CHANGEZ VOTRE FAÇON DE PENSER - .ans dans le désert, pour un trajet de onze jours à cause de leur

download CHANGEZ VOTRE FAÇON DE PENSER - .ans dans le désert, pour un trajet de onze jours à cause de leur

of 22

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of CHANGEZ VOTRE FAÇON DE PENSER - .ans dans le désert, pour un trajet de onze jours à cause de leur

  • CHANGEZ VOTRE FAON DE PENSER- par Joyce Meyer -

  • Il y a [seulement] onze journes depuis Horeb, par le chemin de la montagne de Sir, jusqu Ads Barna [aux frontires de Canaan ; et pourtant il fallut quarante ans Isral pour y arriver].Deutronome 1 : 2

    Le peuple dIsral erra pendant quarante ans dans le dsert, alors quen ralit le voyage ne prenait que onze jours. Pourquoi ? Etait-ce cause de ses ennemis, des circonstances, des oppositions en chemin ou dautre chose ? Alors que je rflchissais la question, Dieu me donna une profonde rvlation, qui ma beaucoup aide ainsi que des milliers dautres. Le Seigneur me dit : Les enfants dIsral ont pass quarante ans dans le dsert, pour un trajet de onze jours cause de leur mentalit de dsert.

    Vous avez assez demeur ici

    LEternel, notre Dieu, nous a parl Horeb, en disant : Vous avez assez demeur dans cette montagne. Deutronome 1 : 6

    Ne considrons pas les Isralites avec tant de stupeur, car, pour la plupart dentre nous, nous agissons de mme. Au lieu daller de lavant, nous ne cessons de contourner les mmes montagnes. Ainsi, il nous faut des annes pour remporter la victoire dans des domaines qui pourraient tre trs vite traits.

    Il me semble que jour aprs jour, le Seigneur nous rpte ce quil a dit aux enfants dIsral : Vous avez assez demeur dans cette montagne ; il est temps daller de lavant.

    Fixez vos penses et gardez les fixes

    Fixez vos penses et gardez-les fixes sur les choses den-haut (les choses plus leves), et non sur celles qui sont sur terre. Colossiens 3 : 2

    Le Seigneur ma rvl que les Isralites entretenaient dix mentalits de dsert, cause de leur errance. Une mentalit de dsert, cest une mauvaise tournure desprit.

    Nous possdons de bonnes et de mauvaises tournures desprit. Les bonnes nous sont profitables, les mauvaises nous portent tort et ralentissent notre progression. Colossiens 3 : 2 nous dit de fixer nos penses et de les garder fixes. Nous devons fixer nos penses sur la bonne direction.

    De mauvaises tournures desprit affectent non seulement nos circonstances, mais encore notre vie intrieure.

    Certains vivent le dsert, alors que dautres sont dans le dsert.

    A une certaine poque, mes conditions dexistence ntaient pas vraiment dfavorables, mais je napprciais pas ma vie parce quen moi, ctait le dsert. Dave et moi possdions une jolie maison, nous avions trois merveilleux enfants, un bon emploi et assez dargent pour vivre

  • confortablement. Pourtant, je napprciais aucun de ces bienfaits parce que jentretenais plusieurs mentalits de dsert. A cause de ma vision des choses, ma vie ressemblait un dsert.

    Certains voient tout de faon ngative parce quils ont vcu toute leur vie des expriences trs douloureuses et quils ne peuvent envisager damlioration. Il y a aussi ceux qui voient tout de faon ngative, parce qu lintrieur deux, ils sont ngatifs. Quelle quen soit la cause, une attitude ngative produit le malheur de celui qui lentretient, et il est peu probable quil atteigne la Terre Promise.

    Dieu a libr Son peuple de lesclavage en Egypte pour le faire entrer dans le pays promis dont il devait hriter - un pays o coulaient le lait et le miel ainsi que tous les bienfaits imaginables - un pays sans pnurie - un pays o rgnerait la prosprit.

    Cependant, presque tous les Isralites que Dieu a fait sortir dEgypte nont jamais vu la Terre Promise ; en fait, ils sont morts au dsert. Cest mon avis la chose la plus navrante qui puisse arriver un enfant de Dieu - avoir toute cette abondance porte de main et ne jamais en profiter.

    Pendant de longues annes, jai fait partie de ce groupe. Je me dirigeais vers la Terre Promise (le ciel), mais je napprciais pas le voyage. Jtais en train de mourir dans le dsert. Mais merci Dieu pour sa grce, une lumire a brill dans les tnbres, et il ma dlivre.

  • 5

    MO

    N A

    VE

    NIR

    DP

    EN

    D D

    U P

    ASS

    E

    T D

    U P

    RS

    EN

    TMON AVENIR DPEND DU PASS ET DU PRSENTQuand il ny a pas de vision, le peuple prit. Proverbes 29 : 18

    Les Isralites navaient pas de vision positive pour leur vie -Ils navaient aucun rve. Ils savaient do ils venaient, mais pas o ils allaient. Tout reposait sur ce quils avaient vu dans le pass ou pouvaient voir dans le prsent. Ils ne savaient pas regarder avec les yeux de la foi.

