Cours1 L2 SPI 2102 Fait

download Cours1 L2 SPI 2102 Fait

of 67

  • date post

    05-Dec-2014
  • Category

    Documents

  • view

    43
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of Cours1 L2 SPI 2102 Fait

Universit de la Runion Anne 2010/2011 Alicalapa F.

Plan gnral du cours Rappels des lois de base LAOP Les quadriples Introduction aux semi-conducteurs La diode : composant actif et modle Le transistor Circuits analogiques et quations dtat

2

Informations Informations sur le module

3

Intervenants Intervenant cours : Alicalapa Frdric Laboratoire LEP

Dpartement de Physique FST Universit de la Runion

Intervenant TD et TP : Jonkisz / ATER 63 / Doctorant

Laboratoire LEP

Adresse lectronique : Frederic.Alicalapa@univ-reunion.fr ou

annuaire sur la page web : www.univ-reunion.fr.

4

Volume horaire

5

Examens Modalits dexamen :

Contrle continu de rigueur (entre 2 et 3 CCs) : 2 QCMs 1 examen sur copie classique Notes = jeu de coefficients crits=2, TPs=1.

6

Objectifs de lUE noncer les fondements physiques associs llectrocintique, Acqurir des lments de culture gnrale sur la Physique,

llectronique,

Voir ou revoir les concepts et thormes de base de llectrocintique

et llectronique. mesure.

Mieux comprendre les appareils de mesure et les techniques de

Davoir quelques notions de scurit lectrique et de production

lectrique.

Acquisition du vocabulaire. Prsentation sur les puissances et nergies (si assez de temps). Prparation aux concours.

7

Rfrences Rfrences bibliographiques :

HPrpa lectronique- lectrocintique , Jean Pierre Brbec, Hachette Suprieure Belin Prpas, Physique (mcanique lectrocintique 1ere priode) lectronique pratique, JM Fouchet, Dunod Amplificateurs Oprationnels (Girard, Ediscience) Microlectronique de J. Millman, Ediscience

A vous de choisir le livre correspond votre mthodologie dassimilation

8

Web, sources dinformations

Sites web :

http://www.abcelectronique.com mots cls = lectrocintique, ALU, registres,., autres mots cls du cours http://fr.wikipedia.org/wiki/Catgorie:lectronique http://lewebelectronique.free.fr http://www.lelectronique.com/annuaire/electronique-generale-c15-p2.html

vrifier les informations lues sur le web via les ouvrages Choisir les documents en fonction de sa mthode dassimilation

9

Prise de notes

Les lments principaux du cours crits ou dicts. Une version, quavec les figures du cours, sera en ligne (http://personnel.univ-reunion.fr/alica). Mais une partie intgrante de votre formation est de :

savoir discerner les points pertinents (propre chacun) dans une prsentation orale savoir les noter correctement avec les informations utiles la relecture, la comprhension et aux rvisions saider de la numrotation des diapositives et du plan du cours pour prendre des notes.

En terme de connaissance : 60% de connaissance vous sont prsents en

cours, les 40% restant (comprhension et extension des connaissances vues, vocabulaire de llectronique, les subtilits et cas particuliers) sont de lordre du travail personnel.10

Consignes de travail

Quelques consignes de travail pour mmoire LONG

TERME :

rgularit pour mmorisation plus facile efficacit : refaire les TD en temps en limit (TOUJOURS) concentration : meilleure efficacit Psychologue Jost a montr : si nous lisons un texte 6 fois coup sur coup, nous le retenons moins bien que si nous le lisons 6 fois, 5 minutes dintervalle Si deux traces mnsiques ont la mme force, 1) la rptition de la plus ancienne la renforce plus que la rptition de la plus rcente et, 2) la trace la plus ancienne se dtriorera moins rapidement que la plus rcente.

cours le matin ; rvision aussitt aprs le cours (cette rvision a lieu aprs le contrle que l'on fait soi-mme pour vrifier que l'on "sait"). 1re rvision, le soir 2me rvision, 2 ou 3 jours aprs 3me rvision, la semaine suivante tester pour trouver son rythme. 11

Consignes de travail

Formulations : Il est plus efficace de faire une lecture/rvision suffisamment vite pour que la prcdente lecture ait encore une trace assez prononce, mais suffisamment tard pour que cette rvision ne reprsente pas un effort inutile . Une rvision doit tre faite suffisamment tt pour que l'on n'ait pas oubli, mais pas trop tt, sinon c'est de l'nergie inutilement dpense. Le moment idal est celui o l'on commence juste oublier une partie de ce que l'on a tudi. .

