COMMUNITY SYSTEMS STRENGTHENING

Click here to load reader

Embed Size (px)

description

Core css info_note_fr_(unproofed)

Transcript of COMMUNITY SYSTEMS STRENGTHENING

  • 1. Note d'information du Fonds mondial : renforcement des systmes communautaires (fvrier 2014) 1 Avertissement : la traduction de cette note d'information n'a pas t rvise. Avertissement : la traduction de cette note d'information n'a pas t rvise. Introduction Les communauts ont toujours jou un rle essentiel dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds mondial a toujours t l'avant-garde du mouvement visant promouvoir une participation plus systmatique de la communaut, essentielle pour combattre efficacement le sida, la tuberculose et le paludisme. Le cadre de renforcement des systmes communautaires, labor pour la premire fois en 2010 par le Fonds mondial, des organisations de la socit civile et d'autres partenaires de dveloppement, a aid les candidats cadrer, dfinir et quantifier plus clairement les efforts afin de renforcer ce domaine d'activit1 . Il a aussi permis ceux en faveur du soutien aux rponses communautaires d'exprimer l'importance du renforcement des systmes communautaires lors de la ngociation avec les programmes nationaux de lutte contre les maladies, les instances de coordination nationale et les organisations charges de la mise en uvre des subventions. La stratgie 2012-2016 du Fonds mondial offre un mandat clairement dfini pour que le Fonds mondial puisse continuer soutenir le renforcement des systmes communautaires 1 http://www.theglobalfund.org/documents/civil_society/CivilSociety_CommunitySystemsStrengthening_Framewor k_fr/ RENFORCEMENT DES SYSTMES COMMUNAUTAIRES NOTE D'INFORMATION Encadr 1. Soutien au renforcement des systmes communautaires dans le cadre de la stratgie 2012-2016 du Fonds mondial L'accent est mis sur la ncessit de soutenir les systmes nationaux, dfinis comme tous les systmes des pays, y compris les systmes gouvernementaux et non gouvernementaux . L'action stratgique 1.1 (assurer un ciblage adquat des populations les plus exposes au risque) comprend la prise de mesures explicites, dans le modle de financement, afin de mettre davantage l'accent sur le renforcement des systmes communautaires. L'objectif stratgique 4 (promouvoir et protger les droits de l'homme), la Stratgie du Fonds mondial en matire d'galit des genres , la Stratgie en matire d'orientation sexuelle et d'identit des genres , ainsi que le soutien au renforcement des systmes communautaires, constituent d'autres exemples de leffort dploy par le Fonds mondial pour promouvoir les droits de l'homme dans le contexte des trois maladies.
  • 2. Note d'information du Fonds mondial : renforcement des systmes communautaires (fvrier 2014) 2 (voir Encadr 1)2 . Bien que le Fonds mondial ait apport des modifications son modle de financement, le renforcement des systmes communautaires est rest un objectif majeur. Cette note d'information explique le principe de base du Fonds mondial dans le soutien au renforcement des systmes communautaires, dcrit le champ d'application du soutien au renforcement des systmes communautaires offert par le Fonds mondial et comment le renforcement des systmes communautaires apparat dans le cadre de mesure du Fonds mondial3 . Cette note fournit galement des conseils sur la faon d'intgrer le renforcement des systmes communautaires dans les candidatures de financement. Dfinitions et principes de base du soutien des systmes communautaires et du renforcement des systmes communautaires Que sont les systmes communautaires ? L'amlioration de la sant rsulte d'un large ventail de politiques, de services et d'autres activits qui sont labors et mis en uvre par une grande varit d'acteurs. Parmi ces acteurs oprent des systmes gouvernementaux ou de sant publique (composs des tablissements de sant publique, des organismes de rglementation et de gouvernance et des professionnels de la sant employs par l'tat), ainsi que des groupes communautaires, des organisations et des rseaux communautaires, des organisations non gouvernementales, des organisations confessionnelles et des organisations du secteur priv, la fois formelles et informelles. Ensemble, ces acteurs constituent le systme global complexe qui sert protger et promouvoir la sant et les droits de l'homme. Au sein de ce systme global complexe, les systmes communautaires sont les structures, les mcanismes, les processus et les acteurs grce auxquels les collectivits relvent les dfis et rpondent leurs besoins. Ils sont constitus de diffrents types d'entits : les membres de la communaut, les organisations et les rseaux communautaires formels et informels, ainsi que d'autres organisations de la socit civile. Par rapport aux systmes de sant, ils sont gnralement moins formaliss et moins clairement dfinis en tant que systme . Ce que les entits qui composent les systmes communautaires