Cholle Tap i Raf

45
Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007 LES ETAPES DU MANAGEMENT LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

Transcript of Cholle Tap i Raf

Page 1: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

LE CONTEXTEMONDIAL

Page 2: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

LE CONTEXTELE CONTEXTE

COUTS QUALITE

DELAIS

Page 3: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

LE RÔLE DU MANAGER

Page 4: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

ROLE DU MANAGERA°) ROLE DE GESTIONNAIREFINALITE

PRODUIRE . Ateindre les objectifs

MOYENSGEREROrganiser / Planifier / coordonner / contrôler/ respecter les delais

ANIMERCommuniquer / Ecouter / Impliquer / Motiver / Evaluer

B°)ROLE DE LEADERENTREPRENDREPrendre du recul /Anticiper / Innover / Proposer

Page 5: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

LE MANAGEMENT VU PAR LES SOCIOLOGUES

Page 6: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

A°)LES THEORIES MANAGERIALESA°)LES THEORIES MANAGERIALES

LES 3 THEORICIENS-TAYLOR The right man on the right place Inspire Ford

-FAYOL Formule= planifier, organiser, commander, contrôler

-WEBER Légitimité du chef, rationnalité des décisions(0RGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAIL)

LE MANAGEMENT CLASSIQUE 1910/1930L’organisation est la source de la productivité

Les salariés n’ont pas d’intiative, l’organisation régle tout

Page 7: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

B°) LES THEORIES MANAGERIALESB°) LES THEORIES MANAGERIALES

THEORIE DITE«ECOLE DES RELATIONS HUMAINES 1950/1970»

LA COOPERATION EST PLUS PRODUCTIVE QUE LADIVISION MECANIQUE DU TRAVAIL

L’HOMME A BESOIN DE DONNER UN SENS A SA VIE

Page 8: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

C°) LES THEORIES MANAGERIALESC°) LES THEORIES MANAGERIALES

LES THEORICIENSCROZIER / FRIEDBERG

1)CELUI QUI DETIENT LE POUVOIR N’EST PAS FORCEMENT CELUI QUI EST EN HAUT DE LA HIERARCHIE

2)LE TRAVAILLEURS AJUSTE LES OBJECTIFS DE PRODUCTION A SES VISES PROPRE

3)IL DEPLOIE UNE STRATEGIE DONT LA FINALITE ET D’ACCROITRESON INFLUENCE SUR LE GROUPE

4) IN FINE LE POUVOIR APPARTIENT A CELUI QUI A LES COMPETENCES STRATEGIQUES

THEORIE DITE « DU MANAGEMENT STRATEGIQUE»

Page 9: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

REALISATIONDE SOIBESOINS PHYSIOLOGIQUES (1)

SECURITE (2)APPARTENANCE RELATION(3)

ESTIME DE SOI ET (4)DES AUTRES

REALISATIONDE SOI (5)

D°) LES THEORIES MANAGERIALESPYRAMIDE DE MASLOW

Vie matérielle

Survie, confort, tranquilité

Fraternité, solidarité,convivialité

Estime pouvoirHonneur

Plénitudepsychologique

Facteurd’insatisfaction

Facteurde motivation

Page 10: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

LES TYPES DE MANAGEMENT

Page 11: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

LES DIFFERENTS TYPES DE MANAGEMENTLES DIFFERENTS TYPES DE MANAGEMENT

LE MANAGEMENT HIERARCHIQUELE MANAGEMENT HIERARCHIQUE1°) MANAGEMENT DIRECTIF1°) MANAGEMENT DIRECTIF2°) MANAGEMENT PARTICIPATIF2°) MANAGEMENT PARTICIPATIF3°)MANAGEMENT DELEGATIF3°)MANAGEMENT DELEGATIF

LEMANAGEMENT HORS LEMANAGEMENT HORS HIERARCHIEHIERARCHIE1°) LE MANAGEMENT DE PROJET1°) LE MANAGEMENT DE PROJET

Page 12: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES FONDEMENTS DU MANAGEMENT ET DU

