Conference HEC Alumni Assurance - Gouvernance et stratégie d'investissement, ORSA, mise en place...

download Conference HEC Alumni Assurance - Gouvernance  et stratégie d'investissement, ORSA, mise en place des systèmes de suivi et pilotage des risques sur la gestion d'actifs

of 18

Embed Size (px)

description

Gestion d’actifs sous Solvabilité 2 : Enjeux stratégiques, enjeux opérationnels En ouverture de cette conférence, Monsieur Guillaume Sarkozy, Délégué général de Malakoff-Médéric, nous fera l’honneur de nous présenter sa vision des missions d’un acteur majeur, paritaire et mutualiste, de la protection sociale. Nous débattrons ensuite de : 1. Solvabilité 2 et gestion d’actifs : enjeux stratégiques ? - comment, dans le respect des exigences règlementaires de Solvabilité 2 concilier dans la durée la couverture des engagements, la recherche de rendement et la gestion des risques d’actifs ? - dans quelle mesure les évolutions de la règlementation sont-elles susceptibles de modifier les allocations d’actifs des assureurs et d’avoir dès lors un impact sur le financement de l’économie ? 2. Solvabilité 2 et gestion d’actifs : enjeux opérationnels ? - comment les acteurs de l’assurance s’organisent-ils pour faire évoluer la gouvernance de leur gestion des placements et mettre en œuvre les outils de suivi/reporting des risques liés aux placements financiers ? Avec un panel d’experts et de directeurs d’investissement : Madame Dorothée Bary : Milliman, Manager Monsieur Laurent Clamagirand : Groupe AXA, Directeur des investissements Monsieur Laurent Degioanni : Groupe Malakoff-Médéric, Directeur des investissements Monsieur Alban Jarry : la Mutuelle Générale, Directeur du programme Solvency 2.

Transcript of Conference HEC Alumni Assurance - Gouvernance et stratégie d'investissement, ORSA, mise en place...

