Cours 11 Système à haute pression, régulation de la ...· VI- Régulation de la pression...

download Cours 11 Système à haute pression, régulation de la ...· VI- Régulation de la pression artérielle

of 16

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Cours 11 Système à haute pression, régulation de la ...· VI- Régulation de la pression...

  • Rono4Cours11UE13 1sur16

    UE 13 : Appareil Cardiovasculaire Docteur Bonnin Le 17/02/17 13h30 Ronotypeur : Galhiane Bodineau Ronoficheur : Lucie Heng

    Cours 11

    Systme haute pression, rgulation de la pression artrielle et systme basse pression

    Le prof na pas rajout dinformations par rapport lanne dernire, au contraire il a indiqu avoir retir des diapos. Il a accept de relire la rono, je publierai la version corrige sur le Weebly. Bien que le cours reprenne quelques notions dj vues, il est assez complexe au premier abord. Nanmoins, le prof a indiqu que tous les chiffres ne sont pas forcment connatre et selon lui cest nous de dterminer lesquels sont importants Bon courage !

  • Rono4Cours11UE13 2sur16

    I- Organisation gnrale A) Anatomie fonctionnelle B) Evolution de la surface de section cumule des vaisseaux

    II- Grandeurs hmodynamiques A) Evolution de la pression dynamique, surface cumule et vitesse circulante B) Pression orthostatique et pression dynamique C) Relations entre les grandeurs

    III- Rle de la vasomotricit artriolaire A) Localement B) A lchelle de lorganisme C) La Rh locale

    IV- Les fonctions des grosses artres A) Conduction du sang B) Amplification de londe de progression C) Amortissement de londe de pression et onde de vitesse

    V- Fonction endothliale

    VI- Rgulation de la pression artrielle A) En cas daugmentation de la pression artrielle B) En cas de diminution de la pression artrielle VII- Implication en physiopathologie

  • Rono4Cours11UE13 3sur16

    I- Organisation fonctionnelle A) Anatomie fonctionnelle de la circulation Le cur droit jecte relativement faible pression le sang veineux travers lartre pulmonaire,

    jusqu la circulation pulmonaire. A ce niveau, ce sang veineux devient artriel grce au phnomne dhmatose. Le sang artrialis va revenir au cur gauche par lintermdiaire des quatre veines pulmonaires. Une fois dans le cur gauche, le sang est mis en pression afin dtre ject trs forte pression dans laorte et jusqu toutes les artres de lorganisme.

    A la terminaison de ce systme haute pression, on trouve des artrioles exerant un vritable barrage hmodynamique empchant le sang artrialis daller perfuser les boucles microcapillaires une pression trop leve. Au niveau de ces boucles microcapillaires, le sang artriel va cder son oxygne, qui diffuse travers la paroi veineuse capillaire pour rejoindre les tissus. Le sang se charge galement en gaz carbonique et dartriel, le sang devient alors veineux et rejoint le cur droit par les veines caves.

    Il est trs important de noter ds prsent que quelque soit lendroit o lon circule dans

    lorganisme le dbit est le mme : dbit du cur droit = dbit sanguin pulmonaire = dbit cur gauche = dbit systmique. Il sagit dune circulation en srie.

    Inversement, partir de laorte on va avoir une circulation en parallle. En effet, les artres coronaires irriguant la paroi myocardique vont redonner du sang veineux revenant par le sinus veineux dans loreillette droite. Dans le mme temps et en parallle, les trois troncs supra aortiques vascularisent lextrmit suprieure de lorganisme (tte, cou, membres suprieurs). Le sang veineux revient alors au cur par lintermdiaire de la veine cave suprieure. Enfin, laorte traverse le diaphragme donnant plusieurs branches artrielles donnant des circulations locales pour les viscres intra abdominaux et lensemble des organes de la partie infrieure de lorganisme. Le retour veineux se fait alors par lintermdiaire de la veine cave infrieure.

    Donc tout le retour veineux de lextrmit suprieure de lorganisme (en particulier la partie sus

    diaphragmatique) se fait via la veine cave suprieure (VCS). En parallle, le retour veineux de lensemble des organes de la partie sous diaphragmatique se fait via la veine cave infrieure (VCS).

    Dans la situation la plus courante, on trouve une artre qui devient un rseau capillaire. Les capillaires se rsolvent ensuite en veinules afin de permettre un retour veineux. Il existe deux situations particulires (cf cours dUE 13 Histologie des vaisseaux ) :

    - Au niveau de la cavit abdominale : lartre msentrique suprieure irriguant le tube digestif donne un premier rseau capillaire. A partir de ce dernier, la veine msentrique suprieure se forme et conflue avec la veine splnique. Il sagit du conflut veineux splno-msaraique donnant le tronc porte. Ce tronc porte arrive au niveau de lhile du foie et donne alors un deuxime rseau capillaire : le rseau capillaire sinusode du foie au contact des hpatocytes.

    Disposition particulire associe labsorption intestinale des nutriments digrs. Rseau porte cd veine entre les deux systmes capillaires.

