COLAS ET LE CHâTEAU DE VErsailles Le bassin · PDF fileVersailles, le 21 octobre 2010...

Click here to load reader

  • date post

    01-Aug-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of COLAS ET LE CHâTEAU DE VErsailles Le bassin · PDF fileVersailles, le 21 octobre 2010...

  • COLAS ET LE CHTEAU DE VErsailles Le bassin dApollon et ltoile royale21 octobre 2010

  • sommaire

    communiqu de presse

    le parc du chteau de versailles 3

    un parc de prs de 800 ha 4

    le chantier 8

    lorganisation 9

    descriptif du procd hliocol 11

    le dveloppement durable versailles 12

    un engagement pour lavenir 13

    le mcnat au chteau de versailles 15

    une longue tradition 16

    annexes 18

    le groupe colas 19

    le chteau de versailles 21

  • Versailles, le 21 octobre 2010

    communiqu de presse

    colas ralise, dans le cadre dun mcnat de comptence, les travaux de remise en tat des alles du chteau de versailles

    Le 15 avril 2010, ltablissement public du muse et du domaine national de

    Versailles et Colas, leader mondial de la construction et de lentretien

    dinfrastructures de transport, damnagements urbains et de loisirs, signait

    une convention de mcnat pluriannuelle pour la ralisation du programme de

    remise en tat des alles du parc du Chteau de Versailles, dans le cadre dun

    mcnat de comptence.

    Le parc de Versailles, dune surface de 787 hectares, compte plus de 43 km dalles. Exposes aux intempries et aux passages rpts des millions de visiteurs qui chaque anne parcourent le domaine, ces alles sont aujourdhui trs dgrades.

    Le programme prvoit notamment des travaux de rhabilitation et damnagement : voies de circulation, alles pdestres, esplanades et terrasses, aux abords du chteau et dans le domaine.

    Un programme de priorits a t tabli afin de rnover les parties les plus altres du parc. Ainsi, les travaux ont dbut par les amnagements de lesplanade autour du Bassin dApollon, puis par ceux de lEtoile Royale.

    Engag depuis longtemps dans une dmarche de dveloppement responsable, le groupe Colas a propos des procds et des revtements les plus aptes satisfaire les prescriptions techniques et esthtiques de ces amnagements, en rponse aux objectifs du chteau de Versailles, dj trs impliqu dans le dveloppement durable.

    Ainsi, Colas a mis au point Hliocol, un revtement beige sabl laide dun silex blond, dvelopp spcifiquement pour le chteau de Versailles.

    Ce mcnat indit marque la volont de lEtablissement public non seulement de prserver ce patrimoine mondial de lHumanit, mais galement damliorer les conditions daccueil dun public toujours plus nombreux, venu du monde entier.

    contacts presse

    Chteau de VersaillesHlne Dalifard01 30 83 77 01Aurlie Gevrey01 30 83 77 03Violaine Solari01 30 83 77 14presse@chateauversailles.fr

    COLASDelphine Lombard01 47 61 76 17lombard@siege.colas.fr

  • le parc du chteau de versailles

  • un bref historique

    Le parc de Versailles est larchtype du jardin rgulier construit selon un plan architectural rigoureux et gomtrique. Pendant vgtal de larchitecture des btiments, le domaine de Versailles et de Trianon se compose de trois parties distinctes : - Les jardins avec leurs parterres de fleurs, prsents pour lagrment. - Les bosquets, architectures de transition entre les parterres et les grands arbres qui ferment lhorizon. Les bosquets, vritables salons de plein air dissimuls au cur des espaces boiss du petit parc, constituent un lieu de promenade et de divertissement. - La fort, perce de larges alles rectilignes et de carrefours en toile, amnage pour la chasse courre.

    Louis XIV aime les jardins. Jusqu sa mort, il prside personnellement leur amnagement et se fait soumettre le dtail de tout ; il sy promne souvent, y accompagne htes de marque et ambassadeurs trangers... De somptueuses ftes y sont donnes et le roi labore un itinraire prserv par lequel il indique la Manire de montrer les jardins de Versailles.

    En 1661, Louis XIV charge Andr Le Ntre (1623-1700) de la cration et de lamnagement des jardins de Versailles qui sont entrepris juste avant les travaux dagrandissement du palais de Louis XIII. Ils dureront une quarantaine dannes. Jean-Baptiste Colbert (1619-1683) dirige le chantier, Charles Le Brun (1619-1690) donne les dessins dun grand nombre de statues et de fontaines. Plus tard, Jules Hardouin-Mansart ordonne des dcors de plus en plus sobres et agrandit lOrangerie de Le Vau.

    La cration des jardins demande un travail titanesque, l o nexistaient que des bois, des prairies et des marcages. Le roi, press de voir la ralisation de son rve, fit transplanter des milliers darbres de grandes dimensions. Des milliers dhommes participent cette vaste entreprise.

    Les Jardins sordonnent autour de deux grands axes qui se coupent angle droit au niveau de la terrasse et qui commandent de vastes perspectives : - laxe nord-sud depuis le bassin de Neptune jusqu la Pice dEau des Suisses. - laxe est-ouest depuis la faade de la galerie des Glaces jusqu lextrmit du Grand Canal. Cest la perspective majeure de Versailles que Le Ntre a ouverte sur linfini. Elle conduit le regard jusqu lhorizon et mesure 300 mtres, de la faade du chteau la grille du Parc.