LEADERSHIP

Page 13: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LE MANAGER

GESTIONNAIRE LEADER

Page 14: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

SENS

ENJEUX

RELATIONS INTERPERSONNELLES

COMPETENCES

ANTICIPATIONVISION

MOTIVATION

OBJECTIFSBUT

RESULTATSPERFORMANCE

DEVELOPPEMENT

LE MANAGEMENT EN UNE IMAGE

ORGANISATION

Page 15: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LA MOTIVATION

Page 16: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

RELATIONSINTERPERSONNELLES

Page 17: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

RELAT IONS INTERPERSONNELLESQUELQUES REGLES DE MANAGEMENTLE FILTRE / ICEBERG(ce n’est pas une image juste.....)L’ECOUTE ACTIVE (2 oreilles et 1 bouche)LA RESPONSABILISATION (Que proposez vous?) (ouverte)DELEGUER / CONTRÔLER (pas trop!!!)LA FELICITATIONLA FORCE DU QUESTIONNEMENT (Ouvertes , fermée) Etes-vousd’accord ?LA QUITTANCE (Reconnaître ses erreurs)LA REPRIMANDE ( Factuel? que proposez vous,obtenir un oui La généralisation)L’EXEMPLARITELA COURBE DE DEUIL ( Refus,colère,négociation,dépression,acceptation)

Page 18: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LE SENS

Page 19: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LE SENSLA REPONSE AU POURQUOI !LA FIERTE DE SON TRAVAILLA DIRECTION A PRENDRE

Page 20: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

L’ENJEUQUEL RISQUE A NE PAS FAIRE BIEN ?QUEL RISQUE POUR L’ENTREPRISE ?

Page 21: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

COMMENT FAIRE FACE AUX CONTRAINTES DU COMMENT FAIRE FACE AUX CONTRAINTES DU MARCHE ?MARCHE ?

LES COMPETENCES

Page 22: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

L’EMPLOYABILITEL’EMPLOYABILITE

5 premières années 3ans de plus 3ans de plus 3 ans de plus

EVOLUTION DES EXIGENCESDE L’ENTREPRISE

COMPETENCES

TROPTARD !

Page 23: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

L’ANTICIPATION

Page 24: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

PRINCIPES

PAS DE MANAGEMENT SANS PROJET

LE MANAGEMENT EST UN PROCESSUS DYNAMIQUE

Page 25: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

POURQUOI IL EST DIFFICILE DE MANAGER POURQUOI IL EST DIFFICILE DE MANAGER

Culture de l’obéissanceCulture de l’obéissanceCulture techniqueCulture techniquePas d’enjeu sur les compétences Pas d’enjeu sur les compétences managérialesmanagérialesPas de formation initiale au Pas de formation initiale au managementmanagementPas d’enjeu sur le développement Pas d’enjeu sur le développement des collaborateursdes collaborateurs

Page 26: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

POURQUOI IL EST DIFFICILE DE PRENDRE POURQUOI IL EST DIFFICILE DE PRENDRE DES DES INITIATIVES, ET D’ANTICIPER !INITIATIVES, ET D’ANTICIPER !

ENVIRONNEMENT IMPREVISIBLE ET RAPIDEENVIRONNEMENT IMPREVISIBLE ET RAPIDE_ PAS D’ENJEU SUR L’ANTICIPATION_ PAS D’ENJEU SUR L’ANTICIPATION

LA CULTURE DE L’URGENCE DEVENUE LA CULTURE DE L’URGENCE DEVENUE CULTE CULTE DE L’URGENCEDE L’URGENCEVISION COURT TERME ( PAS DE RECUL)VISION COURT TERME ( PAS DE RECUL)LA RESISTANCE DU GROUPE AU CHANGEMENTLA RESISTANCE DU GROUPE AU CHANGEMENTL’HABITUDEL’HABITUDEL’ABSENCE DE SENS ( L’ABSENCE DE SENS ( LE COLLABORATEUR NE CONNAIT PAS LES OBJECTIFS)LE COLLABORATEUR NE CONNAIT PAS LES OBJECTIFS)

