CREDOC - étude logement et entreprises

download CREDOC -  étude logement et entreprises

of 4

  • date post

    16-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

description

La hausse du coût du logement impacte le fonctionnement des entreprises

Transcript of CREDOC - étude logement et entreprises

  • 01centre de recherche pour ltude et lobservation des conditions de vie

    www.credoc.fr

    158 8 125

    #9e087d

    -

    -

    226 0 122

    #e2007a

    0 48 100

    #003064

    189 189 189

    #bdbdbf

    122 176 48

    #7ab030

    0 0 0

    #000000

    0 158 224

    #009ee0

    44 100 0 0

    2415C

    -

    -

    0 100 0 0

    226C

    100 70 0 50

    296C

    5 5 3 30

    Cool Gray 4C

    60 5 95 0

    376C

    50 30 30 100

    Black

    100 0 0 0

    Cyan

    LOGOTYPECREDOCPERSO

    > Deux tablissements sur cinq affects par les problmes De logement De leurs salaris

    De rcents travaux du CRDoC ont mis en lumire les effets de laugmentation des prix du logement sur la vie professionnelle de nos concitoyens. nombreux sont contraints de sloigner des centres demploi pour accder des logements plus abordables. La mobilit professionnelle est ralentie car les mnages hsitent dmnager pour viter une hausse de leurs dpenses de logement (frais dagence et de mutation, nouveau logement trop cher, etc.). Les entreprises aussi, de leur ct, confirment lmergence de cette problmatique : plus dune structure sur quatre (27 %) constate que certains salaris habitent trop loin de lentreprise et 19 % signalent que des membres de leur personnel rencontrent des soucis de logement. Ces problmes commencent mme faire irruption dans le quotidien des entreprises. 23 % des tablissements font ainsi tat de difficults de recrutement lies la crise du logement. 20 % des comits dentreprises mettent ce sujet lordre du jour. Et un tablissement sur cinq se plaint de ne pas russir grer la mobilit interne de ses salaris. au total, deux tablissements sur cinq sont affects par les problmes de logement de leurs salaris.

    Les difficuLts de Logement des saLaris retentissent sur 2 entreprises sur 5 (en %)

    Source : CRDOC, Enqute sur le logement des salaris, dcembre 2011.Lecture : 23 % des tablissements pensent que les difficults de logement de leurs

    salaris compliquent le recrutement.

    Mlanie Babs, Rgis Bigot & Sandra Hoibian

    AVRI

    L 20

    12

    50 10 15 20 25

    ... affectent le climat social de l'tablissement 7

    ... sont voques lors des ngociations salariales 15

    ... nuisent la productivit des salaris concerns 18

    ... compliquent la mobilit interne du salari 19

    ... sont voques par le comit d'entreprise(si le nombre de salaris est suprieur 50)

    20

    ... compliquent le recrutement 23

    40 % des tablissements

    sont affectes d'une manire

    ou d'une autre

    Les difficults de logement des salaris...

    Les problmes de logement des salaris affectent 40% des entreprises

    La hausse continue des prix de limmobilier depuis quinze ans fragilise de plus en plus de mnages franais. Une tude du CRDOC ralise pour le MEDEF montre que ces difficults commencent retentir sur la bonne marche des entreprises. Un tablissement sur quatre signale que les problmes de logement des salaris compliquent le recrutement, un sur cinq voque des freins la mobilit interne, etc. Au total, 40 % des tablissements sont affects par les difficults de logement de leurs salaris. Les entreprises situes dans les zones en tension (rgion parisienne et Paca) et les grands tablissements sont les plus touchs par le phnomne. Certains recourent aux dispositifs dAction Logement (anciennement 1 % Logement), dautres ont mis en place des actions spcifiques pour remdier cette situation. Mais une partie des entreprises reste sans solution. Les petits tablissements en particulier, faute de moyens, ont plus de mal proposer des aides leurs salaris. Lenqute montre que les entreprises attendent beaucoup des lus locaux et des collectivits locales sur ces sujets. 25 % se disent mme prtes collaborer avec les pouvoirs publics en sinvestissant dans la prparation dun programme local de lhabitat ou dun plan local durbanisme.

  • 02 centre de recherche pour ltude et lobservation des conditions de vie

    www.credoc.fr

    > les tablissements en rgion parisienne, en rgion paca et les granDes entreprises sont les plus touchs

    si les grands tablissements (plus de 200 salaris) reprsentent moins de 1 % des tablissements en France, ils emploient 38 % des salaris. structurellement, les grandes entreprises sont donc en premire ligne des problmes de logement.

