CARDONNEL LA SERRE HABITÉE .cabane dans les arbres... ... Rythmer les espaces communs de JEUX...

download CARDONNEL LA SERRE HABITÉE .cabane dans les arbres... ... Rythmer les espaces communs de JEUX D’OMBRE

If you can't read please download the document

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of CARDONNEL LA SERRE HABITÉE .cabane dans les arbres... ... Rythmer les espaces communs de JEUX...

  • LA SERRE HABITEVIVRE DANS UNE BULLE DE VERDURE, AU COEUR DE LA VILLE ...

    ... UN HABITAT COLLECTIF NERGIE POSITIVE ...

    GIL MARIECONCOURS E+CARDONNEL INGNIERIE

    OCTOBRE 2012

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    PRSENTATION DU PROJET

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    SCNARIO

    Le projet a t conu, virtuellement, en tenant compte des lments suivants :

    Climat : Tempr Ocanique (nord de la Loire - France)

    Orientation :Nord - Sud

    Site dimplantation :- en ville, - parcelle denviron 40m de long sur 15m de profondeur- dent creuse, site dsaffect, btiments mitoyens ou espace libre- proximit des commodits (transports en commun, commerces, enseignement, culture...)

    Avant-propos / Constat :

    (accs lemploi, la culture, lducation, la sant...).

    Des tudes sociologiques actuelles montrent que pour son bien-tre, lHomme a un besoin vital de contact avec la nature.Besoin de verdure, de plantes, despaces verts proximit de chez lui pour prendre lair et le soleil, se reposer dehors, jouer avec ses enfants, cultiver ses fruits et lgumes... Or, on trouve encore trop peu despaces verts, de parcs collectifs au coeur de nos villes.

    Scnario :

    Habiter un lieu o le Vgtal intgrerait, ds la conception, le btiment.

    Vivre dans une bulle de verdure... au coeur dune ville.

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    Participer la lutte contre le changement climatique : btiment nergie positive.

    Dvelopper le contact avec la nature en zone urbaine (espaces semi-extrieurs plants, parois vgtalises, toitures amnages en potager) en limitant lusage du foncier.

    Habiter des volumes suspendus environns de verdure : habiter une cabane dans les arbres...

    Utiliser des matriaux naturels et chaleureux dans des volumes superposables selon les besoins, et englobs dans une serre.

    Renforcer les liens communautaires entre les habitants du btiment autour despaces partager.

    Amliorer la qualit des airs intrieur et semi-extrieur : limiter lentre dair pollu dans les logements et la serre ; permettre une rgnration de lair laide des plantes de la serre.

    Optimiser le cot de la construction : le surcot li la serre est compens par le moindre cot des volumes en bois prconstruits en usine.

    CONCEPT

    Habiter un lieu o le Vgtal intgrerait, ds la conception, le btiment.

    Vivre dans une bulle de verdure... au coeur dune ville

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    TEMPTE DIDES...

    Habiter les TOITS...

    Un coin de NATURE en ville...

    Amnager des espaces PARTAGS. . .

    Faire entrer la VGTATION chez soi...

    VIVRE dans une CABANE ...Un habitat COLLECTIF colo ...

    Des volumes tout en BOIS...

    Rythmer les espaces communs de JEUX DOMBRE et DE LUMIRE

    VIVRE dans un btiment DURABLE

    Une SERRE habite...

    Crer un Habitat MODULABLE

    Se sentir dehors tout en tant dedans ! Voir sans tre vu...

    CULTIVER son jardin...

    Se chauffer au soleil...

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    CARACTRISTIQUES

    La serre habite est un btiment collectif rsidentiel neuf confortable avec son enveloppe et ses quipements, rpondant la rglementation RT 2012, tendant vers la RT 2020, et produisant plus dnergie quil nen consomme (nergie positive).

    Bien-tre, confort et sant

    elle apporte un confort la fois thermique (ambiance tempre en toute saison), acoustique (prservation des bruits drangeants),

    La serre habite utilise des matriaux peu missifs, donc moins nocifs pour la sant. Elle est constitue dun espace semi-extrieur (espace-tampon) qui isole les logements et les habitants de lair extrieur pollu ; elle favorise le sentiment dimmersion dans la nature, qui fait de plus en plus dfaut aux habitants des villes.

    Empreinte cologiqueLa production de gaz effet de serre est limite, et lempreinte cologique rduite grce lexploitation optimale des ressources du site (orientation nord-sud, rcupration des eaux de pluie, ventilation naturelle du btiment) ; grce au choix des matriaux (utilisation du bois, du verre...) ; grce la mise en place de systmes de production dnergies renouvelables (nergies photovoltaque, solaire-thermique, gothermique) ; grce au bon fonctionnement du btiment (sensibilisation et participation des habitants, quipements peu nergivores, retour sur exprience...).

