DÉCHETS LE COMPOSTAGE - .PAGE 2 Le compostage et le paillage Le compostage et le paillage PAGE 3

download DÉCHETS LE COMPOSTAGE - .PAGE 2 Le compostage et le paillage Le compostage et le paillage PAGE 3

of 13

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of DÉCHETS LE COMPOSTAGE - .PAGE 2 Le compostage et le paillage Le compostage et le paillage PAGE 3

  • DCHETS

    LE COMPOSTAGE ET LE PAILLAGE JARDINER AU NATUREL

    DITION

    MARS 2017

  • Le compostage et le paillage PAGE 3PAGE 2 Le compostage et le paillage

    Valoriser et recycler ses dchets organiques

    la maison comme au jardin, nous produisons des dchets organiques (pluchures de lgumes, restes de repas, tontes de gazon, feuilles mortes, tailles de haies). Ils composent 40 60 % de notre poubelle dordures mnagres. Bonne nouvelle, il existe des solutions pour leur offrir une nouvelle vie. Nous pouvons les valoriser et les recycler nous-mmes grce au compostage et au paillage.

    Ces pratiques, inspires du processus de rgnration dans la nature, amliorent la fertilit de la terre de nos jardins ou de nos plantes en pot, sans produits chimiques. Un geste doublement bnfique : nous rduisons les dchets produits et nous faisons du bien nos plantations. En plus, cest facile et cest gratuit !

    GLOSSAIRE

    Amendement Substance organique ou minrale incorpore au sol en quantit notable pour le rendre plus fertile.

    Support de culture Matire permettant lancrage des racines de la plante et la circulation des substances fertilisantes, jouant ainsi le rle de support.

    Humus Matire terreuse de couleur sombre prsente dans la couche superficielle du sol, qui provient de la dcompo-sition de la matire organique.

    AnarobioseConditions de vie dans un milieu sans oxygne.

    Hyginisation Traitement par des procds physiques ou chimiques qui rduit un niveau acceptable la prsence de tous les micro-organismes pathognes dans un milieu.

    TOUS LES GUIDES ET FICHES DE LADEME SONT CONSULTABLES SUR :www.ademe.fr/guides-fiches-pratiquesLES GUIDES PEUVENT TRE COMMANDS AUPRS DE :www.ademe.fr/contact

    SOMMAIRE

    4 Russir son compost 4 Le compost, un terreau maison 5 Quels dchets composter ? 6 5 rgles pour russir son compost

    9 Composter la campagne comme la ville 9 Dans son jardin, en tas ou en bac 11 Sur un balcon ou en appartement, le lombricompostage 13 Pour tout l'immeuble, le compostage partag

    15 Comment utiliser le compost ? 15 Attendre que le compost soit mr 16 Au bon moment, au bon endroit

    18 Le paillage, l'alli des jardiniers18 Le paillis, protecteur et nourricier 19 Avant de pailler, prparer le sol20 Pailler avec quels dchets ?20 Comment pailler ? 21 viter les piges 21 Bien utiliser le paillis

    23 Pour aller plus loin : et si on limitait nos dchets ?

  • Le compostage et le paillage PAGE 5PAGE 4 Le compostage et le paillage

    Quels dchets composter ?

    Sans hsiter Les dchets de cuisine : pluchures, marc de caf, filtres en papier, pain, laitages, crotes de fromages, fanes de lgumes, fruits et lgumes abms, etc.

    Les dchets de jardin, sils ne sont pas utiliss pour le paillage (voir page 18) : tontes de gazon, feuilles, tailles de haies, fleurs fanes, etc.

    Certains dchets de maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, sciures, copeaux, papier journal, cartons salis (mais non souills par des produits polluants), plantes dintrieur, etc.

    Modrment ou avec prcaution Les dchets trs ligneux ou durs (tailles, branches, os, noyaux, trognons de chou...) : parce quils se dgradent plus difficilement, ils peuvent tre broys au pralable.

    Les mauvaises herbes : leurs graines rsistent au compostage et peuvent germer.

    La viande : il est prfrable de la placer en petits morceaux au centre du tas, hors datteinte des animaux.

    Les coquillages et les coquilles dufs : mme sils ne se dcomposent pas, leur usure apporte des lments minraux et leur structure facilite laration.

    Les vgtaux malades : si la plupart des germes pathognes, concurrencs par les micro-organismes du compostage, sont limins, on ne peut pas garantir une hyginisation totale et la destruction des graines. Le compost peut alors permettre la propagation des maladies.

    DES DCHETS ORGANIQUES UTILES AUX VGTAUX ET AUX ANIMAUX !

    Certains dchets (viande et crotes de fromage) peuvent nourrir vos animaux domestiques (chats, chiens). Pensez aussi donner les restes de pain, pluchures, tontes de pelouse vos lapins. Cest moins de dchets dans votre poubelle et une bonne alternative lachat de nourriture.

    Russir son compost Pour transformer ses dchets organiques en compost, il suffit de respecter quelques rgles simples. Objectif : fournir les meilleures conditions de travail aux micro-organismes qui dcomposent les dchets.

