Bitcoin, - .Les 8 points clefs 1 Le bitcoin et les cryptomonnaies s’apprêtent à nous faire...

download Bitcoin, - .Les 8 points clefs 1 Le bitcoin et les cryptomonnaies s’apprêtent à nous faire changer

of 109

  • date post

    09-Oct-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Bitcoin, - .Les 8 points clefs 1 Le bitcoin et les cryptomonnaies s’apprêtent à nous faire...

  • Bitcoin, totem & tabouQue prsage lessor des cryptomonnaies ? Rap

    port

    F

    vri

    er 2

    018

  • Tab

    le d

    es m

    ati

    res

    1

    1. Table des matires

    Les auteurs 3A propos de Sapiens

    Les 8 points clefs 5

    Synthse 8La rvolution de la monnaieUne cryptomonnaie qui drangeDes consquences vertigineusesAccompagner linnovation

    Introduction 16Remerciements

    1. Une technologie idaliste, rvolutionnaire et volutive 191.1 Les idaux fondateurs 19

    1.1.1 Les germes philosophiques1.1.2 Satoshi Nakamoto

    1.2 La mise en uvre technique 231.2.1 Internet, machine copier1.2.2 Principales caractristiques1.2.3 Evolution et gouvernance

    2. Un sous-jacent bien rel 332.1 Le bitcoin repose sur la technologie et la libert 33

    2.1.1 Bulleouantifragilit?2.1.2 La scurit du rseau2.1.3 La question nergtique2.1.4 Lcosystme industriel et la communaut

    2.2 Les monnaies tatiques ne reposent plus que sur lautorit 482.2.1 Depuis 1971, les monnaies nationales nont pas de rel sous-jacent

  • Tab

    le d

    es m

    ati

    res

    2

    2.2.2 Depuis 2008, les politiques montaires crent de nouveaux risques2.2.3 Quelleprennitpourlesmonnaiesnationales?

    3. Une monnaie en devenir 583.1 De rserve de valeur moyen dchange 58

    3.1.1 Rservedevaleuretspculation3.1.2 Limitedes21millionsetcaractredflationniste

    3.2 Les consquences insouponnes de la libert montaire 653.2.1 Versunnouveauparadigmemontaire?3.2.2 Une monnaie dnationalise 3.2.3 Quel avenir pour les politiques montaires et le secteur bancaire?3.2.4 La protection des individus3.2.5 Quelavenirpourltat-Providence?

    4. Une nouvelle re de dcentralisation et dautonomie 794.1 La multiplication des blockchains 794.2 Le phnomne des ICO 834.3 Versunedcentralisationgnralise? 854.4 Undfilancaudroit 87

    4.4.1 Quellergulation?Quellerglementation?4.4.2 Lexemple des ICO

    5. Conclusion 94

    6. Annexes 966.1 The Crypto Anarchist Manifesto (Timothy May, 1988) 966.2 A Cypherpunks Manifesto (Eric Hughes, 1993) 986.3 Extrait du white paper Bitcoin (Satoshi Nakamoto, 2008) 1006.4 Les erreurs de lapproche keynsienne 1026.5 La thorie autrichienne des cycles conomiques 104

  • Les auteurs

    Yorick de Mombynes Chercheur associ lInstitut Sapiens

    N en 1975, diplm de lcole Suprieure de Commerce de Paris (ESCP) et de lInstitut dtudes Politiques de Paris (IEP), titulaire dune licence de philosophie de lUniversit SorbonneParis IV, ancien lve de lcole Nationale dAdministration (ENA), il a t conseiller technique du premier ministre Franois Fillon et a travaill chez Total. Il a enseign lconomie et la philosophie politique lIEP de Paris. Il est conseiller rfrendaire la Cour des comptes.

    Gonzague Grandval Professionnel du paiement lectronique et entrepreneur

    Il a particip lclosion de lcosystme Bitcoin depuis 2011 en France, et intervient dans de nombreuses initiatives Blockchain en Europe. Il est associ chez Pikcio AG et cofondateur de Woorton et de Paymium.

    3

  • A propos de Sapiens

    L Institut Sapiens est la premire think tech franaise. Organisme indpendant but non lucratif, sa vocation est de peser sur le dbat conomique et social franais contemporain par la diffusion de ses ides et dinnover par ses mthodes, son ancrage territorial et la diversit des inter-venants quil mobilise, afin de mieux penser les enjeux vertigineux du sicle.

    Impuls par Olivier Babeau, Laurent Alexandre et Dominique Calmels, en partenariat avec la chaire Capital Humain de luniversit de Bordeaux, Sapiens a vocation dfinir le rle de lhumain dans une socit bouleverse par le numrique. Son axe principal de travail est ltude et la promotion des nouvelles formes dcosystmes favorables au dveloppement conomique et au bientre social.

    Sapiens fdre un large rseau dexperts issus de tous horizons, universitaires, avocats, chefs dentreprise, entrepreneurs, hauts fonctionnaires, autour dadhrents intresss par le dbat touchant aux grands enjeux actuels.

    Plus dinformations sur http://institutsapiens.fr

    4

  • Les 8 points clefs

    1 Le bitcoin et les cryptomonnaies sapprtent nous faire changer de monde. Pourtant, nous continuons nous mprendre sur ce sujet, entre totem et tabou. Comme avec le web dans les annes 1990, la France, alors quelle a tous les atouts pour devenir un leader mondial de cette rvolution conomique et culturelle, risque de se laisser distancer.