    MaintenanceLa serre habite raisonne en cot global, et cherche ainsi limiter ses cots de maintenance et dentretien. Les installations nergtiques sont optimises par un suivi de leurs performances. Le jardin dhiver et les potagers collectifs sont entretenus par les occupants.Un systme domotique gre les ouvertures et fermetures de la serre en fonction de la temprature et de lhygromtrie intrieure. Les pare-soleils installs dans les logements peuvent tre grs mcaniquement (ou manuellement).

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    SCHMAS CONCEPTUELS

    nergie solaire Ventilation naturelle Vgtalisation

    Protections solaires Espaces communs/privsVolumes bois prconstruits Structure en bton

    Gothermie

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    DESCRIPTION DU PROJET

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    DCOMPOSITION DES VOLUMES

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012nnel I g

    Espace extrieur privatif

    Loggia ou terrasse

    Systme combinatoire / Logements modulables

    Soit 1 bloc, soit groupement de plusieurs blocs relis par des volumes de verre

    Logement duplex ou simplex

    Desserte

    Coursive commune desservant les logementsStructure mtallique (type caillebotis)

    Volume en bois

    Structure lgre - PrfabricationDimensions L : 10m ; l : 5m ; h : 3m

    TYPOLOGIE LOGEMENTS

    Desserte

    Jardins suspendus privatifs

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    Circulation horizontale

    Coursive communeStructure mtallique (type caillebotis)

    Espaces privatifs

    LogementsType 1, 2 ou 3

    Espaces collectifs

    R-1 : Parking semi-enterr

    Rez : Jardin dhiver / TerrasseAtelier / Salle de sport

    Chaufferie / Laverie

    R+4 : PotagersTerrasses

    Circulation verticale

    Accessibilit PMREscaliers claire voie

    ORGANISATION BTIMENT

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    CHOIX EFFECTUS

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    Structure mtallique

    Verrire ventile

    ENVELOPPE DU BTIMENT : LA VERRIRE

    - Espace tampon entre lextrieur et la partie chauffe : protection contre le vent, rduction damplitude thermique entre lintrieur et lextrieur (en hiver la temprature intrieure est toujours suprieure la temprature extrieure),

    - Espace valorisant les apports solaires,

    - Espace amliorant le confort en crant un nouvel espace agrable vivre.

    Confort dt - Ventilation naturelle

    Sous certaines conditions climatiques, la temprature de la serre pourrait tre suprieure celle de lextrieur.

    La verrire est quipe de larges ouvrants daration en toiture (tirage par chemine verticale) ainsi quen faades (ventilation haute et basse) pour le confort dt. Un systme domotique gre les ouvertures et fermetures de la serre en fonction de la temprature et de lhygromtrie intrieure. Les pare-soleils installs dans les logements peuvent tre grs mcaniquement (ou manuellement).

    Les pare-soleils, les faades vgtalises et les plantations intrieures favorisent galement la fracheur et viennent en complment du phnomne de ventilation naturelle.

    En hiver

    A linverse, la serre capte les rayons de soleil et se chauffe naturellement. Elle chauffe galement les volumes en bois intrieurs (inertie thermique).

    APPROCHE NERGTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

  • Marie GIL - La serre habite... - Concours E+ - Cardonnel Ingnierie - Octobre 2012

    VOLUMES EN BOIS - LOGEMENTSLes volumes en bois, disposs lintrieur de la serre, constituent les espaces habitables isols et chauffs, ouverts sur la serre et sur les extrieurs (cts rue et jardin).

    Le projet a t conu dans un esprit de simplicit et de sobrit nergtique. Ainsi un travail important a t effectu sur lenveloppe des logements.

    2.K2.K

    2.K- Les menuiseries seront composes :

    . soit dun double vitrage basse missivit et dun chssis mixte alu/bois rupteur thermique, elles 2.K. pour les chssis intrieurs au volume de la serre ;

    . soit dun triple vitrage et dun chssis mixte alu/bois rupteur thermique, elles auront un Uw infrieur 2.K. pour les chssis extrieurs au volume de la serre ;

    Limplantation des espaces vitrs sur lensemble des orientations contribue apporter un confort visuel

    dclairage diffus tandis que les vitrages situs au Sud seront protgs par des protections solaires

    Inertie thermique du btiment

    Pour capter lnergie solaire, il convient de placer les ouvertures vitres principales au sud. Le verre laisse passer la lumire mais absorbe les infrarouges rmis par les parois intrieures recevant cette lumire, ce quon appelle leffet de serre.

    La lumire du soleil est convertie en chaleur par les surfaces opaques de la construction : murs, plafonds, sols du rez-de-chausse et poteaux en bton). Laccumulation de la chaleur journalire est restitue la nuit. En mi-saison, cette restituti