BEETHOVEN - COMPLETE STRING QUARTETS VOL. 1

Click here to load reader

  • date post

    23-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    242
  • download

    4

Embed Size (px)

description

Belcea Quartet

Transcript of BEETHOVEN - COMPLETE STRING QUARTETS VOL. 1

  • BELCEA QUARTET

    BEETHOVENTHE COMPLETE

    STRING QUARTETS VOL.1

    ZIG-Z

    AG

    TER

    RIT

    OIR

    ES

  • ZZT

    BELCEA QUARTET

    BEETHOVENTHE COMPLETE STRING QUARTETS VOL.1

    L'exploration des richesses musicales que runitluvre de Beethoven est sans fin ; et pourtant, cequi est le plus fascinant reste que sa musique nousparle si directement en tant qu'tres humains. Ce quisemble tre l'impulsion prdominante, ce qui sembleanimer au premier chef cette musique, c'est l'aspi-ration de l'homme vers la libert, ce dsir insatiablede faire reculer ses limites, et en mme temps d'ap-prendre la vrit sur lui-mme.

    There is no end to exploration of Beethoven's richesand yet what is most compelling is that his musicspeaks so directly to us as human beings. Whatseems to be the predominant impulse driving thismusic is mans yearning for freedom, the unquench-able desire to expand his limits and to learn thetruth about himself in this process.

    Belcea Quartet

  • ZZT315

    LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770-1827)THE COMPLETE STRING QUARTETS vol.1

    DISC 1 :

    QUARTET IN B FLAT MAJOR, OPUS 18 NO.61 I. ALLEGRO CON BRIO 6'062 II. ADAGIO, MA NON TROPPO 6'533 III. SCHERZO. ALLEGRO 3'114 IV. LA MALINCONIA. ADAGIO 3'215 V. ALLEGRETTO QUASI ALLEGRO 4'50

    QUARTET IN E FLAT MAJOR, OPUS 1276 I. MAESTOSO - ALLEGRO 6'507 II. ADAGIO, MA NON TROPPO 16'54

    E MOLTO CANTABILE8 III. SCHERZANDO VIVACE 7'449 IV. FINALE 7'05

    DISC 2 :

    QUARTET IN G MAJOR, OPUS 18 NO.21 I. ALLEGRO 8'092 II. ADAGIO CANTABILE 5'533 III. SCHERZO. ALLEGRO 4'274 IV. ALLEGRO MOLTO, QUASI PRESTO 5'36

    QUARTET IN C MAJOR, OPUS 59 NO.35 I. ANDANTE CON MOTO - ALLEGRO VIVACE 10'496 II. ANDANTE CON MOTO QUASI ALLEGRETTO

    10'077 III. MENUETTO & TRIO 5'018 IV. ALLEGRO MOLTO 5'52

    DISC 4 :

    QUARTET IN F MAJOR, OPUS 18 NO.11 I. ALLEGRO CON BRIO 9'162 II. ADAGIO AFFETTUOSO 11'18

    ED APPASSIONATO3 III. SCHERZO. ALLEGRO MOLTO 3'264 IV. ALLEGRO 6'17

    QUARTET IN C MINOR, OPUS 18 NO.45 I. ALLEGRO, MA NON TANTO 8'346 II. ANDANTE SCHERZOSO, 8'17

    QUASI ALLEGRETTO7 III. MENUETTO. ALLEGRETTO 3'368 IV. ALLEGRO 4'35

    DISC 3 :

    QUARTET IN F MINOR, OPUS 951 I. ALLEGRO CON BRIO 4'262 II. ALLEGRETTO MA NON TROPPO 7'103 III. ALLEGRO ASSAI VIVACE, MA SERIOSO 4'094 IV. LARGHETTO ESPRESSIVO 4'42

