DÉCemRe 2012 de l’université PARIS .02 Frédéric DARDEL Président de l’Université Paris

download DÉCemRe 2012 de l’université PARIS .02 Frédéric DARDEL Président de l’Université Paris

of 25

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of DÉCemRe 2012 de l’université PARIS .02 Frédéric DARDEL Président de l’Université Paris

  • Autisme & pdopsychiatrie

    Lautisme lge adulte

    Pour une approche multidisciplinaire

    Limagerie mdicale une cl du diagnostic

    Lducation physique chez les personnes

    autistes

    Les formations de lUniversit

    Paris Descartes

    Tmoignage de Manon Toulemont

    Lautisme

    de lUniversit paris descartes

    Les recherches en psychopathologie

    Dcembre 2012

  • 02

    Frdric DARDEL Prsident de lUniversit

    Paris Descartes

    Jean-Louis ADRIEN Professeur

    de psychopathologie de lenfant

    Laboratoire de Psychopathologie

    et Processus de SantInstitut de Psychologie

    de lUniversit Paris Descartes

    DitO

    Bien que le syndrome de lautisme ait t identifi il y a bientt 70 ans par le psychiatre amricain Lo Kanner, les questions de son tiologie, de son diagnostic prcoce, et des modalits thrapeutiques restent encore et toujours dactualit. De nombreuses recherches ont t ralises, apportant dimportantes et nouvelles connaissances relatives non seulement aux tiologies possibles et souvent multi-factorielles mais aussi aux modalits dintervention et aux pronostics diffrencis. Les chercheurs et les cliniciens ainsi que les familles des personnes porteuses du trouble autistique doivent travailler main dans la main pour faire avancer les connaissances et amliorer et changer les pratiques. Ce nest pas simple. En France, il y a des habitudes de penses et dinterventions trs anciennes qui sont bien inscrites dans les esprits et qui ne sont pas forcment adaptes aux personnes avec autisme. Pour ce qui concerne les interventions, les changements quappelle la Haute Autorit de Sant (HAS) dans son rapport de recommandations davril 2012 sont difficiles assurer, malgr la bonne volont de beaucoup de praticiens, car les enjeux qui y sont lis sont multiples : notamment conceptuels, sociaux, conomiques.

    LUniversit Paris Descartes accueille plusieurs quipes de recherche qui sont en mesure daccompagner ces changements et qui visiblement en ont la dtermination par les rsultats innovants quelles obtiennent, dans les domaines des neurosciences, de la gntique et de la psychopathologie du dveloppement. Elle dispose galement de plusieurs quipes denseignants-chercheurs et de chercheurs, formateurs experts de lautisme et des troubles apparents, dans les disciplines de la psychologie, de la sociologie et de la mdecine. Originalit, au sein de lInstitut de Psychologie, il y a une quipe comprenant quatre enseignants-chercheurs et un directeur de recherche Inserm experts de lautisme de lenfant dont les enseignements et formations (diagnostic, valuations, interventions) sont adosses leurs recherches.

    En cette fin danne 2012, o lautisme a t dclar grande cause nationale , lUniversit Paris Descartes a choisi de consacrer un numro spcial de ses Cahiers cette pathologie. Lautisme est un sujet important, passionnant et difficile, qui pose des questions en recherche fondamentale et en recherche clinique, qui touche laccompagnement des patients et de leurs familles. Il fait partie de ces pathologies qui ont suscit, et suscitent toujours, des dbats vifs entre les spcialistes.

    Interdisciplinaire, lUniversit Paris Descartes regroupe en son sein une diversit dquipes de recherche, denseignants et de mdecins qui, chacun dans leur domaine, apportent une contribution prcieuse la comprhension, au diagnostic et la prise en charge des autistes. Ce numro des Cahiers prsente donc lensemble des acteurs de notre universit qui se battent contre cette maladie. De la psychologie la gntique en passant par la psychiatrie et la pdo-psychiatrie ou les STAPS, les recherches sur lautisme occupent un large spectre de nos spcialits depuis plusieurs dcennies. Lenseignement nest pas en reste et dans cette dition figure aussi une prsentation des principales formations ayant trait lautisme et sa prise en charge.

    Bonne lecture et bonne fin danne tous.

  • Les Cahiers de lUniversit Paris Descartes sont dits par LUniversit Paris Descartes

    Directeur de la publication :Frdric Dardel

    Responsable scientifique :Jean-Louis Adrien

    Rdaction en chef : Pierre-Yves Clausse, Alice Tschudy

    Coordination :Brigitte Brohard

    Maquette :Agence Avril

    Version numrique :Virgile Deltre

    Iconographie :Fotolia

    Ont collabor ce numro :Jean-Louis Adrien,Nathalie Boddaert, Emilie Cappe, Laurence Colleaux,

    Eric Dugas, Raphal Gaillard, Bernard Golse,Gilles Martinez,Jean-Philippe Moreton, Arnold Munnich,Marie-Hlne Plumet, Manon Toulemontet Monica Zilbovicius

