CIRCULAIRES NATATION

Click here to load reader

download CIRCULAIRES NATATION

of 31

  • date post

    21-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    28
  • download

    0

Embed Size (px)

description

CIRCULAIRES NATATION. préambule. Ce powerpoint, sans animations a été conçu pour être présenté à une réunion de CPC EPS. Il compare les circulaires de juillet 2004(pas la version modifiée) et de 2010, la plus récente n’abrogeant pas la plus ancienne, en suivant le sommaire de celle de 2010. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of CIRCULAIRES NATATION

  • CIRCULAIRES NATATION

  • prambuleCe powerpoint, sans animations a t conu pour tre prsent une runion de CPC EPS. Il compare les circulaires de juillet 2004(pas la version modifie) et de 2010, la plus rcente nabrogeant pas la plus ancienne, en suivant le sommaire de celle de 2010. Ce powerpoint saccompagnait dun commentaire qui nest pas prsent ici. Tout le monde peut utiliser ce document. Je ne suis pas responsable des interprtations que lon peut en faire.R. MORA CPC EPS Nice 1

  • Prsentation des deux sommaires2004I - Rappel des objectifs, comptences attendues et des conditions demise en uvreA - Les objectifs et comptences attendues1) lcole2) Au collge et au lyce

    II - Lencadrement et la qualification des personnelsA - Qualification de lencadrementRappel du cadre gnral1)Dans le premier degr2)Dans le second degr

    B - Taux dencadrement1) lcole2) Au collge et au lyce

    III - La surveillance et la scuritA - La surveillanceB - La scurit est active et permanente

    IV - Les conditions matriellesA - Temprature et confortB - Surface utile et frquentation du bassinC - Les cas particuliers des bassins dapprentissage et des piscinesintgres aux tablissements scolaires du second degrD - Lutilisation de plans deau ouverts

    V - Les responsabilitsA - Les enseignantsB - Les personnels non enseignants 20101 - Dans le premier degr1.1 Rappel des normes d'encadrement respecter1.2 Conditions matrielles d'accueil

    2 - Dans le second degr2.1 Rappel des normes d'encadrement respecter2.2 Conditions matrielles d'accueil

    3 - Surveillance des bassins3.1 Le cas des tablissements de bains3.2 Cas particuliers des bassins d'apprentissage et des piscinesintgres aux tablissements scolaires du second degr3.2.1 Dans le premier degr3.2.2 Dans le second degr3.3.3 Dans tous les cas, un des membres prsents de l'quipepdagogique (enseignant ou intervenant agr), devra avoir tform l'utilisation du matriel de ranimation et de premierssecours. Cette formation devra tre actualise rgulirement,chaque anne ou lors de la mise disposition de nouveauxmatriels de ranimation et de premiers secours.

    4 - Responsabilits4.1 Les enseignants4.2 Les personnels non enseignants

    5 - Utilisation de plans d'eau ouverts5.1 Pour le premier degr5.2 Pour le second degr

  • Prambule 2004Les activits aquatiqueset la natation sont partieintgrante delenseignement delducation physique etsportive lcole, aucollge et au lyce.2010Apprendre nager tous les lves est unepriorit nationale,inscrite dans le soclecommun deconnaissances et decomptences.

  • lcole ?2004 lcole maternelle et lcole lmentaire,depuis plusieurs dcennies, la pratique desactivits en milieu aquatique a pris une placeimportante dans cet enseignement. Lexpriencede toutes ces annes, les recherches et lestravaux pdagogiques conduits dans cedomaine, les valuations ralises diffrentesoccasions ont mis en vidence laugmentationdu nombre dlves ayant accs cetenseignement, sans toutefois avoir russi legnraliser.Par ailleurs, la publication, en janvier 2002, desprogrammes de lcole primaire introduit desDonnes nouvelles qui ncessitent uneractualisation de la rglementation existante.2010Cet apprentissage commence l'cole primaireet, lorsque c'est possible, ds la grande sectionde l'cole maternelle. Il doit rpondre aux enjeux fondamentaux del'ducation la scurit et la sant mais aussifavoriser l'accs aux diverses pratiques sociales,sportives et de loisirs.

  • Au collge et au lyce2004Il en va de mme dans le second degr o la diversitdes activits aquatiques prvues par les programmesdes collges et des lyces rend ncessaire le rappel etlactualisation des exigences concernant les conditionsmatrielles denseignement, lencadrement pdagogique,compte tenu du niveau dautonomie acquis par leslves ces diffrents niveaux de scolarit.

    Il convient galement de favoriser la continuit desapprentissages qui, de lcole primaire au collge puis aulyce, visent assurer la construction, par tous leslves, des comptences indispensables la matrise deleur scurit. Cest notamment le cas de la natationpratique dans le cadre de lducation physique etsportive et de lassociation sportive.

    2010Le Premier degr du savoir nager est dfini par lesprogrammes du collge ; il prcise les comptencesvises ds la classe de sixime et au plus tard en fin detroisime. Ces comptences s'acquirent progressivement etdoivent tre rgulirement values, notamment aupalier 2 du livret personnel de comptences (cf. annexe 1).Il revient aux autorits acadmiques, corps d'inspection,chefs d'tablissement, quipes pdagogiques et quipesde circonscription d'assurer pour l'ensemble des lvesun parcours de formation cohrent et le suivi descomptences acquises.