    - ALLEGRETTO AGITATO - ALLEGRO

    QUARTET IN C SHARP MINOR, OPUS 1315 I. ADAGIO MA NON TROPPO 7'14

    E MOLTO ESPRESSIVO6 II. ALLEGRO MOLTO VIVACE 3'097 III. ALLEGRO MODERATO 0'438 IV. ANDANTE MA NON TROPPO 13'24

    E MOLTO CANTABILE 9 V. PRESTO 4'4710 VI. ADAGIO QUASI UN POCO ANDANTE 2'0311 VII. ALLEGRO 6'43

  • ZZT315

    B

    en

    jam

    inn

    de

    Die

    sba

    ch

    Belcea Quartet : Corina belcea, violin I - Axel Schacher, violin II - Krzysztof Chorzelski, Alto - Antoine Lederlin, Cello

  • ZZT315

    BELCEA IS BACK!

    Nous sommes particulirement heureux de nos retrouvailles avec le quatuor Bel-cea.

    Cest lvidence un grand quatuor, prsent dans les plus grandes salles du mondeet reconnu par ses pairs comme par la critique musicale.

    Zig-Zag Territoires avait dj, en 2001, peru tant la singularit que le potentiel decet ensemble, alors quil venait de gagner le concours international de quatuor cordes de Bordeaux. Cette premire rencontre avait donn lieu un fort beaudisque, consacr aux quatuors de Jancek et largement salu par la critique (Dia-pason dor 2001 du meilleur dbut discographique).

    Onze annes plus tard, le quatuor Belcea a construit un large rpertoire et initi unediscographie trs remarque chez nos collgues dEMI; et Zig-Zag Territoires sestintgr dans un groupe international, Outhere Music, qui regroupe huit labels forteidentit. Aussi est-ce un moment particulirement propice la mise en uvre dunnouveau partenariat, confiant et inscrit dans la dure.

    Cette collaboration dbute par une intgrale des quatuors de Beethoven, cycle fon-dateur sil en est; nous sommes fiers dtre aux cts du Quatuor Belcea pour la pro-poser aux mlomanes et aux beethovniens du monde entier.

    Charles Adriaenssen, Prsident dOuthere MusicFranck Jaffrs, Directeur artistique de Zig-Zag Territoires

  • ZZT315

    NOTRE ANNE AVEC BEETHOVEN

    Ds notre toute premire rptition, en 1994, la musique de Beethoven a t au centrede notre vie de quatuor. Cest cependant un peu plus rcemment que nous noussommes compltement immergs dans ce cycle formidable des quatuors, dabordpour le prparer, ensuite pour le jouer dans son intgralit au cours de la saison2011/2012. Et cest au fil de cette anne de concerts que la musique de Beethoven estdevenue, pour chacun de nous, une passion vraiment dvorante.

    Ces seize quatuors, composs il y a deux cents ans environ, constituent lune desprises de position musicales les plus dterminantes et les plus puissantes de tous lestemps; dj de par lintensit sans prcdent de ce cycle; galement du fait de lvo-lution / rvolution absolument tonnante intervenue entre les premires et les der-nires uvres - une rvolution qui aura dur trente ans et aura chang pourtoujours notre faon de ressentir la musique.

    Lexploration des richesses musicales que recle luvre de Beethoven est sans fin;et pourtant, le plus fascinant reste que sa musique nous parle si directement, en tantqutres humains. Ce qui semble constituer limpulsion prdominante, ce qui sembleanimer au premier chef cette musique, cest laspiration de lhomme vers la libert,son dsir insatiable de faire reculer ses limites, et en mme temps dapprendre lavrit sur lui-mme.

    Au cours de notre anne Beethoven, nous avons de mieux en mieux compris pourquoices quatuors constituent un tel dfi pour ses interprtes. Cest lintensit mme deces uvres qui impose de nouvelles exigences ceux qui les abordent, qui rclameun engagement total vis--vis de la musique. Quil sagisse des contrastes stupfiantsde La Malinconia (le numro 6 de lopus 18), du dbut terrifiant de lop.95, de la sono-

  • ZZT315

    rit dtache du monde du Heiliger Dankgesang de lop.132, du cri primal du Lentode lop.135 ou du chaos ultramoderne de la Grande Fugue, Beethoven nouspousse ainsi sonder au plus profond de notre propre vie et de notre exprience dumonde bien au-del de la formation que nous avons reue en tant que musiciens pour trouver notre propre expression de sa musique.

