Déconnexion soutenable des réseaux - th3.frth3.fr/imagesThemes/docs/DE_BELLESCIZE_LERVOIRE... ·

download Déconnexion soutenable des réseaux - th3.frth3.fr/imagesThemes/docs/DE_BELLESCIZE_LERVOIRE... ·

of 15

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Déconnexion soutenable des réseaux - th3.frth3.fr/imagesThemes/docs/DE_BELLESCIZE_LERVOIRE... ·

  • Dconnexion soutenable des rseaux

  • La loi relative la transition nergtique pour la croissance verte a t promulgue le le 17 aot 2015. On peut y lire : TITRE Ier : dfinir les objectifs communs pour russir la tran-sition nergtique, renforcer lindpendance nergtique et la comptitivit conomique de la France, prserver la sant humaine et lenvironnement et lutter contre le changement climatique. Puis : art II - 7 : Dvelopper la recherche et favoriser linnovation dans les domaines de lnergie et du btiment. Mais encore TITRE II : mieux rnover les btiments pour conomiser lnergie, faire baisser les factures et crer des emplois etc...

    Nous inscrivant dans le thme de la dconnexion nerg-tique, nous souhaitons mettre en relation ces mesures avec la possibilit de construire un habitat individuel. En quoi les lois franaises favorisent, ou freinent-elles lautonomie du logement individuel ? En quoi favorisent-elles le respect de lenvironnement alors quelles semblent contraignantes ?Les qualits et inconvnients de diffrents types de rseau au-tonome et cologiques seront tudis, et nous verrons quels sont ceux que la loi franaise favorise ou non. Cest au tra-vers de projets franais que lon trouvera une varit

    de dispositifs alternatifs l hyper-connexion et respec-tueux de lenvironnement.Bien plus quune question de loi et denvironnement, la maison autonome soulve la question du mode de vie, de la respon-sabilit, du savoir-faire. Le cra-teur de la maison autonome, Patrick Baronnet dirait : La connexion a cart la notion de la valeur des choses ; on na plus ide de ce que dpenser 20 litres deau vaut en tour de turbine. Nous nous sommes particuli-rement arrts sur les trois r-seaux physiques qui concernent le logement individuel ; leau, llectricit, et les dchets.

    Pour faire face une dpendance trop importante de lextrieur, lhabitat doit dans un premier temps se d-connecter du rseau deau. Leau est un lment indis-pensable pour garantir la vie. Il est donc lgitime que lhabitat puisse se doter doutils qui lui assurent une au-tonomie sur ses besoins en eau. Quels sont alors les dis-positifs permettant de ce dconnecter des rseaux deau et dans quelle mesure les lois permettent-elles cette d-connexion ? Il est ncessaire de sinterroger sur lapprovi-sionnement, la consommation puis les rejets qui peuvent se faire lchelle de lhabitat.

    Comment sapprovisionner en eau ?

    Eau de pluie

    Selon larticle 641 du code civil :Tout propritaire a le droit duser et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fond. Cependant, pour des raisons de sant publique, son utilisation est autorise uniquement pour lagriculture, le net-toyage, la machine laver ou les toi-lettes.

    1

    LEAU

    DE BELLESCIZE Arthur - LERVOIRE Manon - PAULY Aurore / ENSAPB/2015-2016/L3-S5/TD de Thorie - Le rve dune dconnexion - RIGAL Salom

  • Pour stocker ces eaux de pluie il existe des cuves. Ces cuves sont directement relies, aux gouttires qui rcuprent leau des toits, grce un col-lecteur. Les cuves sont sous forme de citernes qui peuvent tre enterres, semi- enter-res ou laisses lair libre. Elles doivent tre enterres pour une alimentation par-tielle ou totale de sa maison. En effet, cette configuration permet leau de rester la mme temprature et dtre labri de la lumire. Labsence de lumire empche le dve-

    loppement dalgues et la pro-duction dodeurs. Les cuves peuvent tre en plastique, en pierre ou en bton. Le meil-leur matriau de stockage de leau est la pierre calcaire ou le bton car il neutralise lacidit de leau de pluie. Ces cuves sont quipes dun systme de trop plein reli une zone dpandage afin dviter dventuels dbordements. Une pompe est souvent instal-le sur ces cuves afin dame-ner leau directement dans la maison.

    1 - Article 641Cr par Loi 1804-01-31 promulgue le 10 fvrier 1804Tout propritaire a le droit duser et de dispo-ser des eaux pluviales qui tombent sur son fonds.

    Rivires et puits

    LArticle 642 du code civil nonce que Celui qui a une source dans son fond peut toujours user des eaux sa volont dans les limites et pour les besoins de son hritage. Mais il ne doit pas nuire aux propritaires des fonds infrieurs et aux besoins du village.

    LArticle 644 dit que Celui dont la proprit borde une eau cou-rante, autre que celle qui est dclare dpendance du domaine public par larticle 538 au titre De la distinction des biens , peut sen servir son passage pour lirrigation de ses proprits.Celui dont cette eau traverse lhritage peut mme en user dans lintervalle quelle y parcourt, mais la charge de la rendre, la sortie de ses fonds, son cours ordinaire. Il est donc possible de salimenter en eau par le biais de rivires ou de puits mais sous certaines conditions. Cependant, pour des raisons de sant publique, au mme titre que les eaux pluviales, il est interdit de se servir de cette eau comme boisson ou pour se laver.