partagent, ce sont les liens troits avec les communauts et, par consquent, une meilleure comprhension des problmes auxquels sont confronts ceux qui sont les plus touchs par divers problmes de sant. De ce fait, les systmes communautaires ont la capacit et la responsabilit nulles autres pareilles d'identifier, de comprendre et de rpondre aux besoins de ceux qui sont marginaliss et vulnrables au sein de la socit, et qui, par consquent, n'ont qu'un accs inquitable aux services de sant et aux autres services de base. Ils peuvent jouer un certain nombre de rles (la nature des rles qu'ils jouent dpend de leur capacit et de leur contexte) : gestion et prestation des services, y compris des services cliniques en tablissement de soins et des services de sant en dehors des tablissements de soins, tels que 2 http://www.theglobalfund.org/en/about/strategy/ 3 Le cadre de mesure est le nom de l'outil modulaire de budgtisation et de suivi qui a t prsent dans le cadre du nouveau modle de financement. Il est compos de catgories prdfinies (composantes, modules et initiatives) qui sont conues pour faciliter le suivi du financement et de la couverture des principaux domaines de programmation de chaque maladie. En tant que tel, il s'agit principalement d'un outil d'organisation, de quantification et de budgtisation des demandes de financement. En revanche, ce n'est pas un outil de conception de programmes.
  • 3. Note d'information du Fonds mondial : renforcement des systmes communautaires (fvrier 2014) 3 l'ducation par les pairs, la sensibilisation, les traitements communautaires, les soins et la prise en charge ainsi que d'autres services sociaux ; soutien aux personnes marginalises ou victimes de discrimination qui n'ont pas accs aux services de sant capables de rpondre leurs besoins ; actions de mobilisation parmi les personnes marginalises afin d'amliorer les conditions sociales, y compris l'accs des services de meilleure qualit ; rponse aux plus grands dterminants de la sant, notamment aux ingalits entre les genres et aux droits de l'homme ; actions de sensibilisation en matire de politiques favorables et de cadres lgislatifs appropris, ainsi qu'en matire de gouvernance, de surveillance et de responsabilit ; suivi et sensibilisation en faveur d'une meilleure protection des droits de l'homme et d'un meilleur accs aux soins de sant. Les systmes communautaires sont donc essentiels pour garantir que les programmes de sant sont complets et qu'ils rpondent aux besoins, en particulier ceux des groupes marginaliss. Ils ont galement dmontr leur importance en tant que plateforme essentielle dans l'intensification de l'accs quitable aux soins de sant. C'est pourquoi le Fonds mondial encourage tous les candidats s'assurer que les groupes et les organisations communautaires jouent un rle central dans la conception, la mise en uvre et le suivi des subventions du Fonds mondial. Bien que les tats soient les premiers responsables de la garantie des droits lis la sant et des droits de l'homme, les acteurs communautaires agissent souvent en dehors des systmes de sant officiels lorsque cette responsabilit n'est pas respecte, ceci afin de protger les droits lis la sant et les droits de l'homme des personnes qui sont abandonnes, marginalises ou criminalises. Cela comprend notamment les populations rurales et mal desservies, les personnes qui ne peuvent pas accder aux soins de sant cause de la pauvret, les femmes et les jeunes, les migrants sans papiers, les populations autochtones, les professionnels du sexe, les homosexuels et les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, les personnes transsexuelles, les consommateurs de drogues, les personnes incarcres et les personnes handicapes ainsi que les personnes vivant avec le VIH et le sida, la tuberculose et le paludisme. Dans ces cas, les systmes communautaires doivent fournir les services que les autres parties du systme ne fournissent pas et doivent promouvoir le changement afin de rpondre aux besoins de toutes les populations, en particulier de celles qui sont exclues. Les systmes communautaires sont gnralement moins bien compris et moins bien reconnus que les autres parties du systme complexe dcrit ci-dessus. En effet, on retrouve dans de nombreux contextes un certain antagonisme envers les acteurs communautaires, soit parce qu'ils sont considrs comme tant moins professionnels que les autres acteurs (par exemple, le personnel du secteur de la sant publique et les soignants du secteur priv), soit parce qu'ils identifient et dnoncent les lacunes de ces autres acteurs, ou encore parce qu'ils reprsentent des voix exclues, stigmatises, marginalises ou criminalises. En outre, les systmes communautaires ont une porte et une amplitude beaucoup plus vastes que ces autres acteurs de soins de sant, allant souvent bien au-del des prestations de services et des fonctions directement