    Cette intgrale fut un dfi que nous avons savour, et qui va continuer enrichir notrevie durant de nombreuses annes...

    QB, Et 2012(Traduction : John Tyler Tuttle)

  • ZZT315

    L'INTGRALE DES QUATUORS VOL.1

    Peu de musiciens contesteraient laffirmation selon laquelle les seize quatuors cordes de Ludwig van Beethoven, considrs comme un tout, reprsentent le sommetde ce genre de compositions. Nombreux sont les compositeurs Haydn, Mozart,Schubert, Schumann, Brahms, Debussy, Ravel, Sibelius, Schoenberg, Berg, Webern,Bartk, Chostakovitch, Britten, et bien dautres encore avoir cr pour ce petit en-semble homogne des uvres exceptionnelles, mais pendant prs de deux sicles,ce sont les quatuors de Beethoven qui ont constitu lossature du rpertoire de mu-sique de chambre, et ils semblent bien devoir continuer doccuper cette position aussilongtemps quon jouera de la "grande musique".Les quatuors de Beethoven nous permettent galement davoir une vue densemblesur la plus grande partie de sa carrire de compositeur. Il avait entre vingt et trenteans et commenait peine se faire un nom lorsquil commena noter des idespour ses premiers quatuors cordes, et ce nest que trente ans plus tard que futachev le dernier, cinq mois seulement avant la mort du matre, un moment o iltait le plus admir des compositeurs europens mme sil ntait pas le plus po-pulaire. (Au cours des annes 1820, cest Rossini qui dtenait le titre inofficiel du com-positeur le plus populaire en Europe). Les premiers quatuors de Beethovenprcdent, mme si cest de fort peu, sa toute premire incursion dans le royaume dela symphonie, et les derniers furent les ultimes uvres musicales quil composa.Mme si Beethoven tait mort vers trente ans, aprs avoir seulement crit les six qua-tuors qui forment lopus 18, il aurait tout de mme compt parmi les compositeurs dequatuors cordes les plus parfaits et les plus fascinants. Ces uvres furent princi-palement cres en 1798, 1799 et 1800, mais une partie de leur matriau musical re-monte au milieu des annes 1790. Plus tt encore, Beethoven stait dj essay lcriture pour quatuor cordes: on possde de lui un menuet en la bmol majeur(1792), transcrit ultrieurement pour piano; des arrangements pour quatuor cordes

  • ZZT315

    de certaines pices du Clavier bien tempr de Jean-Sbastien Bach; et deux pr-ludes et fugues, respectivement en fa majeur et en ut majeur (1794-1795), crits titredexercices de contrepoint alors quil tait llve du clbre organiste et pdagogueJohann Georg Albrechtsberger, qui, indign par la nature entte de Beethoven, luiprdisait que comme musicien, il tait vou lchec. Avant les quatuors de lopus18, Beethoven avait crit et publi plusieurs uvres pour dautres formations de mu-sique de chambre formes exclusivement dinstruments cordes: le trio de lopus 3;le quintette de lopus 4; la srnade pour trio, opus 8; et les trois trios de lopus 9. Ilavait en outre copi, sans doute afin de les tudier, le premier des quatuors cordesop. 20 de Haydn ainsi que les grands quatuors de Mozart K. 387 et K. 464.Avec les quatuors de lopus 18 nanmoins, Beethoven fit un grand saut qualitatif enavant dans ses compositions pour musique de chambre. Cest seulement mainte-nant que je sais comment on crit un quatuor, crit-il son ami Karl Amenda, ex-cellent violoniste amateur. Et les spcialistes de lpoque furent tous daccord pourdire que le jeune compositeur avait ralis un travail de matre. La srie avait tcommande pendant lautomne 1798 ou lhiver 1798-1799 par le