Conférence Reach Facebook

Click here to load reader

Embed Size (px)

description

Faut-il encore investir sur Facebook ? Google+ est-il une alternative à envisager ? Comment utiliser Twitter, Instagram, et les réseaux sociaux professionnels ? Quels sont les nouveaux réseaux sociaux d’avenir ?

Transcript of Conférence Reach Facebook

  • 1. Page 105/05/2014 LA BAISSE DU REACH SUR FACEBOOK QUELLES ALTERNATIVES ? Une confrence organise par lagence Conversationnel

2. Page 205/05/2014 SOMMAIRE PARTIE 1 FACEBOOK ETAT DES LIEUX PARTIE 2 LA CHUTE LIBRE DU REACH PARTIE 3 ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? PARTIE 4 JOPTIMISE MA STRATGIE DE CONTENU PARTIE 5 FACEBOOK ADS : JY VAIS ? PARTIE 6 JE ME METS AU SOCIAL CRM PARTIE 7 JE PENSE CROSS-PLATEFORM 3. Page 305/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX Quelles performances, quelles volutions, quel avenir ? 4. Page 405/05/2014 Derniers vnements 4 fvrier 2014 Facebook fte ses 10 ans 20 fvrier 2014 Rachat de WhatsApp pour 19 milliards de dollars Avril 2014 Valorisation de la vido, Des applications et des intrts vnements majeurs FACEBOOK ETAT DES LIEUX Une monte en puissance 5. Page 505/05/2014 Evoluer constamment et crer de linstabilit + 11 Changements de design + 50 changements de fonctionnalits + Des CGU fluctuantes et non communiques FACEBOOK ETAT DES LIEUX Une prennit qui tient de la stratgie Zuckerberg 6. Page 605/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX Un leader en France et dans le monde 7. Page 705/05/2014 Blogosphre & Autres rseaux Facebook 25% Creators 45% Editors 30% Audience FACEBOOK ETAT DES LIEUX Un rseau qui suscite la participation 8. Page 805/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX La dernire mise jour de la mise en page 9. Page 905/05/2014 Il semblerait que Facebook veuille mettre en valeur : le multimdia, les intrts et ses applications natives FACEBOOK ETAT DES LIEUX Un focus sur les contenus pour pousser la personnalisation des profils 10. Page 1005/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX De la rcupration de datas pour le futur Graph Search 11. Page 1105/05/2014 Selon ltude de Lightspeed Research 10,5% des internautes franais ont compltement cess dutiliser les rseaux sociaux. 25,3% dutilisateurs en moins chez les 13/17 ans, soit 3 millions dados de moins par rapport 2011. FACEBOOK ETAT DES LIEUX La baisse de lengouement chez les jeunes Leffet Mom wants to be my friend 12. Page 1205/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX Le nombre dinscrits continue croitre Facebook continue son ascension et na pas grand chose craindre de ce dsintret des jeunes : - Toutes les classes de la population se retrouvent sur Facebook - Facebook na jamais t aussi rentable 13. Page 1305/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX Certaines marques pensent quitter le rseau Avez-vous dj pens supprimer votre page Facebook ? Le cas EAT24 14. Page 1405/05/2014 FACEBOOK ETAT DES LIEUX Ce quil faut retenir ! Lvolution constante du rseau est dstabilisante pour les entreprises, et cre une situation de dpendance recherche. Tout comme pour Google il y a 15 ans, il faut se professionnaliser pour avoir une prsence pertinente. On remarque une baisse de lengouement chez les jeunes mais une arrive massive des personnes plus ges. Facebook reste le rseau social le plus puissant et grand public en France, car il concentre la majorit des interactions entre internautes, cest le site web qui reprsente le plus de temps pass, et il reste le site le plus frquent en France (derrire Google) 15. Page 1505/05/2014 LA CHUTE LIBRE DU REACH Chiffres, Performance, Explications 16. Page 1605/05/2014 Reach (ou porte organique) : Dsigne le nombre de personnes uniques qui ont vu votre publication dans le fil dactualit ou sur votre Page, y compris les personnes qui lont vue partir dune actualit partage par un ami lorsquil a aim ou partag votre publication, lorsquil a ajout un commentaire et lorsquil a rpondu une question ou un vnement. Taux dengagement : Correspond au pourcentage des personnes qui ont vu une publication et qui lont aime ou partage, qui ont cliqu dessus ou qui ont ajout un commentaire. Edge Rank : Dsigne l'algorithme qui dtermine la visibilit des statuts Facebook partags dans le fil d'actualits d'un utilisateur de Facebook. LA CHUTE LIBRE DU REACH Un peu de vocabulaire 17. Page 1705/05/2014 Evolution du Reach Organique 16% en 2012 12% en dcembre 2013 6% en fvrier 2014 3% en juin 2014 LA CHUTE LIBRE DU REACH Une chute vertigineuse ! 18. Page 1805/05/2014 La redfinition de laccs au fil dactualit sur Facebook fait chuter les taux dengagement. En particulier chez les grands comptes visibles par leur popularit. LA CHUTE LIBRE DU REACH Consquences sur 10 grands comptes 19. Page 1905/05/2014 Le reach ne baisse pas pour tout le monde volution mensuelle de la porte de 7000 pages Facebook moyennes de tous secteurs dactivit confondus. LA CHUTE LIBRE DU REACH Un propos nuancer 20. Page 2005/05/2014 LA CHUTE LIBRE DU REACH Des contenus plus affects que dautres Pour la premire fois, laccent est mis sur la qualit des posts. 