COGHEN BRUGMANN VANDERKINDERE NOTRE QUARTIER Le square Coghen Le square Coghen est un modأ¨le...

download COGHEN BRUGMANN VANDERKINDERE NOTRE QUARTIER Le square Coghen Le square Coghen est un modأ¨le unique

If you can't read please download the document

  • date post

    25-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of COGHEN BRUGMANN VANDERKINDERE NOTRE QUARTIER Le square Coghen Le square Coghen est un modأ¨le...

  • Mais où se cache donc ce Chat qui donne son nom à notre quartier ? Dans le jardin de l’une des belles maisons Art déco ou modernistes des

    avenues Brugmann ou Coghen ? Ou dans l’une des maisons ouvrières typiques qui jalonnent encore en nombre notre voisinage,

    voire dans l’un de ces « carrés » tout droit sortis de notre passé ?

    Découvrez la réponse dans ces pages et, au passage, lisez nos propositions pour contribuer à rendre notre quartier

    accueillant, ouvert, durable et, surtout, vivant.

    COGHEN · BRUGMANN · VANDERKINDERE

    NOTRE QUARTIER TO UT UN PROGRAMME

    w w w .e c o l o - u c c l e .b e/e l e c t i o n s

  • Soutenir les initiatives c réatrices de lien social

    et intergénérationnelles

    PROPOSITIONS

    POUR NOTRE QUARTIE R

    Nos aires de jeux pour e nfants doivent être

    bien entretenues

    Un quartier où chacun a un rôle

    • Soutenir les initiatives créatrices de lien social et intergénérationnelles : fêtes de quartier et de rue, jardins et potagers dans les espaces verts du quartier (à l’instar du carré Tillens).

    • Renforcer et cibler le soutien (subsides, prêt de matériel, mise à disposition de locaux…) aux mouvements de jeunesse et culturels actifs.

    • Soutenir les initiatives visant à faciliter le maintien à domicile (aide, repas et soins à domicile) en faveur des aînés et des personnes à mobilité réduite.

    Soyons consom’acteurs

    • Renforcer le développement de services (bureaux de poste, livraisons, restauration et autres artisans) et des commerces de proximité.

    • Réinvestir les espaces commerçants inoccupés en favorisant l’installation de commerces aux produits issus de l’agriculture durable, appliquant les cycles courts et responsables.

    • Favoriser l’organisation d’évènements culturels et gastronomiques dans les espaces verts ou dans les commerces du quartier pour favoriser la cohésion citoyenne et contribuer à relancer les commerces.

    • Augmenter l’utilisation de produits bio et locaux dans les écoles et crèches communales (école de Messidor, crèche du Chat).

    • Étudier la possibilité d’organiser un marché hebdomadaire pour renforcer la vie sociale du quartier et permettre la découverte de produits des terroirs belges et européens.

    Sports et loisirs nous réunissent

    • Développer les infrastructures sportives de libre accès, notamment au parc Brugmann, de manière à faire du sport une véritable activité de proximité.

    • Veiller à la convivialité, à la sécurité et au bon entretien des deux aires de jeux pour les enfants au jardin du Chat et au parc Brugmann.

    Sécurité et convivialité vont de pair

    • Valoriser le rôle de proximité de l’agent de quartier : la police peut davantage s’associer à la vie du quartier en organisant chaque année des réunions d’échanges avec le public.

    • Favoriser les patrouilles à pied et à vélo afin de renforcer le lien avec la population et détecter les délits peu visibles de puis une voiture.

    • Lutter plus efficacement contre les diverses incivilités : parking sauvage (sur passages piétons et places pour personnes handicapées), déjections canines, tags, déchets.

  • Préserver l’environnement et la nature en ville

    • Encourager les habitants à verduriser et entretenir les carrés d’arbre devant leur maison.

    • Promouvoir la verdurisation des façades et toitures, pour participer à la préservation de la biodiversité et lutter contre la pollution de l’air.

    • Améliorer la propreté des rues (surtout pour les artères commerçantes : rue Vanderkindere, avenue des 7 Bonniers, chaussée d’Alsemberg et avenue Van Goidtsnoven) et installer des poubelles à trois compartiments afin d’oganiser le tri des déchets aussi en rue.

    • Organiser une action annuelle « propreté du quartier » en impliquant les écoliers, les étudiants et leurs parents.

    • Ajouter des bulles à verre (enterrées) dans le quartier.

    • Préserver les intérieurs d’îlots (par exemple dans le cadre du projet au carré Tillens).

    Un quartier à la mobilité optimale

    • Veiller au confort et à l’entretien régulier des trottoirs, bordures et cheminements pour piétons.

    • Sécuriser les passages pour piétons et s’assurer que la mobilité des personnes handicapées soit respectée.

    • Augmenter le nombre de parkings pour vélos, notamment à proximité des commerces et des arrêts de trams.

