impos; des taux de couverture RSA (7%), CMU (17,5%) et allocations au logement (35%) bien au-dessus des moyennes ; 15% de la population sourant de prcarit nergtique ; une ore de chan-tiers et associations dinsertion en forte baisse depuis 6 ans...

    Les populations les plus fragiles voient leur situation se dgrader. Les jeunes ont de grandes dicults dinser-tion, daccs lemploi et aux soins.Les familles monoparentales, de plus en plus nombreuses, sont dans une grande prcarit. Les personnes ges, notamment les retraits aux faibles revenus, sont trs souvent isoles et ne parviennent pas se maintenir domicile.

    Un nombre important de personnes en situation de handicap sont sur Angoulme (4% des allocataires AAH, 2,7% en Charente), en raison du grand nombre de services prsents. Ceux-ci doivent tre renforcs, ainsi que lac-cessibilit aux btiments publics et aux commerces

    Les enjeux pour Angoulme sont simples : repenser un ple solidarit unique, clair et ecace ; rinvestir le champ de lconomie sociale et solidaire ; dvelopper le maintien domicile pour permettre nos sniors de rester Angoulme ; garantir un accs aux soins pour tous et permettre linstal-lation et le regroupement de jeunes m-decins ; prioriser laide au handicap partout, lcole, dans lespace public et en aidant les commerces sadapter.

    TAT SOCIAL EXTRME :UN ENJEU CONOMIQUE

    (Photo Rmy MASSELIN)

    Jeudi,je fais !Rejoignez notre quipeet des expertspour dbattre le jeudi notre permanence.

    AURELIA