Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion · PDF fileChili Le peuple Mapuche :...

Click here to load reader

  • date post

    18-Aug-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion · PDF fileChili Le peuple Mapuche :...

  • Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion

    FIDH-n358 / 1

  • Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion

    FIDH-n358 / 2

  • Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion

    Table des matires

    I. Introduction et prsentation de la mission

    II. Contexte

    1 Donnes de base sur la population indigne au Chili2 Le droit des peuples indignes au Chili

    III.Exploitation forestire : la destruction dun peuple et de son environnement

    1 Antcdents historiques et origine du conflit actuel2 Rpression du peuple Mapuche3 Perscutions judiciaires contre des dirigeants et des membres de communauts Mapuches4 Autres consquences de lexploitation forestire sur le peuple Mapuche

    IV. Projet RALCO : rsistance dun peuple

    1. Quelques antcdents sur la centrale hydrolectrique RALCOa) Le grand projet hydraulique de lentreprise ENDESA : lments techniques et financiersb) La centrale Pangue, la Fondation Pehun et les rapports Dowing-Hair

    2. Irrgularits de forme et de fond de lacquisition de RALCOa) Autorisation environnementale : laccord entre ENDESA et la CONAMAb) Les changes de terres Pehuenches et lAutorisation de la CONADIc) Rseau lectrique illgal pour le projet Ralco

    3. Rpercussions de la construction de Ralco sur les Pehuenchesa) Rpression sur les communauts touchesb) La rsistance des Femmes pehuenches

    V. Conclusions et recommandations

    VI. Annexes

    VII. Bibliographie

    FIDH-n358 / 3

  • Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion

    I . INTRODUCTION ET PRSENTATION DE LA MISSION

    La Fdration Internationale des Ligues des Droits de lHomme (FIDH), organisation non gouvernementaleinternationale recouvrant 115 organisations adhrentes dans 90 pays, a ralis diverses missions dobservationrelatives aux peuples indignes, abordant le thme de tous les Droits Humains dans une optique intgrale etindivisible.

    Au Chili, la FIDH avait dj ralis une mission dobservation en 1997 sur la construction de la centralehydrolectrique Ralco et ses rpercutions sur le peuple mapuche-pehuenche. En 2003, la proccupation de lasituation des droits humains des mapuches est toujours dactualit, dune part en raison des consquences delexploitation forestire dans les rgions VIII, IX et X du Chili, affectant la vie et la survie des peuples etcommunauts mapuches installs dans ces rgions ; et dautre part cause de la progression de la construction decette centrale hydrolectrique.

    La FIDH a men une mission denqute internationale au Chili du 21 avril au 1er mai 2002. Lobjet en taitlanalyse de la situation des Droits Humains dans les communauts mapuches, lie lexploitation forestire etau projet Ralco, activits importantes de lconomie nationale. Les droits humains ont t observs et analyssdans le rapport en fonction dun critre de globalit, dans la mesure o il existe une relation directe entre lesconditions requises pour le respect des droits conomiques, sociaux et culturels1 ; des droits humains individuels2et les processus dorganisation et/ou de mobilisation entrepris par des communauts du peuple mapuche.

    La mission tait constitue de Nicole Du Roy, journaliste franaise, et de Paulina Palacios, avocate quatorienne.Elles ont ralis des entretiens et un travail de terrain, non seulement auprs des reprsentants de communautsmapuches en conflit mais aussi auprs des prisonniers mapuches et des autorits rgionales et nationales dans lesdiffrentes sphres tatiques.

    La mission a dbut Temuco, dans la rgion IX, par des entretiens auprs de :

    Ramiro Pizarro, Intendant Rgional,Chercheurs de lInstitut des Etudes Indignes de lUniversit de la Frontera,Esmirna Vida, Procureur de la rgion IX,Leonardo de la Prida, Procureur de Purn rgion IXJos Quidel, de la Commission de travail mapuche autonome (COTAM),Emilio Guerra, de la Corporation Chilienne du Bois (CORMA),Sandra Jilmes Jelvesy Jaime Lpez, Avocats commis d'office pour les mapuches. Organisations et dlgus Mapuches, dans le Centre LIWEN.

    De plus, lInstitut des Etudes Indignes de lUniversit de la Frontera a organis Temuco le sminaire Megaproyectos et Derechos Mapuche , intervenants : Rosamel Millman, Pablo Marimm, Jos Aylwin,Rodrigo Lillo, Jaime Madariaga, Jenive Cavieres, Christin Opaso, Mara Anglica Relmuan et Alfredo Seguel.

    Dans la ville de Valdivia, des entretiens ont t raliss auprs de :

    Augusto Naulpam, Juan Hueque, Francisco Huaichamn et Juan Caniulaf du Conseil des Longkos du PeupleHuilliche du Pikunwijimapu.

    1 Le Chili a ratifi le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 10 mars 1972,promulgu le 28 avril 1989 par le Dcret No. 326 ; mais il na toujours pas sign la Convention de lOrganisationdes Etats dAmrique OEA. NATALE, Katerina Marie, Los Tratados Internacionales y el Estado chileno,CODEPU, 1999.2 Le Chili a adopt la Charte des Nations Unies , le 24 octobre 1945, par le dcret No. 838 le 18 septembre1945 ; la Dclaration Universelle des Droits de lHomme , le Pacte International des Droits Civils etPolitiques par le dcret No. 778 le 30 novembre 1976, la Charte de lOrganisation des Etats dAmrique parle dcret No. 314 le 5 juin 1953 ; la Convention Inter-Amricaine sur les Droits de lHomme par le dcret No.873 le 23 aot 1990. Ibid.

