Citizen act fr_fiche_dd_fr

download Citizen act fr_fiche_dd_fr

of 11

  • date post

    17-Jan-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.331
  • download

    0

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Citizen act fr_fiche_dd_fr

  • 1. FICHE THMATIQUE DVELOPPEMENT DURABLE CITIZEN ACT saison 2011-2012 Conue et ralise par la CCMP (Centrale de Cas et de Mdias Pdagogiques) et Olivier DELBARD, Professeur de sciences sociales ESCP Europe
  • 2. SOMMAIRE
    • INTRODUCTION
    • DVELOPPEMENT DURABLE ET SECTEUR BANCAIRE
    • LE DVELOPPEMENT DURABLE POUR LA SOCIT GNRALE
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 3. INTRODUCTION
    • C est essentiellement au cours des dernires annes que les entreprises se sont appropries le concept de dveloppement durable, apparu en 1987, dans le cadre du rapportBrundtland Notre avenir tous prpar la demande des Nations Unies. La transposition des enjeux de dveloppement durable la sphre de lentreprise est communment appele RSE, soit responsabilit sociale de lentreprise, le terme social incluant le social et lenvironnement (cf. dfinition europenne de la RSE).
    • L engagement de lentreprise repose sur deux lments essentiels: dune part lintgration des enjeux sociaux et environnementaux ses pratiques et activits, et la mise en uvre dune dmarche multi parties prenantes dautre part.
    • L intgration des enjeux sociaux et environnementaux doit soprer dans la recherche dun quilibre avec les enjeux conomiques au cur de la raison dtre de lentreprise. Il sagit donc de viser une combinaison optimale des trois grandes dimensions du dveloppement durable : lconomique, le social et lenvironnemental.( supprimer car mentionn dans le paragraphe suivant)
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 4. INTRODUCTION
    • Cet objectif passe par une dmarche de triple bilan, c est--dire loptimisation de la performance sociale et environnementale de lentreprise, conjointement au bilan conomique et financier traditionnel. Finalement, lentreprise a pour mission de rendre compte de son bilan, non seulement conomique et financier, mais aussi social et environnemental ses parties prenantes.
    • Cela implique la mise en place d une organisation ddie en interne ainsi que dun systme de reporting social et environnemental, donc le choix dindicateurs de mesure et de performance intgrs dans la routine de lentreprise
    • Cette approche de triple bilan ne saurait se dployer sans la mise en uvre d une dmarche renouvele avec les parties prenantes, internes et externes, de lentreprise. Cest par le dialogue, la concertation et une logique de partenariat que lentreprise peut apprendre intgrer ces enjeux sociaux et environnementaux qui sont classiquement des externalits. De nouvelles parties prenantes jouent un rle: par exemple, les fournisseurs et sous-traitants (intgration de la supply chain), ou encore les ONG (organisations non gouvernementales) et populations locales (rle majeur de la socit civile sur ces enjeux).
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 5.
    • Par ailleurs, la notion de RSE implique que l entreprise endosse de nouvelles responsabilits, au-del de son primtre juridique de responsabilit. Une politique de dveloppement durable, tout en sappuyant sur le respect de la lgislation et des rgles de dontologie, se caractrise par toutes les initiatives et actions mises en uvre sur une base volontaire, et qui se situent au-del du cadre obligatoire.
    • Il s agit donc dune dmarche proactive, par laquelle lentreprise choisit de sengager dans une stratgie de dveloppement durable qui lui est propre. Pour sassurer du succs dune telle entreprise, certaines conditions sont ncessaires:
    INTRODUCTION
      • Une bonne comprhension des enjeux,
      • L appui et limpulsion de la direction gnrale
      • Une communication (interne et externe) claire et cohrente,
      • Et plus gnralement la capacit pour l entreprise de se projeter dans le futur, dimaginer lvolution de son business model , face des enjeux sociaux, socitaux et environnementaux de plus en plus pressants.
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 6.
    • DVELOPPEMENT DURABLE ET SCURIT BANCAIRE