A vous de vous observer

12

Consignes de travail

Sur ces principes de travail : diversifier vos sources dinformations pour trouver celle qui vous correspond cette dmarche vous permet aussi de passer plusieurs couches sur un mme sujet. La simple lecture/comprhension de quelques paragraphes dun livre sur un le sujet dun exercice de TD, est une tape permettant dimprimer dans notre mmoire, cette notion de faon durable. Fiches : si nous voulons retenir efficacement des connaissances, il faut commencer par les organiser, les ranger, les classer (fiche claire, schma, couleur) De se faire une table des matires claire AU FUR ET A MESURE DU DEROULEMENT DU COURS permet de bien visualiser les grandes parties du cours et de mieux retenir le cours. Faire cette table cest dj une tape de la mmorisation.13

Consignes de travail

Secret dune bonne mmoire A LONG TERME (pas de

bachotage):

Les multiples associations lies la notion mmoriser.

14

Consignes de travail

Exemple : comment apprendre les points cls du thorme de Thevenin ? Quelques PISTES !

Dans TheVenin, Th, Venin !!!!! Lire une petite biographie de M. Thevenin et chercher des liens avec

modlisation dun circuit sous la forme dun gnrateur de tension en srie avec une impdance Faire un simple exercice 4 fois de suite 1 jour dintervalle Puis-je utiliser une formule sur laquelle est base ce THLoi dOhm15

Consignes de travail

Comment acqurir une nouvelle connaissance :

16

Plan

Informations sur le module Objectifs du module Mthodologie de prsentation

17

Approche des notions abordes 1re tape : cas particulier exemple : amplificateur audio ,

capteur

Se poser certains nombre de questions : Pourquoi valuer la consommation ? Pourquoi un AOP ? Pourquoi une rponse en frquence ?18

Le support du cours 2me tape : du cas particulier vers la gnralisation

Est-ce que cette notion concerne dautres systmes ?

Gnralisation des concepts, pour aborder : capteurs, hautes frquences, appareils de mesure

19

Le support du cours 3me tape : mise en place du formalisme :

Thormes et quations

F ( p) =

+ p .t 0

e

. f (t ).dt

Objectifs de ce formalisme : support pour les TDs-TPs, concours acquisition dune dmarche scientifique :

1) observation et raisonnement physiques 2) mises en quation 3) analyses des quations 4) optimisation du systme

20

Plan du cours

Informations sur le module Objectifs du module Mthodologie de prsentation Cours

21

Plan du cours

0. Prambulea) Les fondements de llectronique

22

Prambule

lectrocintique : tude des phnomnes de l'lectricit en mouvement,

abstraction faite des phnomnes magntiques qui en rsultent {dfinition du Larousse}. tude de laction du champ lectrique dans les circuits ferms de matriaux conducteurs, nom commun lectricit {dfinition du Encarta}. Avant de prsenter les Lois Macroscopiques du type :

Revenons un peu en arrire, au microscopique : pourquoi ?23

Prambule

Dun point de vu BASSEMENT MATERIEL : pour comprendre la majeure

partie des phnomnes qui se droule dans notre vie de tous les jours !

Les couleurs des pixels de nos crans LCD ou plasma

Bon nombre de ractions chimiques (ex : utilisation dune pile rechargeable Pile dAlessandro Volta 1745-1827)

Lutilisation dune ampoule incandescence ou basse consommation

24

Prambule

Dun point de vu plus SCIENTIFIQUE, voire PHILOSOPHIQUE, voire

EPISTEMOLOGIQUE : pour apprhender la nature, ses postulats, ses lois de base ! Existe-t-il un principe premier dont tout dcoulerait ? Existe-t-il bel et bien

une matire lorigine de tout ce qui se trouve sur Terre ? 1. Par exemple les notions courantes de tension/courant sont expliques aux niveaux microscopique par des calculs sur les charges. Mme si nous pensons connatre ses notions !

1

25 Le monde de Sophie, Jostein Gaarder, Ed. Seuil

Prambule

Par rapport llectrocintique : Il faut savoir que llectrocintique est la fille de llectromagntisme !!!! Des diffrentes interactions tudies :

Ex : la pesanteur que nous subissons tous les jours Les interactions lectromagntiques (EM) sont celles qui sont le plus souvent mises en jeu (communication, clairage, les objets intelligents .)

Dans toute la diversit des exemples cits, remarquable de noter que ces

interactions EM sont dcrites dans 4 quations : Les quations de Maxwell (James Clerk Maxwell en 1873). Dun point de vu scientifique et philosophique, laspect remarquable tient

l'unification des forces gouvernant le monde physique = fantasme des scientifiques voire dautres personnes !)26

Prambule

Voici ces quations sous forme diffrentielle et intgrale:

27

Prambule

Voici ces quations sous forme diffrentielle et intgrale:

28

Les fondements des tensions et des courants Revenons notre niveau microscopique voire atomique En ltat actuel de nos connaissances : nous avons les

particules dites lmentaires comme constituants lmentaires de toute matire. (lectrons, neutrons, protons)

Particules lmentaires latome

De latome la molcule

(liaison