D©fendre la Retraite UNE SOLIDARITE AUJOURD'HUI ATTAQUEE

download D©fendre la Retraite UNE SOLIDARITE AUJOURD'HUI ATTAQUEE

of 30

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    105
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of D©fendre la Retraite UNE SOLIDARITE AUJOURD'HUI ATTAQUEE

  • Page 1
  • Dfendre la Retraite UNE SOLIDARITE AUJOURD'HUI ATTAQUEE
  • Page 2
  • Dfendre la Retraite Il faut en finir avec la souffrance, lindignit et lexclusion. Dsormais, nous mettrons lhomme l abri du besoin. Nous ferons de la retraite non plus lanti chambre de la mort mais une nouvelle tape de la vie Extrait du discours dAmbroise Croizat l assemble en dcembre 1945, au lendemain de sa nomination comme ministre du travail et de la scurit sociale
  • Page 3
  • Dfendre la Retraite De 1945 1993 En 1945 : retraite 60 ans, avec un taux de remplacement de 20 %... Puis 65 ans avec un taux de 40 %, 15 annes ncessaires pour le droit, calcule sur les 10 dernires annes En 1973 : taux port 50 %, calcul sur les 10 meilleures annes En 1982 : ouverture du droit la retraite 60 ans
  • Page 4
  • Dfendre la Retraite 1993 En plein t, sans concertation avec les partenaires sociaux, le gouvernement BALLADUR rforme le rgime des retraites par dcret (sans discussion) : La dure de cotisation passe de 37,5 40 ans. Le salaire moyen pour le calcul du versement s'effectue sur 25 ans et non sur 10 ans. Enfin fini l'indexation sur les salaires. Consquences de cette rforme : Baisse de 17 % des retraites entre 1993 et 2008
  • Page 5
  • Dfendre la Retraite Entre 1993 et 2008 l'indexation sur les prix substitue l'indexation sur le salaire moyen s'est traduit par 17 % de moins pour les retraites.
  • Page 6
  • Dfendre la Retraite 1994 La loi MADELIN organise : Des fonds de pension pour les commerants et artisans. Ces fonds sont dfiscaliss. Des programmes d'assurance retraite et de plan d'Epargne retraite, bnficiant d'avantages fiscaux, sont proposs par les Assurances et les Banques. Consquences : Par ces moyens, banques et assurances ne paient pas la collectivit les taxes et cotisations. Les riches profitent des avantages, tandis que les fonctionnaires et assimils sont traits de privilgis en prparation des mesures venir.
  • Page 7
  • Dfendre la Retraite 1997 La gauche " plurielle " revient au pouvoir, avec le gouvernement JOSPIN. Aspect positif : cration en 1999 d'un Fonds de rserves des Retraites financ par les fonds publics et par des prlvements sur la circulation financire. Aspect ngatif : Il ne remet pas en causes les mesures du gouvernement BALLADUR. Il signe les accords europens de Barcelone (2002). Conseil Europen de Barcelone (15/03/2002) D'ici 2010, augmenter progressivement, d'environ 5 ans, l'ge moyen effectif de cessation d'activit professionnelle (58 ans en 2002) Dveloppement dun march de l'emploi plus flexible.
  • Page 9
  • Dfendre la Retraite 2002 retour de la droite avec le gouvernement RAFFARIN. 2003 F. FILLON, ministre des Affaires Sociales, russit briser l'unit syndicale. Par un accord sur l'engagement de dbattre de la question de la " pnibilit au travail " pour permettre des salaris de partir avant 60 ans la Retraite, il obtient : 40 ans de cotisations pour tous les salaris, partir de 2008 (y compris les fonctionnaires) ; 41 ans, partir de 2012. En fait, le dbat sur la pnibilit n'aura jamais lieu et le Fonds de Rserve des retraites n'est plus aliment.
  • Page 10
  • Dfendre la Retraite 2005 La victoire du NON au TCE (Trait Constitution Europenne) entrane le report des mesures de la droite et du patronat concernant les retraites. 2006 Le gouvernement VILLEPIN s'attaque aux jeunes et tente de les mettre au pas, avec le " Contrat Premier Emploi " (emploi au rabais et remise en cause de droit et liberts). Echec devant la mobilisation des jeunes, des organisations politiques et syndicales.
  • Page 11
  • Dfendre la Retraite 2007 LECTION DE N. SARKOZY LA DROITE ET LE PATRONAT ACTIVENT LA SUPPRESSION DU DISPOSITIF DE RETRAITE PAR SOLIDARIT.
  • Page 12
  • Dfendre la Retraite PROGRAMME DE SARKOZY (2007) LES BONNES QUESTIONS ...de prserver notre protection sociale, par une politique de justice... qui protge les plus faibles sans fragiliser ceux qui crent les richesses Les prlvements patronaux resteront-ils toujours bloqus ? Cest le cas depuis 20 ans. Les Exonerations patronales se poursuivront-elles ? OUI, 32 milliards d par an !. ...de prparer notre pays la prise en charge de la dpendance et en confortant la rforme juste et responsable Comment ? PAR LA POURSUITE DES MESURES ANTI-SOCIALES
  • Page 13
