Charte nouvelobs

Click here to load reader

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Charte nouvelobs

  • 1. Charte du Nouvel Observateur Au 12 mai 2004 I. LES POUVOIRS Prambule Les relations entre la rdaction du Nouvel Observateur et ses actionnaires reposent depuis longtemps sur une rpartition des pouvoirs implicite et naturelle entre les actionnaires-fondateurs de 1964, actuellement majoritaires, sur une confiance rciproque, sur un souci commun de dvelopper le titre ainsi que sur un profond respect des prrogatives de chacun. Cette situation indite dans le paysage de la presse franaise doit beaucoup la personnalit et la trs forte lgitimit de ses fondateurs. A lheure ou le capital du journal souvre de nouveaux actionnaires, lheure ou le Nouvel Observateur sapprte fter son quarantime anniversaire, il tait important de clarifier ensemble et par crit les droits et devoirs de chacun. Cette nouvelle tape a t franchie aprs concertation. Elle permet de doter le Nouvel Observateur de rgles de fonctionnement modernes et adaptes ce quil est devenu tout en garantissant solidement ses principes et ses valeurs. Elle rappelle les droits et les devoirs des actionnaires qui sont conscients de la ligne ditoriale du Nouvel Observateur telle quelle est dfinie par la charte et de la responsabilit quils ont vis vis de celle-ci. Au cas de changement de majorit qui ne serait plus entre les mains des hritiers de Claude Perdriel, cest au Comit ditorial que reviendrait la responsabilit de veiller au respect de la ligne ditoriale telle quelle est dfinie dans la charte du Nouvel Observateur, le Conseil dadministration conservant la responsabilit financire et budgtaire de lindpendance, les responsables restant nomms par le conseil, comme indiqu ci aprs. Article premier I Rle et pouvoir du Conseil dAdministration Le Conseil dadministration est charg : - de veiller au respect de la ligne ditoriale telle quelle est dfinie dans la charte du Nouvel Observateur. - dassurer la russite financire de lentreprise, gage de son indpendance. - des investissements Il disposera des lments dinformation concernant la marche du journal . - Il nomme le directeur gnral qui prsente rgulirement au Conseil dAdministration les rsultats du compte dexploitation et le rsultat annuel estim. Il nomme le directeur de la rdaction qui tient compte des analyses du conseil dadministration et du comit ditorial. Le directeur de la rdaction est entendu rgulirement par le Conseil dadministration, auquel il participe de plein droit, sur le respect de la ligne ditoriale telle quelle est dfinie par la charte du Nouvel Observateur sur la marche du journal et lopinion des lecteurs. En cas de dmission ou de rvocation, le directeur de la rdaction abandonne son poste dadministrateur. Le conseil nomme les ditorialistes et chroniqueurs aprs consultation du comit ditorial. Il nomme le cinquime membre du comit ditorial aprs consultation de la Socit des Rdacteurs. Le prsident de la Socit des rdacteurs du Nouvel Observateur participe de plein droit, avec un mandat dadministrateur, au Conseil dAdministration.
  • 2. II Rle et pouvoir du Comit ditorial Le Comit ditorial est compos de 5 membres, dont 3 journalistes du Nouvel Observateur. Il est co-prsid par Claude Perdriel et Jean Daniel. Il comprend aussi Laurent Joffrin, Directeur de la rdaction, Serge Lafaurie, Directeur de la rdaction et Jacqueline Galvez, Directeur Gnral. Cette composition, dans le respect des quilibres dfinis ci-dessus, est susceptible dvoluer selon les rgles suivantes : Aprs son dpart, Claude Perdriel sera remplac par le Prsident du Conseil dadministration ou un de ses reprsentants, aprs consultation du Bureau de la Socit des rdacteurs. Aprs son dpart, Jean Daniel sera remplac par un journaliste du Nouvel Observateur qui pourra tre un responsable de la rdaction. Celui-ci sera coopt par le Comit ditorial, le Conseil dadministration disposant dun droit de vto. Aprs son dpart, Serge Lafaurie sera remplac par un journaliste du Nouvel Observateur qui pourra tre un responsable de la rdaction. Celui-ci sera coopt par le Comit ditorial, le Conseil dadministration disposant dun droit de vto. Aprs son dpart, Laurent Joffrin sera remplac par le Directeur de la rdaction, es-qualit. Aprs son dpart, Jacqueline Galvez sera remplace par le Directeur Gnral du Nouvel Observateur es-qualit. En cas de dpart ou dsaccord grave avec les deux journalistes du Comit ditorial soumis au droit de vto du Conseil dadministration, le Comit ditorial procde leur remplacement selon les rgles de cooptation dfinies plus haut. Le comit ditorial, sous la direction de ses deux co-prsidents actuels, est le garant du respect de la ligne ditoriale dfinie dans la charte du Nouvel Observateur. Ce pouvoir lui est dlgu par le Conseil dadministration. Le Comit ditorial dcide des embauches dans le respect du budget. Il nomme