    FIDH-n358 / 4

  • Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion

    Ana Mara Olivera, Werken des Communauts de ChiloDlgu de la communaut de QuellnAnselmo Paillamanque et Paillamanque, Cacique et Werken des communauts d'Osorno.

    A Santiago du Chili :

    Jaime Andrade, Coordinateur National des Politiques Indignes du Gouvernement du Chili et sous-secrtaire deMIDELPLAN.Mauricio Salinas, Ministre Publique Chilien,Patricio Aylwin, Prsident de la Commission gouvernementale Verit Historique et Nouveau traitement.

    A Los Angeles :

    Esteban Krause, gouverneur de la province du Bio BioClaudia Parada, charge des affaires indignes du Bio BoGerardo Jires, Avocat du Ministre Public

    Dans la prison de la Commune de Traigun auprs des prisonniers suivants : Pascual Pichn, Longko de lacommunaut de Antonio erripil, Alejandro Pichn, Rafael Pichn et Aniceto Norn.

    Dans la communaut Antonio erripil auprs de : Juan Pichn, Pedro Naquel Milln, Machi Mara AncamillaN ahuapi; Mara Collonao et Flora Collonao.

    A Lumaco, auprs de dirigeants de lAssociation ancuchew : Remigio Chureo, Alfonso Reiman, GalvarinoReiman, et Dina del Carmen Cayuqueo.

    A Tira : Abraham Santi Calbullanco et Adolfo Millabur, maire.

    A Caete : Luis Llanquileo, Emilio Ushalao, Juan Segundo, Juan Crialo, le Dlgu de la Communaut desMaitenes, la Dlgue de la communaut des Alamos, Eliana Cuces, Carmen Lautaro et Rodrigo Peailillo, Gouverneur de la Province d'Arauco.

    A Ralco : Hilda del Rosario Riquelme, Aurelia Mariuan Mora, Meulen Huencho et Juan Ricardo GallinaRodrguez, hauchi de la communaut dplace Las Peas

    Dans la communaut de Ralco Lepoy : Aurelia , Rosario, Chao Chao, Nicolasa, Berta, Mercedes Julia Huantiao.

    Dans la communaut de Quepuca Ralco : membres et dirigeants de la communaut.

    Dans la commune de Collipulli : Ariel Tori, Antonio Quideron et Victor Ancalaf.

    La Coordination des Communauts Mapuches en Conflit de Tanguipulli : Jaime Alegra Lefian, PalmeriaCatriman Huilliman, Domitila Catriman Huilliman et Ciro Alegra.

    Membres de la Coordination Mapuche Arauco Malleco : Jos Llanquilef, Cecilia Salazar, Anglica acupil etJos Llanquileo.

    Une runion a t organise avec un groupe denvironnementalistes : Carlos Ruiz, Jenive Cavieres, Juan PabloOrrego, Elas Pailln, Mal Sierra, Leonel Lienlaf, Vctor Toledo, Roberto Col et Claudia Padilla, du Ministrede la Sant Publique.

    Dans lUniversit Arcis, des entretiens auprs de : Roberto Celedn, Sergio Fuenzalida et Jos Mara Bulnes,dfenseurs des indignes pehuenche de lAlto Biobo.

    Enfin, dans la ville de Valparaso, sige du pouvoir lgislatif chilien, des entretiens auprs de : Enrique Zurita etJaime Naranjo de la Commission des Droits de lHomme du Snat ; Alejandro Navarro, dput.

    FIDH-n358 / 5

  • Chili Le peuple Mapuche : entre l'oubli et l'exclusion

    La mission tient remercier toutes les personnes pour les informations partages avec les dlgues de la missionet remercie tout spcialement la Corporacin de Promocin y Defensa de los Derechos del Pueblo (CODEPU) etlInstitut des Etudes Indignes de lUniversit de la Frontera, qui ont tablit les contacts, le planning etlaccompagnement de la mission de la FIDH.

    II. CONTEXTE

    1. Donnes de base sur la population indigne au Chili.

    Selon les donnes fournies par l'Enqute sur les Caractristiques Socio-conomiques Nationale (CASEN)3, auChili, sur une population totale de 15 millions d'habitants, 666 319 se considrent comme appartenant l'une desethnies ou peuples autochtones. Ce nombre reprsenterait 4,4% de la population chilienne totale. Il faut signalerque selon les donnes fournies par la mme enqute en 1992, on recensait prs d'un million d'indignes4.

    Population indigne par ethnie en 2000:

    Peuples Population %Aymar 60187 9,04Rapa-nui 2671 0,40Quechua 15210 2,28Mapuche 570116 85,59Atacameo 8171 1,23Colla 5325 0,80Kawaskar 3781 0,57Yagn 667 0,10Total des indignes 666128 100

    Sources: MIDEPLAN. labor partir des informations recueillies dans l'Enqute CASEN 2000.

    Toutefois, les organisations indignes chiliennes ont ralis leurs propres estimations, et considrent, sur la mmepoque, qu'il existe un total de 1,7 millions d'indignes, soit 13,18% de la population5.

    3Enqute correspondant l'anne 2000. Cits dans Ruben Sanchez: Caractrisation Socioconomique de laPopulation Indigne.4 Il faut souligner que dans la Loi indigne est ralise une conc