    2 La blockchain au sens strict est une technologie relativement ancienne, invente avant le bitcoin. Lexpression technologie blokchain recouvre des ralits disparates qui nont pas toujours grandchose en commun. Le protocole Bitcoin, lui, est rvolutionnaire: il permet, pour la premire fois, de faire fonctionner un rseau o sont possibles des transferts de valeur de manire dcentralise, sans validation par un tiers de confiance et sans risque de censure.

    3 La monnaie est donc la premire killer app de ce que lon appelle la technologie blockchain, tout en tant galement un rouage essentiel de son fonc-tionnement. Nous assistons une acclration foudroyante du progrs technologique dans le domaine montaire. Pour la premire fois dans lhistoire de lhumanit, une monnaie a comme sous-jacent un rseau ultra-scuris : cela signifie lintgration du systme de paiement et de la monnaie, deux lments qui taient toujours rests distincts. La monnaie est mise en rseau, plateformise. Elle devient dcentralise et programmable. Elle

    5

  • est transforme par la technologie de la mme manire que les processus de production et de diffusion de linformation ont t totalement transforms par Internet. Dimportants efforts de recherche sont en cours pour rendre possible, sur la blockchain Bitcoin, une forme de monnaie en streaming, pour un cot ngligeable et avec un anonymat renforc. Bitoin sera une composante part entire de la nouvelle rvolution industrielle en germe avec lintelligence artificielle, les objets connects et les robots : pour schanger de la valeur, des donnes, des titres juridiques et des ordres, ces entits utiliseront en priorit les cryptomonnaies et les blockchains.

    4 Avec Bitcoin, la monnaie chappe, pour la premire fois depuis des sicles, ltat et aux banques. Il sagit dun fait historique majeur. Les inquitudes en matire de blanchiment, de financement dactivits illgales, de fraude fiscale, de spculation, de volatilit et de cot environnemental sont certes lgitimes. Mais Bitcoin et les cryptomonnaies sont des entits antifragiles au sens de Nassim Nicolas Taleb: ladversit est un contexte propice leur dveloppement. Pour comprendre son origine et son volution actuelle, il faut se souvenir que Bitcoin est laboutissement de plusieurs dcennies dexprimentations techniques et de rflexions philosophiques et conomiques, bien avant la crise de 2008.

    5 Bitcoin est lhritier des cypherpunks des annes 1990 qui ont compris que lessor dinternet, tout en librant lindividu, allait aussi le soumettre un risque de surveillance extrmement proccupant.

    6 Laccumulation de dsastres montaires tout au long du XXme sicle suggre que, contrairement lide reue, la monnaie est une chose trop importante pour tre laisse ltat. Comme le montre lcole de pense autrichienne, les cycles conomiques sont essentiellement crs par les manipulations montaires des autorits publiques, avec des consquences sociales et conomiques catastrophiques. Depuis 1971, par ailleurs, les monnaies tatiques nont plus aucun autre sousjacent que la coercition qui rend leur usage obligatoire. Et, depuis 2008, les politiques montaires ultraexpansionnistes crent de nouveaux risques et font peser des doutes croissants

    6

  • sur la capacit des monnaies tatiques jouer leur rle de monnaie saine.

    Ds 1984, Hayek dclarait: je ne crois pas au retour dune monnaie saine tant que nous naurons pas retir la mon-naie des mains de ltat ; nous ne pouvons pas le faire violemment; tout ce que nous pouvons faire, cest, par quelque moyen indirect et rus, introduire quelque chose quil ne peut pas stopper. Cest chose faite avec Bitcoin.

    7 Le fait que la monnaie devienne programmable ouvre, par ailleurs, une nouvelle re de dcentralisation des institutions et dautonomie pour les individus. De nouvelles blockchains comme Ethereum ont le potentiel de contribuer rvolutionner pratiquement tous les secteurs dactivit. De nouvelles formes dorganisation vont merger, sans autorit centrale et sans assise nationale. Il est urgent de rflchir aux consquences juridiques, politiques et culturelles de cette volution.

    8 Une comptition mondiale intense est engage dans ce domaine. Identifier les risques de la technologie est bien sr ncessaire mais ne doit pas conduire touffer linnovation et la cration, ce qui priverait la France des bnfices dune des rvolutions conomiques et culturelles majeures de notre poque. Les rgulateurs devraient donc adopter une attitude raisonnable face aux cryptomonnaies et aux blockchains. Il convient de maintenir aussi faible que possible le poids de la fiscalit et des contraintes rglementaires pesant sur les entrepreneurs, les investisseurs, les crateurs et les consommateurs. Dautres pays ont dj compris cette ncessit.

    7

  • 8

    Synthse

    E n 2005, le controvers Ray Kurzweil publiait un livre qui allait poser les bases de pratiquement tout le dbat mondial sur les nouvelles technologies jusqu aujourdhui, notamment en matire dintelligence arti-ficielle : The Singularity is near. Ce quil appelle singularit est ce moment venir o le progrs technologique exponentiel deviendra si rapide que nos esprits daujourdhui sont incapables den penser toutes les consquences.

    Aujourdhui, une forme de singularit se rapproche aussi en matire montaire. Le bitcoin et les cryptomonnaies sapprtent nous faire changer de monde, avec des cons-q