    Ou

    Rs

    03

    autisme et pdopsychiatrie

    Dfinition de lautisme

    Les recherches en psychopathologie

    Pour une approche multidisciplinaire

    Tmoignage de manon toulemont

    Lautisme lge adulte

    Limagerie mdicale, une cl du diagnostic et de la recherche sur lautisme

    Lducation physique offrirait des perspectives

    dapprentissage aux personnes prsentant des troubles

    autistiques

    46

    10

    14

    23

    12

    16

    18sO

    mm

    aiRe

    Les formations de luniversit Paris Descartes consacres lautisme

    20

  • 04

    DFiNitiONDE LAUTISME

    Lautisme de lenfant est un syndrome qui a t individualis par le psychiatre amricain Lo Kanner en 1943. selon les classifications internationales (Cim-10 et aPa, Dsm-iV-tR, 2003), il est dfini comme un trouble envahissant du dveloppement qui affecte lensemble des fonctions psychologiques qui se dveloppent durant les premires annes de vie. Les caractristiques

    principales sont : les altrations qualitatives des interactions sociales, les altrations qualitatives de la communication verbale et non-verbale, la pauvret de lactivit imaginative, des comportements strotyps et une limitation et une restriction des activits et des centres dintrt. toutes ces altrations doivent tre prsentes avant lge de 30 mois. Chacune de ces altrations est actualise par plusieurs manifestations comportementales telles que labsence ou la pauvret du contact par le regard, la recherche de lisolement, un langage non-communicatif insuffisamment suppl par les gestes et la mimique, un jeu symbolique pauvre ou inexistant, des activits strotypes et ritualises et une intolrance au changement.

    Il y a plusieurs autres syndromes dans la catgorie trouble envahissant du dveloppement , comme le syndrome dAsperger. Les enfants prsentant ce trouble ont une altration qualitative des interactions sociales, des comportements, des intrts et des activits restreints, rptitifs et strotyps et des altrations dans les domaines de la vie sociale. Ce syndrome se distingue du trouble autistique par une absence de retard gnral dans le domaine du langage (un langage riche et sophistiqu caractris par une intonation particulire), du dveloppement cognitif (intelligence normale voire suprieure la normale), et de lautonomie personnelle et du comportement adaptatif.

    Lautisme est un trouble envahissant du dveloppement, ce qui signifie quil affecte lensemble des fonctions psychologiques en dveloppement. Pourtant, les recherches aussi bien cliniques quexprimentales dans lautisme ont privilgi et privilgient encore, dune part, des axes danalyse et dinterprtation tendant parfois rduire le trouble au seul aspect tudi et, dautre part, des thories explicatives le rduisant leurs seules conceptualisations. La plupart des auteurs explorant lune ou lautre de ces fonctions perturbes invoquent la perturbation de celle-ci

    comme expliquant le trouble autistique. Les interventions et les thrapies qui en dcoulent peuvent souffrir de ce mme dfaut : elles sont limites et souvent tubulaires.

    Cependant, sil apparat actuellement quaucune thorie et rsultat de recherche ne permettent de rendre compte de cette pathologie si complexe aux handicaps multiples, les clairages que les modles apportent la comprhension et la connaissance des particularits des personnes qui en sont atteintes constituent un enrichissement indniable pour la mise en place des interventions. En effet, certains de ces auteurs ont dvelopp (et dveloppent encore) des interventions spcifiques centres sur la fonction ou les fonctions quils ont identifies comme perturbes. Aussi, se sont dveloppes ces dernires annes un grand nombre de types dintervention dont, certes, la validation na pas toujours t effectue au regard des critres scientifiques requis, mais qui constituent une source de pratiques cliniques trs riche pour le praticien. Leur mise en uvre dans un programme personnalis et coordonn ncessite par principe affirm des valuations de qualit et des analyses rflchies et partages pour en justifier le bien-fond et la complmentarit pour lenfant et sa famille (HAS, 2012).

  • 05

    DFiNitiONDE LAUTISME

    Lautisme en imagesCentre de ressourCes autisme Le-de-FranCe

  • 06

    Les ReCheRChesEn PSyChOPAThOLOgIE

    par Jean-Louis Adrien Professeur de psychopathologie de lenfant Laboratoire de Psychopathologie et Processus de sant institut de Psychologie de luniversit Paris descartes

    Le Laboratoire de Psychopathologie et Processus de sant conduit des recherches dans le champ de la psychopathologie et plus largement de la sant, dans des contextes cliniques diversifis. Lquipe Psychopathologie du dveloppement : autisme et handicaps propose plusieurs thories psychologiques complmentaires. Ces dernires permettent didentifier les particularits de dveloppement et de fonctionnement des personnes atteintes dautisme. La connaissance de ces modles est un pr-requis indispensable pour intervenir auprs de ces personnes et de leurs familles.

    Aujourdhui, le diagnostic dautisme ne peut tre pos qu partir de lge de 2 ans, malgr la perception de signes vocateurs par les parents et les professionnels de sant. Or, un diagnostic prcoce joue un rle important po