    - Au niveau du rein : une artre affrente donne un rseau capillaire glomrulaire puis une artre effrente sous haute pression. Il y a ensuite un deuxime rseau capillaire pritubulaire avec seulement ensuite un retour veineux

    Disposition au service de la fonction de filtration glomrulaire et de rabsorption au niveau du tubule rnal pour la retouche tubulaire (formation de lurine dfinitive partir de lurine primitive)

  • Rono4Cours11UE13 4sur16

    Rseau admirable une artre sous haute pression entre les deux rseaux capillaires. Les circulations locales sont donc en parallles les unes des autres. Donc le dbit cardiaque

    effrent de la partie initiale de laorte va se distribuer aux organes dans toutes les circulations locales. On comprend alors que la somme de ces circulations locales est gale au dbit cardiaque. La valeur du dbit cardiaque de chaque circulation est fonction de la valeur hmodynamique locale. Par exemple, le cerveau a un dbit important ce qui ncessite une faible rsistance hmodynamique. Au contraire, un muscle au repos ne ncessite pas un dbit trs lev et prsente donc une forte rsistance hmodynamique. Il sagit de la distribution du dbit cardiaque entre les circulations locales qui peut varier en fonction des besoins mtaboliques de lorganisme.

    Le tableau suivant met en vidence la diffrence de composition des parois des vaisseaux de lorganisme, au service de cette redistribution du dbit cardiaque. Ainsi, laorte est compose de beaucoup de fibres lastique puis au fur et mesure du systme haute pression, la part de cellules musculaires lisses augmente considrablement.

    Aorte Artre Artriole Sphincter

    prcapillaire Capillaire Veinule Veine Veine

    cave Diamtre 25mm 4mm 30m 35m 8m 20m 5mm 30mm

    Epaisseur de lendothlium

    2mm 1mm 20m 30m 1m 2m 0,5mm 1,5mm

    Tissu lastique +++++ ++++ +++ ++ +++ +++ Muscle lisse ++ +++++ ++++ +++++ +++ ++++ Tissu fibreux +++ ++ ++ + + ++ ++++

    B) Evolution de la surface de section cumule des vaisseaux

    A lorigine du systme de la boucle circulatoire systmique, le diamtre est tout petit : environ 3cm au niveau de lanneau aortique. La surface de section cumule est donc minuscule ;

    Les artres de conduction ont une surface cumule encore assez faible, environ 40 cm2. Ce nest vraiment quaprs les artrioles, au niveau des capillaires et donc des zones

    dchange que la surface de section cumule augmente : 1350-1500 cm2 Toutes ces modifications saccompagnent galement dune modification du nombre de vaisseaux, dune modification des diamtres vasculaires et de lpaisseur paritale.

  • Rono4Cours11UE13 5sur16

    Rappelons que Q=SxV avec Q le dbit, S la surface cumule et V la vitesse. On a vu que quelque soit la distance par rapport au cur, le dbit est identique. Or, de laorte jusquau rseaux capillaires, il y a une augmentation considrable de la surface cumule avant que celle ci ne diminue. On estime ainsi que la surface cumule de la VCI et de la VCS est pratiquement identique

    la surface cumule de laorte. Si le dbit est identique et que la surface de section cumule augmente, alors les vitesses circulatoires diminues. Il faut savoir quau niveau des capillaires la vitesse circulatoire est infrieure au mm/sec et que la boucle capillaire mesure environ 700m donc que le temps de contact du sang dans une boucle capillaire est de lordre de la seconde : suffisant pour les changes gazeux et diffusifs entre le sang et les organes. On estime ainsi que la vitesse moyenne de la VCS et de la VCI est peut prs gale la vitesse

    moyenne de laorte.

  • Rono4Cours11UE13 6sur16

    II- Grandeurs hmodynamiques Volumes Le volume sanguin de lorganisme est denviron 5l dont un instant donn :

    - Environ 700mL dans le systme haute pression - Environ 300ml dans les capillaires - Environ 3,5L dans les veines - Environ 500mL dans la circulation pulmonaire

    En consquence, si le cur a besoin daugmenter de faon trs rapide son dbit (par exemple lexercice physique), ne vasoconstriction va pouvoir mobiliser ce volume de sang et ainsi augmenter de faon presque instantane le retour veineux afin que le cur puisse augmenter son dbit cardiaque. Pressions La pression dynamique est la pression donne par lactivit contractile du cur tandis que la pression hydrostatique est la pression exerce par la gravit terrestre, en particulier quand lindividu est en station debout. Pression totale dans un vaisseau = Pression dynamique + Pression orthostatique. Il sagit de la

    pression intravasculaire. A cette pression totale on peut mettre en parallle la pression transmurale correspondant la pression qui sexerce vritablement de part et dautre de la paroi vasculaire. Une augmentation de la pression transmurale peut tre une aide au retour veineux, en particulier lors dun effort physique. Pression transmurale = Pression intravasculaire Pression extravasculaire Tension La tension varie de faon proportionnelle au rayon et la pression transmurale. Il y a donc normalement un certain quilibre entre le rayon et la pression pour une a