    Le parc du chteau de Versailles

    un parc de prs de 800 ha

  • Le dcor sculpt occupe une grande place dans les jardins, faisant du parc de Versailles lun des plus grands muses de statuaire en plein-air. En marbre, en bronze ou en plomb, les sculptures ornent alles, bosquets et bassins. Elles sinspirent des lgendes de la mythologie grco-romaine ainsi que de lhistoire ancienne. En 1661 Charles Le Brun supervise, avec son quipe de sculpteurs, linstallation des dcors : fontaines, statues et vases. uvres originales ou copies de modles antiques ralises par les pensionnaires de lAcadmie franaise de Rome, plus de 300 sculptures ornent les jardins. Des artistes tels que Girardon, Tuby ou Coysevox ralisent nombre de chefs-duvre qui ont fait la renomme des lieux, complts par la Grande Commande de statues de marbre blanc passe par Colbert pour le parterre dEau en 167. Au sicle suivant, bien que Louis XV puis Louis XVI apportent peu de changements aux jardins, le groupe de Neptune est install au centre du bassin et de nouveaux bosquets sont crs dans les annes 1770, linstar des Bains dApollon ou du Bosquet de la Reine.

    Depuis 1992, les jardins sont en cours de replantation, et aprs la tempte dvastatrice de dcembre 1999, les travaux se sont acclrs au point que, dans bien des parties, ils ont dj retrouv leur physionomie dorigine.

    les Lieux concerns par le mcnat de COLAS

    Le Bassin dApollon

    Lalle royale ou Tapis Vert (allant du Bassin de Latone au Grand Canal) dbouche sur une demi-lune qui entoure le bassin dApollon. Ds 1636, sous Louis XIII, existait cet endroit un bassin, dit alors des Cygnes, que Louis XIV fit orner du majesteux ensemble en plomb dor reprsentant Apollon sur son char. Le groupe sculpt a t command en 1668 Jean-Baptiste Tuby, daprs un dessin de Charles Le Brun. Ralis la manufacture des Gobelins et installe en 1670 il sinspire de la lgende dApollon, dieu du Soleil et emblme du Roi. On y voit Apollon sur son char tir par quatre cheveaux fous, entour de quatre tritons et de quatre monstres marins. Lorsque les eaux jaillissent, il est possible dadmirer les trois gerbes principales qui composent alors une fleur de lys. De chaque ct de la demi-lune sont placs un groupe, quatre termes et une statue: - gauche Ino et Mlicerte par Garbier, Pan par Mazire, le Printemps par Arcis et Mazire, Bacchus par Raon, Pomone par Le Hongre et Bacchus (antique), - droite Ariste liant Prothe, par Sbastien Slodtz, Syrinx par Mazire, Jupiter par Clrion, Junon par Clrion, Vertumne par Le Hongre et Silne portant Bacchus enfant (antique). Deux ranges majestueuses de platanes parallles au Tapis Vert et un quadruple alignement darbres de mme essence et perpendiculaire lalle royale soulignent les limites du jardin.

  • 6Ltoile royale

    Situe au cur de laxe majeur du Parc de Versailles (est-ouest), lEtoile Royale prolonge la perspective deau du Grand Canal et amorce celle qui stend, lOuest, dans la Plaine de Versailles.Cette vaste esplanade circulaire, de prs de 6 hectares, est une pice matresse de la magistrale composition de Le Ntre. Elle se trouve environ 3 kilomtres de la terrasse du chteau et est tablie la limite occidentale du territoire actuel du Domaine de Versailles.Dans le systme complexe de la composition hirarchise de cette grande perspective, lEtoile Royale joue le rle de point focal au-del du Grand Canal. Les cadrages de vues y sont organiss par la largeur de ses alles daxes et par ses alignements darbres. Aujourdhui, plus de dix ans aprs la tempte de dcembre 1999, lEtoile Royale se prsente comme une vaste tendue de pelouse, ponctue, de manire trs parse, par la silhouette de quelques grands peupliers dItalie, tmoins rsiduels des anciennes structures dalignements. Les voies de circulation amnages dans ce secteur, en traverse et en priphrie de lesplanade, sont en mauvais tat.Un programme complet de recomposition vgtale et paysagre de lEtoile Royale a t engag par lEtablissement Public de Versailles.La replantation des alignements darbres interviendra au dbut de lanne 011.

    le parc du chteau de Versailles en quelques chiffres

    LedomainedeVersaillesLasurfacetotale:787hadont: - hectares pour la Place dArmes - 31 hectares pour le Grand Parc - 96 hectares pour le domaine de Trianon - 77 hectares pour le jardin et ses bosquets (Petit Parc)

    - 39 hectares pour la Pice deau des Suisses - 66 hectares pour le terrain des Mortemets - hectares pour le Grand Canal - 3 hectares pour le Domaine de Marly

    Lesstructuresvgtalesdujardin - 30 000 arbres dans le domaine - 0 km de charmilles - 3 hectares de pelouse - 3 km dalles - 3 km de treillage - 700 topiaires de 67 formes diffrentes - 6 000 arbres taills rgulirement dont 1 886 tilleuls autour du Grand Canal

    - 300 000 fleurs plantes chaque anne par les jardi