Corde vocale

Click here to load reader

download Corde vocale

of 28

  • date post

    09-Aug-2015
  • Category

    Documents

  • view

    73
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Corde vocale

  1. 1. Problmatique : Pourquoi lpaississement des cordes vocales provoque-t-il le changement de la voix?
  2. 2. Les cordes vocales sont des lments indispensables la phonation et la respiration. Elles sont situes dans le larynx et permettent entre autres lmission dun son fondamental. Mais elles voluent au cours de la vie. Ces volutions sont principalement dues un paississement et un allongement des cordes vocales. Nous verrons o celles- ci sont situes, quelles sont leurs fonctionnements, et comment est provoqu lpaississement des cordes vocales et le changement de la voix.
  3. 3. La physionomie des cordes vocales Les cordes vocales se trouvent dans le larynx : elles se situent dans un assemblage de cartilages qui se trouve au sommet de la trache artre.
  4. 4. Il y a quatre cartilages principaux : Le cartilage cricode, en forme danneau sur le quel sont poss deux pyramides : les cartilages arytnodes Et enfin, enserr comme un livre ouvert vers lavant : le cartilage thyrode (vue de dessus)
  5. 5. Le tout repose sur la trache artre et est accroch los hyode, en forme de fer cheval, sur lequel est aussi accroch la langue. (vue de profil)
  6. 6. Il y a de nombreux muscles qui permettent des mouvements entre ces diffrents cartilages. Nous nen verrons que quelques uns : Les muscles crico-arytnodiens postrieurs (ou CAP), qui relient le cartilage cricode aux cartilages arytnodes par larrire Les muscles crico-arytnodiens latraux (ou CAL) qui relient les mmes par les cts Les muscles inter-arytnodiens qui relient les carilages artnodes entre eux.
  7. 7. Le faisceau ary-vocal est un muscle qui part du cartilage arytnode et va jusquau ligament vocal. La superposition de ces deux faisceau et du ligament vocal forme une corde vocale. Vu quil y a deux ligaments vocaux, il a donc deux cordes vocales. Il y a galement deux ligaments vocaux qui vont du cartilage thyrode aux cartilages arytnodes : Le faisceau thyro-vocal part du cartilage thyrode pour se superposer au prcdent Plus simplement, une corde vocale est la superposition de deux muscles et dun tendon.
  8. 8. Les deux cordes vocales forment un trou appel la glotte, quil ne faut pas confondre avec lpiglotte qui est un cartilage qui bascule et qui permet de faire passer les aliments dans lsophage et lair dans la trache (voir prcdemment) .
  9. 9. La glotte peut prendre 2 positions diffrentes (positions glottiques) : Position dabduction, de repos ou respiratoire : les CAP, qui sont les muscles dilatateur de la glotte, sont contracts, ce qui ouvre la glotte en grand ce qui permet de respirer normalement. Position phonatoire : les CAP se dcontractent, les CAL, qui sont les muscles constricteurs de la glotte (donc antagonistes aux CAP) se contractent, ainsi que les muscles inter-arytrodiens. Cette position permet la parole et le chant.
  10. 10. La physiologie des cordes vocales On a longtemps pens que les cordes vocales fonctionnaient comme une anche dinstrument vent, comme par exemple une clarinette; lair faisant vibrer les cordes vocales. En fait, les cordes vocales souvrent et se referment trs rapidement, laissant passer ou non lair et cela cre un son. En position phonatoire, lair venant des poumons vient butter contre les cordes vocales qui sont fermes. La pression augmente (on lappelle pression sous-glottique ou PSG). Cette pression force les cordes vocales scarter et lair peut ainsi schapper. La PSG diminue donc, et vu que les muscles CAL et inter-arytnodiens sont contracts, les cordes vocales se referment ; la PSG augmente donc nouveau et ainsi de suite.
  11. 11. Les cordes vocales produisent donc un son, mais quest-ce que cela exactement?
  12. 12. Quest-ce quun son? Un son est une vibration. Cest--dire une succession de compressions et de relchements exercs par un objet sur les molcules et autres lments composant lair. Le son se propage donc de molcule molcule sous la forme dune onde. Ce phnomne est le mme que celui dune onde produite par un caillou lanc dans leau. Le dplacement dune onde sonore a une vitesse qui dpend du milieu dans lequel elle se propage. Dans lair ambiant, elle est de 340m/sec (mach 1)
  13. 13. Un son est caractris par son intensit, sa hauteur et son timbre. Mais quest-ce que cela exactement?
  14. 14. Lintensit dun son: Lintensit dun son est lquivalent du volume sonore, dans un langage plus familier. Sur une reprsentation graphique dune onde, lintensit du son est lamplitude de londe qui la caractrise (lamplitude est la distance entre le zro et le haut ou le bas dune onde). Plus lamplitude est grande, plus le son est intense, fort, et inversement. Ici, trois ondes damplitudes diffrentes sont reprsentes. Londe A a une amplitude plus importante que les ondes B et C, elle reprsente donc un son plus intense que les deux autres ondes. amplitude A C B
