Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière bâtiment.

download Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière bâtiment.

of 96

  • date post

    12-Apr-2017
  • Category

    Business

  • view

    109
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière bâtiment.

  • 10, rue Sextius Michel 75015 Paris

    MEMOIRE DE FIN DETUDES DE LESCE, 2016

    Croissance durable : les bnfices de lconomie circulaire pour la filire

    btiment

    Par Justine LAURENT

    Tuteur pdagogique du mmoire : Monsieur Jean-Christophe Pic

    Tuteur de stage : Monsieur Brieuc Saffr

  • RESUM & MOTS CLS

    Aujourdhui, dans le monde, les entreprises sont arrives une priode charnire qui remet en cause la manire dont elles utilisent la plante pour se dvelopper. Depuis la Rvolution Industrielle elles produisent de manire linaire en faisant trop pression sur la Terre. Si elles continuent de cette manire, elles ne pourront pas survivre sur le long terme car le monde dans lequel elles croient nest pas infini. La question est donc de savoir alors que les entreprises ont bas leur dveloppement sur un modle de production et de consommation linaire, en quoi une conomie circulaire pourrait-tre une solution pour garantir la durabilit de leur croissance ? En France, le secteur du btiment est un important consommateur de ressources et producteur de dchets qui fait face de nombreuses contraintes externes qui remettent en cause les leviers actuels de croissance de ses acteurs. Face lextinction des ressources telles que le sable, la volatilit du prix des matires premires ou les lois de valorisation des dchets, le schma dconomie en boucle propos par ce nouveau paradigme est une ncessit pour garantir la survie de lenvironnement et celle des sources de revenus des entreprises. Il semble que ce soit galement une opportunit de nouveaux leviers de croissance pour ces dernires.

    Mots-cls : Environnement, ressources, croissance, conomie circulaire, bnfices

  • CONTACTS

    Justine LAURENT28 avenue Gambetta

    78400 Chatou Tel : +33 7 50 22 92 56

    E-mail : laurent@edu.esce.fr

    Jean-Christophe PIC 10 rue Sextius Michel

    75015 Paris E-mail : jeanchristophepic@orange.fr

    mailto:laurent@edu.esce.fr

  • REMERCIEMENTS Je tiens remercier un grand nombre de personnes qui mont accompagne dans laccomplissement de mes cinq annes dtudes lESCE aussi bien pendant mes cours en France et ltranger que pendant mes expriences personnelles et professionnelles, qui mont toutes mene jusqu ce travail final de mmoire. Ces personnes mont guide, conseille et parfois critique, pour me permettre de mener bien mes projets et de rendre un crit en lien avec mes aspirations professionnelles et personnelles.

    Parmi elles, je tiens remercier Monsieur Jean-Christophe Pic, mon tuteur de mmoire, pour sa disponibilit et ses prcieux conseils ainsi Brieuc Saffr, co-fondateur de Wiithaa et mon matre de stage lors de mon stage de fin dtudes, pour son aide et son soutien.

    Je tiens galement remercier lensemble des personnes que jai eu la chance dinterviewer, qui mont consacr du temps pour maider dans mes recherches et apporter des informations cruciales mon analyse : Messieurs Jean-Pierre Baron, Fabrice Bonnifet, Pierre-Marie Bozec-Claverie, Alain Geldron, Franois-Michel Lambert et Franois Marois, ainsi que Mesdames Audrey Bertrand, Laurie Espinosa et Rebecca Narewski.

    Pour finir je tiens remercier ma famille et mes amis pour leur rconfort, leurs changes et leur sincrit. Merci mon pre, ma mre et ma grand-mre de mavoir permis de mener bien ces 5 annes dtudes.

  • TABLE DES MATIRES Introductionpage 1

    Chapitre I : Contexte et enjeux 2016, les limites de la pense linaire de lconomie issue de lindustrialisation..page 3

    1re partie : La croissance de lconomie linaire..page 5 I. La Rvolution Industrielle....page 5 II. Le cycle linaire de lconomie..page 8 III. La croissancepage 10 A. Dun tatpage 10 B. Dune entreprisepage 11 2me partie : Limites et enjeux de la croissance dune conomie linaire..page 12 I. Urgence cologiquepage 12 A. Ressourcespage 13 B. Dchets.page 16 II. Urgence conomique, ou une croissance infinie dans un monde fini..page 18 3me partie : Problme dinvestigationpage 20

    Chapitre II : Analyse du problme De quelle manire lconomie circulaire permet aux entreprises du btiment de dvelopper leur activit de manire durable pour elle et lenvironnement ?.page 23