les chefs de service. Il se runit rgulirement et rend compte au Conseil dadministration. III Rle et pouvoir du Directeur de la Rdaction Le directeur de la rdaction est nomm pour un mandat de 5 ans renouvelable par le prsident du conseil dadministration aprs consultation. La rdaction vote sur cette nomination, sur la question suivante : estimez-vous que la nomination de ce directeur est susceptible de modifier lorientation rdactionnelle et ditoriale de lObservateur. Si 66% des inscrits votent oui, le prsident doit procder une nouvelle nomination, le veto tant acquis. Si deux fois de suite, la nomination est sans rsultat, le prsident avec le conseil a le droit de nommer un directeur de la rdaction sans possibilit de veto. Sont considrs inscrits prenant part au vote les journalistes salaris membres de la Socit des rdacteurs, dont la moiti au moins des revenus sont assurs par Le Nouvel Observateur. Le vote a lieu bulletin secret avec 2 assesseurs, un nomm par le directeur gnral, lautre par la Socit des rdacteurs. Le directeur de la rdaction est rvocable si deux ans de suite Le Nouvel Observateur perd des lecteurs dune faon sensible ou si le Conseil dadministration juge quil ne suit plus la ligne ditoriale. Il est responsable chaque semaine du contenu rdactionnel du Nouvel Observateur. Il gre et anime la rdaction au quotidien et met en uvre les dcisions du Comit ditorial. Il est tenu de respecter le budget fix par le Conseil dadministration. Il fait respecter chaque semaine, avant parution, la ligne ditoriale du Nouvel Observateur dfinie par la charte. IV Rle et pouvoir du Directeur Gnral Le Directeur gnral charg de la gestion est nomm par le Conseil dadministration avec un mandat de 5 ans renouvelable.
  • 3. Le Directeur gnral charg de la gestion est rvocable, si le journal perd de largent de faon sensible ou si une part importante des fonds propres est perdue ou sil ne fait pas respecter le budget accept par le Conseil. Le Directeur gnral prsente chaque anne dans la premire quinzaine de novembre un budget prvisionnel au Conseil dadministration. Ce budget peut-tre modifi plusieurs fois la demande du Conseil , mais doit tre tabli avant le 15 dcembre. Le Directeur gnral est charg dinformer la Direction de la rdaction des rsultats de vente, de lexploitation, de la situation financire. Il donne son avis titre consultatif sur les sujets de couverture. La dcision finale appartenant la Direction de la rdaction. Le Directeur gnral nintervient pas sur les choix rdactionnels. V Droits et devoirs des journalistes Les droits et les devoirs des journalistes figurent dans la Charte du Nouvel Observateur. Cette charte dfinit : - lorientation et la ligne ditoriale du journal - le traitement de linformation - les rgles de fonctionnement de la rdaction La charte est distribue tous les salaris actuels et futurs du Nouvel Observateur et de ses supplments. Les journalistes du Nouvel Observateur et de ses supplments sont tenus de respecter la Charte. Le directeur de la rdaction sassure chaque semaine de ce respect. Il rend compte sur ce point au comit ditorial, ainsi quau conseil dadministration. VI Droits et devoirs des actionnaires Les droits et devoirs des actionnaires du Nouvel Observateur sont les suivants : Le Nouvel Observateur est une entreprise. Ses actionnaires disposent donc des pouvoirs que leur confre le droit des socits. Mais le Nouvel Observateur est aussi un journal. A ce titre, il ne sagit donc pas dune entreprise comme les autres. Des questions aussi essentielles que la ligne ditoriale et les choix rdactionnels obissent une histoire et des principes mis en uvre ds lorigine par les fondateurs Jean Daniel et Claude Perdriel qui doivent tre prservs. Ils doivent aussi garantir son indpendance et sa libert dexpression. Les actionnaires actuels et futurs du Nouvel Observateur sont donc conscients de la ligne ditoriale du Nouvel Observateur telle quelle est dfinie dans la charte et de la responsabilit quils ont vis vis de celle-ci. Ils ont la charge dassurer lindpendance financire et politique du Nouvel Observateur. Ils reconnaissent la responsabilit du Directeur de la rdaction sur le contenu rdactionnel hebdomadaire sous le contrle du Comit ditorial. Ils sinterdisent dintervenir dune quelconque manire, sur le travail journalistique des membres de la rdaction au cours de leurs enqutes comme dans leurs crits. Ils sengagent signaler la Socit des rdacteurs toute modification du capital. Au cas o la majorit cesserait dtre entre les mains des hritiers de Claude Perdriel, le Conseil dadministration conserverait les droits sur la nomination du Directeur de la rdaction, le Directeur gnral et le droit de vto sur les deux journalistes membres du Comit ditorial. Le comit ditorial assumerait alors la responsabilit entire de la ligne ditoriale et de la charte. Le Conseil dadministration peut toujours rvoquer le