Page 27: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LA METHODE

Page 28: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LA METHODELA METHODE

1°) 1°) Forte Forte volontévolonté de la direction de la direction dudu service service ((EnjeuEnjeu ))

2°)2°) Imaginer le Imaginer le futurfutur àà 3/5 3/5 ansans3°) 3°) MesurerMesurer les forces et les les forces et les faiblessesfaiblesses4°) 4°) Construire une organisation idéale5°) 5°) ElaborerElaborer un un projetprojet partagépartagé6°) 6°) ConstruireConstruire un plan un plan d’actiond’action sursur la la duréedurée7°) 7°) MettreMettre en place des en place des indicateursindicateurs de de mesuremesure8°) Fort 8°) Fort enjeuenjeu sursur l’atteintel’atteinte des des résultatsrésultats

Page 29: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

IMAGINER UNE ORGANISATIONCIBLE IDEALE

Page 30: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LE SENS ET L’ANTICIPATION

PAS DE MANAGEMENT SANS PROJETIMAGINER L’ORGANISATION IDEALEA 3/5 ANSA 3/5 ANS

ORGANISATIONACTUELLE

ORGANISATIONCIBLE

IDEALE3 A 5 ANS

LE CHEMIN

Page 31: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

IMPACT DU PROJET SUR L’ORGANISATIONIMPACT DU PROJET SUR L’ORGANISATION

PRECEDENTEORGANISATION

FUTUREORGANISATION

FORMATION

OUTDU SERVICEAUTRE SERVICE

Page 32: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES AVANTAGES

Page 33: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

QUELS SONT LES MOYENS A METTRE EN ŒUVRE QUELS SONT LES MOYENS A METTRE EN ŒUVRE POUR ADAPTER SON EQUIPE AUX OBJECTIFS DU POUR ADAPTER SON EQUIPE AUX OBJECTIFS DU PLAN D’ACTION ?PLAN D’ACTION ?EVOLUTION DE L’ORGANISATION EN FONCTION DE EVOLUTION DE L’ORGANISATION EN FONCTION DE L’ORGANISATION CIBLE.L’ORGANISATION CIBLE.

RECRUTEMENTS PLUS CIBLES EN FONCTION DES RECRUTEMENTS PLUS CIBLES EN FONCTION DES COMPETENCES FUTURESCOMPETENCES FUTURESPLAN DE FORMATION TRES ADAPTE AUX BESOINS PLAN DE FORMATION TRES ADAPTE AUX BESOINS ET ETALE DANS LE TEMPSET ETALE DANS LE TEMPSASSURE LA MOBILITE DU PERSONNEL PEU ASSURE LA MOBILITE DU PERSONNEL PEU ADAPTABLEADAPTABLE

Page 34: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENT

E°) LES THEORIES MANAGERIALESE°) LES THEORIES MANAGERIALES

THEORIE DU SENS ET DE L’ENJEU

LE MANAGEMENT EST UN SYSTEME DYNAMIQUEIL N’Y A DONC PAS PAS DE MANAGEMENT SANS PROJET

LE PROJET DONNE DU SENSC’EST LA REPONSE AU POURQUOI JE FAIS CA ?

PAS DE SUCCES POSSIBLE SANS ENJEUXC’EST LA REPONSE A, QU’EST CE QUI SE PASSE SI JE NE LE FAIS PAS ?