    1re partie : La filire btiment.page 24 I. Dfinitions et acteurs..page 24 A. Dfinitions....page 24 B. Acteurs concerns..page 24 a. Approche par la chane de valeur......page 25 b. Approche par le cycle de vie......page 26 c. Approche propose........page 26 Schma de rpartition des diffrents types dacteurs dans la filire du btiment II. Environnement et leviers de dveloppement....page 27 A. Environnement externe : analyse PESTEL ..page 28 B. Environnement interne : actions significatives du secteur.page 33 III. Enjeux de durabilit : conomie et environnement...page 36 A. Le btiment traditionnel .....page 36 Schma du modle dconomie linaire appliqu la filire du btiment B. Impacts environnementaux ..page 37 C. Impacts conomiques ...page 37

    2me partie : Lconomie circulaire en rponse aux enjeux de la filirepage 47 I. Lconomie circulaire.page 47 A. Fondements..page 47

  • B. Dfinitions.page 48 C. Concepts et principes cls.page 49 II. Lconomie circulaire applique la filire btiment...page 51 Tableau dapplication des sept piliers de lconomie circulaire au cycle de vie du btiment 3me partie : Rsultats de lapplication.page 55 I. Bnfices cas par cas..page 55 Bnfices conomiques et environnementaux & schmas d'conomie circulaire associs CAS 1.1 CAS 1.7 CAS 1.4 CAS 2.2 CAS 3.6 II. Rponses aux enjeux de durabilit et rsultats envisags....page 68 Tableau rcapitulatif des solutions et des rsultats envisags Schma danalyse des leviers ncessaires une croissance durable

    Chapitre III : Recommandationspage 71 Comment assurer la croissance durable de son entreprise, grce lconomie circulaire ? Premiers leviers dactions. I. Favoriser la coopration page 73 II. Appuyez sa stratgie sur une approche globale et systmique..page 77

    Conclusion gnrale.page 81 Limites de notre tude et futures voies de recherche....page 83 Bibliographie....page 84

    Annexes.page 87 Annexe 1 Agenda des entretienspage 87 Annexe 2 Guide dentretien...page 88

  • INTRODUCTION In one generation, we will have on the planet an additional 2 billion people, which is more than

    the overall population at the beginning of the 20th century, when it was 1.5 billion. That is more

    than 200,000 per day. McKinsey estimates that, by 2030, 3 billion people who are currently

    living in poverty will join the middle-class level of consumption. If you take into account that, all in

    all, that would mean that we would need something like three times more resources than we use

    today in 205070% more of food, feed and fibre in 2050we would likely be around 40% short

    of drinking water in 2030. If we take into account that already today we are using approximately

    60% of our ecosystems in pretty much unsustainable ways that makes a pretty simple conclusion:

    how we produce, consume and live will have to be changed. , a dit Janez Potonik en 2014.

    Nous sommes une priode charnire dans lavenir de notre environnement, et de notre

    conomie.

    En 1848, Adolphe Blanqui rentrait dun voyage autour des principales rgions manufacturires de

    France pour mettre en lumire une Rvolution Industrielle qui, selon lui, tait en train de changer le

    cour de lconomie outre-Manche. Les pays de lEurope de lOuest ont alors vu natre un grand

    nombre davances techniques et technologiques notoires permettant aux entreprises daugmenter

    intensivement leur productivit en bnficiant des faibles cots dextraction des matires premires.

    Elles peuvent alors produire toujours plus grce des conomies dchelle et rpondre la demande

    exponentielle des mnages, alors que le cot du travail est lev. Sur ce principe, les mesures de

    leur croissance, du moins conomique, et ses indicateurs, correspondent lvolution des quantits

    produites en volume ou en valeur. La logique linaire extraire-fabriquer-jeter domine

    lconomie et permet aux entreprises de rpondre cet objectif.

    Aujourdhui, selon de nombreux conomistes, cologistes voire historiens, cette mme Rvolution

    Industrielle, qui a permis aux entreprises de natre et de se dvelopper de manire rapide et

    intensive par la pense linaire, est aussi la base des maux environnementaux de notre socit; la

    pollution atmosphrique, le rchauffement climatique, la perte de la biodiversit ou encore les

    pnuries. Ces impacts sur lenvironnement ont pourtant t mis en avant ds le dbut du XXme

    sicle par Nathaniel Shaler, un gologiste de lUniversit dHarvard, qui soutenait que les

    ressources taient finies et que lHumanit tait sur le chemin de leur puisement. Ce nest quen

    1980 que lconomiste amricain Kenneth Boulding prononce son tour cette fameuse phrase :

    "1

  • celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indfiniment dans un monde fini est

    soit un fou, soit un conomiste. . Il met alors un point dhonneur souligner que les entreprises ne

    peuvent pas continuer baser leur croissance sur la consommation des ressources mises

    disposition par la Nature.

    Pour lui, et de nombreuses personnes aprs lui, lconomie ne peut pas se passer des questions

    environnementales, car ceci nest pas durable, ni pour la plante ni pour les organisations. Notre

    conomie est actuellement base sur un paradigme : il y a un problme en amont car les ressources

    spuisent et en aval car a saccumule. La seule ressource nergtique rellement inpuisable tant

    celle du soleil. Nous nous confrontons donc un premier problme : comment conti