Cosmetiques naturels : lecons du passe 1/3

Click here to load reader

  • date post

    22-Jun-2015
  • Category

    Lifestyle

  • view

    1.192
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Dossier en 3 parties : comprendre et anticiper les évolutions du cosmétique naturel suppose de savoir tirer les leçons d’une riche histoire de la beauté, et d’apprendre à « voir » demain en imaginant un futur désirable et souhaitable vers lequel tendre. 1 partie : les leçons du passé.

Transcript of Cosmetiques naturels : lecons du passe 1/3

  • 1. COSMTIQUE Veille et innovation59Cosmtique : les leons du pass (1/3)Dossier en 3 parties : comprendre et anticiper les volutions du cosmtique naturel suppose de savoir tirer les leons dune riche histoire de la beaut, et dapprendre voir demain en imaginant un futur dsirable et souhaitable vers lequel ten- dre. 1re partie : les leons du pass. 1 Des formules complexes foison 6 Les diktats de la beaut : sduire aussi leLe cosmtique naturel actuel prise les recettes simples fa-mondebriques la maison. Pourtant lart cosmtique a souventLes nobles gyptiens antiques mprisaient la seule beautt une affaire dexpert. Lgypte antique connaissait djphysique profane , rserve au petit peuple. Pour eux,les marques, les formulations sophistiques, les utilisationstout acte esthtique avait aussi un sens symbolique divinpointues (fards pour lt, lhiver), les notices dutilisation qui le reliait au monde (le khl utilis pour peigner les cilsdtailles, et les produits cosmtiques soigneusementdes yeux reprsentait aussi lil dHorus, symbole de la lutteemballs. Les romaines avaient disposition une multi-de la lumire contre les tnbres). Les peuples primordiauxtude de soins de beaut quotidiens.dAmazonie et dailleurs se parent le corps de dessins et paru- res pour sduire lautre sexe, mais aussi les anctres, animaux,2 La recherche universelle de la fontaine de et dieuxjouvence De nos jours, la plthore darguments scientifiques obscursEst-il thique de proposer des produits anti-ge ? Depuisutiliss dans les publicits (enrichi en phyto-flavone),toujours, lhumanit a recherch la jeunesse ternelle : les est la relique dune fascination moderne toujours vivacehommes et les femmes de la Rome antique utilisaient tous pour une beaut insaisissable et mystrieuse qui nous d-les artifices possibles pour arrter le temps. Les Romaines et passe. La mode, souvent dcrie, nous insre aussi dansles Egyptiennes prisaient les masques anti-rides hors de prixune communaut de valeurs communes(Exemple masque de farine de miel et feuilles parfumes). 7 De la beaut de lesprit celle du corps3 Les droits de la peau de lhomme Il nest point de beaut du corps sans celle de lesprit :La notion de beaut masculine est prsente chez les peu- lAyurveda millnaire prend en compte le caractre de cha-ples primordiaux proches de la nature : les bororos (Niger)cun (notion de Tempraments) pour proposer des soins desduisent les femmes avec des maquillages sophistiqus.sant ou beaut adapts. Leffet subtil des parfums sur lesDans LEgypte ancienne, les hommes de toutes les classes motions tait connu et utilis par quasiment tous les peuplessociales se maquillaient et prenaient soin de leur corps.de lhistoire.LOccident nest pas en reste : les amoureux romains se Suite au prochain numro...parfumaient les cheveux. la Renaissance, les hommesse poudraient 4 Il faut souffrir pour tre belleAujourdhui, nous dnonons les excs du mincir toutSauveur Fernandez estprix et la beaut Zen a la cte. Mais la qute de la beau-consultant en marketing vertt a souvent exig une bonne dose de souffrance : citonset innovation responsable.les femmes-girafes Padaung de Birmanie, les pieds ban-Fondateur de lconovateuren 2001, pionnier franaisds de lancienne chine. Les grecs dAlexandrie nhsitaientdes principes de lapas suer sous des couvertures pour perdre du poids. communication responsable,il dcrypte les tendances 5 La beaut qui savale : la cosmceutiquevenir, et aide les entreprisesLa beaut est aussi une affaire intrieure : la dittique la cration de produits etservices thiques. Sauveur Fernandezchinoise millnaire nignorait pas limportance de la nu-trition pour les soins de la peau. La chine ancienne ne d-daignait pas cependant les nutraceutiques pointus sousforme dlixirs alchimiques minraux censs prserver la4 rue de Chaffoy - 30 000 Nmesjeunesse ternelle Les rasayana de lAyurveda, anctresTl. : 06 11 40 19 91de nos complments alimentaires comptent de puissants Mail : fsauveur@econovateur.comstimulants des tissus corporels.www.econovateur.comNovembre/Dcembre 2008