    Les sources dapprovisionnements sont multiples cependant des enjeux sanitaires remettent en question une possible dcon-nexion.

    2 - LArticle 642Cr par Loi 1804-01-31 promulgue le 10 fvrier 1804Celui qui a une source dans son fonds peut tou-jours user des eaux sa volont dans les limites et pour les besoins de son hritage.

    3 - Article 644 Cr par Loi 1804-01-31 promulgue le 10 fvrier 1804Celui dont la proprit borde une eau courante, autre que celle qui est dclare dpendance du domaine public par larticle 538 au titre De la distinction des biens , peut sen servir son passage pour lirrigation de ses proprits.Celui dont cette eau tra-verse lhritage peut mme en user dans lin-tervalle quelle y par-court, mais la charge de la rendre, la sortie de ses fonds, son cours ordinaire.

    3

    2

    DE BELLESCIZE Arthur - LERVOIRE Manon - PAULY Aurore / ENSAPB/2015-2016/L3-S5/TD de Thorie - Le rve dune dconnexion - RIGAL Salom

  • Comment rendre leau potable ?

    Des systmes permettent de rendre potable les eaux collec-tes grce des traitements UV qui viennent dtruire les bactries prsentes dans ces eaux, ce systme reste cepen-dant complexe. Il existe gale-ment des systmes plus pr-caires comme le four solaire.

    Le four solaire, ou distillateur solaire a pour but de dessaler leau de mer et dassainir leau saumtre. Il a t invent par Gabriele Diamanti. Cet appareil manipulable par une seule personne peut subve-nir aux besoins dune famille en eau potable.

    Celui- ci fonctionne sur le mme principe quune cafetire lItalienne inverse. Le dispositif est compos de plusieurs couches superposes. Leau collecte non potable est verse dans un rservoir en partie suprieure. La chaleur naturelle du soleil va chauffer le rcipient et ainsi augmenter la temprature et la pression de leau collecte.La vapeur ainsi forme est force vers le bas par lintermdiaire dun tube central. Elle se condense ensuite contre le couvercle du rceptacle au fond du distillateur qui se remplit au goutte goutte dune eau propre et potable. Il faut en moyenne huit heures densoleillement pour produire cinq litres deau potable. Le processus de distillation ne ncessite ni lectricit, filtre, pices dtaches ou maintenance particulire.

    Cette cuve a t pense en terre cuite mais elle peut tre ralise avec dautres matriaux.

    Aprs stre focaliser sur les apports et la qualit de leau, il est indispensable de pouvoir traiter les rejets pollus afin de crer un cycle vertueux.

    Comment assainir les eaux uses ?

    Les eaux uses ne peuvent pas tre rejetes en ltat dans la nature, car elles sont nocives pour lenvironnement. Elles doivent donc au pr-alable tre traites afin de prvenir les risques de pollution. Il existe aujourdhui, deux manires de traiter les eaux uses : soit par le rseau communal dassainissement (assainissement collectif), soit par une ins-tallation individuelle dassainissement (assainissement non collectif).

    Selon le service publique : Assainissement collectifLe propritaire dun logement (immeuble, maison) situ dans une zone dassainissement collectif doit procder au raccordement du tout--lgout. De plus, il faut payer son propre raccordement (il est possible davoir une aide de la mairie pour les plus dmunis).

    4 https://www.ser-vice-public.fr/par-ticuliers/vosdroits/F447

    4

    DE BELLESCIZE Arthur - LERVOIRE Manon - PAULY Aurore / ENSAPB/2015-2016/L3-S5/TD de Thorie - Le rve dune dconnexion - RIGAL Salom

  • La phytopuration est un systme dassai-nissement individuel des eaux uses par les plantes. On distingue deux grands types de phytopuration :

    Le lagunage est une technique consistant reproduire lcosystme dune zone humide. Les intrts sont multiples, puisquen plus dpurer leau, ce systme offre la faune sauvage un abri. Toutefois le lagunage nest pas la meilleure solution de phytopuration afin dobtenir une qualit deau convenable.

    Les filtres plants de macrophytes.

    la diffrence du lagunage, le filtre plant met en uvre un mdia filtrant (sables gravillons, graviers). Dans ce systme les eaux uses vont passer dans trois bassins :

    Elles passent en premier dans le filtre Vertical, massif filtrant, com-pos de matriaux drainants qui vont filtrer et retenir tous les ma-triaux en suspension. Leau passe ensuite par un filtre horizontal qui va pouvoir trait lazote, le phosphore mais aussi les bactries. Ces deux bassins sont tanches afin de ne pas polluer les sols. Les eaux alors pures sont ensuite renvoyes dans une noue dinfil-tration qui nest pas tanche. Les filtres plants sont des espces vgtales soigneusement slectionnes, capables dabsorber les polluants tels que les nitrates ou les phosphates. On utilise sou-vent des plantes persistantes mergentes telles que les bambous, roseaux, massettes, laches.

    Ce traitement peut aussi tre utilis lchelle dune ville ce qui est beaucoup moins cher que lexploitation dune station dpuration classique. Cependant, cette mthode demande de grandes super-fic