PAS DE SUCCES POSSIBLE SANS ANTICIPATIONREAGIR C’EST TROP TARD

ANTICIPER, C’EST NE PAS SUBIR

Page 35: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES OUTILSD’EVALUATION

Page 36: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES OUTILS D’EVALUATIONLES OUTILS D’EVALUATION

L’ENTRETIEN ANNUELLE 360°

BILAN DE COMPETENCES

Page 37: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES OUTILSDE

DEVELOPPEMENT

Page 38: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES OUTILS DE DEVELOPPEMENTLES OUTILS DE DEVELOPPEMENTL’ORGANISATION DE L’ENTREPRISEL’ORGANISATION DE L’ENTREPRISESTRUCTURE HIERARCHIQUE PLATESTRUCTURE HIERARCHIQUE PLATE

L’ORGANISATION APPRENANTEL’ORGANISATION APPRENANTELA FORMATION PROFESSIONNELLELA FORMATION PROFESSIONNELLELA GESTION DES POTENTIELSLA GESTION DES POTENTIELSLA MOBILITELA MOBILITELA MISE EN SITUATIONLA MISE EN SITUATIONLES REVUES DES ORGANISATIONS ET DES LES REVUES DES ORGANISATIONS ET DES COLLABORATEURSCOLLABORATEURSLE COACHINGLE COACHINGLA REMUNERATIONLA REMUNERATION

Page 39: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LE PLAN DE FORMATIONLE PLAN DE FORMATION

Formation au managementFormation au managementLe coachingLe coachingFormation aux métiersFormation aux métiersMiseMise en situation en situation

Page 40: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES MOTS CLESLES MOTS CLES

LES INDICATEURSD’UN BON

MANAGEMENT

Page 41: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

LES INDICATEURS DU BON MANAGER/LEADERLES INDICATEURS DU BON MANAGER/LEADER

LE MANAGER A UN PROJET PARTAGE CLAIR LE MANAGER A UN PROJET PARTAGE CLAIR LA CONNAISSANCE DES PROFILS DE RECRUTEMENTLA CONNAISSANCE DES PROFILS DE RECRUTEMENTLA MISE EN OEUVRE DE PLANS DE DEVELOPPEMENT LA MISE EN OEUVRE DE PLANS DE DEVELOPPEMENT COLLECTIFS OU INDIVIDUELS PERTINENTSCOLLECTIFS OU INDIVIDUELS PERTINENTSLES COLLABORATEURS SAVENT CE QUE LE MANAGER LES COLLABORATEURS SAVENT CE QUE LE MANAGER ATTEND D’EUXATTEND D’EUXLES COLLABORATEURS CONNAISSENT ET MESURENT LES LES COLLABORATEURS CONNAISSENT ET MESURENT LES CONSEQUENCES A NE PAS FAIRE CE QUI EST ATTENDU ( CONSEQUENCES A NE PAS FAIRE CE QUI EST ATTENDU ( ENJEUX)ENJEUX)L’ORGANISATION DE L’ENTREPRISE EST APPRENANTEL’ORGANISATION DE L’ENTREPRISE EST APPRENANTE

Page 42: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES ETAPES DU MANAGEMENTLES ETAPES DU MANAGEMENTET DU LEADERSHIPET DU LEADERSHIP

ANIMATION DE GROUPEANIMATION DE GROUPE

LA COMMUNICATION ORALELA COMMUNICATION ORALELA PREPARATIONLA PREPARATIONLES SUPPORTSLES SUPPORTSL’EXPRESSION (L’EXPRESSION (LE REGARD ! LE LIMBIQUELE REGARD ! LE LIMBIQUE))COMMENT FAIRE TAIRE LES BAVARDS ?COMMENT FAIRE TAIRE LES BAVARDS ?LE CONTRATLE CONTRATLA PRESENTATIONLA PRESENTATIONLA GESTION DES CONFLITSLA GESTION DES CONFLITS

Page 43: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LA GESTION DES CONFLITSLA GESTION DES CONFLITS

SOURCE SOURCE Pression du travail (Pression stress)Pression du travail (Pression stress)Changement permanent (Déstabilisation)Changement permanent (Déstabilisation)Rivalité dans l’équipe ( rémunération)Rivalité dans l’équipe ( rémunération)PérénitéPérénité de l’emploide l’emploiInjustice du manager Injustice du manager