  15. 15. Lexprience ralise a pour but de prouver que lintensit dun son correspond lamplitude de londe sonore. Pour cela, on utilise un micro reli un ordinateur permettant grce au logiciel gnris de voir londe caractristique du son mis face au micro (ce son est transform en signaux lectriques et sexprime en volt). Lexprience consiste prendre deux mesures dune voix mettant un son de mme hauteur mais deux intensit diffrentes. Rsultats: Exprience: intensit et amplitude Ici, la courbe rouge correspond la prise d un son fort et une amplitude d environ 900mV. Alors que la courbe jaune correspond la prise d un son de faible intensit, et elle a une amplitude plus faible (150mV) On peut donc mettre en relation la grandeur de lamplitude avec celle du son.
  16. 16. La hauteur dun son: La hauteur dun son dpend de la frquence de londe. Pour expliquer ce quest la frquence, il faut dabord comprendre ce quest la priode: cest le temps quil faut une onde pour raliser 1vnement priodique (qui se rpte). priode La frquence dun son est le nombre de priode en une seconde (f=1/T (T=priode)) Elle est not en Hertz (Hz). La hauteur dun son dpend de la frquence, plus la frquence est importante, plus le son est aigu, et inversement.
  17. 17. Exprience: hauteur et frquence Cette exprience a pour but de dmontrer que la hauteur d un son dpend de la frquence de la reprsentation de londe. Pour cela, on utilise les mmes outils que pour la premire exprience. La manipulation consiste prendre deux mesures: une personne sifflant grave puis une personne sifflant aigu. Le premier graphique montre les deux courbes, la rouge tant le son grave et la jaune le son aigu. Rsultats: Le graphique de gauche montre que les principales frquences du son grave sont basses (0,25 kHz) alors que le graphique de droite montre que la principale frquence du son aigu est plus haute (0,78 kHz). On peut donc dire que plus le son est aigu, plus la frquence de londe est importante.
  18. 18. Le timbre dun son: Le timbre dun son dpend du nombre dharmoniques de celui-ci. Les harmoniques sont des ondes de frquences multiples de la frquence fondamentale. Ici, la courbe A est celle reprsentant le son fondamental. La courbe B est un harmonique (double). La courbe C est le son complexe rsultant des deux autres ondes. A B C Pour les cordes vocales, les voyelles sont les diffrents nombres dharmoniques superposs la fondamentale. Ainsi, les ou sont composs de moins dharmoniques que le a
  19. 19. Le son est donc une onde qui se propage de molcules dair molcules dair qui sentrechoquent. Nous avons vu quune onde sonore est caractrise par sa vitesse, son amplitude (qui correspond son intensit), sa frquence (qui correspond la hauteur du son) et son nombre dharmonique (qui correspond au timbre son).
  20. 20. Nous avons donc vu quel est le fonctionnement des cordes vocales et quest-ce quun son mais comment la voix humaine volue-t-elle?
  21. 21. Comment lpaississement des cordes vocales provoque-t-il un changement de la voix? Il existe de nombreux phnomnes, ou maladies, modifiant la physionomie des cordes vocales. Pour fonctionner correctement, les cordes vocales doivent tres lisses, souples et de bonne mobilit, afin de saffronter correctement lors de la phonation.
  22. 22. Les maladies ou phnomnes lorigine de dysphonies Parmi ces maladies, on peut noter la prsence de laryngites qui comme leur nom lindiquent, touchent le sige des cordes vocales: le larynx. Les muqueuses constituant les cordes sont irrites, et enflent donc. Cest galement le cas chez les fumeurs, qui voient leur voix devenir plus grave. Les nodules sont de petits kystes situs sur les cordes vocales. Ils apparaissent la suite dune mauvaise utilisation du larynx dans la phonation des sons aigus. Ils provoquent le durcissement et donc lpaississement des cordes vocales.
  23. 23. Autres pathologies Il existe dautre pathologies propres aux cordes vocales: les tumeurs malignes (ou cancer de la corde vocale)qui diminuent la mobilit des cordes vocales. On observe la prsence de petits bourgeons prsentant quelquefois une ulcration. Le granulome de la corde vocale est localis en arrire et provient dune irritation locale due un reflux gastro-oesophagien.(retour du liquide de lestomac vers lsophage)
  24. 24. La mue Bien quil ne sagisse en aucun cas dune maladie, celle-ci provoque galement un paississement des cordes vocales. En effet, la pubert, le larynx, par le biais dhormones (testostrone chez les hommes, oestrognes chez les femmes), comme tout le corps, prend de lampleur, les cordes vocales tendent donc stirer, donc sallonger, et spaissir. Cela provoquera un changement de voix perceptible. Chez le garon, la voix peut baisser dune octave. Chez lhomme le larynx augmente donc de volume, ce qui laisse apparatre une petite prominence au niveau de la gorge: la pomme dadam, qui est beaucoup plus petite chez la femme.
  25. 25. Nous avons donc vu que les cordes vocales tendent changer dapparence au cours de notre vie.