  • 1. Confrence Gouvernance et stratgie dinvestissement Pilier 2, ORSA et mise en place du pilotage des risques sur la gestion dactifs 27 mars 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Gnrale Prsident des GT Reporting AIFM et LEI , Membre du GT Solvency II de lAFG (Association Franaise de Gestion) Membre du bureau du Club AMPERE (Asset Management Performance & Reporting) Participant au Livre Blanc Les nouveaux visages de lAssurance de Finance Innovation Groupement HEC Assurance Twitter @HECAssurance
  • 2. La Mutuelle Gnrale, une entreprise de lconomie sociale qui conjugue valeurs et performance Engage depuis plusieurs annes dans une dynamique de transformation oprationnelle et technologique, La Mutuelle Gnrale est aujourdhui lun des acteurs leaders de son secteur CHIFFRES CLES au 31/12/2012 3e mutuelle franaise 13e organisme complmentaire sant franais Plus de 1,3 de personnes protges Chiffre daffaires : 1 051 millions deuros HT Fonds propres : 647 millions deuros 2 MARCHES Particuliers Entreprises - Professionnels 2 METIERS Gestion par dlgation du rgime obligatoire de Scurit sociale Assurance de personnes (sant & prvoyance) AIFMD Confrence Kramer Levin et Kurt Salmon 2
  • 3. Ordre du jour ORSA et pilier 2 de Solvency : des contraintes et des opportunits Une ncessit de rfrentiels centraliss Une exprience en Asset Management La Mutuelle Gnrale : un choix sur les actifs La Mutuelle Gnrale : un choix sur les reporting De nouveaux investissements : de la place pour linnovation Sur la Place de nombreux groupes de rflexion Risques sur la gestion dactifs Conclusion Annexes HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 3
  • 4. ORSA et pilier 2 de Solvency : des contraintes et des opportunits Le pilier 2 et lORSA : une diversit de containtes Principe de la personne prudente Contrle des prestataires essentiels et des dlgations de gestion 4 fonctions cls (actuariat, risques, conformit, audit) et politique des 4 yeux, notion de fit and proper Mise en place des politiques de risques, dfinition de budgets de risques et de lapptence La gouvernance au cur des schmas de dcisions Transformer la contrainte en une opportunit HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 4
  • 5. Une ncessit de rfrentiels centraliss Etude EFAMA KPMG Solvency II Data Impacts on Asset Management (Juin 2012) : http://ow.ly/p5eQY HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 5
  • 6. Une ncessit de rfrentiels centraliss Etude EFAMA KPMG Solvency II Data Impacts on Asset Management (Juin 2012) : http://ow.ly/p5eQY HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 6
  • 7. Une exprience en Asset Management Jusqu' prsent : Les transferts de fichiers nont jamais t mis en place entre Asset Managers (fonds de fonds) Problmatiques juridiques et rglementaires : galit des porteurs Market Timing Interdiction de re distibution des donnes des Market Data Vendors (gnralistes et agences de rating) Des discussions sur la Place et au niveau europen qui nen finissent pas sur ce sujet : AFG, Club AMPERE, AF2i, AFTI, Cossium, Impossibilit de rapprocher des caractristiques valeurs venant de 2 sources diffrentes (mise en place de la Base Valeurs multi flux chez Edmond de Rothschild en 2006) Seule solution : tre pragmatique et simplificateur pour y arriver HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 7
  • 8. La Mutuelle Gnrale : un choix sur les actifs Effectuer un Choc de simplification Avant : 600 millions grs en interne : essentiellement des obligations 1,2 mds rpartis chez 60 socits de gestion avec des mandats, des fonds ddis, + de 80 fonds ouverts (tous types de fonds) 6 dpositaires Environ 17 000 lignes transpariser (look through) : cot astronomique Constat : Impossibilit de rpondre dans les dlais imposs partir de 2016 Impossibilit de sassurer de la qualit des donnes et de leur traabilit Aprs 1ere grande mutuelle externaliser lintgralit de sa gestion titres (hors immobilier) 6 mandats pour 1,8 mds chez 3 socits de gestion (La Banque Postale AM, Rothschild & Cie, Schelcher Prince Gestion) 1 unique dpositaire 500 700 lignes directes 0 OPCVM ouverts dici 2016 Des conomies : Frais de gestion, donnes Solvency 2, contrles, HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 8
  • 9. La Mutuelle Gnrale : un choix sur les reporting Fichiers Solvency 2 viendront dune unique source : BNP Paribas Securities Services Les reportings de performance seront faits par BNP Paribas Securities Services Les 3 socits de gestion fourniront : Document danalyse des investissements Alertes sur les contraintes fixes Transparence sur tous les investissements Les 3 socits de gestion devront : Respecter le principe de la personne prudente Mise en place de Due Dilligence HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 9
  • 10. De nouveaux investissements : de la place pour linnovation La financiarisation et rgulation de limmobilier : AIFMD La bancarisation des assurances : loans, infrastructures, novo Des optimisations des SCR actions stratgiques : FSP HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 10
  • 11. Sur la Place de nombreux groupes de rflexion Ct Asset Management AFG, Club Ampere Place Finance Innovation, AFTI, Cossiom Ct Assureurs et Mutuelles AF2i, FNMF, FFSA, ROAM, GEMA, Beaucoup de confrences et sminaires HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 11
  • 12. Risques sur la gestion dactifs Transferts des actifs des produits fortes marges (fonds ouverts) vers des produits faibles marges (mandats taux) Concentration des investisseurs (IP, Mutuelles, ) Dlais de production Investissements compliqus rentabiliser Trouver de nouvelles solutions dinvestissements Bascule de nombreux fonds Luxembourg (craintes sur la TTF, AIFMD) Clients de plus en plus professionnels : institutionnels, family office, HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 12
  • 13. Conclusion Eviter le mur rglementaire de janvier 2016 Le choc des rglementations pour tous les acteurs en mme temps : Bale 3 AIMFD, UCIT EMIR Solvency 2 Facta, Dodd Frank Avec des donnes non homognes et impossible agrger au niveau europen (comment suivre le risque systmique ?). Des services de productions qui vont tre engorgs chez tous les acteurs de la banque finance assurance A qui rpondre en priorit ? ses clients ? son rgulateur ? aux rgulateurs de ses clients ? Risque systmique cr par les rglementations en sur-concentrant les investissements sur certaines classes dactifs (obligataire) HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 13
  • 14. Conclusion Des rglementations de plus en plus complexes Si les rgulateurs s'occupaient de scurit routire (par le Professeur Herv Alexandre Directeur du Master 224 "Banque et Finance de lUniversit Paris Dauphine) Une rgle simple 130 km/h sur autoroute Une sanction connue lavance Trop simple ? Imaginons une vitesse limite fonction non linaire du poids de la voiture, de sa cylindre, de lge du chauffeur, du kilomtrage de la voiture. Avec une loi leptokurtique de mesure de la probabilit du temps de raction du chauffeur http://ow.ly/p5gxk Et http://ow.ly/p5gzv HEC Alumni Assurance - gouvernance et stratgie d'investissement 14
  • 15. Alban JARRY est Directeur du programme Solvency 2 de La Mutuelle Gnrale. Dans le domaine de lAssurance-Mutuelle (La Mutuelle Gnrale), lAsset Management (Edmond de Rothschild Investment Managers) et la Banque prive (La Compagnie Financire Edmond de Rothschild Banque) depuis 1995, il prside les Groupes de Travail Reporting AIFM-EMSA et LEI de lAFG (Association Franaise de Gestion), est Membre du Bureau du Club AMPERE (Asset Management Performance et Reporting), participe au