21. Page 2105/05/2014 Si Facebook continuait dafficher sans tri, cela causerait une baisse encore plus importante du reach pour les pages. LA CHUTE LIBRE DU REACH Explications : Lvolution de lalgorithme 22. Page 2205/05/2014 We expect organic distribution of an individual Pages posts to gradually decline over time as we continually work to make sure people have a meaningful experience on the site. Your post has a better chance of appearing organically to your fans and their friends if its relevant to them and if their friends interact with it. But to maximize delivery of your message in News Feed, your brand should consider using paid distribution, as it enables you to reach people beyond your fan base and move beyond the organic competition . Blog Facebook, mars 2014 LA CHUTE LIBRE DU REACH Explications : La mise jour du fil dactualit Total des actualits publies par un ami ou une page suivie (par jour) Part des publications qui apparaissent dans le fil d'actualit Part des publications qui n'apparaissent pas dans le fil d'actualit En Juin 2014 cest en moyenne 300 publications sur 1500 qui sont affiches ! 23. Page 2305/05/2014 // Croissance du rseau : de plus en plus dinscrits // Succs de la participation : de plus en plus pages likes par profil au fil du temps, de plus en plus dentreprises prsentes sur Facebook. // Dmocratisation du rseau social : Augmentation des publications et des partages faits par les profils et les pages Facebook. LA CHUTE LIBRE DU REACH Explications : De moins en moins despace De plus en plus de candidats laffichage sur le fil dactualit 24. Page 2405/05/2014 Facebook cre ses propres rgles pour optimiser son fonctionnement : le changement dalgorithme nest pas une surprise et le modle conomique de Facebook non plus. La porte baisse mais est-ce vraiment le problme : doit on niveler tous les indicateurs sur laudience ? Nest ce pas en contradiction avec le principe meme dun rseau social ? Lengagement et la qualit du contenu sont dsormais valoriss et priment aujourdhui sur la notorit. LA CHUTE LIBRE DU REACH Ce quil faut retenir ! 25. Page 2505/05/2014 ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? Rponse ! 26. Page 2605/05/2014 Le taux dengagement est stable Avril 2013 Avril 2014 ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? Oui, car lengagement reste relativement stable 27. Page 2705/05/2014 Les contenus sont visibles moins de monde, mais une population plus engage : est ce si mal ? Source : http://adage.com/article/digitalnext/brands-rule-facebook/293437/ ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? La baisse du reach produirait meme une augmentation de lengagement 28. Page 2805/05/2014 Un fan est 19% plus propice acheter Lami dun fan est 27% plus propice acheter ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? Oui, pour le potentiel de la recommandation 29. Page 2905/05/2014 Les social ads Facebook sont 55% plus performantes que les ads traditionnelles ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? Oui, pour les performances des social ads 30. Page 3005/05/2014 Il est possible didentifier des comportements cls: Quand un utilisateur devient fan de la page et pourquoi il lest devenu. Quels contenus les utilisateurs ont aim, comment, partag Quand ils ont engag pour la dernire fois avec le contenu de la page Leur ge, leurs intrts, les informations de leurs profils Quel est le rapprochement entre mes fans et ma base de donnes, etc.. ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? Oui, pour le ciblage prcis 31. Page 3105/05/2014 Selon nous : Lpoque du buzz facile et de la viralit gratuite est termine, mais Facebook nest plus une option pour toutes les marques qui souhaitent interagir avec leurs utilisateurs finaux. Il sagit detre plus stratgique. Selon les utilisateurs : Facebook remet en cause son principe de gratuit en diminuant l a v i s i b i l i t d e s p u b l i c a t i o n s n o n sponsorises. Selon Facebook : Il est obligatoire de mettre en valeur les contenus hautements qualitatifs pour freiner le flux de publications et faciliter la lisibilit du flux dactualits. ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? Rponses ! 32. Page 3205/05/2014 Jutilise quatre tactiques pour contrer la baisse du reach : La narration digitale Dfinition dune stratgie ditoriale, cration dun marbre, animation. La segmentation des cibles Affinage des cibles, choix des messages, optimisation des campagnes. Lacclration de la relation client Refonte de la stratgie CRM, mise en place de services en ligne. ALORS, JE RESTE SUR FACEBOOK ? A plusieurs conditions : 33. Page 3305/05/2014 JOPTIMISE MA STRATGIE DE CONTENU Ligne ditoriale, segmentation et bonnes pratiques 34. Page 3405/05/2014 JOPTIMISE MA STRATGIE DE CONTENU Lobsession continue Pas de contenu => pas de conversations => pas de partages => pas de prsence sur le social media 35. Page 3505/05/2014 La stratgie ditoriale, aussi appel stratgie de brand content, est une stratgie qui implique la cration et diffusion de contenus mdias, dans un objectif de notorit et/ou dimage. La tche des dirigeants daujourdhui nest pas seulement de faire des bnfices pour crer du sens, mais de crer du sens pour faire des bnfices. John Hagel, The Power of Pull cest finalement ce que devrait tre la bonne publicit. Un change entre une marque russissant construire une relation motionnelle avec son public