    Le compost, un terreau maison

    En prsence doxygne et deau, les matires organiques sont transformes par des micro-organismes (bactries, champi-gnons) et des organismes de plus grande taille (vers, acariens, petits insectes). Au terme du processus, on obtient ce que lon appelle un compost mr. Un produit idal pour votre potager, vos fleurs, vos plantes en pot, les espaces verts de votre rsidence, des jardins partags

    Le compost, mlang la terre, augmente le taux de matire organique dans le sol, amliore sa porosit et matrise son rosion. Pour cela, il suffit de lpandre en couches minces, puis de lincor-porer superficiellement au sol par binage.

    Il favorise la croissance des plantes et leur dveloppement raci-naire.

    Le compost mr se caractrise par sa couleur fonce et sa structure grumeleuse.

  • Le compostage et le paillage PAGE 7PAGE 6 Le compostage et le paillage

    Ne compostez pas Les produits synthtiques non biodgradables : verre, mtaux, plastiques, tissus synthtiques, contenu des sacs daspirateur

    Les couches-culottes : elles ne sont pas entirement biod-gradables.

    Les bois vernis ou peints : les bois de menuiserie ou de char-pente, presque toujours traits chimiquement.

    Les produits chimiques (huile de vidange) de faon gnrale.

    Noubliez pas que nombre de ces dchets peuvent tre recycls. Dposez-les dans les bacs adquats ou en dchterie.

    5 rgles pour russir son compost

    Mlanger les dchets entre eux Pour bien composter, il faut mlanger des catgories opposes, en les brassant ds le dpart ou en les disposant en couches alternes.

    dchets carbons et dchets azots

    Tailles, branches, paille, corces, feuilles mortes, sciure, copeaux, herbes sches, papiers, cartons, etc.Seuls, ils se compostent trs lentement.

    Dchets de cuisine, tontes de gazon, pousses vertes, etc.Ils se dgradent trs facilement et ont tendance pourrir (cest notamment le cas des tontes de gazon).

    dchets humides et dchets secs

    Dchets de cuisine, tontes de gazon, pousses vertes, etc.Leau quils contiennent est trs utile au processus, mais seuls, ils se tassent et sasphyxient, gnrant des coulements de jus et des odeurs dsagrables.

    Branches, paille, papiers, sciure, etc.Seuls, ils ne se compostent pas.

    dchets grossiers et dchets fins

    Tailles et dchets fibreux broys.Lenchevtrement de ces matriaux cre des vides dans lesquels lair peut circuler, ce qui facilite laration. Cependant, sils sont trop nombreux, ils risquent dentraner un desschement trop rapide des dchets en compostage.

    Dchets de cuisine, sciure, tontes de gazon, etc.Ils se tassent facilement, empchant le passage de lair.

    Broyer les dchets si besoinLes vgtaux durs, longs et encombrants sont plus difficiles composter. En sectionnant, fragmentant, crasant ou broyant ces dchets, vous facilitez laction des micro-organismes. Ces dchets favorisent laration des matires en compostage. Vous pouvez les rutiliser sur plusieurs cycles de compostage, en les retirant du compost mr par tamisage.

    NE BRLEZ JAMAIS LES DCHETS VERTS LAIR LIBRE !

    Cest interdit (les quelques drogations possibles sont strictement encadres). Cest une source de nuisance pour vous et vos voisins : odeurs, fumes et production de polluants, dont des particules fines dangereuses pour la sant.

    Arer les matires Les micro-organismes utiles au compostage ont besoin doxygne. Sans air, ils sont remplacs par dautres qui produisent des gaz malodorants et du mthane, puissant gaz effet de serre.

    Intgrez des matires grossires : elles permettent une ara-tion permanente des dchets ;

    Ralisez un brassage rgulier : au dbut du compostage (lorsque lactivit des micro-organismes est la plus forte), puis tous les 1 2 mois.

    Le brassage permet de dcompacter le compost, de larer et dassurer une transformation rgulire.

  • Le compostage et le paillage PAGE 9PAGE 8 Le compostage et le paillage

    Composter la campagne comme la ville Pour composter, il nest pas indispensable davoir un jardin. Le compostage en pied dimmeuble se pratique dans de nombreuses villes et le lombricompostage en appartement ne ncessite quune place rduite.

    Dans son jardin, en tas ou en bac

    Le compostage en tasCette technique consiste regrouper les dchets en tas (de 0,5 m 1,5 m en moyenne) mme le sol, pour faciliter la colonisation par les vers de terre et les insectes. Vous pouvez disposer au pralable un lit de branchages pour assurer un drainage du compost par le bas. Dans tous les cas, vitez de le mettre dans un creux : leau pourrait sy accumuler.

    Privilgiez un endroit cach, bien drain, mi-ombre, labri du vent. Pensez galement le situer ni trop prs ni trop loin de votre maison, pour combiner facilit daccs et agrment. vitez enfin de le positionner en limite de proprit (vos voisins pourraient ne pas apprcier la vision de votre compost).

    Le compostage en tas est pratique si vous avez la place et peu de temps y consacrer.

    Surveiller lhumidit Trop dhumidit empche laration : le compostage est frein et des odeurs dsagrables se dgagent. Si cest le cas, on peut taler le compost quelques heures au soleil ou le mlanger avec du compost sec ou de la terre sche.

    Pas assez dhumidit : les dchets deviennent secs, les micro-organismes meurent et le processus sarrte. Il faut alors arroser le compost.