    • Renforcer et entretenir le marquage au sol destiné aux vélos, avec une attention particulière aux sens uniques limités.

    • Ouvrir aux riverains les parkings des grandes surfaces en dehors des heures d’ouverture.

    • Mieux sécuriser et aménager les abords des écoles (Messidor, collège Saint-Pierre, Floréal) en créant par exemple une zone « kiss and drive » à proximité pour éviter les embouteillages en début et fin de journée scolaire.

    Les carrés d’arbres plan tés par la population :

    un plus pour la convivial ité de nos rues

    Renforcer, en concertat ion avec la STIB, les des

    sertes du quartier en tra nsport en commun et le

    ur vitesse

    commerciale (fréquence , feux télécommandés),

    notamment pour les lign es de trams 51 et 92.

  • Maintenir et multiplier le s composts collectifs

    de quartier, qui participe nt à la réduction

    des déchets et à l’autop roduction de biens

    alimentaires, à l’instar d e ce qui se fait dans le

    carré Tillens. Des espac es pourraient y être

    dédiés par exemple au j ardin du Chat ou au

    parc Brugmann

    Renforcer les marquage s vélo, notamment

    avenue Brugmann au ni veau des

    rétrécissements de la c haussée provoqués

    par la présence d’arrêts de tram

    Ces six dernières années, Ecolo-Groen a été à votre écoute. Nous avons organisé des rencontres lors de notre Tour des quartiers à mi-parcours de la mandature communale. Nous vous avons visité aussi ces derniers mois. Voici deux idées parmi d’autres venues de notre quartier qui méritent l’examen !

    Vous avez des questions par rapport à nos propositions ou

    vous avez, vous aussi, des idées pour notre quartier ?

    Envoyez-les à nos candidat•e•s à découvrir au verso.

    VOUS NOUS L’AVEZ DIT

  • Une artère pionnière

    L’avenue Brugmann, ouverte à la circulation en 1875, a transformé le village d’Uccle en un faubourg résidentiel en rattachant la commune directement au centre de la ville. Elle fut la première artère bruxelloise à se voir dotée, dès l’origine, d’une voie ferrée de transport public (l’omnibus « américain » hippomobile) qui a poussé les Bruxellois aisés à y faire bâtir de belles maisons de plaisance. Les marronniers et platanes qui longeaient l’avenue furent sacrifiés pour faire de la place aux voitures dans les années 50-60...

    Les derniers carrés de Bruxelles

    Les « carrés » sont de vieilles impasses rurales, même si, en réalité, elles ont rarement la forme d’un carré. Uccle est la seule commune à les avoir préservés sous cette appellation. Plusieurs des nombreux carrés du quartier du Chat ont été construits pour reloger les populations délocali- sées des Marolles lors de l’édification du Palais de justice. C’est d’ailleurs à ce moment que l’urbani- sation du quartier a débuté.

    Le square Coghen

    Le square Coghen est un modèle unique à Bruxelles de lotissement moderniste typique de l’entre-deux guerres, alliant architecture cubique et Art Déco. Son appellation de square est due à la volonté initiale d’aménager un parc au centre de l’ovale qui constitue sa partie centrale, mais celui-ci fut finalement rapidement bâti.

    Le Vieux Spijtigen Duivel

    Le Vieux Spijtigen Duivel est le plus vieil estaminet (ou troquet) de Bruxelles. Charles Quint s’y serait arrêté il y a plus de 500 ans, suivi par d’autres personnalités illustres telles que Victor Hugo, Baudelaire et Jan van Nijlen.

    Un chat... haut perché

    Avec la place Vanderkindere comme point culminant, notre quartier domine les vallées uccloises. C’est, du reste, cette position en altitude qui lui vaut de se faire appeler le quartier du Chat. Une dénomination qui tire son origine du terme « catte », qui signifie... lieu élevé et a dérivé vers le français en « Chat ».

    Le plus ancien estimane t de Bruxelles est à

    Uccle !

    Les transports en comm un ont contribué à

    « embourgeoiser » le qu artier

    Wist U dat ? - De Kat is geen poes !

    De naam van onze wijk heeft als oorsprong de term « catte », die hoge plaats of heuvel betekent, in oud vlaams. Later werd de vlaamse naam onte- recht « le Chat » vertaald. En … poezen zijn hier ondertussen, heel graag gezien !

    C’ÉTAIT AU TEMPS OÙ…

  • Nous faisons équipe avec :

    IMPRIMÉ ÉLECTORAL / Éd. resp. / Ver. uitg. François LAMBERT 12, chemin du Puits, 1180 Uccle / 2018 / Ne pas jeter sur la voie publique / Niet op de openbare weg gooien. Imprimé sur papier écologique, à l’aide d’encres végétales.

    Retrouvez notre programme complet sur www.ecolo-uccle.be ou sur simple demande. Ons volledig programma is te vinden op onze website www.ecolo-uccle.be