    La prsente circulaire a pour objet de dfinir lesconditions de cet enseignement dans le respect du cadrelgislatif et rglementaire en vigueur.

  • cole ou premier degr2004 lcoleLes activits aquatiques et la natation contribuent lducation globale de lenfant et visent lui faire acqurir des comptences spcifiques, dfinies par les nouveaux programmes, qui seront ensuite approfondies au collge.Le choix de cette activit, comme des autres, relve de la responsabilit de lquipe pdagogique de lcole. Limportance de la scurit que procure la matrise du mouvement dans le milieu aquatique doit cependant conduire les quipes privilgier ce choix aussi souvent que le milieu environnant le permet, sans que la natation puisse tre considre comme le seul moyen dducation physique et sportive.Cest ainsi quelle trouve sa place dans un projet densemble qui concerne les cycles 2 et 3 de lcole primaire, sans exclure, lorsque les conditions sy prtent, lcole maternelle et plus spcialement la grande section.Les enseignements seront organiss, comme prvu par les programmes, en modules et, en fin dcole lmentaire, les lves devront avoir acquis les savoir-faire correspondant aux comptences attendues, dfinies par les programmes, consistant parcourir environ 15 m en eau profonde, sans brassire et sans appui. Pour atteindre ces comptences, il convient de prvoir, aux cycles 2 et 3, vingt-quatre trente (24 30) sances, en deux ou trois modules, auxquelles peut sajouter, lorsque les conditions le permettent, un module supplmentaire de 12 sances au cycle 3 pour conforter les apprentissages.Toutefois, lorsque les conditions locales permettent daller au-del, on visera pour les lves ayant atteint ces comptences du cycle 3, le niveau dautonomie caractrisant le savoir-nager tel quil est dfini dans les programmes denseignement du collge. Plusieurs tests existent pour caractriser ce niveau de comptence. titre dexemple, on peut citer lenchanement suivant : un plongeon suivi dun parcours de 50 m de nage, en grande profondeur, sans reprise dappui, dplacements effectus alternativement en position dorsale et ventrale (10 mtres au moins devront tre parcourus dans chaque position) suivi dun maintien sur place de 10 secondes et de la recherche dun objet immerg 2 m de profondeur environ.2010Dans le premier degrL'enseignement de la natation est assur sous laresponsabilit de l'enseignant de la classe ou, dfaut,d'un autre enseignant dans le cadre de l'organisation duservice de l'cole. Celui-ci conduit la leon dans le cadred'un projet pdagogique tabli avec l'appui des quipesde circonscription et notamment des conseillerspdagogiques chargs del'EPS.S'agissant d'une activit encadrement renforc,l'enseignant est aid dans cette tche par desprofessionnels qualifis et agrs par l'inspecteurd'acadmie (cf. annexe 2, 1.2).Une convention, passe entre l'inspecteur d'acadmie,directeur des services dpartementaux de l'ducationnationale, et la collectivit territoriale ou la structureresponsable de l'tablissement de bains prcise lesmodalits du partenariat.

  • 2004 lcoleLes activits aquatiques et la natation contribuent lducation globale de lenfant et visent lui faire acqurir des comptences spcifiques, dfinies par les nouveaux programmes, qui seront ensuite approfondies au collge.Le choix de cette activit, comme des autres, relve de la responsabilit de lquipe pdagogique de lcole. Limportance de la scurit que procure la matrise du mouvement dans le milieu aquatique doit cependant conduire les quipes privilgier ce choix aussi souvent que le milieu environnant le permet, sans que la natation puisse tre considre comme le seul moyen dducation physique et sportive.

  • 2004Cest ainsi quelle trouve sa place dans un projet densemble qui concerne les cycles 2 et 3 de lcole primaire, sans exclure, lorsque les conditions sy prtent, lcole maternelle et plus spcialement la grande section.Les enseignements seront organiss, comme prvu par les programmes, en modules et, en fin dcole lmentaire, les lves devront avoir acquis les savoir-faire correspondant aux comptences attendues, dfinies par les programmes, consistant parcourir environ 15 m en eau profonde, sans brassire et sans appui. Pour atteindre ces comptences, il convient de prvoir, aux cycles 2 et 3, vingt-quatre trente (24 30) sances, en deux ou trois modules, auxquelles peut sajouter, lorsque les conditions le permettent, un module supplmentaire de 12 sances au cycle 3 pour conforter les apprentissages.

  • 2004Toutefois, lorsque les conditions locales permettent daller au-del, on visera pour les lves ayant atteint ces comptences du cycle 3, le niveau dautonomie caractrisant le savoir-nager tel quil est dfini dans les programmes denseignement du collge. Plusieurs tests existent pour caractriser ce niveau de comptence. titre dexemple, on peut citer lenchanement suivant : un plongeon suivi dun parcours de 50 m de nage, en grande profondeur, sans reprise dappui, dplacements effectus alternativement en position dorsale et ventrale (10 mtres au moins devront tre parcourus dans chaque position) suivi dun maintien sur place de 10 secondes et de la recherche dun objet immerg 2 m de profondeur environ.