  • ARGUMENTAIRE DE LA DROITE NOS RPONSES Puisque nous vivons plus vieux il est normal de travailler plus longtemps. Si lesprance de vie a progress de 15 ans depuis 1950, elle s'est toujours accompagn d'une baisse de la dure du travail. C'est le progrs de la productivit (richesse produite) qui permet le progrs social (financement des retraites, rduction temps travail). Enfin, l'esprance de vie n'est pas la mme pour tous (7 ans d'cart entre ouvriers et cadres). Lesprance de vie en bonne sant en France est en moyenne de 68 ans pour les hommes et 70 ans pour les femmes. Cette esprance de vie en bonne sant est ramen 62 ans pour les ouvriers et employs. Dfendre la Retraite
  • Page 14
  • ARGUMENTAIRE DE LA DROITE NOS RPONSES Pour assurer le financement des retraites, il faut travailler plus longtemps, puisque nous vivons plus vieux. Le financement des retraites dpend avant tout de l'emploi et des salaires. Sans politique de cration d'emploi, sans rsorption du chmage, nous ne pouvons financer les retraites Travailler plus longtemps, cest repousser lge lgal, cest favoriser le chmage des jeunes. Actuellement, deux salaris sur trois n'ont pas le nombre suffisant de trimestres pour bnficier de la retraite, en raison des priodes de plus en plus importantes de chmage. Dfendre la Retraite
  • Page 15
  • ARGUMENTAIRE DE LA DROITE NOS RPONSES Pour assurer le financement des retraites, il faut travailler plus longtemps, puisque nous vivons plus vieux. Le gouvernement nous impose plus quune rforme des retraites mais un projet de socit, o vouloir vivre cest dj tre un peu coupable ! Pourquoi ne pas prendre le temps de vivre ? Ou vivre cest aussi contribuer Il manque dans le dbat lapport social et conomique des retraits; engagements associatifs, humanitaires, aides aux enfants et petits enfants, tourisme, voyages, consommation, etcLe retrait nest pas une charge, il produit aussi des richesses, dautant plus quil est jeune et en bonne sant !!! Dfendre la Retraite
  • Page 16
  • ARGUMENTAIRE DE LA DROITE NOS RPONSES Le dficit est tellement important C'est la politique d'exonrations fiscales et d'avantages divers accords au patronat, aux Banques et Assurances qui ont provoqu les dficits. C'est l'absence de versement au Fond de Rserve des Retraites, qui aggrave le dficit des caisses. C'est la prcarit et la diminution des emplois qui privent les caisses de retraite de ressources. Dfendre la Retraite
  • Page 17
  • ARGUMENTAIRE DE LA DROITE NOS RPONSES Il faut accorder ceux qui ont les richesses, des avantages, pour qu'ils ne quittent pas le pays et investissent pour crer l'emploi. Cela aidera ceux qui sont installs l'tranger de revenir, et de crer de l'emploi. Trois ans plus tard, le bouclier fiscal n'a rien rapport et cote trs cher... En 2008, 821 contribuables soumis limpt sur la fortune ont quitt la France. Ils ntaient que 719 en 2007. Le bouclier fiscal nempche donc pas lvasion fiscale. Dfendre la Retraite
  • Page 18
  • ARGUMENTAIRE DE LA DROITE NOS RPONSES Les charges sociales sont trop lourdes, les impts aussi Faux: les prlvements obligatoires ont baiss de 2,3% entre 2006 et 2009. Cest 44 Milliards d / an ! 2001 / 2005, Les rsultats oprationnels des socits non financires ont progress de 30 Mds, limpot sur les bnfices. - 6 Mds ! dividendes aux actionnaires + 25 Mds La baisse de TVA pour les restaurateurs est difiente. Ils empochent 3 milliards , ne crent aucun emploi, ne baissent pas les prix ! Dfendre la Retraite
  • Page 19
  • Premires victimes: les femmes et les jeunes En 2009, 21% des femmes ont liquid leur pension 65 ans, contre 12,9% des hommes. En 2004, 44% des femmes avaient valid une carrire complte, 86% des hommes. La gnration ne en 1950 validait 11,2 ans de travail l ge de 30 ans. Au mme ge, la gnration 1974 nen valide que 7,7 ! Pour 42 annuits elle travaillera jusqu .64,3 ans ! Esprant valider 30 annuits de30 60 ans !
  • Page 20
  • Dfendre la Retraite N'EST-IL PAS TEMPS DE PROPOSER D'AUTRES SOLUTIONS ?!
  • Page 21
  • Dfendre la Retraite PROPOSITIONS 1.Abroger les rformes de la droite depuis 1993 2.Garantir le droit au dpart 60 ans taux plein (75% du salaire de rfrence) 3.Permettre aux salaris ayant effectu des travaux pnibles de prendre leur retraite plus tt taux plein 4.Garantir qu'aucune retraite ne sera infrieure au Smic 5.Indexer l'volution des pensions sur les salaires
  • Page 22
  • Dfendre la Retraite PROPOSITIONS 6.Maintenir et amliorer les dispositions spcifiques pour les femmes 7.Considrer que les priodes non travailles, lies la maternit, aux accidents du travail et aux maladies professionnelles, aussi bien que le temps partiel impos sont des priodes travailles temps plein 8.Valider les priodes d'tude aprs 18 ans comme les priodes de recherche d'un premier emploi ds l'inscription au Ple-emploi 9.Porter la pension de rversion 75 % sans condition dge
  • Page 23
  • Dfendre la Retraite QUELS FINANCEMENTS ? 1.Le financement des retraites par rpartition repose d'abord sur l'emploi et les salaires (5 millions de la population en inactivit : 1 million demplois avec un salaire mens