    • Chaque secteur d activit a de toute vidence ses particularits quil est ncessaire dintgrer la rflexion et la dmarche. Le secteur bancaire se caractrise par une position quelque peu difficile en cette priode de crise financire. Montr du doigt par lopinion, il est lui dautant plus urgent de dmontrer sa capacit agir en acteur responsable envers la socit et lenvironnement. Alors mme que son impact environnemental est plutt indirect, il peut jouer un rle majeur dans la rponse aux enjeux cologiques et aux risques qui y sont lis par ses activits dintermdiaire financier dans lconomie.
    • Du point de vue social, une banque est un acteur socital par dfinition, qui s adresse la population dans son ensemble, dans des territoires et des cultures extrmement divers si lon considre les grandes banques internationales. Les banques sont galement des employeurs de premier ordre, qui ont galement une responsabilit envers leurs collaborateurs.
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 7.
    • DVELOPPEMENT DURABLE ET SCURIT BANCAIRE
    • Enfin nul besoin de rappeler l importance de lthique, de la transparence et de la dontologie dans ce secteur dactivit. Si la transparence est un enjeu dordre gnral, il est ncessaire de bien distinguer lthique de la dontologie.
    • Lthique se rfre non seulement aux valeurs auxquelles adhre lentreprise et qui doivent guider son comportement, mais aussi ladquation ncessaire entre ces valeurs collectives et lthique de chaque individu, dans le processus de dcision et de choix.
    • Quant la dontologie, elle couvre lensemble des principes et des rgles qui rgissent et guident lactivit de lentreprise. Ainsi, les entreprises du secteur bancaire suivent un code de dontologie qui rappelle le cadre rglementaire, les procdures respecter, en liaison avec les valeurs qui rgissent la profession.
    • On peut relier tous ces enjeux sous langle de la matrise des risques ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Les risques ESG ne constituent pas une catgorie de risque part. Ils contribuent alimenter les risques habituellement identifis et suivis par les tablissements bancaires, qui peuvent se traduire par un risque juridique, technique ou bien sr limage.
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 8.
    • Certaines priorits semblent alors s imposer aux banques en matire de dveloppement durable:
    • DVELOPPEMENT DURABLE ET SCURIT BANCAIRE
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
      • tre un acteur responsable dans l ensemble de ses mtiers
      • Dvelopper une offre de produits innovante, socialement et environnementalement
      • Engager une politique de ressources humaines durable et responsable
      • Endosser sa part de responsabilit dans les territoires, en nouant des partenariats avec des acteurs de terrain
      • Communiquer ses actions de manire cohrente, transparente et ambitieuse
      • tre l coute de la socit, anticiper les volutions de fond, tout en maintenant le cap dune croissance durable et stable
      • Rduire son empreinte environnementale
  • 9.
    • Pour la Socit Gnrale, la dmarche de responsabilit s appuie tout dabord sur cinq piliers fondamentaux, savoir une dmarche de qualit permanente, une bonne gouvernance, la matrise des risques, une approche dontologique rigoureuse, et une culture de linnovation.
    • La banque affirme galement la compatibilit entre cration de valeur et intgration des enjeux sociaux et environnementaux. L objectif est de les intgrer dans la stratgie au mieux, en tenant compte des spcificits culturelles, gographiques, conomiques des implantations. Il sagit dune dmarche la fois ractive (matrise des risques) et proactive (crations dopportunits commerciales).
    • La Socit Gnrale a mis en place en 2010 un plan stratgique Ambition SG 2015 qui vise renforcer l attractivit de lentreprise en y intgrant notamment des enjeux en lien avec le dveloppement durable.
    • Ainsi le premier axe collaborateurs met l accent sur les valeurs, sur lpanouissement des collaborateurs, par la recherche dune culture plus quilibre et moins centre sur les rsultats. Le groupe veut ainsi devenir un employeur de rfrence auprs de lensemble des parties prenantes.
    • DVELOPPEMENT DURABLE POUR LA SOCIT GNRALE
    CITIZEN ACT saison 2011-2012
  • 10.
    • Ainsi le premier axe collaborateurs met l accent sur les valeurs, sur lpanouissement des collaborateurs, par la recherche dune culture plus quilibre et moins centre sur les rsultats. Le groupe veut ainsi devenir un employeur de rfrence auprs de lensemble des parties prenantes.
    • Concernant l axe image et communication, la Socit Gnrale souhaite montrer lengagement qui est le sien en matire de citoyennet (Fondation, actions de mcnat),