    Oint pour dlivrer

    LEsprit du Seigneur est sur moi, parce quil ma oint pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il ma envoy pour publier aux captifs la dlivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue ; pour renvoyer libres les opprims. Pour publier une anne de grce du Seigneur.Luc 4 : 18-19

    Jai subi de mauvais traitements par le pass ; jai grandi dans un foyer dsorganis. Enfant, jai vcu dans la crainte et les tourments. Les spcialistes disent que la personnalit dun enfant se forme dans les cinq premires annes de sa vie. La mienne tait un vritable gchis ! Je jouais la comdie labri des murs de protection que javais rigs. Jempchais les autres dentrer, et je my enfermais. Dominatrice, jtais tellement moi-mme domine par la peur, que le seul moyen daffronter la vie tait de massurer que je dirigeais tout ; ainsi, personne ne pouvait me blesser.

    Jeune femme, applique suivre Christ et vivre en chrtienne, je savais do je venais, mais pas o jallais. Il me semblait que mon avenir serait toujours gch par le pass. Je me disais : Comment pourrai-je men sortir avec le pass que jai vcu ? Cest impossible ! Nanmoins, Jsus a dit quil tait venu pour gurir les malades, les coeurs briss, ceux qui sont blesss, opprims et crass par le malheur.

    Jsus est venu ouvrir les portes des prisons et librer les captifs. Tant que je navais pas ralis que je pouvais tre libre, je ne faisais aucun progrs. II me fallait voir ma vie de faon positive ; croire que mon avenir ne dpendait pas de mon pass, ni mme du prsent.

    Peut-tre votre pass est-il douloureux. Peut tre traversez-vous actuellement des circonstances ngatives et dprimantes, une situation si terrible quil vous semble impossible de caresser le moindre espoir. Mais je vous affirme hardiment : votre avenir ne dpend ni de votre pass, ni du prsent !

    Changez votre faon de penser. Croyez quavec Dieu tout est possible (Luc 18 : 27), Avec les hommes, certaines choses peuvent tre impossibles, mais nous servons un Dieu qui a cr toutes choses partir de rien (Hb. Il : 3). Donnez-Lui votre nant et regardez Le agir. Tout ce dont il a besoin, cest de votre foi en Lui. Contentez-vous de croire et il accomplira le reste.

  • 6

    MO

    N A

    VE

    NIR

    DP

    EN

    D D

    U P

    ASS

    E

    T D

    U P

    RS

    EN

    T

    Des yeux pour voir, des oreilles pour entendre

    Et il sortira un rejeton du tronc d Isa, et une branche de ses racines fructifiera ; et lEsprit de lEternel reposera sur lui, Esprit de sagesse et dintelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de lEternel et son plaisir sera la crainte de lEternel ; et il ne jugera pas daprs la vue de ses yeux, et ne reprendra pas selon loue de ses oreilles. Esaie 11 : 1-3

    Avec nos yeux naturels, nous ne pouvons pas juger de faon exacte. Il nous faut des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Nous devons entendre ce que dit LEsprit, pas ce que dit le monde. Permettez Dieu-et personne dautre - de vous parler de votre avenir.

    Les Isralites regardaient constamment en arrire et parlaient continuellement du pass. Dieu les avait fait sortir dEgypte sous la conduite de Mose, et leur avait annonc quils rentreraient en Terre Promise. Il voulait quils gardent leurs yeux fixs sur leur destination - pas sur leur point de dpart. Examinons quelques versets qui dpeignent clairement le mauvais comportement du peuple dans le dsert.

    Quel est le problme ?

    Tous les enfants dIsral se plaignirent et regrettrent vivement leur situation, accusant Mose et Aaron, qui toute lassemble dit : Que ne sommes-nous morts dans le pays dEgypte ! Ou que ne sommes-nous morts dans ce dsert ! Pourquoi lEternel nous fait-il aller dans ce pays o nous tomberons par lpe ? Nos femmes et nos petits enfants deviendront une proie. Ne vaut-il pas mieux pour nous retourner en Egypte ? Nombres 14 : 2-3

    Je vous encourage examiner attentivement ce passage. Remarquez combien les Isralites taient ngatifs : ils se plaignaient, prts tout laisser tomber, prfrant repartir en esclavage plutt que de persvrer dans le dsert pour se rendre en Terre Promise.

    En ralit, ils navaient pas de problme, ils taient le problme !

    De mauvaises penses engendrent de mauvais comporte-ments

    Il ny avait point deau pour lassemble, et ils se runirent et se soulevrent contre Mose et Aaron. Le peuple chercha querelle Mose, et dit : Que navons-nous expir, quand nos frres expirrent [sous la plaie] devant lEternel ! Nombres 16 : 9

    Pourquoi avez-vous fait venir lassemble de lEternel dans ce dsert, pour que nous y mourions, nous et notre btail ? Nombres 20 : 2-4

  • 7

    MO

    N A

    VE

    NIR

    DP

    EN

    D D

    U P

    ASS

    E

    T D

    U P

    RS

    EN

    T

    Il est facile de constater, par ces paroles, quils ne faisaient absolument pas confiance Dieu. Ils avaient une attitude ngative, dfaitiste. Avant mme de faire quoi que ce soit, ils avaient dj prvu un chec, d aux circonstances adverses. Cette attitude provenait dune mauvaise disposition desprit.

    Les mauvais comportements proviennent de mauvaises penses.

    Une attitude ingrate

    Ils partirent de la montage de Hor par le chemin de la mer Rouge, pour contourner le pays dEdom. Le peuple simpatienta (dprima, trs dcourag) en route [ cause des preuves]. Et il parla contre Dieu et contre Mose : Pourquoi nous avez-vous fait monter hors dEgy