CONSEQUENCESCONSEQUENCESDémotivationDémotivationAbsentéismeAbsentéismeRisque de conflit socialRisque de conflit socialEpuise la ressource tempsEpuise la ressource tempsEmpêche la créativitéEmpêche la créativité

Page 44: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LA GESTION DES CONFLITSLA GESTION DES CONFLITS

COMMENT REGLER UN CONFLITCOMMENT REGLER UN CONFLITNeutralité de l’arbitreNeutralité de l’arbitreEcoute active de chaque protagonisteEcoute active de chaque protagonisteIntervention de personnes tiers neutres (Témoins)Intervention de personnes tiers neutres (Témoins)Aller droit au but, ne pas tourner la cuillère autour du potAller droit au but, ne pas tourner la cuillère autour du potSoyez factuel ( Les faits rien d’autre)Soyez factuel ( Les faits rien d’autre)Evitez le jugement, utilisez la force du questionnementEvitez le jugement, utilisez la force du questionnementEvitez les généralisations (Vous faites toujours comme ça !)Evitez les généralisations (Vous faites toujours comme ça !)Amener chacun par le questionnement à reconnaître sa part du conAmener chacun par le questionnement à reconnaître sa part du conflitflitFaire en sorte qu’un des protagoniste fasse le premier pasFaire en sorte qu’un des protagoniste fasse le premier pasReconnaître que vous manager avez une part de responsabilitéReconnaître que vous manager avez une part de responsabilitéEviter le face à face si le conflit est trop fortEviter le face à face si le conflit est trop fortSéparez vous avec des engagements précis des protagonistes sur Séparez vous avec des engagements précis des protagonistes sur le le futurfuturFixez un calendrier ou vous ferez un point avec les protagonisteFixez un calendrier ou vous ferez un point avec les protagonistess

Page 45: Cholle Tap i Raf

Jacky CHOLLET – Conférence APIRAF 13 novembre 2007

LES MOTS POUR LE DIRELES MOTS POUR LE DIRE

BONJOURBONJOURJE ME PRESENTE ? JE SUIS VOTRE NOUVEAU RESPONSABLEJE ME PRESENTE ? JE SUIS VOTRE NOUVEAU RESPONSABLEJE SUIS TRES HEUREUX D’JE SUIS TRES HEUREUX D’INTEGRERINTEGRER VOTRE ENTREPRISEVOTRE ENTREPRISEVOUS LE SAVEZ, J’VOUS LE SAVEZ, J’AIAI UNE FORMATION ACADEMIQUEUNE FORMATION ACADEMIQUEVOUS AVEZ BEAUCOUP D’VOUS AVEZ BEAUCOUP D’EXPERIENCEEXPERIENCEVOUS AVEZ BEAUCOUP A MAPPRENDREVOUS AVEZ BEAUCOUP A MAPPRENDREJE COMPTE SUR VOUS POUR M’JE COMPTE SUR VOUS POUR M’AIDERAIDER A PRENDRE MON POSTEA PRENDRE MON POSTEJE SOUHAITE VOUS RENCONTRER INDIVIDUELLEMENTJE SOUHAITE VOUS RENCONTRER INDIVIDUELLEMENT( Pour mieux vous connaître, ( Pour mieux vous connaître, connaîtreconnaître vos aspirations, me dire un vos aspirations, me dire un peu comment vous voyez les choses, me faire des suggestions peu comment vous voyez les choses, me faire des suggestions etcetc))JE SUIS IMPATIENT DE TRAVAILLER AVEC VOUSJE SUIS IMPATIENT DE TRAVAILLER AVEC VOUSJE VOUS REMERCIE DE M’JE VOUS REMERCIE DE M’AVOIRAVOIR ECOUTEECOUTEESTEST--CECE QUE VOUS AVEZ DES QUESTIONS? QUE VOUS AVEZ DES QUESTIONS?