    Rappelons aussi que sept grandes entreprises sur dix sont situes dans de grandes agglomrations. Ces deux caractristiques expliquent que 43 % des grandes entreprises signalent des salaris en prise avec des problmes de logement et 55 % dplorent que certains de leurs salaris supportent des temps de trajet trop longs. Et ce, alors mme que les grandes structures sont particulirement attentives, au moment de leur implantation, la proximit des moyens de transport (64 % en font le principal critre de localisation). Les tablissements situs en rgion parisienne et en Mditerrane sont aussi nombreux tmoigner des problmes que posent les tensions de limmobilier dans leur rgion.

    rgion parisienne et mditerrane au cur de La tourmente

    Proportion dtablissements estimant que certains de leurs salaris ont des difficults se loger (en %)

    Source : CRDOC, Enqute sur le logement des salaris, dcembre 2011.

    Lecture : 37 % des tablissements situs en rgion parisienne indiquent que certains de leurs salaris ont des difficults se loger.

    > les entreprises ont surtout lesprit les Difficults Des jeunes, Des intrimaires et Des familles monoparentales

    Du point de vue des dirigeants dentreprise, les problmes de logement concernent surtout certaines catgories de personnel : les jeunes salaris (82 %), les intrimaires, les travailleurs saisonniers (57 %) ainsi que les familles monoparentales (56 %) sont vus comme les principales victimes de laugmentation des prix de limmobilier. trs peu dentreprises pensent que les salaris haut potentiel rencontrent des problmes de logement. Pourtant, petit petit, les effets de la crise du logement se diffusent dans toute la socit. Lenqute Conditions de vie et aspirations du CRDoC indique par exemple quaujourdhui, 42 % des classes moyennes (revenus compris entre 1 200 et 2 600 euros) et 44 % des couples avec enfants font part de charges de logement lourdes assumer. Quant aux cadres et aux hauts salaires, 71% dclarent quils refuseraient une opportunit professionnelle si elle devait occasionner un dmnagement.

    > les tablissements commencent prenDre en compte ces Difficults

    27 % des tablissements dclarent intgrer les conditions de logement de leur personnel dans leur rflexion en matire de ressources humaines. Cette proccupation est moins prgnante que les enjeux ayant trait la formation (83 % des tablissements sen proccupent), la mutuelle sant (61 %), ou aux complments retraites (56 %). Mais elle est voque presque aussi souvent que lpargne salariale (36 %). Et on peut souligner que dans les grandes entreprises, les conditions de logement des salaris font partie des sujets de proccupation de prs dun tablissement sur deux (49 % exactement).

    Concrtement, 25 % des tablissements choisissent de recourir aux dispositifs proposs par action Logement et 35 % mettent en place des actions spcifiques leur entreprise.

    Les prts lacquisition ou la construction sont les services daction Logement les plus sollicits (14 % des tablissements), suivis des offres de logement locatifs (12 %) et des avances Loca-pass (qui consistent avancer le dpt de garantie demand par le bailleur lentre du logement, 9 %). Les diffrents dispositifs daction Logement sont trs bien perus : plus de 7 tablissements sur 10 considrent quils sont utiles. Et 70 % des tablissements dont les salaris ont bnfici daction Logement se montrent satisfaits.

    indpendamment daction Logement, les entreprises prennent des initiatives varies : 21 % dclarent mettre disposition de leur personnel des documents dinformation sur le logement et les aides existantes, 10 % fournissent leurs salaris des aides financires pour le logement. Les autres types daide sont plus rares : 8 % des tablissements offrent une assistance sociale directe aux salaris et 6 % proposent leur personnel des logements dont lentreprise est propritaire.

    au total, en additionnant les actions spcifiques des entreprises avec le recours aux dispositifs mis en place par action Logement, on dnombre 45 % des tablissements mobiliss concrtement autour de ce problme.

    50 10 15 20 30 35 4025

    Est 6

    Ouest 9

    Nord 11

    Bassin parisien 15

    Centre-est 15

    Sud-ouest 18

    Mditranne 23

    Rgion parisienne 37

  • centre de recherche pour ltude et lobservation des conditions de vie 03centre de recherche pour ltude et lobservation des conditions de vie

    > les petites structures sont plus en peine

    La situation varie beaucoup entre les petits tablissements (20 % dentre eux indiquent que leurs salaris ont eu recours action Logement, 30 % ont mis en place des actions spcifiques) et les structures de plus de 200 salaris trs investies sur le sujet (respectivement 82 % et 81 %). Ces diffrences

    > 25 % Des tablissements se Disent prts sinvestir Dans la prparation Dun plh ou Dun plu

    alors que rgne, dans la population en gnral, une interrogation dans la capacit daction du politique, 73 % des entreprises estiment que les collectivits locales peuvent les aider rsoudre les problmes de logement de leurs salaris. 69 % des tablissements souhaiteraient mme que les entreprises soient associes llaboration des Plans Locaux dUrbanisme (PLU) et des Programmes Locaux de lHabitat (PLH) qui fixent les grandes lignes de lurbanisme au niveau dun territoire (implantation des logements, des activits conomiques, des transports, etc.). Et 25 % des tablissements se disent prts dgager du temps p