Bien être et ambiance en bâtiment - Moselle - Moselle · Mode opératoire Proposition de solution...

of 33/33
Bien être et ambiance en bâtiment d’élevage PORTE OUVERTE 23/02/2016 Ludovic ZIDAR Bâtiment M. et Mme LECLERE à GELUCOURT
  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Bien être et ambiance en bâtiment - Moselle - Moselle · Mode opératoire Proposition de solution...

  • Bien tre et ambiance en btiment dlevage PORTE OUVERTE 23/02/2016

    Ludovic ZIDAR Btiment

    M. et Mme LECLERE GELUCOURT

  • LZI CL du 18-02-13 23-02-2016

    M. et Mme LECLERE GELUCOURT

  • LZI CL du 18/02/13 23/02/2016

  • LZI CL du 18-02-13 23-02-2016

    Des btiments sains pour des bovins

    en bonne sant

    Moins dantibiotiques avec de bonnes

    pratiques dlevage et des btiments

    performants

  • LZI CL du 18-02-13 23-02-2016

    La relation btiment et sant

    Deux familles de facteurs de risques

    La pression microbienne

    La sensibilit de lanimal

    Objectif : limiter la pression microbienne

    dans le btiment

  • LZI CL du 18/02/13

    Une bonne ambiance

    Objectif : de lair sans courants dair

    max 0.5m/s pour bovins adultes

    Moyen : -ventilation naturel

    -ventilation mcanique

    23/02/2016

  • LZI CL du 18/02/13

    La ventilation

    Objectif : ventilation: renouvellement de lair

    Evacuation de lammoniac

    Evacuation de la vapeur deau

    vaches laitires 15-25 litres par jrs

    Ambiance dhiver et dt

    confort bovins adultes -5 25 C

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    Pourquoi ventiler ?

    23/02/16

    Si on ne ventile pas

    Cela quivaut dverser 2 seaux deau par jour sur

    lanimal

  • LZI CL du 18/02/13

    Pourquoi ventiler ?

    23/02/16

    La temprature ressentie par le bovins ne dpend pas que de la

    temprature de lair :

    - vitesse de lair

    - hygromtrie

    Les ruminants ne souffrent pas des basses tempratures

    mais craignent la chaleur

    Une condensation importante, rvle une ventilation

    INSUFISANTE

  • LZI CL du 18/02/13

    Pourquoi ventiler ?

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Principe de la ventilation naturelle

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Principe de la ventilation naturelle

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1-Ventilation naturelle

    Effet vent

    Entre dair : en faades

    moyen/matriaux

    bardage bois ajour tle perfor

    filet

    surfaces dentre

    VL 0.3 m2

    Veaux 0.04m

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Ventilation naturelle

    Rapport

    entre dair /

    sortie dair

    23/02/16

    Adapter le volume aux

    animaux

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Ventilation naturelle

    Sortie dair: en faitage

    faitire de ventilation

    Evacuation 15-25 l/vl

    Effet chemine

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Ventilation naturelle

    Sortie dair au faitage

    VL 0.15 m2

    VA 0.12 m2

    Ovin 0.04 m2

    Veau 0.02 m2

    23/03/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Ventilation naturelle : toiture en caille

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1- Ventilation naturelle

    Toiture en caille

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    2- Ventilation mcanique

    Ventilateur

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    2- Ventilation mcanique

    Entre dair : latrale

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    Objectif dune bonne ambiance

    - Limiter les antibiotiques

    - Rduction des frais vtrinaire

    - Etat sanitaire (mammites, problme respiratoire)

    - Confort des animaux

    - Confort de lleveur

    - Augmenter la durabilit du btiment

    - Respect de la rglementation

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1-Mode opratoire

    Etat des lieux

    descriptif des btiments

    (orientation, dimension, effectifs, aire de vie, topographie)

    calcul entre et sortie dair

    pratique de paillage et priodicit de curage

    DIAGNOSTIC DAMBIANCE

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    1-Mode opratoire

    Mesures

    test fumigne

    (Visualiser le circuit de lair)

    relev de temprature

    hygromtrie

    vitesse du vent

    Aire de vie

    Largeur du btiment

    DIAGNOSTIC DAMBIANCE

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    Test de fumigne

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    Mode opratoire

    Proposition de solution

    couverture en fibre ciment

    faitire ouverte

    toiture caille

    bardage bois ajour

    filet brise vent

    ouverture latrale

    dconcentration des animaux

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    Mode opratoire

    Chiffrage des amnagements

    Subvention possible (PCAE)

    Si modification faades : Dclaration Pralable en mairie

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    PRATIQUES DELEVAGE

    Box de vlage

    Recommandation:

    16-20m (cots de 4 5 m)

    sol non glissant, gnreusement paill

    gros troupeau prvoir plusieurs box

    point dabreuvement, dalimentation, clairage

    labri des courants dair

    barrire csarienne

    IL EST NETTOYE PUIS DESINFECTE APRES CHAQUE VELAGE,

    AGREMENTE DUNE LITIERE PROPRE ET SECHE

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    PRATIQUES DELEVAGE

    Nurserie

    Colostrum

    Nombril

    Niche individuelle (0-3 semaines)

    Sol non glissant, gnreusement paill

    A labri des courants dair

    Cases collectives par lots

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    PRATIQUES DELEVAGE

    Aire de vie : aire paille 10m/VL

    Vol dair 30m3/VL

    Paillage 1kg/m

    Curage

    Qualit de leau

    Accs lauge

    Vide sanitaire

    Aire de raclage : pieds secs

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    PRATIQUES DELEVAGE

    Eviter les blessures et traumatismes

    Stress

    Aire de vie rduite : contacts agressifs avec congnres

    Qualit chimique de lair (ammoniaque)

    Lumire (10% translucides)

    Traite : Aire dattente

    Temps traite

    Hygine pendant la traite

    Retour traite

    23/02/16

  • LZI CL du 18/02/13

    CONCLUSION

    Un renouvellement de lair INSUFFISANT : btiment ferms

    Des courants dair EXCESSIFS : btiment semi-ouverts

    Problmes les plus frquemment rencontrs

    Implantation, orientation du btiment,

    le volume dair,

    surface au sol par animal,

    surface des ouvertures :

    Paramtres prendre en compte

    23/02/16

  • Mthanisation Alain BADOC , Service Btiment

    MERCI DE VOTRE ATTENTION

    LUDOVIC ZIDAR